Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Lun 10 Nov - 14:33


"Follow me... and save me"






J'avais plus de rage que de tristesse en ce moment, je ne comprenais pas ce qui n'allait pas chez les membres de mon ancien clan. Pourquoi ils en étaient arrivés à envoyer mon frère de lait -bah quoi? On a partagé le même biberon...- pour s'en prendre à ma sœur? Je repris une apparence humaine sans perdre ma colère, je me tournai vers Maxine avec une expression furieuse.

"Je dois rentrer chez moi, maintenant! Je te laisse ici, une affaire urgente à régler! Je reviendrai te voir!"

Je me tournai vers le chemin et me transformai en ours polaire pour partir vers ma maison. J'allais de plus en plus vite malgré mon imposant corps. Sous cette forme, j'étais bien plus rapide qu'en courant sur deux pattes. Bien moins qu'un tigre ou un loup, mais bien assez pour me satisfaire. Je sentis quelqu'un poser ses mains sur ma croupe et s'appuyer dessus pour se projeter en avant afin de s'asseoir à califourchon sur mon dos. Je savais qui avait fait ça, et n'avais pas besoin de confirmation visuelle pour cela. Je sortis rapidement de la forêt, traversant aussi la lisière, sur une pelouse à l'état sauvage, avant d'arriver chez moi. La barrière était démolie devant la maison, la serrure crochetée. Cet enfoiré était entré par effraction.

C'était plutôt logique, aucune chance que mon insouciante de sœur n'ouvre à qui que ce soit. En effet, dès qu'elle rentre des cours, elle met la musique à fond dans ses écouteurs, même pour lire. Pour une fois que cette mauvaise habitude aurait pu lui servir, l'agresseur se montrait très coriace. J'attendis que ma bêta redescende pour changer de forme pour celle humaine, me retrouvant encore une fois nu. Je marchai en direction de la porte à grands pas, l'ouvrant sans avoir à utiliser la clef. À l'intérieur, c'était évidemment le bordel total. La table renversée, quelques chaises cassées: il y avait eu de la résistance de la part de la petite, ce qui ne m'étonnait guère. Une lettre était clouée au mur en face de la porte avec une dague -tellement barbare, mais vraiment stylé!- sur laquelle était écrit un message qui me fit froid dans le dos.

"Cher frère, ou cher bannis... Non, cher frère c'est trop intime, mais cher bannis ça fait trop sérieux... Mhmmm... Laisse- moi réfléchir..."

Visiblement, il n'avait pas cessé sa manie d'écrire tout ce qu'il pensait au moment d'écrire. Cet idiot n'avait pas changé, ou juste assez pour devenir une sorte de kidnappeur sans valeur. Reprenons la lettre:

"Ah voilà: cher frère! -c'était ce qu'il avait dit au départ, mais comme il ne se relit pas...- je sui venue pour toi, et unikement toi!  Je n'éme pas écrrirre des letres, sauf pour les menacces! Alor vien me trouvé au sous- sol de l'hopitale pour qu'on discute fasse to fasse. Je t'attend avec inpatiance! Et je pansse que tu te dépécheura de venir car sinon, ta ceur moura avent l'obe! Au plésir mon frér!"

C'était horrible... Cette lettre était tout simplement horrible! Tellement de fautes et aucune relecture! Mais qu'est ce qui lui avait pris de m'écrire au lieu de m'appeler!? Je voulais me crever les yeux! Mais ce n'était pas le moment de perdre patience pour ces bêtises, je devais sauver Tama. Je fis volte-face après avoir fini, me retrouvant face à Maxine et le hibou qui nous avait suivi. Celui-ci s'était posé sur l'épaule de l'adolescente quand elle était descendu de mon dos. Si elle n'avait pas été là, j'aurais mis un coup de poing au mur, le défonçant. Mais je devais faire bonne figure devant la seule qui était encore à mes côtés dans ma meute. J'entendis des bruits étranges venant de la cuisine, quelqu'un était là... Était- ce Nonoche -se lisant "Nonoché"- mon frère de lait?





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Lun 10 Nov - 16:23






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara






Je regarde toujours Mata dans les yeux, et rougis, en voyant qu'il pose ses mains sur mon visage pour essuyer mes larmes, tout en souriant lui aussi.

"Tu veux une meute jeune fille, je peux t'y aider."

Je me recule de l'étreinte, et le regarde bizarrement. C'est alors que je comprends que le garde forestier est un alpha.

"Rejoins ma meute et je t'aiderais à trouver la paix, accorde-moi la chance de te soutenir pour le reste de ta vie !"

Je regarde toujours Mat', et réfléchis un instant à sa proposition. D'un côté, le fait d'être une oméga me permet de faire ce que je veux. De n'obéir à aucune règle. Être libre. Mais d'un autre côté, le fait d'intégrer une meute, me permet de gagner un peu plus de puissance. Et pourrait s'avérer utile lorsque je retrouverai les chasseurs qui ont tué mes parents.
Je secoue la tête positivement et accepte sa proposition.

- Très bien... Je veux bien intégrer ta meute ...

Je recule d'un pas, en voyant que Mat' va me prendre dans ses bras, étant du genre solitaire... Je ne suis pas habituée à autant de gentillesse. Je souris, et m'avance pour également le prendre dans mes bras, mais fais une nouvelle fois un bon en arrière en voyant un hibou attaquer Mata.

Je ne sais pas comment réagir. Dois-je rire face à cette scène ? Ou bien l'aider à s'en débarrasser ? Ne trouvant pas la réponse, je préfère rester là où je suis et regarder la scène.

"Dégage le piaf, je ne suis pas comestible !"

J'éclate de rire, mais je reprends mes esprits quelques secondes plus tard, et tourne mon attention sur le hibou, qui se met à voler sur place en ayant Mat' dans sa vision. Je regarde le hibou avec inquiétude, et le vois s'approcher de Mat' pour pouvoir lui planter ses serres dans la nuque. Cela ne présente rien de bon, et ça m'inquiète beaucoup. Je déglutis et regarde toujours la scène qui se déroule sous mes yeux. Le hibou fini par rompre le contact et à ce moment-là, Mata pousse un rugissement des plus effrayants. Ne m'y attendant pas du tout, je trébuche et me retrouve assise dans l'herbe. Je lève alors les yeux vers Mata.

"Je dois rentrer chez moi, maintenant ! Je te laisse ici, une affaire urgente à régler ! Je reviendrai te voir !"

Je n'ai pas le temps de lui répondre, que mon alpha se met à courir avant de prendre sa forme d'ours. Je reste là assise comme une grosse gourde et regarde toujours la direction que vient de prendre Mata. Je soupire et me relève d'un bon, et décide de ne pas l'écouter. Je sais que son hurlement ne signifie rien de bon. Je me mets alors à courir à toute vitesse pour pouvoir le rattraper. Quelques secondes plus tard, je l'aperçois à seulement quelques mètres de moi. J'accélère le pas, et saute, pour pouvoir me retrouver sur le dos de mon alpha. N'ayant pas l'habitude de me retrouver sur le dos d'un ours, et pour éviter une mauvaise chute, je m'accroche à son pelage et attends patiemment qu'il s'arrête.

Je descends du dos de l'ours et regarde les dégâts infligés sur la porte d'entrée. Je me retourne alors vers Mata qui vient de se retransformer en humain et lui lance un regard d'incompréhension. Le voyant se précipiter à l'intérieur, je le suis de près et m'aperçois que la maison est sans dessus-dessous. Je stoppe alors ma course, et regarde tout autour de moi, avant d'apercevoir une dague accrochée au mur avec un mot juste en dessous.
Je regarde Mata s'approcher de la lettre et commencer à la lire. Je croise alors les bras, et l'écoute avec attention.

"Cher frère, ou cher bannis... Non, cher frère c'est trop intime, mais cher bannis ça fait trop sérieux... Mhmmm... Laisse- moi réfléchir...Ah voilà: cher frère! Je suis venu pour toi, et uniquement toi! Je n'aime pas écrire des lettres, sauf pour les menaces! Alors viens me trouver au sous-sol de l'hôpital pour qu'on discute face to face. Je t'attends avec impatience! Et je pense que tu te dépêcheras de venir car sinon, ta sœur mourra avant l'aube! Au plaisir mon frère!"

Je repose alors mon regard sur Mata. J'avais de la peine pour lui. Sa sœur venait de se faire enlever. Je m'approche doucement de lui et pose ma main sur la sienne pour essayer de le réconforter. Sans m'en rendre compte, le hibou de tout à l'heure vient de se poser sur mon épaule. Je sursaute légèrement et le pousse de la main.

- Dégage, je ne suis pas un perchoir...

Je retourne mon regard vers mon alpha, et lui fais un regard des plus compatissant. Je lui caresse la main, en signe de réconfort.

- On va là...

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase, qu'un bruit se fait entendre. Je tourne alors mon regard vers la cuisine, sors mes griffes et pousse un grognement.



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Mar 11 Nov - 15:46


La main dans le sac.
«Je continue à penser qu'en matière de séduction, moins vous en montrez, plus vous êtes sexy...» -Alicia Keys


Le bruit sourd provenant d'une maison au loin, brisa le calme légendaire de la nuit, tirant de son sommeil une belle princesse endormie dont la chevelure soyeuse s'était royalement emmêlées. À peine éveillée, elle tapota, à l'aveuglette, un peu partout sur sa table de chevet à la recherche de son téléphone. Lorsqu'elle saisit le petit appareil, elle regarda l'écran, la luminosité agressa ses petits yeux, qu'elle gardait péniblement ouverts, lorsqu'elle aperçut l'heure, elle marmonna on ne sait quoi, avant de se retourner dans ses draps, la nuit n'était pas encore terminée.
Et rebelote ! Un vacarme se fit entendre au loin, Cara était hésitante quant à ce qu'elle devait faire, mais le son d'une voiture qui s'enfuit à toute vitesse après un démarrage en trombe, la persuada que quelque chose clochait, et étant à présent parfaitement réveillée grâce à tout ce bordel, elle s'autorisa une sortie nocturne.
Elle fit preuve d'une grande discrétion pour ne pas réveiller sa cousine qui avait visiblement un sommeil de plomb, alors qu'elle se préparait à sortir.
La brunette, méfiante, attrapa son Colt et le glissa dans l'arrière de son jean, dissimulé sous ses couches de vêtements, enfin elle enfila son long caban sans même prendre le temps de le boutonner.
Fin prête, elle se faufila dans le couloir, et sortit de son appartement comme une furie, elle commença à descendre la rue, vérifiant qu'il n'y ait personne dans le coin, la ruelle était pire que déserte, enfin un détail attira son attention.. Une barrière ruinée, et des petites traces de pneu.. Comme c'est mignon.
Elle ne savait pas encore qui avait attaqué qui, les loup-garous ou les chasseurs, qui est passé à l'offensive et qui s'est fait prendre comme un sombre idiot ?
Le plus naturellement du monde, Cara balaya une nouvelle fois la rue de ses yeux de lynx, puis elle s'introduit sur la propriété privée de la famille « Kinou », un petit ricanement s'extirpa d'entre ses lèvres, le genre de rire hautain. Elle traversa le petit jardin, tous ses sens à l'affût..
Elle poussa lentement la porte, cette dernière avait été forcée, confirmant que quelque chose clochait ici et fut directement attirée par un papier pendu par un poignard, des chasseurs..
Elle commença la lecture, mais se détourna rapidement du papier en un rictus de dégoût, si elle avait poursuivi elle serait certainement devenue aveugle..

-Encore un qui fait grandement honte à notre groupe.. Merci les analphabètes, se plaignit-elle après avoir lu une telle horreur.

Le tour de la demeure fut vite fait, elle avait compris que la maison accueillait deux personnes, une gamine et un homme, ce n'était pas dur à deviner de toute façon, mais ce qu'ils étaient, ça l'était un peu plus, elle venait d'arriver dans la cuisine, et se prélassait gentiment à la recherche d'un objet pouvant l'aider, elle ouvrait les tiroirs, les placards, rien, toujours et encore rien, ah si tiens une sucette, c'est tellement aimable de leur part d'en avoir laissé une pour elle... Une tendre attention.
La sucrerie aux lèvres, elle continua sa recherche, mais se stoppa lorsqu'elle tomba sur un panneau accroché au mur, plein de photos de famille.. Elle en attrapa une pour l'examiner de plus près.

- Dégage je suis pas un perchoir... On va là...

Cara stoppa tout mouvement, elle n'avait pas rêvé, quelqu'un venait de parler non loin d'ici, elle se détourna de la photo qu'elle glissa dans sa poche, en attendant, elle devait juste s'enfuir, un grognement se fit alors entendre,  lorsqu'elle fit volte face, c'était trop tard, le jeune homme vivant ici, se tenait debout face à elle, nu qui plus est, et la dévisageait. Ils se regardaient comme ça en silence, enfin elle se décida à parler puisqu'il ne disait rien.

-J'ai un truc sur le visage pour que tu me dévisages ainsi l'asticot ?

Il était nu comme un ver, cependant, Cara doutait qu'il comprenne l'allusion, il avait l'air d'un imbécile heureux à la regarder comme ça, heureusement pour lui, il était pas trop mal foutu, mais inversement, elle n'avait pas de temps à perdre à se faire mater par Monsieur Kinou..
Elle adoptait une allure nonchalante face à lui, en attendant qu'il réponde, jouant avec la sucrerie dérobée, un air malicieux sur le visage.

-Merci pour la sucette au passage.. Moi j'pense que j'vais y aller t'as une porte à réparé, une maison à ranger et une sœur à sauver.. Et c'est pas en prenant racine dans ta cuisine que tu vas réussir à tout accomplir, abruti.

Son ton avait paru sympathique au début, mais, elle avait fini par le « gronder » lui rappelant qu'il avait des devoirs.. Dans le seul but de s'évader d'ici juste après, mais elle ne fait jamais rien sans intérêt, si elle n'y gagne rien, alors elle ne dit rien, mais la plupart du temps c'est elle qui a les cartes en mains.. Bon allez Superman dit quelque chose là, on n'a pas toute la vie...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Mer 12 Nov - 14:24


"Follow me... and save"






Je sentis la main de ma bêta caresser la mienne affectueusement, je faillis détacher mes yeux de la cuisine pour la regarder dans les yeux, quand l'intrus apparut à nous du noir de la pièce. C'était... Une jeune fille, un peu plus vieille que Maxine, mais toujours plus jeune que moi. En fait, cela pourrait être l'inverse -dans ce pays, les gens ne faisaient que très peu leur âge- mais je n'avais pas l'impression de me tromper, à cause de la sucette qu'elle tenait dans la bouche. C'était évidemment celle de ma petite sœur chérie, un cadeau de son amie. Je regardai la nouvelle apparition jouer avec, prendre du plaisir à l'utiliser sachant qu'elle n'était pas sienne... J'étais sur le point de craquer. Fort heureusement, elle parla la première, me coupant dans mon élan. Sa première remarque était juste du pur foutage de gueule! Cette fille ne se rendait donc pas compte que c'était elle la gêneuse!?

"Qui t'appelles asticot...?"

J'étais ébahi, aucun mot n'osait sortir de ma bouche tellement cette situation était irréelle. Je n'avais jamais rencontré une cambrioleuse aussi nonchalante, après être prise la main dans le sac. Elle devait avoir un véritable problème psychologique, ou alors, elle avait quelque chose en tête. J'espérais pour elle que ce ne serait pas une excuse du genre "crise de somnambulisme". Je sortis de mon état d'étonnement pour redevenir moi - même. Je me dirigeai vers elle et arrachai la sucette de ses mains, ainsi que de sa bouche au passage, afin d'aller la laver avec l'eau du robinet. Pour qui elle se prenait celle- là?

"Ouais bah c'est pas une raison pour prendre ce qui ne t'appartient pas la clepto!"

Je m'appliquai à enlever sa salive et son odeur, pour que Tama ne remarque jamais qui avait touché à la sucette en réalité. Le fait que le papier ait disparu... Je dirai que je l'avais sortie de l'emballage afin de la goûter, elle ne supporterait pas qu'une autre personne que moi touche à ses affaires. Je mis donc un film plastique autour, avant de reposer l'objet sur la table. Je me tournai ensuite vers la voleuse d'un air méfiant. Son attitude... Cette attitude... Je la haïssais! Pourquoi il avait fallu qu'une personne comme elle débarque chez moi à un moment pareil? Je n'avais vraiment pas besoin d'un truc pareil.

"Maintenant, tu vas me dire qui tu es et ce que tu veux. Je n'ai pas de temps à perdre, tu l'as dit toi- même! Comment tu sais pour ma sœur?"

Étant face à face avec elle, Maxine dans son dos, je lui fis signe d'un regard de rester sur ses gardes, de se préparer à réagir dès que l'ennemie montrerait un signe d'hostilité. Puis, je vis que j'étais tout nu... Je le savais déjà en fait, mais là, le sentiment de honte était revenu.

"Attendez, ne bougez pas, je reviens!"

Je montai à l'étage, dans ma chambre, pour me rhabiller, puis redescendis pour me remettre à la même place, essoufflé.

"Tu disais?"




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Mer 12 Nov - 15:55






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara







Mon regard est à présent posé sur une fille. Je rentre mes griffes pour éviter que mon secret soit dévoilé, et pousse un petit grognement que seule Mat' peut entendre. Je la regarde de haut en bas et la dévisage. Vue la façon dont cette fille est habillée, elle me fait penser au chasseur de vampires comment il s'appelle déjà... Ah OUI ! Van Helsing. J'écarquille les yeux, et fais un pas un arrière en déglutissant. J'espère sincèrement que cette fille n'est pas une chasseuse... Car sinon je risque de péter une durite et ça ne serait pas bon du tout.

Je regarde toujours l'intruse, qui joue avec sa sucette de façon vulgaire. J'arque un sourcil, mais un sourire vient vite prendre le dessus, en voyant Mat' lui arracher la sucette, pour ensuite aller la nettoyer sous l'eau froide. Je me place derrière la fille, et croise mes bras. Cette fille cache quelque chose, mais je ne saurais dire quoi.

"Maintenant, tu vas me dire qui tu es et ce que tu veux. Je n'ai pas de temps à perdre, tu l'as dit toi-même ! Comment tu sais pour ma sœur ?"

Voyant que Mat' me lance un regard, comme s'il chercheait à me mettre en garde, je me place devant la porte de la cuisine, ne laissant aucune chance à la fille de s'en aller. Je ne lâche pas la fille du regard. Je décroise les bras, et me mets en position d'attaquer si besoin est.

"Attendez, ne bougez pas, je reviens !"

Je détourne mon regard vers l'alpha en lui lançant un regard d'incompréhension, mais voyant qu'il était nu, je comprends tout de suite qu'il voulait aller s'habiller. Je le laisse passer, mais reprends vite ma place de « chien de garde » en ne la lâchant pas du regard.

- Et... On peut savoir qui tu es ?

J'arque un sourcil et attends sa réponse. Mat' revient quelques minutes plus tard, pour reprendre sa place initiale, en prenant le soin de me bousculer un peu. Je pousse un soupir en le regardant, mais repose mon attention sur la jeune femme qui n'avait pas bougé depuis le début.

"Tu disais ?"

Cette fois-ci, je me pose contre le montant de porte, tout en croisant mes bras, en portant une attention particulière à la jeune femme.



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Mer 12 Nov - 19:10


Lire à travers les mots
‘‘Si le cerveau était en or, tu serais encore plus pauvre que Weasley, ce qui n’est pas peu dire.’’ Drago Malefoy


Elle le scrutait de ses yeux verdoyant, elle vit alors apparaître une jeune fille, plutôt pas mal à vrai dire, mais bien foutue ou pas, ça ne l'aidait pas trop. Une personne, et elle aurait compris qui avait lâché ce grognement féroce, mais deux... Elle attendait la réaction du jeune homme qui ne tarda pas à arriver.
Bien qu'il avait l'air complètement paumé, elle ne savait pas qu'elle pouvait faire autant d'effet à quelqu'un, ça dépassait tout ce qu'elle avait pu voir jusqu'à aujourd'hui.
Enfin elle cru voir un éclair de lucidité passer sur le visage du jeune homme qui se rapprocha vivement de Cara afin de lui retirer la sucrerie dont ses lèvres se délectaient depuis peu, elle le regarda s'affairer tout en haussant un sourcil.

-Ouais bah c'est pas une raison pour prendre ce qui ne t'appartient pas la klepto!

Un petit rire amer s'extirpa des lèvres maintenant libres de la jeune brunette.

-Mais t'es sérieux là ? Tu pourrais me la laisser, si ta sœur crève elle ne saura jamais ce qui a pu arriver à cette misérable sucette et vu que tu as l'air vachement pressé elle risque de trépasser la p'tite, frère indigne. Fit-elle nonchalamment alors qu'il replaça soigneusement cette sucette dans un plastique prit à la va vite.

Il fit volte face et se préoccupa de la jeune femme présente dans sa cuisine qui, absorbée par ce qu'il se passait dehors, ne regarda le jeune homme que lorsqu'il prit à nouveau la parole, visiblement mécontent.

-Maintenant, tu vas me dire qui tu es et ce que tu veux. Je n'ai pas de temps à perdre, tu l'as dit toi- même! Comment tu sais pour ma sœur?

Elle le regarda de haut en bas, plusieurs fois, c'était plutôt dérangeant cette petite nudité tout compte fait, en fait, ça le décrédibilisait énormément, comment veux-tu faire peur à quelqu'un, Cara qui plus est, en te promenant nu.

-Tu as tellement peu de temps à perdre que tu as oublié quelques détails, un amoureux de la nature peut être ?

Il avait visiblement fait le rapport, puisqu'il s’éclipsa, laissant les deux jeunes femmes seules. En face d'elle la brune s'attendait à ce que Cara tente une fuite, elle était bien trop maligne pour vouloir prendre la fuite en passant devant eux, par contre la fenêtre...
Cara ne disait mot, se contentant d'afficher un air impassible, et elle avait presque envie de chatouiller la jeune femme prête à lui bondir au cou au moindre geste brusque, et elle lui offrit une occasion en or de se foutre un peu de sa gueule à elle aussi.

- Et... On peut savoir qui tu es ?

Elles arquèrent tout deux leurs sourcils, elle parce qu'elle attendait une réponse, et Cara parce qu'elle venait de lui poser la question qu'il avait posé quelques secondes plus tôt. Et elle n'avait pas l'intention de leur faire une présentation à part, chacun sa version.. Ça pourrait être drôle si elle donnait deux faux noms, ils se sentiraient bien idiots, mais ce n'était pas une priorité.

-Et voilà une gentille jeune fille atteinte d’Alzheimer, lâcha-t-elle joyeusement. Son ton désinvolte annonçait clairement qu'elle ne se sentait pas particulièrement en danger. Elle savait qu'elle allait se sortir de ce merdier sans une seule égratignure.

C'est alors que la baraque sur patte revint, et fringué cette fois ! Et il reprit place tout en la regardant, elle pauvre chasseuse qui s'ennuyait à mourir...

-Tu disais ?

Son ton naturel trahissait l'embarras occasionné par sa récente nudité, son regard roula d'une personne à l'autre. Puis ne tenant pas plus que ça à perdre inutilement le temps de tout le monde ici, elle se lança gentiment, enfin presque.

-Pour répondre à ta dernière question.. -la dernière et seulement la dernière- Parce que je ne suis pas bête à la différence de ton frère, et j'ai lu la lettre ou plutôt cette horreur de brouillon, qu'il y a juste à l'entrée, chose que tu aurais pu déduire seul si tu n'étais pas complètement stupide, voilà, maintenant que c'est dit on peut y aller.. Allez vite, ou ta sœur ne goûtera jamais à cette délicieuse sucette !

Plutôt ennuyée, elle attrapa le jeune homme par les épaules et lui fit prendre le chemin de la sortie de la maison tout en bousculant la jeune fille, les deux énergumènes pris par surprise ne réagirent même pas, la main de la brunette se glissa et rattrapa la sucette, qu'elle glissa dans sa poche, et reprit le chemin de la sortie avec eux, une fois dehors elle descendit les marches du petit perron sans un regard en arrière.

-Je te souhaite une bonne chance, car à deux seulement vous aurez beaucoup de difficulté à vous sortir de ce gros bordel, tu devrais faire appel à une aide extérieur, quelqu'un de dispo' et qui ne serait pas choqué de ta folle histoire de chasseur..

Elle se retourna vers le binôme qui la regardait d'un œil vigilant, elle haussa les épaules et attendit quelque peu qu'il réponde, accrochant par la même occasion son regard, comme pour appuyer sa référence.
Évidemment elle se référait à elle même, il n'existe pas une infinité de personne capable de leur venir en aide. Il avait l'air d'avoir maintenant les idées un peu plus claires, en définitive, elle lui proposait de l'aide, s'il la lui demandait ! Et alors elle pourrait lui proposer un petit marché... Mais qui verrait cela à travers un tel jeu ? A part Mackenzie, personne ne pourra savoir ce qu'elle essayait de dire. En gros elle ne lui laissait pas trop le choix, il allait devoir lui demander un coup de main, il n'était pas bête au point de ne même pas se rendre compte que la jeune chasseuse avait raison lorsqu'elle lui disait tout cela.
Elle lui laissait alors le choix, oui ou non, noir ou blanc, con ou ingénieux, les cartes étaient entre ses mains, bien qu'elle savait se montrer persuasive la belle Frost.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.


Dernière édition par Cara Frost le Jeu 20 Nov - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Jeu 13 Nov - 12:34


"Follow me... and save me"






Comment osait- elle parler avec autant de cynisme de la mort de la seule famille que j'avais? Je n'oublierai jamais cette offense, et n'hésiterai pas à la lui faire payer un jour ou l'autre... Je pouvais facilement supporter qu'on s'en prenne à moi, mais pas aux gens qui m'étaient chers. J'avais déjà beaucoup perdu pour qu'une voleuse de sucette ne vienne me faire des prédictions funestes. Pourtant... Pourtant... Pourtant cette emmerdeuse n'avait pas du tout tort: je n'avais pas de temps à perdre! J'aurais beau le dire et le répéter, si je n'agissais pas en conséquence, ce serait plus intelligent de me taire. Ainsi, je ne protestai pas quand elle évita de me révéler son nom et le but de sa venue, cela n'avait plus aucune importance. A part, évidemment, si elle avait quelque chose à voir avec l'enlèvement. Ce que j'en doutais: on chassait seul l'ours, afin que la cérémonie soit valable.

"Hé ho! Arrête de me pousser... Attends... Une aide extérieure? La police ne me croirait pas... Et puis ils doivent attendre avant de signaler une disparition... *se tape le front* Ah toi! Tu veux nous aider? C'est assez louche, mais je n'ai pas vraiment le choix hein? Tu dois vouloir quelque chose en échange, je te donnerai tout ce que tu veux."

Je regardai Maxine, puis le hibou qui était de nouveau posé sur son épaule. Je devais y aller seul à cet hôpital, si mon frère voyait qui que ce soit d'autre, il ferait une grosse bêtise. Je pris la peine de reculer pour avoir une vision globale de la scène: une cambrioleuse, une louve et un hibou. C'était le parfait conte de fée. Et qui dit compte de fée, dit happy end. Je devais me fier à mon instinct, mais pas à la jeune femme qui m'avait donné le conseil de l'impliquer dans cette histoire. Cependant, mon instinct était de son avis, je n'avais donc rien à craindre.

"Max, le hibou sait où est ma soeur, il vous guidera à travers la forêt jusqu'au puits. Je te demande de la retrouver s'il te plaît, je ne peux me fier à personne d'autre... Reste sur tes gardes!"

Cette dernière phrase concernait la voleuse, j'avais une très mauvaise impression la concernant, j'avais l'impression que ma bêta n'était pas en sécurité avec elle. Je revins tout de même vers la louve pour la prendre dans mes bras, avant d'aller fouiller la poche de la jeune femme pour reprendre la sucette, et de m'enfuir en courant vers la voiture. Il ne fallait pas non plus me prendre pour un vieillard sénile, j'avais quand même une super ouïe et une super vue. Si elle voulait cette sucette, il faudra qu'elle vienne la chercher. Je démarrai le véhicule et sortis du garage en direction de la ville. J'étais maintenant très inquiet pour ma soeur et Maxine, ce n'était vraiment pas une vie...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Jeu 13 Nov - 14:50






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara







Mon regard est toujours posé sur la jeune femme, attendant patiemment qu'elle me réponde, espérant qu'elle daigne enfin donner son nom, mais je n'ai pas eu la réponse tant attendue.

- Et voilà une gentille jeune fille atteinte d'Alzheimer

La jeune femme, vient de prononcer cette phrase en affichant un sourire satisfait, je serre les points et lance un regard noir sur celle-ci. À ce moment précis, je n'avais qu'une envie, c'était de lui sauter dessus pour lui montrer si j'avais réellement Alzheimer. Malheureusement, je n'ai pas cette chance de lui montrer puisque mon Alpha vient de refaire son apparition dans la cuisine, se positionnant au même endroit que tout à l'heure.

Tu disais ?

Je reprends ma place initiale au milieu de la porte de la cuisine et regarde la scène qui se déroule sous mes yeux.

-Pour répondre à ta dernière question... Parce que je ne suis pas bête à la différence de ton frère, et j'ai lu la lettre ou plutôt cette horreur de brouillon, qu'il y a juste à l'entrée, chose que tu aurais pu déduire seul si tu n'étais pas complètement stupide, voilà, maintenant que c'est dit, on peut y aller... Allez vite, ou ta sœur ne goûtera jamais à cette délicieuse sucette !

Pendant un instant, mes yeux se sont posés sur une partie d'un placard, ou se sont collé des photos de famille, lorsque mon visage se tourne une nouvelle fois vers mon alpha et la jeune femme, qui se met à pousser Mat' vers la sortie en prenant le soin de me bousculer au passage. Je soupire et resserre mes poings avant de chuchoter pour moi-même.

- Elle, je ne l'aime pas...

Je tourne sur moi-même et les suis pour me retrouver dehors. Je me place au bas de la porte, et me cale contre le montant de celle-ci, en croisant mes bras.

"Hé ho ! Arrête de me pousser... Attends... Une aide extérieure ? La police ne me croirait pas... Et puis ils doivent attendre avant de signaler une disparition... Ah toi! Tu veux nous aider ? Tu veux nous aider ? Tu dois vouloir quelque chose en échange, je te donnerai tout ce que tu veux."

À ce moment-là, mon regard se pose sur Mata, et lui lance un regard d'incompréhension. J'ai rêvé où il vient de lui demander son aide ? On la connait ni d'Eve ni d'Adam et il veut son aide ? Par pitié Mata réveille toi et retire ce que tu viens de dire !

- Non mais tes sérieux ? - désignant la jeune femme du doigt - On ne la connait même pas et tu veux son aide !? Tes tomber sur la tête ma parole ... C'est vrai quoi ... Qui nous dit qu'elle n'est pas complice de l'autre fou...

Je me retrouve désormais à quelques mètres de Mat, attendant ce qu'il avait à me dire mais je n'ai pas la réponse attendu, encore une fois.

"Max, le hibou sait où est ma sœur, il vous guidera à travers la forêt jusqu'au puits. Je te demande de la retrouver s'il te plaît, je ne peux me fier à personne d'autre... Reste sur tes gardes !"

Mat s'approche de moi et me prends dans ses bras. Je passe mes bras autour de son dos et le serre aussi fort que je peux. Je n'arrive pas à le croire. Il me laisse seule avec cette inconnue. Non, je ne peux pas le laisser y aller tout seule. Je ne l'écoute pas, et le suis de près, mais il se retourne me lance un regard auquel je baisse la tête comprenant que je n'ai pas intérêt à le suivre. Je soupire et lui lance un léger

- Sois prudent.

Sachant pertinemment qu'il entendrait. Je le regarde s'éloigner à l'aide de sa voiture, et me retourne une nouvelle fois vers la jeune femme, lui lançant un regard noir par la même occasion avant de tourner yeux vers le hibou, qui s'est poser sur mon épaule.

- Aller le piaf, montre nous ou est la sœur de Mat'.

Le hibou s'envole en direction de la forêt, et me met à courir derrière lui, prenant la peine de ne pas attendre la jeune femme.



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Sam 15 Nov - 18:08


Save her. Alone.
"Don't let me drown. Who will make me fight?" - BMTH


Il se tape le front, ça y est il a compris le petit, elle avait cru un moment que le sous entendu n'avait pas été suffisamment clair pour lui, ou même pour elle... La jeune chasseuse est limite offusquée par ce geste de la main, un rictus amer se dessine sur ses lèvres mais attend patiemment, si elle doit faire la route avec eux, il va falloir faire des efforts... Elle imaginait déjà l'ambiance qui régnerait... Elle le savait, elle ne l'aimait guère, pour la simple et bonne raison que personne n'aime Cara.
Mais l'histoire du fou attira l'attention de la jeune femme qui trouvait que c'en était trop, déjà montrer du doigt était un manque de respect mais alors la traiter de traître tout de suite, faut pas pousser mémé dans les orties non plus.

-Redescends de ton petit galop ma belle, tes parents ne t'ont-ils donc pas appris que c'est mal polit de pointer quelqu'un du doigt ? Si j'ai implicitement proposé mon aide tu crois que c'est pour aider celui que tu appelles « le fou » ? Fait travailler tes neurones un peu.

Ah ! Ça fait du bien quand ça sort, satisfaite d'elle, Cara adressa un petit sourire à la jeune fille avant de se détourner d'elle, tant pis, elle allait encore plus la détester, mais elle ne pouvait pas non plus ordonner à Cara de partir, elle n'était pas chef... Du moins, elle n'avait donné aucun ordre jusqu'à présent.

-Max, le hibou sait où est ma sœur, il vous guidera à travers la forêt jusqu'au puits. Je te demande de la retrouver s'il te plaît, je ne peux me fier à personne d'autre... Reste sur tes gardes !

Cara avait l'impression que l'hôpital se foutait officiellement de la charité, c'est ELLE qui est le plus en danger entre Max et Cara ? C'est une blague..
Elle se détourna finalement d'eux... Elle avait presque envie de faire un rappel à l'ordre, parce que ce n'était définitivement pas le moment de s'enlacer, mais la vie de la petite n'était pas entre les mains de Cara après tout, ils pouvaient bien faire ce qu'ils voulaient...
Elle entreprit de le suivre mais il lui fit clairement comprendre en un regard qu'il la voulait pour sauver la peau de la gamine en danger, et non pour sauver la sienne.
Il passa rapidement à côté de la chasseuse, plongeant la main dans sa poche pour en ressortir la sucette.

-Mais ! J'voulais la donner à ta sœur ! J'lui dirais que c'est de ta faute si elle a pas droit à une sucrerie après ce qu'elle aura vécu..

Elle aura essayé, tant pis elle lui reprendra plus tard... Le jeune homme disparut alors dans sa voiture et s'éloigna, c'est sous l’œil vigilant de Cara qui observait toute la scène lorsqu'il s'effaça au loin, l'air blasé de la brunette à coté d'elle l'amusait, bien qu'elles n'aient plus tellement de temps à perdre avec des futilités tel que les au revoir.

- Sois prudent.

Très attentionné tout ça, mais elles avaient un truc à faire alors si elle pouvait éviter de s'attarder sans raison valable dans le jardin de cette maison, ça l'arrangerait bien ! Et cette fois elle ne fit pas prier pour rappeler la jeune fille à l'ordre.

-Eh bah alors on peut pas se séparer de son tendre chéri ? C'est mignooon.. Et pour ton information, il y va pour se faire tuer, si tu arrives à trouver quoi que ce soit démuni de danger là dedans, réveille moi ça doit être un rêve.

Cara avait lâché ça comme ça, mais au moins Max était sortie de ses rêveries et scruta un petit moment Cara d'un regard plus noir que le manteau de la jeune fille.

-Ça risque d'être très amusant, se murmura t elle à sa propre attention de manière purement ironique.

L'animal s'envole et immédiatement la fameuse Max se met à lui courir après sans même prévenir Cara qui légèrement agacée par l'attitude infantile de la jeune femme, soupire d'un air parfaitement blasé et suivit la jeune femme au pas, laissant une distance se creuser entre elles, mais elle se doutait bien que si elle voulait réellement son dû, elle devrait s'investir à fond, à contre cœur, elle courut suivant la brune devant elle, tout à coup le hibou piqua une tête, obligeant la jeune fille à s'arrêter, rapidement Cara les rattrapa, le hibou venait de se percher sur une branche, et ne bougeait plus. Pendant que l'autre fille pestait, Cara ne pouvait supporter une seconde de plus les protestations de la jeune femme, s'éloigna un peu et s'accroupit, observant le sol... Le fou en question n'était pas trop bête il fallait chercher, et pas se contenter de suivre l'animal.

-Ramène ta fraise et laisse le piaf tranquille on n'en a pas besoin.

Elle savait que lui obéir n'allait pas lui plaire, mais elle n'avait pas le choix, elle ne faisait pas ça pour elle mais pour son ami, et pour sa petite sœur.
C'était certainement là, Cara s'avança vers le puits et se pencha pour en apercevoir le fond, une jeune fille était là, à peine percevable au fin fond de ce trou, on entendait son souffle fort, elle avait du mal à respirer, et elle avait du appeler à l'aide à s'en arracher les poumons.

-C'est bon-...

Cara se stoppa net, il n'y avait plus personne dans son dos.. Elle regarda partout autour d'elle personne, elle était seule... Toute seule bordel !

-Tu parles d'une amie, elle s'en fout de la gosse.. elle se pencha à nouveau vers le puits, elle retira sa veste qui risquait de la gêner lors de sa descente, elle posa tout à côté du puits, et vérifia une dernière fois autour d'elle, mais oui, elle était définitivement seule, pour venir en aide à la jeune fille.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Lun 17 Nov - 14:20

FOLLOW ME... AND SAVE ME....
Feat MAX & CARA




Je me fiais entièrement à Maxine pour sauver ma Tama, mais pas à celle qui l'accompagnait, la cambrioleuse. Elle semblait tellement suspecte qu'il ne manquait plus qu'une pancarte avec marqué "peste et mauvaise" pour rendre son caractère plus explicite. Je me demandais même ce qu'il m'avait prit de compter aussi sur elle pour ce travail, alors que la louve était très capable de s'occuper de cette histoire seule. Mon instinct dira -t- on, quelque chose d'assez vague pour décrire des sentiments contradictoires inexplicables. Le truc, c'était que je connaissais Nonoche mieux que ma propre poche, il était peut- être mauvais pour l'écriture, mais c'était un aussi bon chasseur que moi. Il savait effacer ses traces mieux que personne, que ce soit les odeurs ou les empreintes. Je n'avais rencontré la bêta que depuis peu, mais de ce que j'avais vu, elle n'était pas le genre à traquer une proie aussi difficile. Ses sens surdéveloppés se trouveraient inutiles, j'avais peur qu'elle se sente trop perdue pour réussir. J'étais même certain qu'elle échouerait. Avec la voleuse à ses côtés, ses chances de réussites augmentaient considérablement. Pourvu qu'elles ne s'entre-tuent pas... Pourvu que Maxine aille bien!

Après avoir engrangé, puis évacué, ces quelques pensées sombre et déprimantes, je me garais juste devant l'hôpital. Je descendis de la voiture sans fermer à clef et pris la direction de l'ascenseur. Il était le meilleur moyen, car le plus rapide, d'aller au sous- sol. Bizarrement, quand la porte s'ouvrit sur l'étage où je devais aller, je sus qu'il n'y avait personne à part mon frère de lait, qui m'attendait impatiemment. Il sourit en me voyant traverser le couloir à sa rencontre, alors que j'avais au contraire une expression furieuse sur le visage. J'avais juste envie de le démolir comme au bon vieux temps, quand il osait remettre en cause ma supériorité envers lui dans certaines compétitions que nous faisions entre nous. Il n'était pas vraiment bon perdant en fait, il était plus le genre à trouver des excuses ou à tricher, bien qu'il ne savait pas mentir le bougre. Il me dit stop, je m'arrêtai à une dizaine de mètres de lui, il était dos à la porte de la morgue. Son sourire devint plus féroce au moment de prendre la parole.

"Salut cousin -a enfin trouvé le terme qui ne soit ni trop intime ni trop sérieux- je t'attendais!
- Je vois ça... Cousin. Alors...
- Tss tss tsss! Je n'ai aucune envie de parler avec toi, je veux seulement que tu m'écoutes, compris?"

Je fronçai les sourcils, sur le point de perdre patience, avant de me rappeler qu'il tenait encore ma soeur et que je devais me montrer coopératif au cas où le sauvetage échouerait. Jusqu'au bout, je lui obéirai, tant que je n'aurai pas la confirmation que tout était fini du côté des filles. Je me calmais donc pour hocher doucement la tête sans sortir un mot.

"Bien... Les choses ont bien changé depuis ton départ... Non, depuis ta transformation! Tout le monde ne parle plus que de toi, et de ta... *cherche le mot qui convient pour traduire le terme utilisé par son clan* divinisation.
- Hein?
- Je n'ai pas compris en quoi c'était si bien d'être un monstre comme toi, tu ne vaux pas mieux qu'un ours! Ils t'ont chassé du clan pas parce qu'ils te haïssaient ou parce qu'ils avaient peur de toi, mais uniquement pour qu'ils puissent te transformer en une sorte de légende... Je n'ai pas bien compris, mais t'as atteint des sommets! Mais moi, je n'étais pas aveuglé par ton nouveau pouvoir, je voyais exactement ce que t'étais: un monstre! Comme personne ne semblait vouloir m'écouter, j'ai décidé que pour ma cérémonie de passage, je ramènerai ta tête pour qu'ils voient la vérité sur toi! Même quand on était petit, tu ne pouvais pas t'empêcher de récolter tous les honneurs. Père se fichaient royalement de ce que je faisais, mais toi... Il passait son temps à valoriser la plus petite chose que tu faisais juste parce que tu es son vrai fils! Et c'est devenu pire depuis que tu as été mordu!
- Attends... T'es allé jusqu'à mettre la vie de ta soeur de lait en danger par... Jalousie?
- Tu me prends pour qui? J'avais aussi envie de lui parler, mais elle m'a sauté dessus quand j'ai dit que j'allais te tuer, j'avais pas prévu de la prendre en otage au départ. Elle m'en a donné l'idée, elle a vraiment pas changé! Elle est douce et attachante en général, amis quand ça te concerne, c'est plus du tout la même! HAHAHAHAHAHAHA!
- Espèce d'enfoiré...
- Bon... C'est pas tout ça mais, tu vas gentiment te laisser tuer pour que je puisse devenir un adulte."

Je serrai le poing avec une telle force que j'avais activé mes griffes qui me rentraient partiellement dans la chaire, me faisant saigner la paume de la main. Des gouttes du liquide rouge perlèrent doucement sur mes doigts avant de tomber au sol. Je hochai encore une fois la tête pour lui signifier qu'il pouvait y aller. Il lança un cri de victoire, ensuite, il se mit en position de lancé. Il tenait son boomerang coupant avec un côté coupant et un autre émoussé. Il prit ainsi l'élan nécessaire avec son bras et le lança de toutes ses forces. L'arme tourbillonna à grande vitesse vers moi, je le voyais arriver mais ne bougeai pas. La partie coupant s'enfonça dans mon cou, coupant en plein milieu, me projetant au sol d'un coup. La lame resta plantée alors que je saignais abondamment, le trachée nettement coupée. J'avais quelques soubresauts pendant que quelques jets partaient dans tous les sens comme un tuyau d'arrosage incontrôlable. Cependant, je n'essayai pas de retirer l'objet de ma mort.

"Oh oh... T'es plutôt résistant frère! Laisse- moi t'aider!"

Il marcha vers mon corps, mes yeux ne le quittaient pas alors qu'il s'approchait de la marre de sang autour de ma tête. Il leva son pied, dans l'intention de l'abaisser pour écraser la partie émergé de la lame plantée, afin de la faire traverser du côté de ma nuque. Une vie courte... Mais tellement mieux depuis que je connaissais Maxine. Je regrettais de ne pas l'avoir connue plus tôt, et surtout, de ne pas l'avoir pris dans mes bras quand je le pouvais encore. Quel idiot, la vie est tellement courte, pourquoi j'avais hésité?




Dernière édition par Mata Kinou le Mar 18 Nov - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Mar 18 Nov - 10:37






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara







Durant ma course, je tourne de temps en temps la tête, pour regarder si l'autre fille me suit, et la voyant loin derrière moi, je souris, et prends un malin plaisir à accélérer le pas, qui ne dure malheureusement pas assez longtemps, étant donné que le piaf, vient de se poser sur une branche.

Je m'arrête également et fais le tour de moi-même pour essayer de trouver un puits, mais je ne vois rien. Je me poste devant le piaf, et commence à lui balancer toute sorte d'injure qui me viennent à l'esprit, en essayant toute fois de garder le contrôle sur mon loup. Je pose trente secondes les yeux sur la jeune femme qui vient de me rejoindre et retourne directement mon attention sur ce foutue piaf en continuant à lui balancer mes injures.

-Ramène ta fraise et laisse le piaf tranquille, on n'en a pas besoin.

Je ferme les yeux et serre mes poings aussi forts que possible. Comment ose-t-elle me donner un ordre ? La suivre ? Ça, il en est hors de question. Je me tourne alors vers elle, et la regarde. Elle me tourne le dos. Je suis pas du tout tranquille. Je ne devrais pas me trouver ici. En ce moment même, je devrais être au côté de mon alpha pour l'aider avec l'autre taré. Je sens le loup monter en moi. Mes yeux deviennent scintillants. Je fais alors un pas vers la jeune femme.

- Pour info... Ce n'est pas mon petit ami.

Je souris légèrement, et rebrousse chemin en tapant un sprint. La laissant seule pour sauver la petite sœur. Je sais parfaitement que Mata risque de m'engueuler en me voyant. Mais j'ai déjà perdu mes parents, je n'ai vraiment pas envie de perdre mon alpha. Durant ma course, je laisse sortir le loup qui est en moi, et pousse des hurlements de colère. Mon cœur se met à battre à toute vitesse. Et si je n'arrive pas à temps à l'hôpital ? Non, je ne dois penser à ça. Je pousse un grognement pour m'enlever cette idée de la tête, et m'arrête net en voyant que je suis déjà devant l'hôpital. Je reprends mon apparence humaine, et cours jusqu'à l'intérieur du bâtiment.

Je m'arrête, et ferme les yeux, pour essayer de les trouver. De le trouver. Mais rien. Je n'entends absolument rien. Je pousse un autre grognement, en ouvrant les yeux. Je viens de le trouver. Je reprends ma course, et me dirige vers les escaliers. Je les descends quatre à quatre, et emprunte le couloir sombre, en essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas me faire remarquer. Je m'arrête, et regarde la scène qui se déroule devant moi. Je serre les poings, en voyant Mata, à genoux face à l'autre taré, et voyant que celui-ci lance un boomerang avec des lames sur mon Alpha. Des jets de sang sortent alors du cou de Mat'. Je pousse un grognement et me transforme complètement avant de courir à toute vitesse sur son frère de lait, pour l'empêcher d'enfoncer encore plus le boomerang dans sa gorge.

"Oh oh... T'es plutôt résistant frère ! Laisse-moi t'aider !"

Arrivée à la hauteur de son frère de lait, je le plaque au sol, et commence à le griffer au visage, tout en poussant des grognements. En voyant que l'homme ne bouge plus, je m'arrête, et tourne mon regard sur Mata. Je baisse la tête, et retrouve mon aspect humain. Je sens l'homme bouger sous moi. Mais n'y fais pas attention, jusqu'à ce que je me retrouve allongé au sol, et que je sois rué de cou au niveau du visage. Je pose alors mon regard sur celui qui est en train de me battre, et me retransforme. Je le pousse violemment, pose mes mains derrière ma tête et me relève rapidement, je ressors mes griffes et me dirige de nouveau vers l'autre taré, qui à le visage complètement ensanglanté dû à mes coups de griffe. Je me retrouve à seulement quelques centimètres de l'homme, et lève la main, prête lui remettre des coups de griffe.

Je ne sais par quel moyen, je me retrouve propulsée dans les airs, avant d'atterrir la tête la première, sur le mur, qui me fait perdre connaissance instantanément.


© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Mer 19 Nov - 17:58


Strong Women
“Don't be scared...Women can handle the worst kind of pain. You'll find out one day.” ― Gayle Forman, If I Stay


Cara se demandait au fond de sa petite tête, comment allait réagir le jeune homme lorsqu'il apprendrait que sa grande amie l'avait trahi... Mais de toute façon, elle savait déjà qu'il était le genre de personne à s'accrocher obstinément aux gens, et lui accorderait certainement la fameuse « seconde chance » dont tout le monde parle, comme s'il était possible d'effacer les erreurs du passé, et d'oublier tout ce qui nous a blessé, une confiance perdue, l'est à jamais, elle ne comprenait pas pourquoi les gens s'entêtaient à se mentir à eux même.
Quoiqu'il en soit, Cara avait confiance en elle et c'est tout ce dont elle avait besoin pour se glisser au fond de ce puit.
La jeune Frost jeta un regard au fond du puits, voyant la jeune fille s'épuiser peu à peu, elle s'accrochait aux pierres glissantes, qui n'en faisant pas des accroches idéales pour trouver ne serait ce qu'un peu de repos.
Rapidement, elle noua la corde, de façon à ce que la jeune fille puisse l'enroula autour de sa taille, pour minimiser ses effort et Cara regarda tristement au fond de ce trou.
Elle ne voulait pas l'épuiser inutilement, mais le bruit que la manivelle fit lorsque la jeune femme entreprit de faire descendre la corde attira l'attention de la jeune enfant qui leva les yeux vers ce petit trou.

-Qu'est ce que tu me veux ? Hurla t elle, la voix irritée, d'avoir déjà trop crié et elle devait être déshydratée, ça sonnait comme une mauvaise blague puisqu'elle était baignée dans une fraîche eau.

Cara n'avait pas envie de perdre du temps à un futile dialogue, mais tout en approchant la corde de la jeune fille elle haussa le ton pour être sûre d'être parfaitement entendue.

-C'est ton frère qui m'envoie te sauver.. Attache toi je vais te remonter.

La corde flottait à la surface de cette eau gelée et l'adolescente prit la corde et l'enfila, elle indiqua que c'était bon pour elle, et d'une volonté à tout épreuve, se força à faciliter la tâche à Cara en escaladant la parois, mais à mi chemin, elle glissa subitement, et son cri résonna dans toute la forêt, Cara la tenait fermement alors qu'elle se balançait doucement sur la corde, les mains enserrées sur cette dernière.
Mais loin d'avoir dit son dernier mot, la jeune femme redoubla d'effort, et très vite elle vit des bras s'accrocher au petit muret elle abandonna alors la manivelle et aida la jeune fille toute tremblante à sortir de ce trou, elle lui dénoua la corde et la rejeta au loin, l'enfant était tremblante, sa peau était glaçante, rapidement Cara posa sa veste sur les épaules de la frêle jeune fille, qui surpris Cara lorsqu'elle l'enlaça subitement.

-Merci..

Ce n'était qu'un murmure, mais ça sonnait comme un cri, c'était plus fort que tout ce qui criait dans cette forêt, et ce murmure résonnait au fond de la brunette, suite à ça l'enfant vacilla, et l'accompagnant dans sa chute, la chasseuse l'aida à s'asseoir délicatement, elle était exténuée et surtout souffrante, elle ne devait même plus sentir ses membres, endormis par la fraîcheur de l'eau.
Elle prêta son écharpe à jeune fille qui l'enfila rapidement, elle regarda cette jeune fille, elle était forte et elle devait survivre.. Elle attrapa son téléphone, elle savait qu'il allait l'aider, elle le connaissait depuis bien longtemps, et leurs retrouvailles ici avait été une surprise, mais elle était heureuse de voir briller au sein de cette ville.
Elle priait pour qu'il réponde et rapidement, elle entendit la voix masculine lui répondre de l'autre côté du téléphone.

-Timmy, j'ai besoin de ton aide, il faut que tu me rejoignes, je suis près d'un puits dans la forêt c'est-

-Laisse Cara, des puits il n'y en pas partout, j'arrive.

Elle soupira alors qu'il raccrocha de son côté, elle soupira de soulagement, cette jeune fille avait eu un tel impact pour elle, ça l'en avait presque retourné.
Il ne fallut pas plus de dix petites minutes à Timmy pour arriver, Tama, qui avait trouvé la force de se présenter, grimpa dans la voiture avec l'aide de Cara, et le jeune homme ne perdit pas une seconde pour foncer aux urgences de l'hôpital qui prirent la jeune fille très rapidement afin de la soigner.
Cara regarda la jeune fille s'éloigner sur le brancard, sa veste et son écharpe sur les bras, Timmy lui posa une main amicale sur son épaules en signe de soutient, elle le remercia d'un regard pour ce qu'il avait fait, mais elle avait l'impression que c'était lui qui la remerciait à chaque fois d'être un espèce de héro, c'est pour ça qu'il était pompier, c'est pour ça qu'il connaissait les bois par cœur, parce qu'il aimait sauver les gens, leur tendre une main chaleureuse.
Rapidement, elle se retrouva à faire les cent pas devant la porte de la chambre de la jeune fille, au cas ou ce cher chasseur n'ait un « plan de recours » ou un plan B pendant que l'adolescente profitait d'un repos bien mérité.
Tout à coup elle s'assit rapidement sur un des sièges, un homme assis non loin la dévisageait alors qu'elle s'exaspérait du temps que prenait ce cher suicidaire.

-Quoi ? Tu veux ma photo à me relooker comme ça ?

L'homme tourna immédiatement la tête, nonchalamment installée elle pensait à ces dix minutes passées à chouchouter la jeune fille, si Tama racontait quoi que ce soit à son frère il ne la croirait certainement pas, et c'est tant mieux..
Cara ferma les yeux, mais garda les oreilles grandes ouvertes si qui que ce soit approchait, elle le saurait bien vite..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Jeu 20 Nov - 13:42

FOLLOW ME... AND SAVE ME....
Feat MAX & CARA




J'avais finalement réussi à calmer Maxine, de manière totalement brutale, mais nécessaire. Elle avait failli tuer mon frère de lait. Il m'avait certes fait un chantage abominable dans le but de se venger de moi, mais il restait un membre de mon clan et ma famille. S'il devait mourir, ce serait sous la main de la justice uniquement. J'allais le livrer tout bonnement aux autorités de mon clan, ce sera à eux de décider quoi faire de lui.

"Merci mon frère, j'ai bien cru que..."

D'un coup de poing, je le fis taire et tomber dans les pommes. J'en avais fini avec lui, je devais maintenant savoir ce qu'était devenu ma soeur. Je pris l'adolescente sur une épaule, avant de saisir le haut du chasseur pour le porter en le tenant à quelques dizaines centimètres du sol. Je pris ensuite l'ascenseur en direction du rez-de-chaussée. J'aperçus une infirmière à qui je confiai la louve, mais allai laisser Nonoche dans la voiture, je m'occuperai moi- même de ses blessures. Je ne retournai voir ma bêta qu'après l'avoir bien saucissonné comme il fallait pour ne pas qu'il puisse s'enfuir. Sa capacité à s'évader était supérieure à la mienne, seul domaine en laquelle il pouvait me battre. Mais quel crétin! Il avait intérêt à se réveiller le plus tôt possible, parce que si ma soeur mourrait par sa faute...

Mais c'était rien comparé à la trahison de Maxine. Cette fille qui avait reçu toute mon affection, j'avais presque flashé sur elle. Je m'étais considérablement attaché en si peu de temps, au point de la prendre dans ma meute. J'avais même voulu la prendre dans mes bras, au point d'avoir eu ce seul regret avant de mourir. Pourtant... Elle n'avait pas hésité à laisser crever ma soeur dans un foutu puits en plein milieu de la forêt. A présent, il n'y avait plus personne pour la retrouver, je ne comptais absolument pas sur la jeune fille qui l'accompagnait. Pour moi, elle avait tout bonnement abandonné la mission dès qu'elle avait constaté la fuite de la louve. Si on était si peu proche, j'aurais dit que mon coeur était brisé et en miette. Mais on en était pas pas encore arrivé là.

J'entrai dans l'hôpital en quittant le parking dans le but de retrouver la bêta, il y avait de l'agitation. En effet, une jeune fille avait ramené une adolescente dans un état avancé d'épuisement. Je ne fis que très peu attention à cette information, avant que je n'entende les mots "puits" et "elle est mignonne, j'aime bien son bronzage". Mon sang ne fit qu'un tour, ce ne pouvait pas être une coïncidence! Ou plutôt, il fallait que ce ne fût pas le cas! Je me précipitai vers les infirmières pour leur demander la chambre de cette patiente, on me dit qu'elle ne pouvait toujours pas recevoir de visite. J'y allais quand même et me stoppai net devant une vision d'horreur.

"TOI!"

Elle l'avait vraiment fait... La voleuse avait sauvé ma soeur à la place de Maxine! Mes yeux faillirent pleurer de reconnaissance, avant de me rappeler que rien n'était fini, pas tant que je n'avais pas de nouvelle de son état.

"Comment elle va? Les infirmières n'ont rien voulu me dire de concret, elle va s'en sortir? Elle est blessée? T'es arrivée à temps ou elle s'est noyée? Où est ton écharpe et ta veste?"

J'entendais du bruit dans la pièce en face et tournai ma tête d'un air inquiet. Derrière la porte se trouvait ma seule famille, qu'est- ce que je deviendrai sans elle? Surtout depuis que j'ai été trahie pour la nouvelle membre, allais- je tout perdre en une nuit après en avoir gagné autant d'un coup?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Jeu 20 Nov - 14:45






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara






J'ouvre mes yeux. Je tourne la tête, pour voir où je suis. Une chambre d'hôpital. Je me redresse et, me demande comment je me suis retrouvée ici. Ce doit être Mata qui m'a emmené ici. Je soupire et, descends du lit, pour me diriger vers la porte, mais je suis retenue par un fil. Je pousse un grognement et, pose mon regard sur mon bras. Une perfusion. Je secoue la tête et, arrache la perfusion et, la jette sur le lit, pour ensuite sortir de cette chambre.

Je marche dans les couloirs pour me diriger vers la sortie. Après ce qu'il vient de se passer, je n'ai pas très envie de tomber sur Mata. Mais manque de bol, il est là. En compagnie de l'inconnue. Je me colle au mur, un peu en retrait, pour éviter de me faire voir et, écoute leurs conversations.

"Comment elle va ? Les infirmières n'ont rien voulu me dire de concret, elle va s'en sortir ? Elle est blessée ? T'es arrivée à temps où elle s'est noyée ? Où sont ton écharpe et ta veste ?"

Ma tête dépasse légèrement de l'encadrement de la porte, et aperçois une jeune fille, devant la porte d'une chambre. Je souris en la voyant. Bon apparemment, l'inconnue à réussi à sauver sa sœur. C'est déjà un point positif, à cette soirée. Je soupire, et retourne sur mes pas, pour essayer de trouver un autre chemin vers la sortie. Mais c'est une nouvelle fois loupée, puisque je tombe sur des cul-sacs.

Je soupire, et marche d'un pas décider vers l'endroit ou se trouve Mata, mais arrivée, à la porte, je m'arrête et colle mon épaule sur l'encadrement. Je baisse la tête, et croise mes mains, tout en jouant avec celle-ci. J'essaye de faire une phrase d'excuse dans ma tête, pour essayer de ne pas trop me faire engueuler, mais je sais déjà que c'est peine perdu. Même avec la meilleure excuse du monde, je ne peux pas éviter son énervement envers moi.

Je soupire donc une nouvelle fois, et me dirige vers eux. Avant de m'arrêter à leur hauteur, je tourne mon regard vers la jeune fille qui n'a pas bougé, lui fais un mini sourire, avant de baisser une nouvelle fois la tête, en me posant devant Mata et la jeune inconnue. J'ouvre la bouche pour pouvoir leur balancer le discours que je viens de préparer, dans ma tête, mais aucun mot ne sort mis à part un faible...

- Je suis désolé...



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Jeu 20 Nov - 19:14


L'heure de vérité.
"La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître" V. Hugo


Les yeux parfaitement clos elle patiente en attendant le verdict, elle savait que l'adolescente allait s'en sortir, que ce soit grâce à Cara autant qu'à Timmy qui était déjà parti depuis un moment, heureusement pour cette gamine que Cara avait pas mal de bonne connaissances qui pouvait toujours lui venir en main sans ça elle ne saurait ce qu'il serait advenue d'elle, la jeune femme qui avait abandonné la chasseuse quelques minutes avant le sauvetage n'aurait peut être pas été suffisamment rapide, mais il ne s'agit qu'une hypothèse et les faits sont là, c'est Cara qui a récupéré la jeune enfant et pas Max.

-TOI !

La voix retentit dans tout le couloir, faisant sursauter pas mal de monde assiéger là, le repos fut de courte durée pour la brune qui savait à qui appartenait ça voix forte et typiquement masculine. Ses pas se rapprochait d'elle et pourtant elle restait là, les paupières closes et installée confortablement dans le fauteuil. Elle attendait la suite, il était là maintenant à quelques mètres d'elle.

-Comment elle va ? Les infirmières n'ont rien voulu me dire de concret, elle va s'en sortir ? Elle est blessée ? T'es arrivée à temps ou elle s'est noyée ? Où est ton écharpe et ta veste ?

Il allait lui donner la migraine à force de blablater inutilement, de poser des questions particulièrement stupide, pourquoi n'avait elle pas droit à son petit moment de paix elle ?
Ses yeux émeraudes s'ouvrirent et foudroyèrent le jeune homme curieusement idiot. C'est alors qu'elle aperçut celle qui l'avait abandonnée un peu plus tôt et lorsqu'elle voulu signaler sa présence, cette dernière s’effaça aussi rapidement.
Tant pis, ce sera à Cara de se coltiner Mr Kinou particulièrement anxieux, elle soupira d'ennui face à ses questions absurdes.

-Es tu devenu idiot ou es tu né comme ça ?

Elle n'en dit pas plus pour commencer, appuyée sur sa main, accoudée à ce fauteuil la tête penchée, comme si c'était une question sérieuse à laquelle on attendait une réponse elle même sérieuse, elle observa son air ahuri puis lui coupa la parole avant qu'il ne monte sur ses grands chevaux et ne frustre la jeune demoiselle ici présente qui, mine de rien, venait d'en baver pour lui filer un coup de main, si en plus il s'était défoulé sur elle, elle lui aurait craché une bonne dose de venin à la gueule, une humiliation publique, c'est jamais bon pour les gars comme lui..

-Bien sûr qu'elle va bien imbécile, ta sœur est plus forte que ce que tu penses, elle n'est pas blessée elle a besoin de repos c'est tout, et on se fiche d'où son mes affaires,  ce qui m'intéresse maintenant c'est de remplir notre marché.

Elle jeta un coup d'oeil un peu plus loin et vit la fameuse Max en pleine réflexion, et vu la trahisson dont elle avait fait preuve, Cara indiqua d'un mouvement de tête la présence de la jeune femme d'un signe de la tête.

-Et seul à seule...

La brune s'approcha alors d'eux, tête baissé, épaules courbées, bref, la posture de quelqu'un qui se sait en tort, et qui sent les représailles arriver à toute vitesse, et qui cherche ses mots pour mieux expliquer la raison de son acte complètement instinctif d'un choix fait par favoritisme.

-Je suis désolée.. fit elle d'une faible voix

Elle jeta un regard à ce qui, d'après les dire de la jeune fille, n'étaient qu'amis, avant de se lever subitement, sortant son paquet de cigarette de sa poche, en sortant un du petit emballage en carton du bout des lèvres, elle regarda l'homme d'un regard entendu, qui voulait clairement dire qu'elle l'attendrait dehors après ça.

-J'vous laisse un peu d'intimité mes mignons, j'suis dehors si vous me cherchez.

Son regard accrocha celui du garçon alors même qu'elle s'éloignait lentement d'eux, pour rejoindre la sortie, elle s'installa alors sur un petit muret face à la porte, en attendant de voir la silhouette masculine revenir vers elle, il devait bien se douter de la raison pour laquelle Cara ne voulait pas de cette Max à proximité lorsqu'ils allaient parler « affaire ».
Cara se méfiait de tout le monde, mais dix fois plus des traîtres.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Ven 21 Nov - 12:08

FOLLOW ME... AND SAVE ME....
Feat MAX & CARA




Ses yeux me pétrifièrent sur place, elle était visiblement très agacée par mon entrée... Elle eut même l'audace de me soupirer dessus, me servant une réponse des plus acerbes. Toute reconnaissance disparue aussitôt. J'avais juste envie de lui tordre le cou... Ce ne fut pas rapide de passer des larmes à la haine. C'était sans doute une capacité que la voleuse avait acquise au cours de sa courte vie d'enquiquineuse. Au moins, j'avais appris ce que je voulais, ce soulagement suffit à compenser mon envie de meurtre. De plus, on me fit remarquer la présence de ma bêta qui venait à nous toute penaude. Toute son attitude montrait à quel point elle était désolée, mais ce n'était pas suffisant pour compenser la traîtrise dont elle avait fait preuve. Dès que l'enquiquineuse s'en alla sur une insinuation qui me piqua au vif malgré la vérité qu'elle représentait, je pris immédiatement Maxine dans mes bras, fermant les yeux pour apprécier ce moment.

"Désolée? J'espère bien imbécile. Mais je suis content que tu ailles bien, et que tout soit fini."

J'aurais dû l'engueuler... Ou au moins lui faire la tête. Mais ce n'était pas le sentiment que j'avais en ce moment. Si je n'avais pas eu l'information que Tama allait bien, les choses auraient été différentes. Cependant, je me rappelais encore le regret que j'avais eu à l'idée de mourir, l'anxiété que j'avais ressentis en la laissant avec l'autre. Et surtout, le soulagement de la voir saine et sauve, autant que ma soeur. Elle m'avait certes désobéit, mais j'arrivais à comprendre ce qui l'avait motivée, et cela suffisait à calmer ma colère. Je me détachai doucement d'elle pour la prendre par les épaules, plantant mes yeux dans les siens.

"Ce que tu as fait... Mériterait que je te bannisse de la meute."

Je n'avais pas le ton de la colère, ni celui de la douceur. Mon expression était des plus impénétrables, avec une tendance à la dureté. Il fallait qu'elle comprenne que par sa faute, nous fumes à deux doigts de tuer la seule famille qui me restait.

"Ton acte inconsidéré a failli mettre le plan en péril, plan qui devait non pas me venir en aide, mais sauver ma jeune soeur. Tu as écouté tes sentiments au lieu de ton alpha, c'est pas vraiment ce que j'attendais de notre première collaboration en tant que meute... J'ai l'impression d'avoir été poignardé dans le dos et je déteste cette sensation... Je vais avoir du mal à me fier à toi à l'avenir."

Soudain, le médecin sortit de la chambre en nous annonçant de bonnes nouvelles, et que Tama pouvait en plus recevoir de la visite quelques minutes comme elle le souhaitait, car elle se remettait incroyablement vite. Je ne pouvais cependant pas la voir avant d'avoir discuté avec sa sauveuse, il fallait que j'en finisse avec ce marché pour que nos retrouvailles deviennent plus détendues. Je me tournai dans la direction qu'elle avait prise dans l'intention de la rejoindre.

"Je te laisse parler à Tama en première, raconte lui ceci: je t'ai demandé de rejoindre la meute cette nuit et tu m'a aidé à mettre Nonoche hors d'état de nuire. Tu m'as accompagné affronter Nonoche, alors que la voleuse de sucette était en charge de son sauvetage. Tu m'as sauvé la vie, et maintenant, tu estime avoir toute ta place auprès de nous. N'oublie pas de raconter comment tu lui as massacré le visage, avec tous les détails si possible... Elle t'aimera encore plus."

Je m'en allais sur ces dernières paroles, il fallait absolument que ma soeur n'apprenne jamais le véritable déroulement des événements, ou elle n'accepterait pas Maxine. Et si elle ne la voulait pas, je serai contraint de la chasser...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Ven 21 Nov - 18:43






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara






Je me tiens debout face à Mata, en ayant toujours la tête baissée et les yeux rivés au sol. Je n'arrive pas à le regarder en face. Je joue avec mon pied, attendant que Mat me fasse la moral.

"Désolée? J'espère bien imbécile. Mais je suis content que tu ailles bien, et que tout soit fini."

Sans rien comprendre, je me retrouve dans ses bras. Je ne comprends absolumet pas. Il devrait m'engueuler au lieu de me faire un câlin... Surprise par ce geste, je ne bouge pas pendant quelques minutes, puis, passe mes bras autour de son dos, pour pouvoir le serrer contre moi. Mais cette étreinte ne dure que quelques secondes. Il se décale et pose ses mains sur mes épaules en plantant son regard dans le mien. Ne pouvant le regarder dans les yeux, je repose mon regard sur le sol, et joue avec mon pied.

"Ce que tu as fait... Mériterait que je te bannisse de la meute."

J'hoche la tête, pour approuver cette décision.

"Ton acte inconsidéré a failli mettre le plan en péril, plan qui ne devait non pas me venir en aide, mais sauver ma jeune sœur. Tu as écouté tes sentiments au lieu de ton alpha, ce n'est pas vraiment ce que j'attendais de notre première collaboration en tant que meute... J'ai l'impression d'avoir été poignardé dans le dos et je déteste cette sensation... Je vais avoir du mal à me fier à toi à l'avenir."

J'hoche une nouvelle fois la tête, mais cette fois en le regardant dans les yeux. Les larmes commencent à monter, mais j'essaye de les cacher du mieux possible.

- Je sais... Et je suis désolé de ne pas t'avoir obéie...

Je n'ai pas le temps de rajouter quoi que soit, qu'un médecin sors de la chambre ou se trouve la sœur de Mat. Je tourne alors mon regard vers lui, et souris, suite aux bonnes nouvelles qui vient d'annoncer. Je recule et commence à m'en aller lorsque Mata prend la parole.

"Je te laisse parler à Tama en première, raconte-lui ceci : je t'ai demandé de rejoindre la meute cette nuit et tu m'as aidé à mettre Nonoche hors d'état de nuire. Tu m'as accompagné affronter Nonoche, alors que la voleuse de sucette était en charge de son sauvetage. Tu m'as sauvé la vie, et maintenant, tu estimes avoir toute ta place auprès de nous. N'oublie pas de raconter comment tu lui as massacré le visage, avec tous les détails si possible... Elle t'aimera encore plus."

Je me stoppe et me retourne vers Mata surprise. Alors là, je ne m'attendais pas du tout à ça. Je soupire, et hoche la tête pour approuver ce qu'il me demande. Je regarde Mata s'éloigner et me pose devant la porte de la chambre. Je lève la main pour toquer, mais la rebaisse aussi vite. Comment je vais lui expliquer ça moi ? Je souffle et prends mon courage à deux mains.

Je toque, et attends qu'un léger « entrer » arrive jusqu'à mes oreilles, ce qui ne tarde pas. Je pose ma main sur la poignée, et la tourne pour ensuite me trouver devant une jeune fille au
regard affaibli. Je referme la porte derrière moi, et me cale contre celle-ci.

- Qui es-tu ?

Je m'avance vers le pied du lit, et pose mes mains dessus. Je prends une grande inspiration.

- Je suis Maxine... Ton frère m'a demandé de rejoindre sa meute un peu plus tôt dans la soirée... Il m'a également demandé de l'aider pour combattre l'autre taré et de le mettre hors d'état de nuire. Je l'ai donc accompagné, pendant que l'autre fille était chargée de te sauver... - soupirant - J'ai aussi défiguré le visage de l'autre taré, en l'empêchant de tuer ton frangin...

Je regarde la jeune fille, qui ne bouge pas. Je soupire une nouvelle fois.

- Comment tu as pu le griffer, tu n'as pas d'ongle...

Je lève ma main, et fais le mouvement pour pouvoir faire sortir mes griffes. Je lance un regard amusé à la jeune fille, qui elle, reste figé en fixant mes griffes.

- Qui es-tu ?
- Bon... Je vais maintenant qu'elle est ma vraie nature...

Je regarde derrière moi pour voir si la porte est toujours fermée et me retourne une nouvelle fois vers la sœur de Mat', mais cette fois sous ma forme de louve. Mais reprend vite ma forme humaine quelques secondes plus tard.



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Sam 22 Nov - 18:10


Marché conclu, et bouche cousues.
"La différence entre toi et moi, c’est que moi j’ai la classe."- Men in Black


Perdue dans ses pensées elle s'effaça derrière une traînée de fumée légère qui se consuma sous ses yeux aussi vite que se consumait le feu de sa clope, dont l'odeur du tabac s'imprégnait dans les moindres recoins de ce monde.
Elle vit la grande carrure se joindre à elle, il poussa la porte plutôt délicatement, ce qui étonna légèrement la jeune chasseuse qui le regarda venir à elle, toujours assise sur son muret, il lui faisait face alors qu'elle le regardait d'une manière très décontractée.

-C'est impressionnant.. Ton attitude colle tellement peu à ta carrure.

Il la scrutait, il attendait, on lui avait souvent faites la remarque qu'elle était directe, mais lui il était pressé visiblement, il voulait retrouver cette enfant dont elle avait sauvé la vie.

-Ca va j'ai compris t'es pas un rigolo, tu m'aimes pas, j'ai saisi l'idée.. Passons alors aux choses sérieuses tu veux bien ? Et pas un mot à ta Max adorée.

Sans même attendre une réponse elle écrasa la fin de sa cigarette d'un mouvement lentement, mais longuement appuyé, elle croisa ses jambes et soupira face à ce sérieux.
Elle n'avait jamais vu un garçon aussi inexpressif, il l'agaçait rien que pour ça, il l'agaçait pour tout ce qu'il était, malheureusement, elle se devait de coopérer.

-Tu viens d'une famille de chasseur.. Mais vous n'êtes pas d'ici, ce que je veux... C'est un bestiaire de ces bêtes inconnus de ce côté de territoire. Si tu n'en as pas tu iras le chercher, et si tu refuses de coopérer crois moi.. Ce n'est pas à toi que je m'en prendrais.

La fin de sa phrase sonnait comme la clochette d'un serpent à sonnette, une menace, et qu'il n'espère pas lui faire quoi que ce soit, là maintenant, ou même ailleurs, ou il allait le regretter.
Et pour le bien de sa petite famille, tout autant que celui de sa petite personne, il valait mieux pour lui qu'il écoute la jeune fille.
C'était une Frost, et c'était plus précisément Cara, il n'était pas tombé sur la plus sympa de la lignée malheureusement, mais quelque chose au fond d'elle la persuadait qu'il allait immédiatement accepter.
Il n'avait pas eu confiance en elle, et ce dès le départ, il la prenait pour une vulgaire voleuse, il la jugeait sans même savoir qui elle était, et au final elle avait tenu sa parole, elle avait aidé, c'était lui qui lui avait promis « tout et n'importe quoi » et si ça pouvait sembler futile pour certaine personne, le sens de l'observation de la jeune brunette n'égalait aucun autres.
Elle se redressa alors, plongeant son regard émeraude dans celui de ce jeune homme dont elle ne connaissait même pas le nom, il était juste Mr Kinou.

-Alors, marché conclu ou non ?

Sa voix était un peu plus sérieuse, elle avait effacé toute trace d'amusement, tout indiquait qu'elle n'avait pas envie de rire, elle le fixa ainsi, et jamais ne détourna le regard, elle se savait déstabilisante, son regard un mélange de glace au douces couleurs des verdures du printemps était un contraste entre l'hiver glacial, la mort, et le brillant printemps, la vie, cette couleur aussi exquise que terrifiante.
Elle en faisait frissonner plus d'un, l'échange visuel était plutôt intense, elle ne lâchera pas tant qu'il n'aurait pas répondu, et elle aurait le dernier mot, au risque que le serpent morde la petite proie qu'elle tenait.
Elle ne détourna même pas le regard lorsqu'elle saisit d'une main forte, d'un mouvement vif, le ballon qui leur venait dessus, à cause d'enfants bien trop imprudent.

-Prend tout ton temps surtout.

Son air sérieux s'était envolée, alors qu'un sourire malicieux animé ses lèvres. Elle le heurta en passant à côté de lui, jouant toujours sur la provocation, elle était sur le chemin du retour, mais devait d'abord récupérer ses affaires, celles qu'elle avait laissé à l'adolescente. Elle ne voulait pas rentrer dans cette chambre, mais c'était en quelques sorte le seul moyen de lui faire gagner du temps pour qu'il puisse répondre.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Lun 24 Nov - 15:14

FOLLOW ME... AND SAVE ME....
Feat MATA & CARA




je marchais presque comme un zombie, les yeux plissés de fatigue. J'en avais marre de cette soirée qui n'en finissait plus, mon corps réclamait du repos. J'étais passé par l'embrochement d'un cerf en colère, à une décapitation avortée par Maxine d'un frère de lait fou. Je ne supporterai pas une irruption de plus dans cette incroyable nuit qui touchait à sa fin. J'aperçus la voleuse soufflant de la fumée d'un regard désapprobateur, si jeune et déjà accro à une daube pareille.

"On me le dit souvent... Surtout quand on me voit avec Tama."

Je ne savais pas bien ce qui m'avait prit de lui répondre aussi sincèrement, mais je m'en fichais bien. Tout ce que je voulais, c'était en finir au plus vite pour rejoindre Tama. Je restai droit comme un piquet, ne la lâchant pas du regard une seule seconde, la nuque bien droite aussi. Je voulais la dominer de toute ma taille, puisqu'elle semblait croire me dominer par son caractère. Qu'elle parle et s'en aille, j'en avais marre de toute cette histoire!

"On dirait que tu as tout compris toute seule... Je ne comptais pas lui en parler de toute façon, Max n'a rien à voir là- dedans."

Pour mon plus grand plaisir, elle en avait fini avec son outil de mort, cette saleté de cigarette qui faisait briller les yeux des adolescents d'aujourd'hui et qui finissaient par les rendre comme elle: aigris et accro. Ce qu'elle dit ensuite me fit uniquement lever le sourcil pour toute expression extérieure, alors que intérieurement, j'avais comme raté un battement de coeur. Au début, je me disais qu'elle avait perdu l'esprit, pourquoi je posséderai un livre sur les bêtes mystique de mon continent? Puis, l'image du Livre des Origines me revint en mémoire, c'était le bouquin que ma grand- mère affectionnait grandement. Mon père en avait fait une véritable relique à sa mort, le gardant dans un coffre, dans un endroit que lui seul connaissait vraiment. Si ce que cette jeune fille voulait existait bel et bien, ce ne pouvait être que celui- là. Ses yeux vinrent rencontrer les miens et s'y fixer. J'avais envie de les détacher, pour regarder ailleurs. Mais ce serait avouer une faiblesse qu'elle s'empresserait d'utiliser contre moi. Je me demandais si j'étais vraiment obligé de lui parler de ce livre... J'allais avoir besoin de temps pour réfléchir, mais je pouvais toujours accepter maintenant. Si je changeai d'avis, je trouverai bien un moyen de la satisfaire avec autre chose.

"Ok, j'accepte..."

Alors qu'elle me bousculait exprès pour passer, je me tournai pour la suivre. Au lieu de la laisser aller, je passais mon bras par- dessus son épaule et plaçai la lame tranchante du boomerang de Nonoche sur sa gorge, appuyant légèrement pour le dissuader de faire un quelconque mouvement. Je pris le ton de la menace puissance mille, mes lèvres à quelques millimètres de son oreille pour parler à voix basse mais inquiétante.

"Écoute- moi bien, je ne le répéterai pas, que ce soit aujourd'hui ou demain. Je n'ai rien contre toi, bien au contraire, tu as sauvé la vie de l'être que j'aime le plus au monde. Mais tu as osé la menacer indirectement, comme si ton acte n'avait de valeur que parce que tu gagnais quelque chose. Les gens comme toi me répugnent au plus haut. Alors retient bien ça: si tu oses t'approcher de ma soeur avec un semblant d'intention hostile un jour, je te jure que je te tuerai sans hésiter. Ce ne sera peut- être pas avec cette lame, mais quelque chose qui fait bien plus souffrir avant de rendre l'âme."

Je la relâchai immédiatement pour continuer mon chemin. Je la laissai derrière sans me préoccuper une seule seconde de sa réaction, j'en avais fini avec cette opportuniste pour cette nuit. J'entrai dans la chambre avec un grand sourire éclatant. Mon coeur pourtant battait la chamade, je venais de me conduire d'une manière inédite! Je n'aurais jamais cru avoir une telle réaction un jour, je regrettais déjà mon geste.

"Coucou!
- Mata! C'est quoi cette histoire? T'es vraiment parti parler avec ce taré de Nono?
- Bah oui... Il avait besoin qu'on lui remette les idées en place.
- T'es devenu fou? Tu aurais dû venir me chercher plutôt, maintenant je suis redevable à une...
- T'en fais pas pour ça, je m'en suis occupé."

Maxine était de l'autre côté du lit, je lui jetai des coups d'oeil de temps en temps. Quand la voleuse passa prendre ses affaires, je la laissai faire sans un regard.

"Laissez- moi maintenant, on parlera plus tard de tes initiatives...
- Je devais faire quelque chose pour t'aider.
- Je parle de cette louve... Elle est sympa, mais tu ne m'as pas consulté avant de l'inclure dans la meute!
- Ah... Oui... Si tu veux... Elle peut?
- Bien sûr! Une machine à tuer est toujours pratique!
- Haha... Bon, on y va."

Je lui tenais la main durant la conversation, je la relâchai pour sortir avec les autres quand elle m'arrêta.

"Pas toi Mata! Va t'asseoir là- bas, je veux t'avoir à l'oeil, au cas où un autre psychopathe viendrait chercher ta tête. Tu me causes beaucoup trop de soucis quand tu sors de ma surveillance."

Et elle se retourna pour fermer les yeux et s'endormir. J'embrassai son front en lui souhaitant bonne nuit, avant d'aller me caler dans le fauteuil, sous un drap. En quelques minutes, elle s'était endormie. J'allais au parking prendre la voiture pour emmener la prisonnier à la maison, il serait assez problématique qu'on le trouve ici au matin.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Follow me... And Save me...   Lun 24 Nov - 17:05






Follow me.. And Save Me...

Feat Mata & Cara






Je suis toujours debout, devant la sœur de Mat', mais sentant la fatigue, je m'assois sur le fauteuil qui se trouve à côté de lit, et prends ma tête dans mes mains. Je me redresse et sors mon portable de la poche pour pouvoir regarder l'heure. 04H00. Je me cale au fond du fauteuil et pousse un long soupire.

Je sens mes yeux se fermer tout seul. Je lutte pendant quelques instants, mais renonce rapidement pour ensuite poser mes jambes sur l'accoudoir et ma tête contre le dossier du fauteuil. J'entends la porte de la chambre s'ouvrir, et une voix familière retentit dans la pièce. Étant bien trop fatigué, je ne bouge pas.

- Mata! C'est quoi cette histoire ? T'es vraiment parti parler avec ce taré de Nono?
- Bah oui... Il avait besoin qu'on lui remette les idées en place.
- T'es devenu fou ? Tu aurais dû venir me chercher plutôt, maintenant, je suis redevable à une...
- Ne t'en fais pas pour ça, je m'en suis occupé."

Je souris légèrement face à la réponse de la jeune adolescente. Comme quoi, il n'y a pas que moi qui pense ça... Je me tourne pour essayer d'avoir une meilleure position pour mon dos, mais en vain. La porte se réouvre une nouvelle fois, je soupire et me redresse en ayant les yeux à moitié ouverts. Je me frotte les yeux pour essayer de voir qui est cette personne, mais trop tard, elle est déjà partie du coup, je me remets dans la même position qu'avant et referme les yeux. Je sens le regard de Mat', se poser sur moi de temps en temps, je tourne la tête vers lui, mais lorsque je croise son regard, je le détourne rapidement pour déposer mon regard sur sa jeune sœur, avant de poser ma tête contre le dossier, et de refermer une nouvelle fois mes yeux.

" Laissez-moi maintenant, on parlera plus tard de tes initiatives...
- Je devais faire quelque chose pour t'aider.
- Je parle de cette louve... Elle est sympa, mais tu ne m'as pas consulté avant de l'inclure dans la meute!
- Ah... Oui... Si tu veux... Elle peut ?
- Bien sûr ! Une machine à tuer est toujours pratique !
- Haha... Bon, on y va."

Je soupire, et me lève pour ensuite m'étirer, et me diriger vers la porte, avant de poser mon regard sur la jeune adolescente

- Pour info... Je ne suis pas une machine à tuer... - soupirant – Bref à un des quatre...

Je pose ma main sur la poignée, et la tourne pour pouvoir ouvrir la porte et sortir de la chambre. Je ferme la porte derrière moi, et me dirige vers la sortie.
Une fois à l'extérieur du bâtiment, je range mon portable que j'avais gardé en main dans ma poche, et me met à courir pour pouvoir rentrer chez moi.
Arrivée devant la maison, je monte les deux petites marches, et ouvre la porte, mais manque de bol, celle-ci est fermée. Je regarde dans le pot de fleurs à côté pour voir si la clé de secours s'y trouve mais non.

Arrivée devant la maison, je monte les deux petites marches, et ouvre la porte, mais manque de bol, celle-ci est fermée. Bon et bien, il me reste qu'une solution... Escalader pour passer par ma fenêtre. Je soupire et redescends les deux petites marches pour pouvoir prendre mon élan afin de réussir à monter sur le toit. Je me dirige alors vers ma fenêtre, que j'avais laisser ouverte, et rentre dans ma chambre. Je me dirige dans la salle de bains me mettre en pyjama, retourne vite dans ma chambre pour pouvoir m'allonger sur mon lit, et m'endormir dans les bras de Morphée quelques secondes plus tard.



FIN DU RP



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cara Frost
Modérateur
avatar

Alias : Reine des Neiges
Messages : 214
Dollars : 256
Date d'inscription : 17/08/2014

MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   Sam 29 Nov - 14:39


Drôle de chose que le hasard.
"Je suis un artiste et mon œuvre c’est moi." -Hell


Il avait accepté, mais elle avait comme l'impression que ce n'était pas terminé, elle testait ses limites elle tentait de découvrir qui il était, parce qu'il avait certainement d'autres traits caractères que celui « d'idiot ».
Elle avançait tranquillement, dans le long couloir blanc lorsqu'elle le vit non loin d'ici, l'arme en main, elle ne fit pas un geste et le laissa faire, si elle avait vraiment, voulu s'échapper elle avait plus d'un million de solution, mais ça l'intriguait, comment gérait il les « menaces », bien qu'elle n'en soit pas réellement une à partir du moment où il ne lui cherche pas de noises.

-Écoute- moi bien, je ne le répéterai pas, que ce soit aujourd'hui ou demain. Je n'ai rien contre toi, bien au contraire, tu as sauvé la vie de l'être que j'aime le plus au monde. Mais tu as osé la menacer indirectement, comme si ton acte n'avait de valeur que parce que tu gagnais quelque chose. Les gens comme toi me répugnent au plus haut. Alors retient bien ça: si tu oses t'approcher de ma soeur avec un semblant d'intention hostile un jour, je te jure que je te tuerai sans hésiter. Ce ne sera peut- être pas avec cette lame, mais quelque chose qui fait bien plus souffrir avant de rendre l'âme.

Elle esquissa un léger sourire, victorieuse, ces animaux sont tous les mêmes, à quelques exceptions près, mais avouer qu'elle était « le point faible » sa plus grosse faille... Mais que d'informations.
Elle le laissa s'échapper, il n'avait même pas pris la peine de l'écouter, si il pense que c'est en foutant une lame froide sous la gorge de l'être qu'elle était qu'il allait lui faire peur, c'était raté, et surtout cette manière de chuchotais qui sonnait beaucoup plus sensualité qu'autre chose.
Sous son regard il s'éloigna et pénétra dans la chambre de la sœur, Cara elle n'hésita même pas, elle récupéra ses affaires, scruta l'adolescente une dernière fois, ils avaient dû lui raconter toute sorte de chose sur elle, comme quoi c'était une « voleuse » qui n'avait.. Rien pris, une garce, qui n'avait fait qu'être honnête, et une opportuniste qui avait pris une chance qu'on lui tendait.
Ah oui qu'elle est mauvaise cette Cara !
Sachant qu'il a saisi sans réfléchir son aide, le petit opportun et qu'ils n'ont cessé de lui cracher dessus malgré tout, elle ne faisait que rendre la pareille, mais leurs erreurs à eux, elles étaient effacées, ils sont si parfaits..
Elle glissa doucement un petit papier avec ses coordonnées dans la poche arrière du jeune homme, tellement discrète qu'elle n'était même pas sûre que lui même l'ai senti glisser.
La louve qui l'avait abandonnée quelques minutes plus tôt roupillait en quelques sortes, mais avant qu'elle n'ait pu découper les formes de la jeune femme celle ci s'était effacée dans le couloir de l'hôpital.
Elle sortit rapidement de l'hôpital, et rentra chez elle prenant un taxi, et sauta sur son ordinateurs à sa rentrée, ouvrant immédiatement sa boîte mail.
Elle ouvrit l'un d'entre eux, et commença à en rédiger une réponse, un sourire satisfait aux lèvres. Il ne lui restait plus qu'à obtenir ce fameux bestiaires comme promis, ce n'était qu'une question de « contrat » au fond, comme deux personne qui font affaires, elle faisait occasionnellement affaire avec monsieur Kinou.
Rapidement, elle attrapa ses affaires mouillées à cause de l'adolescente sauvée plus tôt et elle les fourra dans sa machine à laver avec deux ou trois affaires, lorsque quelques chose tomba de sa poche.
La photo de famille des deux énergumènes...
Branchant une clé USB elle ouvrit un des fichiers, et compara alors les deux photos...

-Dan, tu es parfait..

Un sourire victorieux s'étira sur ses lèvres, elle avait accéléré en quelques sortes sa « mission » du moins, elle s'était approchée plus vite que prévu de son but, ce genre jeune homme ne s'était même pas douté qu'elle était une Frost, alors qu'il avait déjà chassé avec son cousin.. Qui avait gentiment fait passer le message de l'existence des ours-garou, et bien meilleur, ayant gardé des contacts, il était au courant de tout, et surtout de l’exil d'un des leurs, et tout les chemins surnaturels mènent à Beacon Hills, pour le coup, le hasard faisait drôlement bien les choses.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «OOPS!...I DID IT AGAIN, I PLAYED WITH YOUR HEART, GOT LOST IN THE GAME ! OH  BABY, BABY.. OOPS!...YOU THINK I'M IN LOVE ! THAT I'M SENT FROM ABOVE.. I'M NOT THAT INNOCENT !»
      Cara Frost:  Bastard is coming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Follow me... and save me [Pv: Max et Cara]
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Dans les quartiers de Beacon Hills :: Hôpital-
Sauter vers: