Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayla Betsy

avatar

Alias : Protective Wolf
Age : 17
Messages : 39
Dollars : 52
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]   Dim 30 Nov - 14:40








Un cri peut en cacher un autre...



Kayla avait décidé, ce soir-là, de s'offrir un petit plateau télé, doublé d'un bon petit bain précédemment. Il faisait assez froid dehors et, elle qui avait l'habitude de sortir s'entraîner chaque soir, n'avait pas envie de se frigorifier les pattes, aussi velues soient-elles.

La louve était posée tranquillement sur son canapé moelleux, lorsqu'elle entendit un long cri puissant, comme un ultrason aigu. Elle avait déjà entendu cela quelque part... Ca devait être une Banshee. Celles-ci devenaient de plus en plus nombreuses à Beacon Hills, de même pour les créatures surnaturelles qui pouvaient à cette heure exister.

Kayla se boucha les oreilles un instant, avant d'aller voir ce qu'il se passait. Peut-être s'était-elle tout simplement fait mal, ou peut-être avait-elle trouvé un énième cadavre ? La jeune femme enfila sa doudoune, et courut jusqu'à la source du bruit.

Elle y trouva une jeune femme brune, recroquevillée sur elle-même, apparemment tremblante. A quelques mètres d'elle, un corps étendu, visiblement sans vie. La vision était assez désastreuse, et Kayla n'aimait guère les cadavres récurrents actuellement à Beacon Hills.

Kayla s'approcha prudemment de la Banshee, et s'accroupit pour lui passer une main chaleureuse et habituellement réconfortante sur ses épaules.

-Bonjour, mademoiselle. Il ne vaut mieux pas rester ici, vous ne pensez pas ? Quel est votre nom ?

La louve lui adressa un sourire chaleureux.



© Jawilsia sur Never Utopia


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Je ne savais pas à quel point c'est dur de perdre quelqu'un sur qui on pensait pouvoir compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly Taylor

avatar

Alias : The Intrepid Discoverer
Messages : 54
Dollars : 68
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]   Mer 17 Déc - 16:28



Un cri peut en cacher un autre...
ft. Kayla Betsy et Nelly Taylor  



Un cri peut en cacher un autre...
Kayla Betsy & Nelly Taylor


Le ciel s’était peint de gris, effaçant les nuages et masquant les derniers rayons du soleil qui offraient un peu de chaleur un peu plus tôt.  Le vent s’était levé, balayant les dernières feuilles de cette fin d’automne au sol. Il ne tarderait plus à pleuvoir et or-mis les quelques oiseaux qui cherchaient encore quelques miettes au pied des bancs, il n’y avait pas un chat dans les rues. Il n’y avait bien que moi pour aller me promener à une heure aussi tardive, et sous un pareil froid. Que voulez-vous, j’avais constamment le besoin de prendre l’air, et de marcher. Mes bottines à talons résonnaient sur le béton dans un bruit sourd et régulier, faisant fuir les oiseaux sur mon passage. Tout était calme, et la ville semblait déjà endormie. A vrai dire, cela ne me dérangeait pas vraiment d’être seule, c’était reposant et…rassurant. Enfin pour moi tout du moins. Mais c’est toujours quand on s’y attend le moins que survint un événement n’est-ce pas ? Même quand on a l’habitude…

Le bruit d’une vitre qui se brise rompit soudain le calme apparent, me faisant sursauter au point de manquer me faire trébucher. Je regardais autour de moi, mais il n’y avait ni voiture, ni vitre qui aurait  pu causer ce bruit. Ma promenade tranquille était donc terminée… Je m’arrêtais quelques instants, plus qu’attentive, et fermais les yeux, éveillant mes sens. Un bruit métallique, s’écrasant au sol dans un bruit sourd. Des pas précipités. Une portière qui claque. Un cri d’effroi. Et enfin à nouveau le brisement d’une vitre. Donc très certainement d’un pare-brise. Beaucoup d’élément mais pas encore assez pour que je puisse localiser le lieu de l’accident, si on pouvait appeler ça comme ça. J’usais de toute mon énergie, malgré mon soudain mal de tête, pour avoir plus d’informations. Une odeur d’essence m’enivra soudain. La station d’essence ! Je m’élançais en avant, sans plus prêter attention à qui ou quoi que ce soit, courant aussi vite que mes jambes me le permettais. Dans ma précipitation,  je manquais plusieurs fois de me faire renverser par les quelques voitures circulants encore, qui me klaxonnaient avec fureur. Comme si un fil invisible me tirait en avant, je ne pouvais plus m'arrêter. Le temps me semblait s'être arrêté, comme si le sablier qui me reliait à la source de ses sons était en suspens.

A bout de souffle, alors que je parvenais près de la station, je ralentissais. La lumière du bureau clignotait inlassablement, luttant contre l'obscurité oppressante qui régnait. J'hésitais quelques instants à m'avancer plus loin, qui sait ce que j'allait y trouver? Non, ce n'était pas pour rien que j'étais parvenu jusqu'ici, et il était de toute façon trop tard pour revenir sur sa décision. Je respirais donc un bon coup et m'avançais sur le goudron du parking.Je connaissais bien ce silence de mort et cette ambiance oppressante... L'odeur du sang me monta soudain à la tête, confirmant mes soupçons. Une goutte vint glisser le long de mon cou et me fit frissonner. Puis une autre sur ma joue. Et une autre, encore une autre. La pluie se mit à tambouriner sur le métal des parois de la station dans un bruit sourd. L'odeur de l'humidité vint se joindre à celle de l'essence et du sang. Mais que faisais-je ici? Qu'est ce qui m'avait pris de courir jusqu'ici au lieu de retourner à mon appartement avant de me prendre la pluie? Je m'avançais encore un peu pour me couvrir aux mieux de la pluie sous la taule. C'est alors que je remarquais qu'il y avait une voiture, une seule, une Citroën C4 blanche, garé. Je m'approchais encore, tout en essayant de cesser mes frissons. La pompe gisait au sol. Me rappelant le bruit de métal s'écroulant au sol, j'en déduis qu'on avait dû la lâcher brutalement. Je contournais lentement la voiture, pas très sûr de le vouloir vraiment d'ailleurs. Comme je l'avais prévu, le pare-brise de la voiture était brisé en milles morceaux et à ses pieds... un cadavre ensanglanté. C'était à prévoir, mais je ne pus retenir mon cri d'effroi. La vision était vraiment nauséabonde, et le malheureux n'aurait eu aucune chance de survivre, même si j'étais venue un peu plus tôt. Je m'agenouillais près de lui pour l'examiner de plus près malgré l'horreur de ses plaies. Mais il faisait vraiment froid et je dus me recroqueviller sur moi-même pour faire taire mes frissons.

Une main entoura soudain mes épaules et me fit sursauter. Je me relevais d'un coup sec et me dégageais de son étreinte, même si elle m'avait apporté un peu de chaleur. Je dévisageais la jeune femme qui se trouvait en face de moi, me demandant ce qu'elle pouvait bien faire ici à une heure pareille.

-« Bonjour, mademoiselle. Il ne vaut mieux pas rester ici, vous ne pensez pas ? Quel est votre nom ? » me dit-elle chaleureusement dans un sourire.

Je la regardais quelques instants ans rien dire, tentant de faire taire mes frissons.

-« Je me demandes en effet ce que je fais ici et à quoi je pourrais biens servir maintenant, mais j'ai encore pas mal de choses à faire ici voyez-vous. Mais à vrai dire, je me questionne surtout ce que vous vous faites ici, à une heure pareille. » répondis-je. Je n'étais ni amicale, ni froide, seulement "professionnelle".

« Il me semble que le nom de cet individu est pour l'heure plus important que le miens. On auras tout le temps de discuter ensuite. » Continuais-je en ouvrant la portière de la voiture à la recherche des papiers de la pauvre victime.

A vrai dire, je n'avais même pas envie de discuter avec cette nouvelle inconnue, mais j'étais néanmoins curieuse de savoir pourquoi était-elle venue ici. Je me faufilais dans la voiture et fouillais les tableaux de bords. Rien. Et il n'y avais pas l'air d'avoir de sac ici. Je jetais donc un coup d'oeil dans le coffre et sur les sièges arrières, tout en observant la jeune fille du coin de l'oeil.


made by lizzou

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 


Dernière édition par Nelly Taylor le Dim 28 Déc - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kayla Betsy

avatar

Alias : Protective Wolf
Age : 17
Messages : 39
Dollars : 52
Date d'inscription : 09/11/2014

MessageSujet: Re: Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]   Sam 20 Déc - 15:49




La jeune femme avait l'air plutôt sure d'elle, elle devait avoir plus froid que peur de ce qu'elle venait de voir, même si elle avec crié. Kayla était maintenant sûre que c'était un Banshee. Cette assurance et ce tact le prouvait.

-« Je me demandes en effet ce que je fais ici et à quoi je pourrais biens servir maintenant, mais j'ai encore pas mal de choses à faire ici voyez-vous. Mais à vrai dire, je me questionne surtout ce que vous vous faites ici, à une heure pareille. »

Kayla ne répondit rien, et s'étonnait quelque peu du ton calme, posé et curieux de la jeune femme qui venait pourtant de voir un cadavre. Rien que l'odeur nauséabonde qui s'en dégageait offrait des frissons à la jeune louve, qui avait pourtant l'habitude de ces endroits glauques -même pour en être réveillée la nuit-.

« Il me semble que le nom de cet individu est pour l'heure plus important que le miens. On auras tout le temps de discuter ensuite. »

La Banshee continuait à parler, avec cette même assurance et cette soif d'en apprendre plus sur la mort apparemment déjà quasiment élucidée par la jeune femme mystérieuse qu'était la jeune femme qui avait hurlé quelques minutes auparavant.

Puis, celle-ci se leva, trempée de la tête aux pieds, pour aller fouiller la voiture de la victime pour en dénicher quelques papiers qui pourraient prouver son identité. Brillant, faut-il le dire, mais il n'y avait pas de sac ici apparemment.

Quoiqu'il allait en coûter, Kayla devait se transformer pour être à l'affut de certains détails que ne pouvaient perçer l'être humain, même si cela impliquait la peur, le rejet ou la colère de la Banshee. Kayla se transforma donc en lycan, et renifla rapidement les alentours. Elle fit confiance à son odorat et flaira finalement le sac de la victime, imprégné de la même odeur présente sur son cadavre. Elle revient rapidement vers la Banshee, et lança froidement :

-C'est ça que vous cherchez ?

La jeune femme avait toujours l'air aussi méfiante envers Kayla, et lui lançait des regards suspicieux -peut-être parce qu'elle était arrivée au moment où celle-ci avait crié-.
 
Le silence complet.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Je ne savais pas à quel point c'est dur de perdre quelqu'un sur qui on pensait pouvoir compter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly Taylor

avatar

Alias : The Intrepid Discoverer
Messages : 54
Dollars : 68
Date d'inscription : 10/11/2014

MessageSujet: Re: Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]   Dim 4 Jan - 15:15

Nelly Taylor a écrit:


Un cri peut en cacher un autre...
ft. Kayla Betsy et Nelly Taylor  



Un cri peut en cacher un autre...
Kayla Betsy & Nelly Taylor


Je fouillais de fond en comble la voiture endommagée, et délaissais enfin derrière moi la jeune femme qui était venue à ma rencontre. Elle avait l’air plutôt surprise de ma réaction, et cela m’amusait. Elle s’attendit sûrement à ce que je sois terrorisée, mais depuis le temps j’avais appris à me maîtriser, et si je voulais offrir mes services à la police, encore heureux !

Bon sang, il n’y avait rien dans cette foutue voiture ! Alors que je m’apprêtais à m’en dégager, je me figeais net. Je venais d’apercevoir à travers la buée de la vitre une ombre passer. Et cette ombre n’avait rien d’humain… Je me retournais pour recommander à l’inconnue de ne pas bouger… Et merde où était-elle passée ? Décidément ce n’était vraiment pas mon jour de chance aujourd’hui. Je préparais mon arbalète dissimulé sous ma manche et contournais lentement la voiture.

-« Ah tu veux jouer à ça ?! Tu en veux deux pour le prix d’un c’est ça ? Alors écoutes, voici une offre alléchante pour toi… Que dirais-tu de trois pour le prix d’un ? Enfin si tu y parviens immonde créature ! » Lançais-je d’un ton méprisant, cherchant à l’attirer à moi.

Quelque chose remua. Je tirais sur ma corde, mais ma flèche rebondit sur le distributeur dans un bruit sourd, quelques secondes après que cette chose informe y soit passé. Je l’avais loupé de peu.

-« Dommage ça aurai pu te faire un joli accessoire… Regardes, en plus je t’offre des cadeaux avec ça ! Allez viens mon mignon… » Continuais-je sur le même ton
.
Mon but était simple : le provoquer pour qu’il perde un peu de jugeote et viennes à moi. Mais ça n’avait pas l’air gagné d’avance. Mais il finirait pas céder, ces créatures-là était toujours susceptibles et s’énervait vite, je le savais bien…

-« C’est ça que vous cherchez ? » S’écria soudain une voix froide derrière moi.

Surprise, je me retournais. La jeune femme qui m’avait rejoint ici se tenait devant moi, comme si de rien était, brandissant le portefeuille. Je poussais un court soupir et levais les yeux au ciel tandis que je plaquais ma main sur sa bouche pour la faire taire.

-« Merci mais taisez-vous ! J’ai entendu quelque chose. Ne bougez pas et faites-moi confiance. Vous ne craigniez rien avec moi. » Lui recommandais-je en la fixant dans les yeux.

Mais bizarrement, je n’y ressentis aucune peur. Peut-être était-elle comme moi, une… habituée. En tout cas, elle venait peut-être de me faire perdre ma proie, cette imbécile. Quoique, maintenant qu’elle était ici, avec moi…

-« On dirait que tu as manqué ta seconde victime mon petit… Aurais-tu l’audace de revenir la chercher ou bien n’es-tu qu’un de ces incapables et lâche de rien du tout ? » Continuais-je dans ma lancée.

Un sourire espiègle se dessina sur mon visage. Finalement, elle allait m’être bien utile cette inconnue. Je la regardais du coin de l’œil et lui fit un petit signe de tête pour la rassurer. Je ne voulais pas non plus la terroriser…


made by lizzou

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Un cri peut en cacher un autre... [PV Nelly Taylor]
» Une menace peut en cacher une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Dans les quartiers de Beacon Hills :: Station Essence-
Sauter vers: