Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Mar 20 Jan - 12:01






Recherche Locataire

Feat Sam Ildanach








Six heures du matin. Je suis tranquillement installée devant mon ordinateur en train de taper une annonce pour louer la maison. Une fois que j'ai fini mon annonce, je l'imprime en plusieurs fois et, en attendant que cela se fasse, je pars dans la salle de bain pour prendre une bonne douche chaude.

Une demi-heure plus tard, je sors de la douche, enroule une serviette autour de moi et en récupère une autre pour pouvoir me sécher les cheveux. Je suis tranquillement installé devant mon ordinateur en train de taper une annonce pour louer la maison. J'attache mes cheveux en une tresse qui part sur le côté, puis retourne dans ma chambre, je récupère les feuilles imprimées, et descends dans la cuisine pour pouvoir prendre mon petit-déjeuner.

Dès que j'ai terminé mon bol de chocapic, je récupère mes annonces, puis me dirige vers l'entrer pour pouvoir récupérer mes clés. Je sors de la maison, puis la referme à clés, et commence à courir en direction du centre-ville. Je dépose des annonces un peu partout, au Commissariat de police, à l'Hôtel de ville et dans les bars et restaurants.

Lorsque toutes mes annonces ont été accrochées un peu partout, je pars en direction du sous-bois pour pouvoir faire mon petit footing habituel. Après une bonne heure de course, je décide de m'arrêter et commence à marcher en direction du lac. Une fois au lac, je m'assois sur le ponton et reste là, à rien faire, contemplant le lac.

Une goutte d'eau vient s'écraser sur le dos de ma main. Je lève la tête vers le ciel, et voyant qu'un orage n'allait pas tarder à éclater, je me relève rapidement, et cours jusqu'à la maison. Une fois sur le perron, j'ouvre la porte, et la referme avec mon pied, puis monte les escaliers quatre à quatre, puis pars dans ma salle de bains pour reprendre rapidement une petite douche, et m'habiller cette fois-ci d'un simple jean noir, et d'un tee-shirt blanc.

En sortant de la salle de bains, je pose mon regard sur mon réveil qui indique 09h00. Je range mon portable dans la poche de mon jean, puis sors de ma chambre pour rentrer dans celle de mon oncle, et commence à faire les cartons pour ranger ses affaires dans le garage, en attendant de voir si quelqu'un répond à l'annonce déposer un peu plus tôt dans la matinée.




© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Mer 21 Jan - 15:53



Une annonce providentielle







Il était 10h00 du matin quand j'arrivais enfin à mon véhicule.
Je devais aller en ville pour me ravitailler et surtout pour y chercher un logement correct et adapté afin d'y recevoir aussi celui qui serait mon compagnon pendant quelques temps.
Je me changeais raidement, remettant mon uniforme sous le couvert des fougères, et repris la route vers Beacon Hills.
Faire les courses ne fut pas très long en somme, si ce n'est de longues minutes à éplucher les petites annonces de locations.
Il arrive parfois qu'on ai du mal à voir ce qui se trouve face à nos yeux, et ce matin, je ne pus que vérifier la validité de cet adage.
J'avais perdu du temps à chercher c qui était en fait épinglé juste devant moi, une annonce proposant une maison de type ancien, avec grand jardin ouvert derrière, le tout près de l'orée des bois et à la fois en ville.
La location idéale ! Enfin pour moi, le nombre de pièces annoncées devant sans doute rebuter plus d'un imaginant le prix à payer ... Mais l'argent n'était pas un souci pour moi ...
Seulement, ne connaissant pas la ville, je demandais à un adjoint du shérif qui passait par là providentiellement de m'indiquer le chemin, et en profitais pour obtenir quelques informations supplémentaires.
J'appris ainsi que le propriétaire était mort à un age respectable et avait légué cette maison à son héritière, une certaine demoiselle Evans, qui devait partir en voyage semble t il.
Je rejoignis donc mon véhicule, et arrivais devant la maison.
Tout le trajet je ruminais ce nom, "Evans", ça me disait quelque chose, mais quoi !?! En me garant je n'arrivais toujours pas à mettre le doigt dessus.
C'était une maison typique d'une certaine époque, bien entretenue que ce soit au niveau du bâtiment que des pelouses.
Après avoir observé un moment les lieux et les alentours, je me décide à descendre et à rejoindre le perron ...
Je retire mon chapeau, respire un grand coup, ajuste ma cravate, il fallait être présentable pour une vieille dame ... et enfin sonnais ...
Il y eut le silence, et j'allais partir quand j'entendis enfin des bruits de pas dans la maison.
Un verrou qui s'ouvre, la poignée qui tourne, et je découvre pourquoi le nom d' "Evans" m'était familier, devant moi se tenait la jeune femme, la jeune louve rencontrée tantôt près du Nemeton.
Je me mis à bredouiller tant j'étais surpris et ému, devant passer pour un demeuré :
"Bon... Bonjour, .... Je ... Je viens pour l'annonce"
C'était incompréhensible, je n'avais jamais été comme ça ... Et ce sentiment bizarre qui serrait mon coeur et me rendait les jambes flageolantes ... Qu'est ce qui m'arrivait !
J'avalais ma salive difficilement et attendis comme l'amoureux à son premier rendez vous ...

© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Mer 21 Jan - 18:38






Un visiteur inattendu

Feat Sam Ildanach








Je sors mon portable de la poche, mets une musique d'ambiance, pour combler le silence qui règne désormais dans la maison, depuis la mort de mon oncle. Je pose ensuite mon téléphone sur la table de nuit, et prépare l'un des cartons qui sont déjà dans la chambre.

Je me dirige ensuite vers son armoire. Je l'ouvre, puis reste là, sans bouger. Moi qui penser que vider ses affaires aller être facile, je me suis trompée. Je prends une grande inspiration, et attrape d'un coup sec toutes les chemises, puis les ranges dans le carton. Je récupère ensuite ses pantalons ainsi que ses jeans et, les ranges également dans le carton. Lorsque le carton est bien rempli, je le ferme et récupère le marqueur, qui était dans sa table de nuit, et inscrit un « vêtement Stephen » dessus.

Je porte le carton et le pose à côté de la porte et en prends un autre pour pouvoir cette fois-ci y ranger toutes ses chaussures de travail et ses chaussures de sport... Je porte le carton et le pose à côté de la porte et en prends un autre pour pouvoir cette fois-ci y ranger toutes ses chaussures de travail et ses chaussures de sport... Je retourne une nouvelle fois près de la porte pour récupère de nouveau un carton, et pars cette fois vers sa commode en face du lit, pour pouvoir récupérer tout ce qui est sous-vêtement, chaussettes et, y range également toute ses affaires qui traînent dans la salle de bains.

En revenant dans sa chambre, mon regard se pose sur un cadre photo, sur la table de nuit, avec une photo de Stephen et moi. Je pose le carton au pied du lit et prends la photo dans mes mains. En revoyant cette photo, un sourire se dessine sur mon visage, tant dis que mes yeux eux, commencent à se noyer avec mes larmes. Je m'assois au bord du lit et essuie les larmes qui commencent à couler le long de mes joues. Des souvenirs de mon adolescence me reviennent en mémoire. Je me laisse glisser au sol et colle mes genoux contre moi, pour ensuite poser mon front dessus, pleurant à chaudes larmes.

La sonnette retentis dans toute la maison. Je relève la tête d'un coup sec et, ne pouvant pas aller ouvrir avec les yeux rougis, je me précipite jusqu'à la salle de bains et me passe un cou d'eau sur le visage. J'en profite également pour arranger un peu mes cheveux et, me mets à courir dans les escaliers, manquant de glisser deux fois. En bas des marches, je trottine tranquillement jusqu'à la porte. Je me tourne vers le miroir pour me regarder une dernière fois, puis ouvre la poignée.

Un regard de surprise s'affiche sur mon visage. Si on m'avait dit que je reverrais Sam aussi rapidement, je ne l'aurais pas cru. Mon regard de surprise disparaît pour laisser place à un magnifique sourire.

"Bon... Bonjour, ... Je ... Je viens pour l'annonce"

Je ne peux m'empêcher de rire un peu suite à la réaction du jeune druide. Il était beaucoup moins gêné la première fois que l'on s'est rencontré...

- Salut Sam, je t'en pris entre ...

Je me décale sur le côté pour laisser entrer le jeune homme, et referme la porte. Je me tourne vers lui, et ne peux m'empêcher de le détailler de haut en bas, m'arrêtant quelques instants sur ses fesses. Je relève rapidement mon regard dans celui de Sam, et lui souris une nouvelle fois.

- Tu as l'air surpris de me voir...






© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Lun 26 Jan - 15:11



Elle chante pour mon coeur, ou l'inverse ?






Le sourire de Maxine me confirma que je devais avoir l'air vraiment d'un nigaud ...
Salut Sam, je t'en pris entre ...
Elle ouvrit la porte et se déporta sur le côté pour me laisser entrer.
En passant à côté d'elle, m'obligeant à ne pas la regarder, je fus immergé dans son parfum, son odeur, qui me procura des frissons tout le long du dos.
J'avançais donc jusqu'au milieu de l'entrée, une odeur de vieux meuble et de cire venant apaiser un peu mon émoi.
J'entend la porte se re claquer derrière moi comme le couperet d'une guillotine puis je sens son regard fixé dans mon dos, pendant que je découvre les lieux.
Je me serais cru dans la maison de mon oncle, même genre de configuration, même style de meubles, même odeurs ...
Je me retourne et mes yeux croisent les siens et son sourire me tétanise ...
- Tu as l'air surpris de me voir...
Surpris ! Le mot était faible ! j'étais liquéfié de l'intérieur ! Mais qu'est ce qu'il m'arrivait !
Je n'avais ressenti ce genre d'état qu'une seule fois, ce dont je ne me souvenais pas avant hier quand la jeune femme qui se trouvait devant moi m'avait pris la main.
J'avais mis cette remonté de souvenirs sur le compte du Nemeton, ainsi que du trouble que j'avais ressenti, et passé une bonne partie de la journée et de la nuit à digérer cette portion de vie et de passé qui m'avaient été enlevés.
Mais là, cela n'avait rien à voir, la messe était dite, les regrets apaisés, le pardon donné ... Mais qu'est ce qu'il m'arrivait !?
Une envie irrésistible de marcher vers elle et de la prendre dans mes bras montait en moi, et je devais faire un effort sur moi même pour rester impassible.
Effort dont mon chapeau faisait les frais tant je le malaxais entre mes mains, ce dont je m'aperçus et que je stoppais net pour le cacher derrière mon dos :
"Non ... Oui ... En fait on m'avait dépeint ton oncle comme un "vieux" donc je m'étais imaginé que sa nièce l'était aussi ... Mais le gars était aussi jeune que nous, donc tout était relatif ...
Mes yeux glissèrent sur toute sa personne, et s'arrêtèrent sur le dessin de ses lèvres que j'eux immédiatement l'envie d'aller embrasser, et j'obligeais mon regard à fuir cette bouche pour observer l'air dégagé autours de moi ...
Je respirais lentement, essayant de me recentrer ... Lors de nos cours au manoir, nous avions des projections de films pour comprendre comment les humains voyaient les créatures, films dont certains étaient plus ou moins mis en scène par des nôtres ou des créatures.
Le souvenir de l'un d'eux me sauta littéralement en mémoire, surtout le moment ou la fille entre dans la classe en passant devant un ventilateur et que le gars la sent ... Et surtout comment l'avaient appelée les méchants ... La "Prima Donna" ...
Max serait elle en quelque sorte ma "Prima Donna" ? Ne voulant éterniser un silence trop long, j'entrais dans le vif du sujet :
"Alors c'est toi qui loue cette magnifique maison, je suis intéressé, mais il y a juste un petit problème éventuel à éliminer, y a t il un grand terrain derrière et accepterais tu que j'y fasses vivre mon cheval du moins pendant mes périodes de repos ?

© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Mar 27 Jan - 15:32






Place à la visite

Feat Sam Ildanach








"Non ... Oui ... En fait, on m'avait dépeint ton oncle comme un "vieux" donc je m'étais imaginé que sa nièce l'était aussi ... Mais le gars était aussi jeune que nous, donc tout était relatif ... "

Je hoche la tête positivement tout en m'avançant vers l'entrée du salon, affichant par la même occasion un sourire amusé, rien qu'à l'idée d'imaginer mon oncle vieux. Etant légèrement stressé, pour je ne sais quelle raison, je mets à jouer avec doigts, essayant de trouver comment engager la discussion avec Sam.

"Alors c'est toi qui loues cette magnifique maison, je suis intéressé, mais il y a juste un petit problème éventuel à éliminer, y a-t-il un grand terrain derrière et accepterais-tu que j'y fasse vivre mon cheval du moins pendant mes périodes de repos ? "

Je relève la tête vers le jeune druide et hoche une nouvelle fois la tête positivement.

- Yep, magnifique, je ne dirais pas ça, mais bon... Euh... Oui, tu as un jardin suffisamment grand derrière donc pas de problème pour le cheval

Je lui souris de pleine dent et m'avance dans le salon pour pouvoir commencer la visite.
Je m'avance un peu plus dans la pièce pour pouvoir lui montrer la pièce un peu mieux, tout en me retournant vers lui.

- Désolé pour la déco, un peu vieillotte, mon oncle aimait beaucoup ce style-là... - m'avançant vers la baie vitrée – Et là tu as la baie vitré qui donne sur le jardin..

Je me colle contre le canapé, croisant mes doigts tout en attendant tranquillement que Sam est fini de visiter la pièce actuelle. Quelques minutes plus tard, je lance un regard à Sam et lui fais un signe de la tête pour l'inviter à me suivre jusqu'à la cuisine.

- Là, c'est la cuisine, et la porte au fond, donne directement accès au jardin...

Je m'installe contre le pas de la porte, attendant tranquillement que Sam est fini de faire le tour de la cuisine pour pouvoir lui montrer le reste de la maison.
Le voyant s'approcher, je me redresse et recule dans le couloir de l'entrée tout en lui adressant un sourire. Je m'avance dans le couloir, et commence à monter quelques marches avant de m'arrêter et de me retourner vers Sam.

- Ah, j'ai failli oublié, sous l'escalier, tu as une porte qui donne sur la cave...

Je me retourne et grimpe rapidement le reste des escaliers pour arriver dans le couloir.

- Donc, la première porte sur ta droite est une salle de sport, la porte en face, c'est ma chambre avec salle de bains, la deuxième porte à gauche est l'ancienne chambre de mon oncle, faudra juste que je retire les cartons... Ensuite sur ta droite, tu as une chambre d'ami avec un balcon, et les portes au fond à droite et à gauche correspondent au WC et à la salle de bains.

En attendant que Sam termine de faire le tour des pièces, je me précipite dans l'ancienne chambre de mon oncle pour pouvoir récupérer mon portable et éteindre rapidement la musique que j'avais laissé allumer. Je le range dans la poche arrière de mon jean et retourne dans le couloir pour rejoindre Sam.

- La maison te convient ? .. Tu pourras y habiter à partir de demain



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Jeu 29 Jan - 10:21



Une visite sous le charme







Maxine me rassure à propos du logement du cheval et commence à me faire visiter les lieux par le salon, mais je la suis totalement subjugué par ses sourires et la façon quasi féline qu'elle a de se déplacer.
Lorsqu'elle me précède, je ne peux m'empêcher de dévorer sa plastique des yeux et de respirer voluptueusement son odeur qui traîne dans son sillage et quand elle se retourne son sourire me pétrifie.
Désolé pour la déco, un peu vieillotte, mon oncle aimait beaucoup ce style-là...
Plus j'avançais, plus je me sentais comme revenu au pays.
Cette déco "vieillotte" comme tu dis est très proche de celle de la propre demeure de mon oncle Jeff et du manoir où j'ai passé mon enfance. osais je répondre avec un pauvre sourire mais une légère touche d'humour.
Le reste de la visite se passa pour moi dans un état presque comateux, hypnotisé par la présence de la jeune femme, enregistrant machinalement ce qu'elle me montrait tout en ne répondant qu'à moitié, hochant la tête comme un idiot ou disant des banalités comme :
"très bien" ... "magnifique" ... "c'est parfait"
Et quand au hasard des pièces et couloirs nos corps se frôlaient quand elle m'invitait à visiter une pièce tout en restant à la porte, une émotion, une envie intenses montaient en moi, difficilement contenues.
Et j'étais perdu par ces signaux que me lançaient mon corps et mon âme, incapable de réagir positivement, pétrifié de l'intérieur.
Une partie de moi cependant restait plus lucide, et remarqua les mouvements de ses mains qui se croisaient et se décroisaient sans doute sous l'effet du stress de faire visiter son chez soi à un quasi inconnu.
Elle enregistra aussi la présence de quelques photos accrochées aux murs ou posées sur les meubles représentant l'oncle décédé au  cours de différents événements de sa courte vie, souvent avec Maxine à ses côtés à différents âges, mais aussi que d'autres personnes qui avaient sans doute compté pour lui.
Mais quelques unes me marquèrent plus précisément et je me promettais de revenir dessus plus tard ...
La maison te convient ? .. Tu pourras y habiter à partir de demain
J'émergeais de ma transe tout à coup et après un dernier tour du salon je la regardais mi sourire, mi contrarié :
Ta maison me convient parfaitement, je m'y sens déjà un peu chez moi, à cause de son côté vieillot justement ... Je voudrais te la louer pour ces 6 prochains mois, ce qui ferait à vue de nez à peu près 4800 $ de loyer si je me base sur les prix pratiqués à Los Angeles ...
Je ne pus éviter de froncer les sourcils, mon front se plissant légèrement comme à son habitude sous l'effet de la contrariété :
Tu pars ? Pour longtemps ? Définitivement ? Pourquoi ? un trémolo angoissé vibrait dans ma voix.
Puis me rendant compte que j'avais dépassé les bornes, je rougis et toussotais ...
Excuses moi ... Cela ne me regarde sans doute pas ... La somme te convient ? Je peux la faire verser sur ton compte immédiatement, il suffira que tu me donnes ton numéro IBAN et c'est tout ...

© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Ven 30 Jan - 13:41






Nouveau Sentiment..

Feat Sam Ildanach








Je ne sais pour quelle raison, mais me retrouver à côté de Sam me fais le plus grand bien. Grâce à sa présence, j'arrive à oublier le manque de mon oncle et de mes parents... Je ferme les yeux pendant quelques secondes et respire son odeur de miel. Sentant mes joues devenir rouge, je réouvre les yeux, me racle la gorge, et commence à descendre les escaliers pour pouvoir continuer l'entretien dans le salon.

Je me retourne vite fais pour voir si Sam me suit, et tourne sur la droite pour pouvoir rentrer dans le salon, sauf que mon épaule se tape contre le pas de la porte. Je pousse un petit grognement, puis pose ma main sur mon épaule et frotte un peu.

" Ta maison me convient parfaitement, je m'y sens déjà un peu chez moi, à cause de son côté vieillot justement ... Je voudrais te la louer pour ces 6 prochains mois, ce qui ferait à vue de nez à peu près 4800 $ de loyer si je me base sur les prix pratiqués à Los Angeles ... "
- Tant mieux alors...

Je n'ai pas le temps de continuer de répondre à ce que vient de me proposer Sam qu'il me bombarde déjà de nouvelles questions sur mon départ.

" Tu pars ? Pour longtemps ? Définitivement ? Pourquoi ? "
" Excuses moi ... Cela ne me regarde sans doute pas ... La somme te convient ? Je peux la faire verser sur ton compte immédiatement, il suffira que tu me donnes ton numéro IBAN et c'est tout ..."


Je pouffe légèrement face à ce bombardement de question, puis me colle contre le canapé, tout en regardant Sam dans les yeux.

- Non, c'est bon t'inquiète, ... Je ne pars pas définitivement, mais seulement pour quelques mois... Disons qu'avec tous les évènements qui se sont produits ses derniers temps... J'ai besoin de changer d'air ...

Je lance un léger sourire à Sam, sentant mes joues devenir aussi rouges que des tomates, je me racle la gorge, et me dirige une nouvelle fois vers l'entrer.

- Je vais chercher l'ordinateur, installe-toi, fais comme chez-toi...

Je me précipite dans le couloir, monte rapidement les escaliers puis rentre dans ma chambre pour récupérer mon ordinateur. Mais avant, je fais les cent pas, pour déjà, essayer de m'enlever les scènes que je suis en train d'imaginer avec Sam... « Max' ce n'est pas le moment de t'attacher, tu t'en vas demain pour l'armée... » Je pousse un soupir et me dirige vers mon bureau, j'allume mon ordinateur et le débranche, pour ensuite descendre les escaliers aussi rapidement que je les ai montés, pour rejoindre Sam dans le salon.

- Euh pour répondre ta question, oui la somme me va ... Mais tu sais, tu peux payer en plusieurs fois, tu n'es pas obligé de tout payer d'un coup

Je m'assois à la table du salon, lance un petit regard à Sam, et repose mon attention sur l'écran de l'ordinateur. Je me connecte sur mon compte, et donne mon numéro d'IBAN à Sam pour que la transaction puisse se faire.



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Ven 30 Jan - 16:20



Transaction sous influences







Comme je le craignais, mon état d'esprit n'était pas passé inaperçu et la réaction de Maxine avant de s'adosser au canapé ne fit qu'accroître mon trouble et mon désarroi, encore plus quand ses grands yeux rencontrèrent et se fixèrent dans les miens.

Non, c'est bon t'inquiète, ... Je ne pars pas définitivement, mais seulement pour quelques mois... Disons qu'avec tous les événements qui se sont produits ses derniers temps... J'ai besoin de changer d'air ...
Sans prévenir, mon coeur avait fait un bond dans ma poitrine, que je réprimais immédiatement de peur que l'ouïe de la louve qui était devant moi ne le perçoive.
Je ne savais se quels événements il pouvait s'agir, peut être la mort de son oncle, tout ce que je savais maintenant, c'est qu'elle allait revenir !
Quelques mois, une éternité, et je pourrais à nouveau la revoir ... Mais que m'arrivait il ?
Le brusque éclat dans mes yeux avait dû être perçu par la jeune femme car son attitude changea d'un coup.
Je vis le sourire de Maxine changer et son teint rosir tandis qu'elle a ce petit tic charmant venant de sa gorge comme à chaque fois qu'elle semble contrariée ou sous le coup d'une quelconque émotion.
Avait elle entendu ?
Elle tourne tout à coup les talons et me reconduit jusqu'au salon ...
Je vais chercher l'ordinateur, installe-toi, fais comme chez-toi...
Elle disparaît et je l'entend monter les escaliers, presqu'aussi rapidement que si elle prenait la fuite ...
En l'attendant, je fais le tour de la pièce, regardant les photos encadrées distraitement jusqu'à ce que l'une d'elle représentant un trappeur, sans doute lors d'une reconstitution, attira mon attention.
L'homme fixé sur ce cliché n'était autre que mon grand père dont l'unique photographie que j'avais était enfermée dans mes bagages dans le coffre de la voiture ...
Que pouvait il bien avoir comme relation entre lui et l'oncle de Max.
J'entend au dessus de ma tête ses déplacements, on aurait dit qu'elle tournait en rond ... Puis elle dévale les escalier et réapparaît ...

Euh pour répondre ta question, oui la somme me va ... Mais tu sais, tu peux payer en plusieurs fois, tu n'es pas obligé de tout payer d'un coup
Elle s'assoit à la table du salon, et après m'avoir jeté un regard furtif, elle se connecte à sa banque en ligne. Pendant ce temps là, je compose le numéro de mon contact en Irlande.
Jarod ? Sam ... ça va et toi ? ... c'est pour une transaction de mon compte vers un autre ... attend ...
Je fournis le numéro affiché sur l'écran de Maxine qu'elle a la bonne idée de pointer au fur et à mesure avec son index...
... Maxine Evans, c'est ça ... Beacon Hills, c'est tout bon ... 4800 dollards, motif : location ... Je sais ... Mais tu sais bien que j'ai des goûts de luxe ... Ok, j'attend confirmation ici ..."
Je fais un signe du menton à Maxine lui mimant silencieusement de faire la touche de rafraîchissement d'écran ...
Une ligne apparaît tout à coup confirmant que la transaction s'est bien faite ...
C'est bon Jarod, c'est fait ... Merci ... ... Ok mais pas avant une semaine, ici la connexion n'est pas encore optimale pour le Nemed ... Ok, bonne soirée ..."
Je raccrochais et remettais mon portable dans ma poche ... et regardais la jeune femme ...
Voilà, une bonne chose de faite, j'ai juste un petit souci et à te demander un service ...
je ne pus me retenir de sourire en voyant l'air qu'avait pris Maxine ...
Tu as dit que tu partais demain, mais je dois m'absenter jusqu'au soir au moins pour une affaire, il faudrait que tu laisses la clef chez quelqu'un ou cachée dans un endroit convenu pour que je puisse la prendre en ton absence ...
Je marquais un temps d'arrêt pour voir la réaction de Maxine qui semblait être d'accord sur ce point ...
Ensuite, je n'utiliserais que la chambre d'amis, et enfin, est ce que je pourrai utiliser ta salle de bain pour me changer s'il te plaît ..."

© Isaac


Dernière édition par Sam Ildanach le Lun 2 Fév - 12:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Lun 2 Fév - 10:05






Boisson ?

Feat Sam Ildanach








Pendant que Sam est au téléphone avec très certainement son banquier, je tape mon doigt sur la table au rythme d'une musique que j'ai dans la tête et, fais des petits bruits avec ma bouche, mais m'arrête rapidement lorsque Sam vient se poster derrière moi. Je lui montre à l'aide du doigt mon numéro d'IBAN, et ferme les yeux, tout en essayant de penser à autre chose, pour ne pas avoir une nouvelle fois les joues rouges.

À l'aide du reflet de l'écran d'ordinateur, j'observe secrètement Sam, voyant qu'il me fait un signe de tête pour actualiser la page, je me racle une nouvelle fois la gorge, et actualise une nouvelle fois la page. Voyant que la transaction a bien été faite, je hoche la tête positivement, puis ferme la page et ferme également l'écran de l'ordinateur. Je m'assois de façon à être de profil, puis tourne mon regard pour croiser celui du jeune druide.

Voilà, une bonne chose de faite, j'ai juste un petit souci et à te demander un service ...

J'arque un sourcil, et me lève pour me placer contre le pas de la porte, tout en regardant Sam, en croisant mes bras sur la poitrine.

- Ouep... Lequel ?
Tu as dit que tu partais demain, mais je dois m'absenter jusqu'au soir au moins pour une affaire, il faudrait que tu laisses la clef chez quelqu'un ou cachée dans un endroit convenu pour que je puisse la prendre en ton absence ... Ensuite, je n'utiliserais que la chambre d'ami, et enfin, est-ce que je pourrai utiliser ta salle de bains pour me changer s'il te plaît... ?"

Je hoche une nouvelle la tête positivement et décroise mes bras pour entrelacer une nouvelle fois mes mains entre elles.

- Euh... Je peux te laisser la clef sous le paillasson si tu veux il n'y a pas de soucis pour ça, ensuite concernant la chambre, tu fais comme bon te semble et pour répondre à ta dernière question oui, tu peux utiliser la salle de bains

Je me décale du pas de la porte, et marche tranquillement en direction de la cuisine, puis m'arrête devant le frigo en haussant légèrement la voix pour que Sam puisse m'entendre.

- Tu veux boire quelques choses avant ?

À vrai dire, je n'avais pas du tout envie de boire quoi que ce soit. Tout ce que je veux, c'est éviter un temps le regard de Sam, qui je dois l'avouer me donne des idées pas forcément très catholiques... À cette nouvelle pensée, je secoue la tête pour me l'enlever, et remercie le ciel qu'il ne puisse pas lire les pensées.

Je récupère donc la bouteille de jus d'orange, referme la porte du réfrigérateur, attrape également un verre dans le placard au-dessus de l'évier, et me retourne une nouvelle fois regarder Sam dans les yeux, quitte à devenir rouge pivoine.



© Fiche by Mafdet MAHES



Dernière édition par Maxine Evans le Dim 1 Mar - 11:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Lun 2 Fév - 13:44



Oranges passions pour un indien






Maxine semble gênée en ma présence, et cela me perturbe d'autant plus que la sachant être une louve, elle doit être sensible aux plus petit changements dans mes odeurs ou mes battements de coeur...
J'ai beau réprimer au plus profond ces élans qui veulent me pousser à la prendre dans mes bras et à l'embrasser, mon corps lui réagit et elle doit le sentir, d'où sa nervosité ...
Après s'être assise plus loi, elle s'était levée pour se poster à la porte du salon, loin de moi ...
Euh... Je peux te laisser la clef sous le paillasson si tu veux il n'y a pas de soucis pour ça, ensuite concernant la chambre,
tu fais comme bon te semble et pour répondre à ta dernière question oui, tu peux utiliser la salle de bains

Au moins ces questions là étaient réglées ... Il fallait que je me change et que je parte au plus vite ... Sinon cela pouvait dégénérer en mal ou en très mal ...
Je la vis disparaître, à priori vers la cuisine, et me levais pour sortir chercher mon sac dans la voiture ...
J'ouvrais la porte de devant quand elle me demanda :
Tu veux boire quelques choses avant ?
Instinctivement je tournais la tête vers elle et croisais son regard ... Où je me noyais une seconde avant de répondre dans un état second :
Volontier ...
Je sortis, pris ce dont j'avais besoin dans le coffre et revins à l'intérieur montant les escaliers et m'enfermant dans la salle de bain comme poursuivi par le diable lui même ...
Je profitais de mon isolement pour respirer quelques grands coups afin de recentrer mes énergies, me passer de l'eau froide sur la figure, il paraît que ça aide, et enfin je me changeais ...
Je troquais mes habits "civilisés" par ceux qui devaient être les miens si j'avais été élevé ici, à Beacon Hills, remplaçant tee shirt et jean's par une veste et un pantalon de peau fine à franges, et mes sous vêtements par un pagne traditionnel.
Autours de la taille, je liais une ceinture tressée à laquelle était suspendu un grand coutelas dans son étuis de peau, et à mes pieds je chaussais mes mocassins...
Enfin, seul bémol à cette tenue amérindienne, je liais mon athame à mon bras gauche comme j'en avais l'habitude ...
Ne restait plus que la lanière à mettre à mon front et j'étais prêt à partir ...
Je sortis de la salle de bain, fis un passage éclair dans ma future chambre pour y déposer le grand sac noir où j'avais mis mes anciens vêtements en vrac, et mis en travers de mon épaule la sacoche contenant le juste nécessaire à mon voyage, le harnais de mon cheval et la couverture roulée qui serait ma selle.
Je descendis alors les escaliers puis tournais en bas vers la cuisine tout en liant la lanière de cuir retenant un petit pendentif en forme de triskel autours de ma tête ...
Devant l'air de Max, mi étonnée mi amusée, je ne pus que me justifier :
Ne ries pas, c'est la tenue traditionnelle de ma famille, si j'avais été élevé ici, tu ne m'aurais jamais connu autrement, et pour ce que je dois faire, c'est nécessaire ...
Pour désarmorcer un peu, je pris le jus d'orange qu'elle m'avait versé et le but d'une traite ... Un petit peu contrarié quand même ...
Excuses moi, je dois me dépêcher, je dois passer au Nemeton avant de partir ...
Et je m'avançais pour mettre mon verre dans l'évier, mais l'espace n'étais pas grand entre la table et lui, et Maxine en occupait déjà une petite partie ...
Donc, en me retournant, je fus pratiquement face à face avec elle, pris dans les senteurs qu'elle dégageait, subjugué par sa présence, et dans l'impossibilité de me retenir, je lui pris le visage et embrassais ses lèvres ...
Mon cerveau me lançait des messages d'alerte, mais rien n'y faisait, j'étais complètement pendu et accroché à ses lèvres sans aucune retenue ... Et enfin, quand la raison me revint, je reculais d'un coup et plus encore vers la porte, à contre coeur, en lui faisant face :
Excuses moi ... Je ne sais pas ce qui m'a pris ...
Et Honteux, je tourne bride et m'enfuis, claquant la porte derrière moi et courant vers les bois où trouver paix et refuge jusqu'au soir ...
© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   Lun 2 Fév - 17:53






Sentiment Réciproque ?

Feat Sam Ildanach







Je regarde Sam sortir de la maison, puis me retourne vers les placards accrochés au mur pour pouvoir récupérer un autre verre pour Sam. Je me retourne une nouvelle fois, puis lui serre son verre de jus d'orange. En l'entendant rentrer, je prends son verre et m'apprête à le lui apporter, mais voyant qu'il monte rapidement à l'étage, je pousse un petit soupire et retourne sur mes pas pour pouvoir poser une fois encore le verre sur la table, et me cale contre le plan de travail, l'attendant tranquillement.

Des images de Sam, torse nue, me viennent en tête. Je ferme les yeux, et mords le rebord de mon verre, tout en imaginant des choses avec Sam. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je regarde Sam sortir de la maison, puis me retourne vers les placards accrochés au mur pour pouvoir récupérer un autre verre pour Sam. Je me retourne, et pose mes mains sur les côtés de l'évier, fermant une nouvelle fois les yeux pour m'enlever les images de la tête.

Des pas dans les escaliers se font entendre, je pris le ciel pour que mes joues ne soit pas rouge, puis je me retourne pour faire face au jeune druide qui est habillé de façon bizarre. Un sourire se dessine sur mon visage, et pouffe légèrement voyant sa tenue, qui je dois l'avouer lui va très bien... Je me racle légèrement la gorge, et lève les mains tout en affichant un sourire amusé, avec une légère pointe d'étonnement sur le visage.

Ne ries pas, c'est la tenue traditionnelle de ma famille, si j'avais été élevé ici, tu ne m'aurais jamais connu autrement, et pour ce que je dois faire, c'est nécessaire ...
- Ok promis, je ne me moque pas

Pendant qu'il boit d'un cul sec son verre de jus d'orange, je ne peux m'empêcher de le détailler discrètement de haut en bas, arrêtant mon regard sur ses lèvres. Lèvres qui donne envie de les goûter. Étant complètement perdu dans mes pensées, je ne fais plus attention à quoi que ce soit, mais voyant les lèvres de Sam bouger.

Excuses moi, je dois me dépêcher, je dois passer au Nemeton avant de partir ...

Je secoue la tête pour reprendre mes esprits, mais n'ayant pas du tout entendu ce qu'il venait de me dire, je me racle légèrement la gorge et le regard dans les yeux. Ses yeux bleu-vert.

- Pas de soucis t'inquiète.

Sentant une nouvelle fois mes joues rougir pour la centième fois aujourd'hui, je détourne rapidement mon regard de Sam pour pouvoir le poser sur la table de la cuisine. Voyant sa silhouette s'approcher de moi et finir pour se poster devant moi, je sens mon cœur battre à toute vitesse dans ma poitrine. Mes yeux sont posés sur son torse finement musclé. Je relève lentement la tête pour recroiser une nouvelle fois le visage de Sam, très proche du mien, me perdant une nouvelle fois dans ses yeux si envoutant. À ce moment précis, je n'ai qu'une seule envie, celle de m'emparer de ses lèvres pour pouvoir y goûter.

Lèvres qui donne envie de les goûter. Je monte une de mes mains au niveau de son cou, que je caresse tendrement, profitant un maximum de ce baiser. Je n'ai pas envie que ça s'arrête. Malheureusement, Sam met fin au baiser, et se recule, comme s'il venait de faire une bêtise.

Excuses moi ... Je ne sais pas ce qui m'a pris ...

Je fais un pas vers lui, tendant ma main pour pouvoir la poser sur son bras, pour lui dire que je ne lui en voulais pas de m'avoir embrassé, qu'au contraire, j'en voulais plus. Mais je n'ai pas le temps, le voilà déjà dehors. Je m'assois sur le sol, collant ma tête contre un placard, posant instinctivement ma main sur mes lèvres, avec un souris béat sur les lèvres.


FIN RP



© Fiche by Mafdet MAHES

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un locataire pas si inconnu que ça... [PV Sam Ildanach] TERMINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relation propriétaire - locataire
» "Le romantique est un propriétaire. Le Don Juan, un locataire." {Ez}
» Drôle de colocataire! [PV Takeshi]
» Visite surprise [PV les locataires de la chambre]
» Nombre de badges max qui l'on peut avoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Quartiers résidentiels :: Maison de Maxine Evans-
Sauter vers: