Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iona Litton ~ songes sans rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iona Litton

avatar

Age : 20
Messages : 17
Dollars : 25
Date d'inscription : 02/01/2015
Localisation : Probablement derrière toi.

MessageSujet: Iona Litton ~ songes sans rêves   Sam 3 Jan - 16:18

Hello ~~
Voilà, j'ai été tenté par les Kitsunes. Et particulièrement par l'interprétation d'un Kitsune élémentaire d'esprit. Je n'ai trouvé aucune info sur eux alors c'est assez hasardeux. J'espère que ça ne gênera pas. Je ne compte de toute façon pas faire de personnage over-pété alors ça devrait gêner personne. J'y fais attention =D
Je pensais lui donner la capacité de percevoir les idées, les esprits des personnes qui sont les plus proche de lui, sous forme d'images, de symboles ou de sentiments. Un peu comme un médium, en faite. Ceci pouvant être à double sens : mon personnage pourrait faire ressentir ses propres idées à la personne dont il est proche.
Avec des limites assez strictes cependant : il peut faire des inductions dans les esprits seulement lorsqu'il a un taux d'adrénaline très élevé ou s'il y a peu de résistance. Aussi... une autre faiblesse est que si l'esprit de la personne dont il est proche est très forts, ou que ses sentiments sont très puissants, mon personnage perd sa lucidité et la maîtrise de lui-même et réagit en fonction de son interlocuteur (mais le plus souvent pas la fuite et/ou la folie).

En espérant que ça ne pose pas de problèmes ! Et au pire s'il faut que je rectifie certaines choses, y'a pas de soucis. Je suis ouverte =)

Iona Litton





Dé-Identité


•PRENOM et NOM : Iona Litton
•ÂGE : 148 ans
•GROUPE : Kitsune
•EMPLOI/OCCUPATION : Voyance


Vie songée



•PHYSIQUE :

Ses cheveux roux mi-long est la première chose qui peut choquer vos yeux, s'ils arrivent à se poser dessus. Car Iona paraît d'un calme implacable, dans ses gestes lents, contrôlés par de multiples pré-réflexions ; mais échapper à votre regard avec agilité est sa principale distraction. Sa petite taille d'un mètre cinquante-huit est un atout certain. De même que son apparence effilée, habillée la plupart du temps par la plus simple des possibilités. Les observateurs avisés pourront remarquer une petite sphère de cristal dans un pendule accroché autour de son cou, luisant de façon semblable à ses yeux. Ces derniers sont les plus furtifs sur la toile blanche qu'est sa peau, tentant toujours de fuir l'attention, jusqu'à ce qu'ils osent se porter sur vous et révéler malices et diableries.

•CARACTERE :

Cruellement bien intentionnée... Iona ne veut du mal à personne, seulement du bien. Torturer les esprits est une étapes pour rendre les hommes plus forts. User des faiblesses, les effriter, ne peut que tendre à les faire disparaître à force de passages de ses abruptes intentions. Elle adore mettre les individus face à ces défauts et prend plaisir à jouer avec, en préservant toujours son masque de bienveillance qui est bien-sur à nuancer. Mais ses nuances se cachent.
Non pas qu'elle ait la phobie des foules, elle les fuit la plupart du temps. La seule chose qui l'intéresse chez les bipèdes est leur intimité, beaucoup trop inaccessible lorsqu'ils sont entre eux. Ainsi elle ne se fait jamais remarquer, par désintérêt et prudence instinctive, et s'approche seulement des personnes susceptibles de lui être réceptive.

• TON HISTOIRE :

Des mulots, des souris, des rats, des oiseaux des taupes. Ces adorables petits animaux avait sonné la naissance de notre Kitsune par leur mort. Élevée par sa famille animale, Iona avait commencé à se nourrir de la viandes pré-décomposées que sa mère régurgitait pour ses petits. Initialement, il y avait plusieurs frères et sœurs. Mais la nature les avait fait faibles. Du moins, relativement à Iona qui semblait avoir reçu les faveurs d'un dieu mystérieux et des pouvoirs qui la rendait à la fois plus forte, mais également plus vorace. Elle mangeait pour chacun des autres de ses frères et se battait plus que chacun d'eux réuni pour survivre : terrible, un esprit surnaturel, un démon, peut-être, dans cet adorable petit corps doux et chaud de renard. Ils finirent par mourir, bien-sur, sous ses yeux prématurément ouverts et calculateurs et ceux suspicieux de sa mère. Sa bestiale mère... Trop prédisposée à être esclave de ses pulsions maternelles pour arrêter néanmoins de nourrir le potentiel monstre auquel elle avait donné naissance.

Très tôt, la petite renarde accompagnait sa mère à la chasse et à la cueillette de la subsistance. Évitant soigneusement les bipèdes, les singes armés de feu qui se montraient bien trop intéressés par leur pelage. Le fracas des sabots de leurs chevaux fusionnaient souvent avec la rythmique des battements de leurs cœurs, le temps d'une course acharnée pour la vie pour les un, et pour un trophée pour les autres. Sa mère avait peur. Ses oreilles se plaquaient sur son crâne. Ses yeux se dilatait à devenir trou noir, concentration de frayeur. Sa progéniture, elle, riait. Ses pupilles flamboyaient d'excitation pendant qu'elle esquivait les coups, les un après les autres. Elle les sentait, leurs esprits sauvages. Les images de leurs tirs envahissait sa tête encore immature, indiquant toujours les impacts. Elle n'avait qu'à les éviter et s'en était un jeu. Elle jouait à être chassée, elle et sa mère, entre les chiens et les balles des traqueurs. Elles finissaient toutes deux par se jouer victorieuses dans leur tanière. Jusqu'à ce qu'un jeu étrange, nouveau et douloureux se distingua : le jeu de la mort. Le jeu du pelage froid d'une mère inanimée. Celui d'une inactivité simple, définitive, ennuyante que représentait son corps. Un sommeil trop long. Un trou béant dans ses distractions. Un silence immense autour d'elle. Deux nouveaux trous noirs compensèrent, pas concentré de peurs ni de craintes cette fois, mais de colère.
La course de la renarde continuait : chasser, être chassé, dans une immuable cordialité sauvage entre homme et animal - prédateur et proie. Mais leur relations avait changé... Leurs balles s'étaient révélées meurtrière et si la renarde ne possédait pas d'arme pour les détruire et se venger, l'initiale amitié innocente qu'elle avait perçu entre elle et eux s'était changée en de la sournoiserie. Elle n'esquivait plus la mort avec joie, mais dorénavant avec rancœur. Voilà qui était capricieux de s’offusquer pour la mort de sa génitrice... Mais ce caprice persista.

De plus en plus souvent, la renarde inversait son chemin. Lorsque les chasseurs humains en avait fini avec elle et qu'ils s'avouaient une fois de plus vaincu, le jeu se retournait et elle les poursuivait jusqu'à leur tanière, à eux. Pour les épier. Leurs flots d'idées, d'odeurs et d'images affluaient toujours dans sa tête qui en devenait ivre. Elle comprit bientôt qu'elle était connectée malgré elle à eux, condamnée à partager les esprits de ces meurtriers. Elle ne pouvait s'en empêcher : ce qu'elle identifiait de plus en plus clairement comme leurs pensées envahissait son esprit et elle se trouvait obligée de comprendre ce qu'ils étaient. Leur joie. Leur peine. Leur passion. Même les plus immondes...

Iona est le nom qu'elle finit par se choisir à force de fréquenter le langage des Hommes.
Un Kitsune élémentaire de l'esprit, elle finit par comprendre qu'elle était.
Ce fut ainsi qu'elle continua à visiter la vie qui lui avait été offert.

Iona avait tenté de fuir les hommes, de se placer le plus loin possible de leurs pensées envahissantes et malsaines. Mais sa nature la rattrapait toujours. Plus elle s'éloignait, plus ses talents se développaient et plus elle les percevait de loin. Plus, aussi, les images qu'elles recevaient d'eux étaient intenses lorsqu'elle avait le malheur de s'approcher d'eux. Horreur... horreur lorsqu'elle s'était surprise une fois à partager cette passion meurtrière pour la chasse qui émanait de ces même chasseurs qui avaient tués une partie d'elle, sa mère. Trop envahissant... même si elle souhait se maîtriser et préserver son identité, les pensées des autres jouaient avec les sentiments qu'elle commençait à développer. Elle cessa alors de fuir et durant 150 ans, elle s'appropria son don, s’entraîna à dresser une barrière entre les pensées des autres et les siennes. Elle s'abaissa à vivre dans les égouts des villes, dormant, la plupart du temps. Vivant des rats qui abondaient toujours dans les titanesques tanières humaines. Se divertissant des flux spirituels, des idées des humains, qui rayonnaient partout autour d'elle.

Avec le temps, elle devint plus sage. Elle finit par comprendre la nature des êtres qui l'entouraient. Ses rancœurs devinrent si lointaines... son enfance, si insignifiante... elle se sentait de plus en plus tellement humaine, à se nourrir des idéaux et des esprits de ces créatures complexes et passionnantes... Son passe temps le plus favori devint celui de visiter les songes : ces images abstraites, plus riches en couleurs et en symboles que n'importe qu'elle autre activité mentale. D'autant plus qu'une grande majorité était cauchemardesques. Les humains s'y présentait comme proie à des turbulences monstrueuses, issue de leur propre imagination. Si belle... cette imagination source d'horreur. Iona devait indéniablement être attirée par celle-ci, au plus profond d'elle : la terreur, la douleur que les hommes méritaient tant... Parfois, la tentation était trop forte. Parfois, l'excitation s'accumulait en elle à la vue de ces jolies peines... et lorsqu'elle s'en sentait de force, elle créait ses propres cauchemars. Elle insinuait ses propres idées dans les esprits endormis qu'elle envahissait. Durant ces instants de plaisances, elle n'était enfin plus un simple réceptacle de tourments humains... Enfin, elle donnait, elle aussi. Elle marquait au fer rouge de ses propres images les songes des humains, créant des scénarios le plus souvent empruntés à la colère, des scénarios des plus horribles... Ceci même à des individus éveillés, parfois.

Mais Iona se construisait une raison. Ces hommes avaient reçu la vie tout comme elle. Ils avaient également mis des mots, des sentiments, à cette peine indéfinissable qu'elle avait ressenti lors de la perte de sa mère. Ils ressentaient la même chose qu'elle... ou bien elle, la même chose qu'eux... Peu importe. Elle avait appris d'eux. Elle se distrayait d'eux. Elle les aimait, un peu. Tellement... Et c'est ainsi que sa seconde queue apparu, lorsqu'elle réussit à prendre apparence humaine pour la première fois. Elle souhaitait tellement donner un équivalent physique à ce qu'elle ressentait seulement spirituellement jusqu'à présent, que la force qu'elle avait acquis jusqu'à ce moment fit enfin ses preuves. Elle se trouvait si belle... dans cette flaque d'eau nocturne dans laquelle se reflétait avec la lune son nouveau pelage... sa peau blanche, plutôt que sa fourrure rousse, des yeux bleus, plutôt que ceux flamboyants qui brillaient auparavant. Seuls ses longs cheveux roux lui rappelait sa forme passée... ainsi que son aspect fin et frêle dont elle n'arrivait décidément pas se détacher... Enfin cesserait-elle peut-être d'être chassée. Même si la société des villes semblaient adorer les petits animaux comme elle et que la plupart des citoyens ne lui était absolument pas hostile. Ces autres... elle pourrait enfin vivre parmi eux et adopter leurs coutumes qu'elle avait tant pensé...


BEDIND THE SCREEN



Âge : 18 ans
Prénom et Nom de l'Avatar : inconnu
Double compte ? : nop
Phrase secrète:
 
Ton avis sur le forum et comment l'as-tu connu ? : hasard et je trouve le forum satisfaisant =p
Mot de la fin : Je fais le mal pour que vous puissiez dire que vous faites bien <3


PS : du coup j’interprète l'histoire de mon personnage peu de temps après sa transformation =)

Enjoy ~~
Dodo now <3

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Dernière édition par Iona Litton le Dim 4 Jan - 11:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miragide.portfoliobox.fr/
Esteban Laureens

avatar

Messages : 164
Dollars : 199
Date d'inscription : 07/06/2014

MessageSujet: Re: Iona Litton ~ songes sans rêves   Sam 3 Jan - 17:03

Hey!
Je te souhaite la bienvenue parmi nous, Iona! Very Happy

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Esteban Laureens
Un regard. Ce regard. Je suis tombé sous le charme grâce à ton sourire. Comme quoi, l'amour  c'est pas si con. Je pense à toi, jour comme nuit. Je t'aime, tout simplement.  ©️ sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iona Litton

avatar

Age : 20
Messages : 17
Dollars : 25
Date d'inscription : 02/01/2015
Localisation : Probablement derrière toi.

MessageSujet: Re: Iona Litton ~ songes sans rêves   Dim 4 Jan - 0:37

Merci Esteban Laureens !
Voilà j'ai fini ! Et grâce à cette fiche, j'aurais appris comment se nourri un renard. C'est génial ! Ne dites pas le contraire ! Hum hum...
Désolée s'il y a des maladresses voir des fautes, j'ai pas le courage de relire mon histoire pour l'instant. Mais je la peaufinerais promis ~~

Ne nuit à vous et à bientôt en rp, j'espère !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miragide.portfoliobox.fr/
Allison Argent
Administrateur
avatar

Messages : 644
Dollars : 811
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Iona Litton ~ songes sans rêves   Dim 4 Jan - 12:05

Bienvenue ! Smile

Puisses-tu te plaire parmi nous ! santa

Ton personnage est intéressant, (je ne vois pas ta demande de personnage spécial cependant :p) mais il m'est assez complet ainsi.
Pour ton avatar, n'a-t-il pas de nom ? ô_o Il va bien falloir mettre quelque chose dans le bottin, non ?

Le reste est correcte, cette fiche est bien écrite. Tu es validée ! Si tu as des questions sur quoi que ce soit, n'hésite surtout pas !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolfrpg.forumsactifs.com
Iona Litton

avatar

Age : 20
Messages : 17
Dollars : 25
Date d'inscription : 02/01/2015
Localisation : Probablement derrière toi.

MessageSujet: Re: Iona Litton ~ songes sans rêves   Dim 4 Jan - 12:18

Mercii !

La demande m'est sortie de la tête désolée x)

Pour le vava, je pourrais retrouver le nom de la modèle qui est dessus, mais de toute façon elle n'est pas assez connue pour qu'on puisse me la piquer. Pas de risques xD

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miragide.portfoliobox.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iona Litton ~ songes sans rêves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iona Litton ~ songes sans rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cordiales asociabilités. [Iona Litton/Joy Yoon]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Vos premiers pas... :: Inscrivez-vous à la Mairie ! :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: