Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Mer 3 Sep - 22:12

Premiers pas
Recommended song:

 

Début Septembre est synonyme d'espoirs, de craintes mais surtout de confusions pour tout étudiant s'apprêtant une fois de plus à affronter tout une année d'étude pour tenter de décrocher un diplôme et afin de pouvoir avoir le job de ses rêves et vivre la belle vie... Le campus de Beacon Hills n'est pas différent des autres et Nathan le sait, il suffit de voir le visage des personnes aux alentours afin de comprendre que l'espoir d'un bel avenir est présent.

C'est avec un sourire confiant tout en portant son sac à dos que le nouveau résident de Beacon Hills se dirige vers le centre administratif de l'université, prêt à affronter une année qui sera associée à pas mal de changements majeurs dans sa vie. Sentant la chaleur agréable du Soleil ainsi que l'atmosphère amicale l'encourager à avancer, Nathan marche un peu plus vite et s'autorise à être d'accord avec lui-même... Oui cette année sera l'année de tout changement car cette sera son année !

Entrant dans le bâtiment du service administratif, Nathan, toujours souriant, s'approcha de la secrétaire afin de se présenter tout en sortant tous les documents qu'il avait soigneusement préparés :

- Bonjour, mon nom est Nathan Elvaliente, je suis nouveau et on m'a dit que je devais passer à l'administration pour finaliser mon enregistrement.

Et c'est à ce moment là que les choses commencèrent à se gâter. La vieille femme avait beau garder son calmer en voulant aider Nathan, mais le futur étudiant savait qu'après avoir été confondu avec une certaine Natalia Babushka cela ne pressentait rien de bon. Ayant rempli 3 formulaires de 5 pages chacun, la secrétaire invita Nathan à s'asseoir et attendre que son "parrain" arrive tout en précisant que les changements administratifs devraient être effectués entre 1 et 3 semaines.

Oui Septembre est bien synonyme de nouveaux défis à relever face à la rentrée, avec en première ligne... La paperasse administrative...

 



Dernière édition par Nathan Elvaliente le Dim 21 Sep - 17:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Jeu 4 Sep - 13:19

Corvée du jour


J’étais repassé chez moi au petit matin, histoire de me laver et de me changer. J’avais passé la nuit assis sur les planches disjointes du rez de chaussée du manoir en ruine de Derek, le dos collé à ce qu’il restait de ce qui fut dans son temps de somptueux lambris de red cedar. Cette essence foisonnait dans les montagnes rocheuses. Une nuit à me tenir la tête, oscillant entre colère, frustration et honte. Les paroles de Miya tournaient encore dans ma tête. Avais-je fait le bon choix ? Pris la bonne décision ? Ce que j’aimerai être comme ces sentinelles  qui semblent voir l’ensemble des possibilités qu’offrent les différents futurs qui s’ouvrent à nos pieds en fonction de nos décisions. Est-ce qu’un tel pouvoir aurait pu m’aider à réagir le plus juste possible ? Ou au contraire, voir réellement les conséquences de chaque possibilité m’aurait renvoyé à aucune solution ?

J’étais lessivé, vidé de toute substance. Si le jet de la douche réconfortait mon corps endoloris de cette nuit de SDF, il ne réchauffait pas mon cœur d’avoir trop saigné. Me terrer comme un ermite fut mon premier réflexe. Je ne pris même pas la peine d’enfiler quelque chose par-dessus mon boxer et filais au salon. Par reflexe j’allumai mon ordinateur. Ma palette graphique m’attendait sagement sur la table basse. C’était mon exutoire le  plus puissant. Le dessin avait la capacité de m’apaiser. Ma passion pour l’architecture s’exprimait alors pleinement sous mes doigts qui dressaient alors des immeubles virtuels, des lignes, des plans, des avancées épurées et audacieuses.

Je fis une grimace quand le dernier fichier sur lequel j’avais travaillé s’ouvrit. Les plans de la maison de Miyavi et Jaycee. L’émotion me donna une boule désagréable au fond de la gorge. Je fermai le logiciel de CAO. Je n’arriverai pas à m’évader de cette manière, pas cette fois. J’ouvris donc ma boite mail et commençais à trier les messages reçu. La modification sur le dossier de plan de la maison de Miya avait été acceptée. La construction pouvait donc se poursuivre. Cela me soulagea car je savais que j’aurai du mal à me replonger dedans sereinement. Je venais de larguer Miya, tout comme Mick d’ailleurs. J’avais le cœur en morceau et plus de larmes à évacuer. J’essayai de me convaincre que j’étais un poison pour eux. Je ne les avais quittés que la veille, ils me manquaient déjà terriblement.

Avec agacement j’ouvris un message en provenance du campus. Qu’est-ce qu’ils voulaient encore ?

De : ac-Beacon-Hills-university@educ.us
to : Chad.Wilder@BH-School.us
Objet : Rappel parrainage

M. Wilder
Votre filleul, vous attendra ce jour au secrétariat pour son intégration.


La suite du message me donnait l’heure et le nom du type dont j’étais sensé m’occuper. Un certain Nathan Elvaliente. Mince, j’avais totalement occulté l’affaire ! Je regardai ma montre, j’avais encore le temps d’être à l’heure. Franchement je n’étais pas d’humeur à jouer le guide aujourd’hui. Je trainai mon chagrin comme un forçât son boulet. J’écopais souvent de ce rôle car j’étais plutôt de bonne constitution et mettait rapidement les nouveaux à l’aise. Mais là… Le pauvre Nathan n’avait pas tiré le meilleur numéro. Je fermai l’ordinateur et parti m’habiller.

J’arrivai donc sur le campus, saluai quelques potes de la promo et filais en direction du bâtiment administratif. En arrivant, la secrétaire ne cacha pas sa surprise à mon air hagard. Même avec toute la meilleure des intentions du monde, non je n’arrivais pas à me coller un masque de bonheur factice sur le visage. Je grimaçais un sourire en guide de bonjour. Elle me désigna un gars qui attendait assis sur un fauteuil dans la salle attenante. Le fameux Nathan Elvaliente, étudiant journaliste si je devais en croire la feuille que venait de me remettre la secrétaire. Un apprenti fouille-m*rde ! C’est bien ma chance de tomber dessus, moi qui avait beaucoup à cacher. Je m’avançais donc vers le gars, arrivant moyennement à ne pas avoir l’air d’un type au bord du suicide.

- Salut, moi c’est Chad Wilder. Je suis ton parrain pour ton intégration sur le campus. Si tu le veux bien, je commence à te faire faire la tournée des bâtiments.

Je lui tendais la main pour qu’il me la serre. Oui se balader entre les différents bâtiments me permettrait de me ressaisir.




::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Mer 10 Sep - 20:49

Place aux présentations
Recommended song:

 

L'attente commençait à se faire longue, il faut dire que les premières minutes à l'administration ne ne sont pas déroulées comme prévu... Vérifiant son portable, Nathan ne put s'empêcher d'admirer son fond d'écran qui est une photo que ses deux frères avaient fait avant qu'il ne parte pour Beacon Hills, les deux frangins faisaient des grimaces et tenaient une pancarte où il était écrit « Brother rhymes with winner! ». Nostalgique pendant quelques secondes, le nouveau résidant de Beacon Hills ne se rendait plus compte de ce qu'il se passait autour de lui, ses pensées étaient perdues et son esprit se remémorait des derniers instants qu'il a eu à Golden Village...

Après avoir fini d'acheter ses billets pour Beacon Hills, Nathan venait de rentrer dans l'appartement où il vivait avec ses frères quand ces derniers lui sautèrent dessus, tombant au sol. Riants jusqu'aux éclats, les trois garçons se relevèrent puis le benjamin ainsi que l'aîné de la fratrie forcèrent le cadet dans le salon, le laissant ébahit devant la foule de personnes qui l'attendait en dessous d'une banderole où il était écrit « Bonne chance Nathan ! ». Ne sachant pas quoi dire, Nathan était complètement figé devant une dizaine de personnes qui était en train de l'acclamer et se préparait à lui dire un dernier au revoir avant que la vie de Nathan Elvaliente change complètement.

Bien évidemment, le plus jeune des trois frères avait fait en sorte que tout le monde s'amuse, boive et profite un maximum de la soirée, le tout accompagné par de la musique dont le volume allait donner raison aux voisins si jamais ils se plaignaient. Toute la foule de gens n'arrêtait pas d'enlacer Nathan et de lui donner des conseils sur quels endroits visiter, les choses à éviter, etc. Entamant son troisième verre de Vodka le journaliste en herbe entendit qu'il ne serait pas déçu d'être à Beacon Hills si il se lance dans le journalisme avec la quantité de bizarreries qui se déroulent depuis un moment. Le jeune homme n'avait pas eu le temps d'en savoir plus car son aîné venait de le prendre en otage pour une conversation du type « je suis fier de ton choix et on te soutiendra tous ». Après avoir conversé, Nathan reçut un cadeau de son grand frère, il s'agissait du pendentif en forme de petite boussole qui appartenait à leur père, symbole du fait qu'il retrouvera toujours le chemin de la maison en cas de problème. À ce moment là, le dernier de la fratrie se mit à rejoindre ses frères en les bousculant alors qu'il était en train de danser comme un fou. Nathan ne pouvait s'empêcher de regarder ses deux frères en ressentant une certaine peine au coeur, il avait l'impression de les abandonner et de jouer les égoïstes de service... C'est alors que le jeune homme eut l'idée de prendre une photo de ses frères et que ces derniers improvisèrent des grimaces après avoir gribouillé quelque chose sur un carton de pizza qui traînait. Le flash du téléphone portable de Nathan avait immortalisé le fait que non seulement ses frères seraient toujours là pour lui, mais aussi le fait qu'il n'avait aucune culpabilité à ressentir sur le fait de vouloir faire ses propres choix.

Sortant de sa bulle afin de retourner au monde actuel, Nathan vit un jeune homme, qui devait être aussi un étudiant, s'approcher de lui et qui n'avait pas l'air d'avoir son assiette mais cela ne le regardait pas...

- Salut, moi c’est Chad Wilder. Je suis ton parrain pour ton intégration sur le campus. Si tu le veux bien, je commence à te faire faire la tournée des bâtiments.

C'est sur ces mots que le jeune homme tendit sa main au journaliste en herbe en signe d’accueil. Hésitant quelques secondes, le temps de se remémorer qu'il est là pour préparer son futur qui sera le fruit de ses choix, Nathan se leva avant de ranger son portable dans sa poche et de serrer la main de Chad accompagné d'un acquiescement.

- Nathan Elvaliente, enchanté, ce serait un plaisir d'avoir droit à une visite guidée des lieux.

Le nouvel étudiant sourit à la première personne qu'il venait de rencontrer. L'attente était longue, mais Nathan était sûr d'une chose, ce fut la dernière fois qu'il ait à attendre avant que sa vie ne commence.

 



Dernière édition par Nathan Elvaliente le Jeu 11 Sep - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Jeu 11 Sep - 13:21

Parrain & Filleul

Nathan se leva et me serra la main. Il avait une poignée de main ferme et franche. Son regard était direct sans être insolent ou hautain. Il avait l’air de l’étudiant simple et honorable.

- Nathan Elvaliente, enchanté, ce serait un plaisir d'avoir droit à une visite guidée des lieux.

J’appréciais dans la seconde sa courtoisie et son langage châtié. Il me faisait penser à Mick… Je me fustigeai intérieurement, je devais m’ôter de la tête l’image de celui… qui me manquait, sans parler de l’autre matou. Je devais raisonner en célibataire… plus facile à dire qu’à faire quand mon cœur est lié pour la vie, inexorablement enchaîne à l’autre. Je crois que rien ne pourrait casser cet amour que j’éprouve pour l’un et l’autre quoiqu’en dit Derek sur l’unicité des relations chez les loups. Dîtes moi qu’il a tort ! Toutefois cet amour double vient de provoquer cette rupture. B*rdel ! Penser à autre chose !

Ah ! Nathan ! Je devais me focaliser sur le nouveau venu. Je le fixai donc quelques instants, histoire de bien m’imprégner de son visage, de ce qu’il dégageait. Je sentais une certaine angoisse, mais plus liée à son statut de nouveau qu’à une réelle peur d’un nouvel environnement. Légèrement plus petit que moi, il était bien bâti, voir un peu plus musclé que moi, mais rien à voir avec Derek. Son visage volontaire et son air franc le rendaient plutôt séduisant. Il devait charmer la gente féminine, ou pas...

Son regard venait de dévier légèrement sur un étudiant qui passait près de nous dans le couloir. Il n’y avait rien d’anormal à regarder un autre étudiant passer, seulement la partie atomique sur laquelle son regard s’arrêta plus que nécessaire, le trahit. J’allai l’avertir qu’il ne devait pas s’illusionner sur ce gars qui était un « consommateur » de filles du genre faciles, mais me retint. Après tout cela ne me regardait pas et j’aurai dû devoir expliquer ma perception plus qu’exacerbée de mon environnement. Son cœur s’était légèrement accéléré aussi…

J’invitai donc Nathan à me suivre. Je filais donc à la bibliothèque universitaire, lieu où il passerait surement beaucoup de temps vu son cursus. Sur le chemin, je lui expliquai dans les grandes lignes la disposition des bâtiments. Je lui donnais également mon numéro de téléphone. Mon nouveau statut « matrimonial » me lassait plus de temps libre et pourquoi pas passer plus de temps au campus en m’immergeant dans les activités extra-scolaire. La bibliothèque était comme à son habitude un univers serein et feutré. On n’entendait qu’un léger murmure de ceux qui travaillaient en groupe.

- Je vais t’aider à te créer ton compte, le logiciel est tout sauf convivial dis-je en lui indiquant un poste de libre et en rapprochant une deuxième chaise près de l’ordinateur.

Je posais sur la table la feuille que m’avait remis la secrétaire et allumai l’unité centrale.

- Tu viens d’où ? Demandai-je.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Jeu 11 Sep - 21:05

Database Error

 

La visite des lieux confirmait le bon pressentiment que ressentait Nathan au départ, il est ici chez lui et peut sentir qu'il a sa place dans ce nouvel endroit. Les bâtiments étaient immenses et il était facile de se perdre, le nouvel étudiant prit note qu'il fallait vite mémoriser où il avait ses cours pour ne pas finir emporté par la foule et après errer dans les couloirs...

Durant la visite Nathan ne pu s'empêcher de mater un des étudiants, dont le corps avait l'air d'être forgé par les dieux grecs, et n'était pas loin de trébucher avant de reprendre totalement ses esprits : « Encore un bourreau des coeurs qui connait son sex-appeal mais finira avec une réputation de goujat et seul » pensa Nathan, ne pouvant s'empêcher de rire doucement. Écoutant attentivement ce que Chad était en train de dire, Nathan répéta à voix basse certaines paroles pour bien faire imprimer à son cerveau certains passages qui étaient énoncés un peu trop rapidement. Quelques minutes plus tard, le jeune homme prit le numéro de téléphone de son compatriote et décida de sauvegarder ce dernier en favori afin de pouvoir appeler facilement en cas de problème. Le journaliste en herbe ne pouvait se retenir d'examiner Chad car le "parrain" avait l'air d'être séduisant mais difficile à dire avec cette sale mine de dépressif, mais ce n'était pas le moment de faire ceci, une chose à la fois quand même !

Une fois arrivés à la bibliothèque, lieu adoré et détesté par tout étudiant qui se respecte, parrain et filleul s'installèrent là où de vieux ordinateurs étaient placés.

- Je vais t’aider à te créer ton compte, le logiciel est tout sauf convivial.

Haussant un sourcil, afin d'accentuer son air perplexe sur la qualité du logiciel en question, Nathan s'assit à côté de Chad qui était en train de sortir une feuille avec plusieurs informations écrites dessus tout en allumant l'unité centrale.

- Tu viens d’où ? Demanda Chad, voulant certainement briser la glace entre les deux personnes.

- Golden Village, répondit Nathan en se doutant que le nom n'allait pas être familier avec beaucoup de gens du coin. Un peu plus au nord de Beacon Hills, c'est situé au beau milieu de nulle part avec un nombre d'habitant assez réduit mais ça a son charme.

Le jeune homme haussa les épaules avec un léger sourire à son parrain en espérant que la remarque a aidé à faire installer un climat amical entre les deux.

Voyant Chad galérer avec la création du compte où l'écran n'arrêtait pas d'afficher un message d'erreur à chaque fois, Nathan prit les devants en donnant son hypothèse de pourquoi le logiciel ne voulait pas fonctionner comme il faut.

- La femme à l'administration a inversé mon dossier avec celui d'une élève qui s'appelle Natlia Babushka, je suppose que la base de données ne fait que subir les conséquences d'un problème administratif, soupira Nathan. On m'a annoncé que ça prendrait 3 semaines, ce qui veut dire, je suppose, que je vais devoir me débrouiller autrement pour connaître mes cours...

Le jeune homme se mit à soupirer à nouveau, à peine arrivé qu'il devait déjà se battre pour s'en sortir... L'année commençait si bien...

 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Jeu 11 Sep - 22:48

Connexion récalcitrante

Nathan m’expliqua qu’il venait d’une petite ville située au nord de Beacon Hills. A sa manière d’en parler, je devinai qu’il aimait ce lieu. Il devait y avoir une famille, des gens qui le rendaient heureux. J’acquiesçais, comprenant ce qu’il essayait de partager. J’étais persuadé qu’il n’aurait aucun mal à se faire des amis ici. Sa signature sensorielle était… agréable. Ce gars émettait des ondes positives et c’est bien ce dont j’avais besoin en ce moment : de l’énergie positive.

La mine déconfite de Nathan face à la vétusté du matériel informatique me tira mon premier sourire de la journée. Autant en salle de CAO / DAO, nous étions bien équipés à cause des logiciels très gourmands, autant la bibliothèque était le parent pauvre de l’informatique du campus. Évidemment, le logiciel de réservation bugua à la première tentative. Je relancai donc, mais cela resta bloqué sur le sablier. Un CTRL ALT SUPP plus tard, la chose daigna vouloir s’ouvrir sur la page d’accueil. J’entrai le nom de Nathan : Error. Alors que j’allais recommencer Nathan vient  à ma rescousse.

- La femme à l'administration a inversé mon dossier avec celui d'une élève qui s'appelle Natlia Babushka, je suppose que la base de données ne fait que subir les conséquences d'un problème administratif. On m'a annoncé que ça prendrait 3 semaines, ce qui veut dire, je suppose, que je vais devoir me débrouiller autrement pour connaître mes cours...

- Arf, dis-je, tu n’as pas de chance ! Mais c’est long trois semaines ! Tu vas avoir besoin de te connecter car il n’y a pas que la réservation des livres qui se fait avec ce logiciel, tu y trouves les emplois du temps et un tas d’informations qui te seront essentielles en tant que nouveau.

J’imaginai que cela ne servait à rien d’aller réclamer auprès de l’administration. S’ils étaient prompts à faire des erreurs, pour les corriger c’était une toute autre histoire. Sans compte valide, Nathan allait galérer.

- Bon écoute, le plus simple c’est que tu utilises mon propre compte en attendant. Je te fais confiance pour ne pas y faire de bêtises, dis-je en souriant.

Avec ces tracas informatiques j’avais peu à peu oublié ce qui me minait depuis le matin. Je tapais donc mon identifiant et donnait à voix haute mon mot de passe à Nathan.

Identifiant : Chad Wilder
Mot de passe : Alpha_Bêta_Oméga


Un sommaire s’afficha avec les différentes rubriques, j’expliquais sommairement les liens les plus utiles quand mon ventre protesta criant sa famine. Je n’avais rien avalé depuis la veille midi. J’étais affamé.



::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Sam 13 Sep - 14:58

Une faim de loup
- Bon écoute, le plus simple c’est que tu utilises mon propre compte en attendant. Je te fais confiance pour ne pas y faire de bêtises, dit Chad en souriant.

Nathan arbora un sourire plus prononcé avant de répondre tout naturellement :

- Je suis pas du genre à chercher les problèmes, généralement c'est eux qui viennent à moi.

Il est vrai que le jeune homme avait le don d'attirer les ennuis sans même s'en rendre compte, même qu'une fois cela a faillit être fatal mais cela est une autre histoire. Alors que son parrain était en train de partager à voix haute ses identifiants, Nathan ne put se retenir d'avoir une réaction d'incompréhension en entendant le mot de passe qu'il venait d'entendre. Est-ce que Chad était à fond dans la lecture grecque ? Ou est-ce que le jeune qui lui faisait office de première rencontre à l'université sortait d'une famille militaire ? Le journaliste en herbe ne pouvait se retenir de se poser des questions sur la nature de la personne à côté d'elle. Mais Chad n'est pas une étude de cas, juste une personne cherchant à aider Nathan sans trop chercher de problèmes et peut être un ami si leur bonne entente continue ainsi. Le jeune homme secoua vite fait la tête pour revenir à la raison et écouter les explication de son parrain sur les liens utiles et où il peut retrouver son emploi du temps.

C'est alors que le ventre de Chad interrompit l'échange entre les deux jeunes hommes, imposant le fait qu'il était temps de songer à la pause déjeuner. Nathan sortit naturellement un sandwich, qu'il avait préparé au cas où il ait du mal à repérer les endroits où manger sur le campus, quand il remarqua que plusieurs élèves étaient en train de le regarder de façon insistante. L'étudiant rangea le sandwich en murmurant à Chad :

- J'aurai bien voulu te proposer un bout de mon sandwich, mais si j'arrive à bien interpréter les regards assassins que je viens de recevoir, je ne pense pas que manger ici soit autorisé... Ça ou tout le monde rêve d'un sandwich poulet crudité fait maison.

Nathan se plaça correctement devant l'ordinateur pour essayer de trouver l'emploi du temps destiné à sa section avant de l'imprimer. Après avoir récupéré son papier à l'imprimante et l'avoir rangé dans son sac, le journaliste en herbe retourna à l'ordinateur pour fermer la session avant de regarder Chad en souriant à son nouvel ami et se lever, prêt à partir.

- Grâce à toi, me voilà prêt à subir tout un cursus universitaire, dit-il en rigolant. Ça te dis qu'on aille manger un bout ? J'ai une faim de loup et apparemment je suis pas le seul, renchérit-il.
(c) fiche par Nathan Elvaliente
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Dim 14 Sep - 14:32

Ordinary day


Nathan sembla apprécier ma simplicité et ma promptitude à lui faire confiance.

- Je suis pas du genre à chercher les problèmes, généralement c'est eux qui viennent à moi.

Avec un sourire, j’avais hoché la tête. Il y a quelque mois de cela, j’étais un étudiant pratiquement ce qu’il y a de plus ordinaire. Mais tous s’était enchainé à une vitesse vertigineuse. Ma rencontre avec Miya, puis Mick et enfin mon passé à Boston qui m’était revenu en pleine face. Ce que j’appréciai dans la compagnie de Nathan, c’est le côté normal de cette relation entre étudiants. Pas de chasseurs à l’affut, pas de passé glauque, ni d’âme tourmentée. Nathan respirait la joie de vivre et s’était communicatif. Pour un temps, un poids s’enleva de mes épaules. C’est en lui disant mon mot de passe que je me dis que cette allusion à mon aspect surnaturel n’était pas bien malin de ma part. Mais, je ne pouvais savoir que j’aurai un jour à partager ce mot de passe.

Je dus étouffer un hurlement de rire lorsque Nathan sortit son sandwich sous mon nez alors que mon ventre venait à peine de finir sa complainte de l’estomac vide.

- J'aurai bien voulu te proposer un bout de mon sandwich, dit-il mais si j'arrive à bien interpréter les regards assassins que je viens de recevoir, je ne pense pas que manger ici soit autorisé... Ça ou tout le monde rêve d'un sandwich poulet crudité fait maison.

- En effet, c’est interdit de manger à la bibliothèque, répliquai-je en regardant avec envie ce repas appétissant.

Je laissai la place au futur journaliste devant l’ordinateur. Il put ainsi sortir les informations primordiales dont il avait besoin pour commencer. Quand il eut tout ce qu’il lui fallait il se leva.

- Grâce à toi, me voilà prêt à subir tout un cursus universitaire, dit-il en rigolant. Ça te dit qu'on aille manger un bout ? J'ai une faim de loup et apparemment je ne suis pas le seul, renchérit-il.

Je ne pus m’empêcher de m’esclaffer devant la blague qu’il avait faite sans faire exprès. C’était certain, j’avais une faim de loup. Regardant ma montre, je vis que j’avais encore le temps avant mon premier cours de la journée.

- Je te propose que j’aille me chercher quelque chose à manger puis de s’installer sur les bancs dehors.

Je sortis donc de la bibliothèque avec Nathan à mes côtés. Je traversais le parc du campus, de l’autre côté il y avait une boutique qui vendait de la nourriture à emporter qui faisaient une bonne concurrence au self du campus. Disons que cela nous changeait de l’ordinaire. J’achetais pratiquement l’équivalent de deux repas. Dehors, le soleil brillait, belle journée pour manger dehors. On s’installa dans l’herbe, les bancs étaient tous pris. Le temps clément avait fait sortir les étudiants.

- Pourquoi avoir choisi cette filière, demandai-je à Nathan tout en attaquant mon panini de bon appétit.

Je savourai cette journée ordinaire, entouré de gens ordinaires. C’était mieux ainsi non ?

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Dim 14 Sep - 15:53

Toute vérité a un prix
Voyant Chad s’esclaffer de rire, Nathan fronça les sourcils essayant de savoir si c'était parceque son parrain était du genre public facile ou autre chose.

- Je te propose que j’aille me chercher quelque chose à manger puis de s’installer sur les bancs dehors.

Nathan se mit à hocher la tête et à suivre son nouvel ami tout en jetant un nouveau coup d'oeil sur le campus et traverser le parc pour rejoindre un petit snack-bar qui avait l'air d'offrir pas mal de bonnes choses à moindre prix, de quoi faire pâlir la cafétéria du campus si il se base sur le fait que Chad a commandé de quoi manger pour deux personnes. Nathan sait que la vie est injuste car elle permet à certaines personnes de manger autant qu'ils veulent sans faire attention sans pour autant finir en mode « bouboule » contrairement au jeune homme qui repense à son pauvre sandwich faisant pitié...

Une fois de retour en plein milieu du parc, les deux étudiants décidèrent de savoir dans l'herbe car tous les bancs étaient pris par la foule en joie de profiter une journée ensoleillée et pouvoir respirer un bon bol d'air frais avant de partir en cours. Commençant à manger son sandwich, Nathan lâcha une expression montrant un air aussi surprit qu'un chevreuil piégé sur la route par les phares d'une voiture quand Chad lui demanda :

- Pourquoi avoir choisi cette filière ?

Nathan avala le morceau qu'il avait en bouche et en profita pour prendre son temps et préparer une bonne réponse qui n'ait pas l'air trop débile aux yeux de son parrain.

- Eh bien... commença Nathan, c'est principalement par rapport l'aspect d'enquête et de découverte que j'aime bien. Je n'ai pas envie de juste rédiger des articles sans intérêt ne servant qu'à annoncer la rentrée des classes ou quel genre de vêtement porter pour la saison. On peut dire que je suis du genre à aimer enquêter sur ce qui cloche et le partager aux lecteurs même si le prix à payer peut s'avérer être cher...

Il est vrai que Nathan, d'une nature curieuse, a toujours aimé comprendre pourquoi et partager ses découvertes depuis tout petit. Comme on dit « la curiosité est un vilain défaut » mais le journaliste en herbe ne peut s'empêcher de rajouter « c'est un mal pour un bien si elle permet de connaître la vérité ». Malheureusement, Nathan a vite comprit que la vérité peut faire beaucoup de mal surtout quand on est le principal concerné et qu'une partie de notre vie a été dévoilée sans notre accord.

Alors qu'il était au lycée, Nathan avait confié à son amie de l'époque qu'il sortait avec le capitaine de l'équipe de basket tout en demandant à ce que ça reste entre eux. Bien évidemment, il n'aura pas fallut 24 heures pour que l'information circule au sein de tout l'établissement avec une vérité déformée. C'est plus tard qu'Adam, le copain de Nathan, décida d'enseigner une bonne leçon en lui brisant quelques côtes avant de lui massacrer le visage à coups de chaises. Ce soir là, Nathan curieux de nature avait apprit que son copain de l'époque avec des problèmes à contrôler sa colère.

Nathan avait fini de se remémorer cette anecdote qu'il se mit à toucher sa tempe, tout en faisant semblant de se gratter la tête, en guise de réflexe du vieux temps avant d'arborer un sourire qui signifie que malgré tout, il s'en est sorti plus fort.

- J'avais songé à intégrer l'académie de police et devenir détective privé mais je suis trop têtu pour respecter un règlement correctement, avoua-t-il en guise de confession.

Il mangea un autre bout de son sandwich, sentant qu'un blanc s'était installé suite à son propre malaise et sûrement du au fait que Chad ne devait pas comprendre ce qu'il se passait. C'est alors que le jeune homme décida de renchérir :

- Et toi ? L'architecture c'est ça ? Demanda-t-il.
(c) fiche par Nathan Elvaliente
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Mar 16 Sep - 21:43

Imformation contre foyer


Nathan ne me répondit pas immédiatement. Non que je sentais une réticence à me répondre, mais plus qu’il réfléchissait à me donner une réponse la plus exacte possible. Déjà un tic de journaliste ? S’en tenir aux faits, rien qu’aux faits.

- Eh bien... commença Nathan, c'est principalement par rapport l'aspect d'enquête et de découverte que j'aime bien. Je n'ai pas envie de juste rédiger des articles sans intérêt ne servant qu'à annoncer la rentrée des classes ou quel genre de vêtement porter pour la saison. On peut dire que je suis du genre à aimer enquêter sur ce qui cloche et le partager aux lecteurs même si le prix à payer peut s'avérer être cher...

J’étais mitigée quant à sa réponse, car d’un point de vue strictement personnel, il valait mieux qu’il ne mette jamais le nez dans certaines affaires à Beacon Hills. Et d’ailleurs je me demandais parfois si la population ne fermait pas un peu les yeux pour ne pas avoir à affronter la réalité. C’est souvent plus simple lorsqu’on ne sait pas. L’information à tout prix n’est pas forcément un progrès. Avec l’avènement d’internet, on en sait trop e trop tôt. On perd rapidement notre innocence pour un cynisme de masse. Toutefois l’enthousiasme de Nathan était louable, bien qu’il m’avait semblé voir une ombre sur son visage. Aucune vie n’est parfaite.

- J'avais songé à intégrer l'académie de police et devenir détective privé mais je suis trop têtu pour respecter un règlement correctement, avoua-t-il en guise de confession.

Je ris de bon cœur à se dernière précision. Je pensais à Ruby mon alpha et accessoirement adjointe au Sheriff. Elle ne respectait pas toujours le règlement, mais c’était pour le bien de tous.

- Et toi ? L'architecture c'est ça ? Me demanda-t-il.

- Oui, c’est ma passion. Quand je suis en train de dessiner, le monde peut bien s’écrouler, je reste concentré. L’Architecture commence quand vous mettez en relation deux briques. C’est là que tout commence. J’aime imaginer et créer. Créer un toit, une maison pour abriter une vie, c’est pour moi le plus passionnant des métiers. Je veux qu’une maison ne se résume pas à quatre murs et un toi. Elle doit révéler le caractère de ceux qui y habitent. De bois, de béton ou d’acier et de verre chaque immeuble parle et raconte l’histoire de ceux qui l’on bâtit de ceux qui l’habite. Les époques changes les habitations aussi. L’architecte suit son temps. Toi tu veux informer les gens, moi je leur crée un foyer.

Me demander de parle de ma passion c’était risquer de ne plus pouvoir m’arrêter. Je m’apercevais que j’avais peu parlé de cette passion à Mick ou Miya. Trop prit par les évènements sans doute. Pourtant l’architecture était une grande part de ma vie. Regardant ma montre, je vis que mon prochain cours approchait. Je me levais donc et dis à Nathan qu’on se verrait à un interclasse dans l’après-midi, sinon qu’on se reverra  demain.

- N’hésite pas à m’appeler ok ? Quelque soit le soucis.


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   Mer 17 Sep - 22:16

Beautiful Stranger
- Oui, c’est ma passion, commença Chad. Quand je suis en train de dessiner, le monde peut bien s’écrouler, je reste concentré. L’Architecture commence quand vous mettez en relation deux briques. C’est là que tout commence. J’aime imaginer et créer. Créer un toit, une maison pour abriter une vie, c’est pour moi le plus passionnant des métiers. Je veux qu’une maison ne se résume pas à quatre murs et un toit. Elle doit révéler le caractère de ceux qui y habitent. De bois, de béton ou d’acier et de verre chaque immeuble parle et raconte l’histoire de ceux qui l’on bâtit de ceux qui l’habite. Les époques changent les habitations aussi. L’architecte suit son temps. Toi tu veux informer les gens, moi je leur créer un foyer.

Nathan écoutait attentivement alors que son nouvel ami expliquait avec enthousiasme sa passion pour l'architecture. Cela faisait du bien d'être en face de quelqu'un qui était heureux d'être là, passionné par ce qu'il fait et qui sent la joie de vivre. Alors que Chad avait fini son explication, ce dernier regarda sa montre avant de se lever et d'expliquer qu'il devait aller en cours mais qu'avec un peu de chance les deux jeunes hommes se reverraient lors d'une inter-classe.

- N’hésite pas à m’appeler ok ? Quelque soit le soucis, fit le parrain du nouvel étudiant.

- T'inquiètes je devrais m'en sortir comme un grand garçon, répondit Nathan avec un sourire remplit de malice.

Voyant Chad s'en aller, le nouvel étudiant se leva aussi avant de ramasser ses affaires et jeter un coup d'oeil à son emploi du temps. Tout à coup, prit par le démon de la curiosité, Nathan sorti son téléphone pour tenter d'effectuer une rapide recherche avec les mots « Alpha, Beta, Oméga » sur Internet pour savoir à quoi faisait référence le mot de passe de son parrain. C'est alors que le journaliste en herbe voyait principalement des images de triskèle et aussi des articles parlant de la composition hiérarchique au sein d'une meute.

Nathan jeta un dernier coup d'oeil vers la silhouette de Chad qui s'éloignait, mais cette fois avec un regard remplit de questions. Constatant ce qu'il était en train de faire, le jeune homme s'arrêta de suite et ne pouvait se retenir de s'auto-insulter, il ne pouvait s'amuser à analyser et enquêter sur la première personne qu'il venait de rencontrer et avec qui il commençait à développer une relation amicale. Après avoir fermé le navigateur Internet sur son téléphone, Nathan se dirigea vers là où il devait avoir cours en se forçant de penser que si il voulait passer une année sans le moindre problème et tranquille, autant ne pas provoquer le destin et s'attirer les ennuis. Peut être que Chad était un fan de la nature et du comportement animal ? Il est possible aussi qu'Alpha, Beta, Oméga soit un nom de groupe que très très peu de gens connaissent ? Plus le temps passait, plus Nathan cherchait à se raisonner sur le fait qu'il devrait juste laisser tomber et qu'il était en train de se faire tout un film pour rien car il avait hérité de la paranoïa de sa mère.

Déjà assit dans la salle où il aura cours d'ici quelques minutes, les pensées du jeune homme se tournèrent sur le déroulement de sa première journée. Alors que tout ne s'était pas déroulé comme prévu, l'arrivée de Chad, la visite des lieux ainsi que les explications sur comment les choses se déroulaient ici ont beaucoup aidé à remonter le niveau de cette journée qui semblait être chaotique au départ.

Nathan se mit à sourire en pensant à comment Chad l'a prit sous son aile sans le moindre mouvement de contrariété même si au départ le parrain n'avait pas franchement l'air dans son assiette. Oui Chad Wilder avait l'air d'être quelqu'un de très bien. Alors peu importe si Nathan connait le futur architecte depuis ce matin et qu'auparavant ce dernier n'était qu'un « bel étranger », peu importe si il pouvait avoir quelques mystères non-percés à ce jour, Nathan sait qu'il peut compter sur lui et vice versa.
(c) fiche par Nathan Elvaliente
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder   

Revenir en haut Aller en bas
 
FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FINI - Nouvelle vie dans une nouvelle ville - avec Chad Wilder
» Arrivée dans une nouvelle ville.
» Kaitlyn Clark// Une nouvelle vie dans une nouvelle ville
» Nouvelle Ligue NHL Simulée - Là c'est vrai
» Un départ dans une nouvelle région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Lycée de Beacon Hills :: Université-
Sauter vers: