Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee   Lun 1 Sep - 19:42

Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee
Retrouvailles et moments de vérités



Voilà maintenant plusieurs mois que je n'avais pas eu l'occasion de passer du temps avec Stiles et Scott. Aujourd'hui au lieu de passer du temps avec mon père j'avais décidé de me rendre chez Stiles, je savais que j'avais de grandes chances de les trouver là-bas. Puis la plupart du temps quand on trouvait quelques choses d'horrible ou d'anormal, ils y étaient mêlé d'une manière ou d'une autre. Je voulais leur parler de ma rencontre qui remontait maintenant à trois mois. Mon père qui devait sortir, je lui demander de me déposer chez les Stilinski. Une fois devant la porte je toqua un peu nerveuse. On s'était perdue de vue alors qu'avant on passait beaucoup ou du moins pas mal de temps ensemble alors j'espérais que ça se passerait bien. J'avais toujours le sourire, c'est le shériff qui m'ouvrit la porte, après des salutations rapide, je lui demanda si Stiles était là, par chance, il était aussi avec Scott dans sa chambre. Faut croire que pour une fois je n'aurais pas à chercher longtemps. Je toqua contre la porte de la chambre de Stiles et ouvrit avec un large sourire.

• Salut les garçons!

Je referma la porte et m'approcha d'eux, j'avais comme l'impression de les avoir déranger dans quelque chose, ils semblaient avoir fait des recherches à voir les feuilles qui traînaient sur le sol, sur le bureau, partout en faîte. Je m'asseya sur le lit et répliqua.

• J'espère que je vous ai pas déranger dans quelque chose d'important. Mais j'en avais marre qu'on ne fasse que de se croiser, ça me manque nos discussions. Et puis j'ai besoin de vous parler d'un truc. Je pense que vous êtes les seuls qui ne me prendrais pas pour une folle.

Voilà les choses étaient dîtes, j'étais encore plus nerveuse, j'espérais que j'allais pouvoir parler de ma rencontre et de ma supposition de cette rencontre avec le loup. Je posa mon sac par terre, je laissais mes jambes serrer, pour une fois j'étais en jupe et petit débardeur et tong. Il faisait chaud alors j'en profitais pour mettre des tenues légères qui me changeais des pantalons que je mettais pratiquement tout le temps.  

© code par Nostaw.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee   Mar 2 Sep - 6:10

The stars, the moon, they have all been blown out
Scott ∞ Sherryl ∞ Stiles


Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.

La vie est une sorte de route dont nous ne connaissions jamais la destination. Nous nous contentions de suivre le chemin en fermant les yeux et en appréciant chaque respiration que celle-ci nous prodiguait. Il était doux alors que nous marchions sur le plancher de sable. Les moments que nous passions en compagnie des personnes qui nous sont le plus cher me donnaient parfois la seule envie de les rejouer et me retrouver encore une fois dans mes plus beaux souvenirs. Je connais mieux que quiconque la valeur de la simple existence. « On vit seulement une fois. » Les gens autour de moi utilisaient ce dicton pour toutes les discussions et justifier chacun de leurs actes.

Les personnes nous entourant et les buts que nous pouvions nous fixer suffisaient pour nous faire avancer lorsque la plage de nos souvenirs devenait rocailleuse. Chaque pas se transformait alors en combat. Il fallait alors savoir rester debout dans la noirceur pour pouvoir un jour retrouver la nitescence se dissimulant au bout du tunnel.

Je caressai le dos de la couverture de mon recueil avant de le ranger dans mon sac. Invictus est un des poèmes les plus inspirants que je connaisse. Il fut un temps où je le lisais en faisant mes exercices sur le cadre de porte.  

In the fell clutch of circumstance
I have not winced nor cried aloud
Under the bludgeonings of chance
My head is bloody, but unbowed.

Beaucoup de choses ont changé depuis la morsure dans les bois. Je me suis fait beaucoup de nouveaux ennemis et me suis retrouvé dans un bon nombre de situations plus délicates les unes que les autres. Tout aussi bien la mort que la trahison. Stiles avait su rester présent à chacune des défiances de la vie. Je cognai à la porte de sa maison et saluai son père avant de monter dans la chambre de mon meilleur ami.

Beyond this place of wrath and tears
Looms but the Horror of the shade,
And yet the menace of the years
Finds and shall find me unafraid.

Je le saluais avant de poser mon sac sur le bureau. Stiles semblait encore pris dans ses recherches vu la quantité de papier jonchant son plancher. On ne voyait pratiquement plus le tapis ! Il paraissait pris dans la ses lectures et ne notait même pas mon arrivée. Je ramassais la bouteille de limonade au sol avant de la déposer sur le bureau de mon ami.

-Ça fait du bien de voir que tu es de retour.


Je pris place sur la chaise de bureau près du lit et fouillait dans mon propre sac à dos. Je trouvais enfin ce que je cherchais : un paquet de feuilles lignées sur lesquelles se dessinaient des lignes et toutes sortes de formes géométriques dans un désordre organisé. Je savais ce que chaque symbole voulait dire. Stiles paraissait sceptique.

-Ce sont les plans pour les prochains entraînements de lacrosse, dis-je à Stiles, sans cacher ma fierté. Je les ai faits avec le coach, je les montrerai à Jackson bientôt pour avoir son avis. Danny jouera en gardien et…

Je commençai alors à lui expliquer les rôles de chaque joueur ainsi que le sien dans les prochaines parties. Ça me faisait du bien de penser à autre chose que la meute pour le moment. Le rôle de co-capitaine impliquait beaucoup moins de responsabilités. Je parlai avec animation avant de tomber sur le sujet délicat. Mon énergie retomba et je redevins plus sérieux.

-Liam… Je vais le garder à l’œil.

Je suis celui qui a fait de lui un loup et je tenais à pouvoir lui venir en aide si jamais celui-ci en avait besoin. Nous en connaissions encore que trop peu à son sujet. Il ne paraissait même pas me faire confiance. Je le comprenais ! Deux cognements se firent entendre à la porte. Une voix joyeuse nous salua.

-Salut les garçons!


La jeune femme à laquelle appartenant cette voix avait une chevelure flamboyante et de grands yeux clairs. Sherryl… Je ne me souviens même plus de la dernière fois durant laquelle nous avions eu la simple occasion de lui parler. Elle avait été une de nos amies du temps où nous étions encore incapables de parler à Lydia Martin et sa bande. Pour vous dire combien nous avons changé depuis. Je clignai les yeux plusieurs fois comme si je tentais de revenir à la réalité avant de répondre. Retour au bon vieux Scott incapable de placer un discours cohérent. Je réussis malgré tout à esquisser un sourire franc à la jeune fille avant de la saluer aimablement.

-Salut Sherryl.

Je notai le regard de notre amie bifurquer sur la pile de recherches de Stiles. Il y en avait plusieurs sur les loups et certaines datant du temps où il voulait en savoir plus sur les lymnades. Il y en avait de plus récentes sur les félins. Sur quoi Bella et lui complotaient-ils encore ? Avait-ce un rapport avec Henry ? Je croisai le regard de mon meilleur ami et me jetai pratiquement à terre. Je ramassai les feuilles le plus rapidement possible et les fourrai dans mon sac. Puis je me relevai précipitamment. Sherryl me toisa avant de continuer.

- J'espère que je vous ai pas déranger dans quelque chose d'important. Mais j'en avais marre qu'on ne fasse que de se croiser, ça me manque nos discussions. Et puis j'ai besoin de vous parler d'un truc. Je pense que vous êtes les seuls qui ne me prendraient pas pour une folle.
-On ne faisait rien de trop important. On travaillait ensemble sur une recherche en... littérature. La poésie et ses influences sur la société contemporaine.  

Sherryl s’assit sur le lit alors que je pris place sur la chaise de bureau. La jeune femme était énormément nerveuse : je pouvais le sentir dans tous les signaux chimiques qui émanaient de son corps. Un regard à Stiles suffit pour lui faire passer le message. Ce que notre amie voulait nous dire semblait important. Je tentais de me faire rassurant.

-T’inquiètes, je pense que Stiles et moi, on a pratiquement tout vu. Qu’est-ce qu’il y a ?


Je notais son changement de style. La Sherryl que nous connaissions auparavant portait toujours des pantalons longs ainsi que des tenues considérées comme un peu chaudes pour la plupart des saisons. Elle me faisait encore penser à notre lymnade sur ce coup. Stiles avait laissé ses cheveux pousser et portait moins de vestes sur sa panoplie de chandails à manches courtes. Mon style était moins décontracté et plus « classe ». Mes cheveux étaient plus courts et un tatouage se dessinait sur mon bras.  Nous avions tous un peu changé. Mais nous restions présents pour les autres comme auparavant. J’attendis donc ce que Sherryl avait à nous confier.

It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee   Jeu 2 Oct - 13:54




Retrouvailles et moments de vérités
A step you can't take back




Le répit n’aura été que de courte durée. Avons-nous seulement eu du répit ? Je ne suis pas sûr de pouvoir l’affirmer. L’arrivée de Paige, l’écart de Derek, l’arrivée d’Ayla, l’arrivée de Louise, moi qui n’arrive pas à oublier Kenza et ce n’est pas tout. Ces derniers jours les cadavres s’amoncèlent. Des non-humains. Ça a commencé avec ce type, ce wendigo. Ce qui a provoqué la morsure de Liam qui a rejoint la meute de Scott. Puis ce type sans bouche, genre grave flippant. Je crois que le calme ne nous aime pas.

Alors me voilà, assis par terre dans ma chambre, cerné par des tas de papiers. Je préfère chercher les détails dans le papier, mais j’utilise le cube projecteur pour une vue d’ensemble. Pour le moment, je suis dans une impasse. Tout ceci n’a pas de sens. Tu sais, Maman, je n’ai pas encore réussi à aller la voir. À chaque fois je m’arrête à une centaine de mètres. Et avec Derek, nous n’avons pas encore réussi à crever l’abcès. Ça va mieux. La soirée avec tout le monde à l’appart m’a prouvée que nous étions sur le bon chemin, mais… Non, le «happy ever after» n’est pas pour nous. Et puis il y a ces marques…

- « Ça fait du bien de voir que tu es de retour. »

Je sursaute, faisant voler la feuille que j’ai dans les mains.

- « T’es déçu que le Nogitsune n’aie pas réussi son coup ? Tu veux finir le travail en me faisant avoir une crise cardiaque ?! »

Évidemment, je sais que c’est de ma faute. J’étais si absorbé par mes pensées que je ne l’ai pas du tout remarqué. Je regarde Scott et je souris.

- « C’est bon d’être de retour. »

Il s’installe. Il est chez lui ici, tout comme je suis chez moi quand je suis chez lui. Je crois qu’il n’a pas encore eu l’occasion de croiser Adrien, mais sûr que ça ne tardera pas. Bon et le voilà qu’il s’agite en affichant un sourire malin. Je ne sais pas ce qu’il planifie, mais il en est fier ! Il sort des feuilles griffonnées. Mais qu’est-ce que c’est que ça ? Aaaahhhh. Je cligne des yeux en comprenant ce qu’il est en train de me montrer. Je suis attentif à ses explications. Il a fait ça sérieusement. Je soupire légèrement, parfaitement conscient que je suis loin de rivaliser avec lui ou Liam. D’ailleurs en parlant de Liam, Scott redevient sérieux pour m’annoncer qu’il compte veiller sur le môme. Bah c’est sûr qu’on ne peut pas le laisser sans surveillance, mais je comprends qu’il sous-entend le prendre dans sa meute.

- « Salut les garçons ! »

Me voilà carpe pendant quelques secondes. Sherryl aka Smily. Ce surnom lui va bien. Toujours souriante cette fille. Un vrai rayon de soleil. De la vitamine personnifiée. Nous traînions souvent ensemble avant la morsure de Scott. Les choses ont tellement changé depuis ce jour. Nous avons changé de cercle d’amis, un peu poussés par le critère « au courant ou non de l’existence du surnaturel » et puis tout le reste. Lui, qui est sorti avec Allison, Isaac et Kira. Moi, qui suis désormais officiellement gay, enfin bi mais comme je suis avec Derek et que ça ne risque pas de changer, disons gay. Et je crois que la miss n’est même pas au courant de ça. Ça en dit long sur le nombre de fois où nous avons parlé au cours de ces derniers mois. Oui, Maman, nous n’avons pas parlé. Nous nous sommes tout juste dis bonjour. Ça craint.

Je croise le regard de Scott qui se rue sur mes feuilles avec moi. Oui, je sais, réflexe stupide. Nous pourrions simplement prétendre que nous travaillons sur un exposé. Oui, je confirme, nous sommes parfois stupides. Je sais, mais on ne se refait pas !

Elle s’inquiète de nous déranger et avoue que nos discussions lui manquent. Scott la rassure mais donne l’une des pires explications du monde. Je me retiens de lever les yeux au ciel et remplace ce geste par un hochement de tête pour le soutenir. Sherryl relève à peine. Elle est soucieuse et semble craindre qu’on la juge sur ce qu’elle a à raconter. Je me relève et je m’assois à côté d’elle pour lui donner un petit coup d’épaule amicale et lui sourire.

- « Hey, tu te souviens à qui tu parles. Tu peux nous faire confiance, tu le sais.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles et moments de vérités (Scott McCall, Stiles Stilinski et Sherryl Smilee
» Scott McCall - "I'm the hot girl" [UC]
» Je colle, tu colles, on colle... [PV maf' - Scott]
» Scott McCall ► The true Alpha
» Une archère née.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Quartiers résidentiels :: Maison des Stilinski-
Sauter vers: