Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Mer 21 Jan - 12:58



Intermède méditatif au bord du lac







Il était 6h00 du matin, le soleil était bas et la nuit avait été courte en somme avec cette première cérémonie après laquelle je n'avais dormi qu'à peine une heure, mais profondément.
Je m'étais habillé plus au goût du jour, en jogging et chaussures de sport, et pendant que l'eau chauffait pour une bonne tasse de thé, je pliais bagages, démontant la tente et rangeant tout.
Je fis plusieurs allez retours pour remettre mon barda dans le coffre de la voiture et ne gardais pour finir qu'un petit sac à dos de sport.
Avant de quitter définitivement l'endroit, j'en fis le tour, enfouissant les foyers sous la terre ainsi que les autels.
Toutes traces avaient disparues de ma présence ici, et de ce qui s'était passé non plus, si ce n'est quelques éclaboussures de sang.
Un profane n'y verrait de toute façon rien, et une créature sentirait bien qu'il s'était passé quelque chose, mais serait vite repoussée par le Nemeton.
Tout le restant de la nuit, j'avais ressenti l'éveil de l'Arbre, visualisant presque ses racines racornies reprendre vigueur et refaire leur chemin vers les veines de la Terre.
Dans quelques jours, je pourrais entrer à nouveau en contact avec le Nemed, avec les miens, là bas en Irlande. Il n'y avait plus qu'à prendre patience ...
Je pris donc ensuite la direction du lac à travers bois, courant en petite foulées.
J'y arrivais rapidement, et sortant du couvert des bois fus giflé par un vent glacial bien de saison, mais qui me fit à peine frissonner.
Là bas, en Irlande, et bien plus dans les HighLands, les températures sont bien plus basses, et pourtant nous nous baignons toute l'année ...
Sur ma droite, là où les rives s'élevaient pour devenir de petites falaises, il y avait un énorme rocher qui s'avançait sur le lac tel la proue d'un navire séparant les flots.
Je m'y rendis, ôtais mes vêtements pour ne rester qu'en boxer, puis, plongeais dans les eaux noires et glaciales qui se refermèrent derrière moi.
Je fis quelques brasses, puis quelques longueurs en crowl, et enfin revins escalader le rocher pour me retrouver à mon point de départ.
Là, je remis mon pantalon, restant torse nu, fumant légèrement dans le froid du matin et me mis en position pour entamer une première série d'enchaînements de Taï Chi, les 8, qui feraient monter en moi les énergies pour la suite.
Lentement, j'exécutais les mouvements à peine modifiés depuis des centaines d'années, laissant les énergies prendre possession de mon corps en augmentant ma chaleur corporelle, ce qui m'environnait d'un léger brouillard troublé par mes gestes.
J'avais terminé ce premier enchaînement et me recentrais pour réaliser le suivant, un 18, quand je perçus le bruit d'un caillou roulant sous un pied et le bruit d'une étoffe contre la pierre, on m'observait.
Face au lac, je m'immobilisais et sans me retourner demandais :
Qui est là ?

© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Lun 26 Jan - 20:43

Ne parlons pas au inconnu, ouais bof, au vue de ma vie...


5h45 du matin, je décidai pour une fois de me lever tôt. Pourquoi ? Pour faire un tour, marché, faire du sport, me dépenser. Oublier un temps, ce que j’ai appris. Je n’étais rien pour la personne qui me prenait pour son père, et le pire, mon vrai père n’était pas un saint.

Je regardai la route devant moi, la demeure familiale diminuait à chacun de mes pas. Cet éloignement me faisait du bien. Un bien fou. Je me sentais rassuré. Je n’étais plus là-bas, au côté de ce père fou, qui me prenait pour un objet. Une arme – et rien d’autre. Je devais partir, mais j’avais un chien à m’occuper maintenant. De plus, je devais le garder en sécurité, loin de la maison, qui le rendait malade et de mon père, qui risquait de le tuer.

Enervé, je faisais des enchainements de sports appris durant mes voyages. Des lancées de pieds, de bras. Les personnes qui passaient par là allaient me prendre pour un illuminé.

Je fis des saltos avant, même arrière, mais la fatigue étant présente depuis longtemps, je ralentis l’allure. Une simple marche au final me ferait du bien. Cela me calmerait et me reposerait.

Je marchai alors, le souffle court. Je respirai comme un dératé, à cause de mon moment de folie. Mes pas me menèrent vers le lac. S’était la première fois que j’y mettais les pas. J’avançais doucement et vis, au loin, sur un rocher un homme qui semblait médité. Ou faire autre chose. Je ne savais pas. L’homme, dont je ne connaissais rien, me surpris, sans se retourner, il me demanda :

— Qui est là ?

Me parlait-il ? Je regardai à droite, puis à gauche. Il n’y avait que moi… Cela devait surement être à moi qu’il parlait. Comment avait-il pu savoir que j’étais là alors qu’il n’avait pas fait un seul mouvement ?

— excusez-moi de vous avoir dérangé, si vous voulez que je parte, dites-le. Je suis Caracole O’brien, nouveau arrivant à Beacon Hill. Je ne savais pas que ce lieu était une propriété privé. Désolé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Jeu 29 Jan - 12:36



Méditation avortée







J'entendis une voix me répondre :
Excusez-moi de vous avoir dérangé, si vous voulez que je parte, dites-le. Je suis Caracole O’brien, nouveau arrivant à Beacon Hill. Je ne savais pas que ce lieu était une propriété privé. Désolé
Intrigué, je tournais la tête et découvrait son propriétaire. c'était un jeune garçon, presque un jeune homme, blond, à la limite de la maigreur, mais respirant la vigueur et la tristesse.
J'activais la Vision pour vérifier sa qualité d'Humain et découvrait un enchevêtrement tourmenté ... Pas forcément un bon karma le garçon ...
Moi qui pensais être tranquille ici pour me recentrer, hé bien non, ou sinon, il avait eu la même idée que moi ...
Je le saluais en hochant la tête puis me préparais pour les enchaînements suivants :
Tu ne me déranges pas, je pensais être isolé ici, mais les berges sont à tout le monde n'est ce pas ? Bienvenue à Beacon Hills, je m'appelle Sam, Sam Ildanach ...
Je repris ma posture précédente et commençais les enchaînements du 18 gestes, légèrement modifiés par nos ancêtres afin d'optimiser la montée d'énergie.
Je la sentais vibrer autours de moi, mais en retenais l'épanchement, j'avais un spectateur non averti tout de même ...
Au grès des mouvements, mon regard tombait sur mon spectateur et j'en profitais pour lui poser quelques questions ...
Et qu'est ce qu'un jeune homme comme toi vient faire à Beacon Hills ? Qui plus est au fin fonds des bois de si bon matin ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Mar 3 Fév - 9:52


TITRE DU RP

TIC & TAC




L’homme qui m’avait demandé mon nom se retourna et m’observa un instant. L’homme était bien battit, plus costaud que moi. Mais cela ne voulait rien dire.

Il me toisa comme si ses yeux lançaient des rayons X. Il ne manquerait plus que je tombe sur un thérianthrope…  Mon chien… Non, je ne pouvais l’appeler un chien, c’était un humain. Un chien, un humain... Il était quoi. Je me grattai la tête. Que ce passait-il à la fin ? Toutes les créatures que j’avais parlées avec Stiles existaient ? Les chauves-souris garous ? Berk, ça doit être vraiment horrible alors ce genre de truc ?

Extérieurement, j’espérai qu’il n’avait pas eu vent de ma folie passagère. Qui voudrait parler avec un fou ? Personne.

Il hocha la tête, comme s’il me donnait son bonjour puis commença à me parler.

— Tu ne me déranges pas, je pensais être isolé ici, mais les berges sont à tout le monde n'est ce pas ? Bienvenue à Beacon Hills, je m'appelle Sam, Sam Ildanach ...

Au moins, je ne le dérangeai pas s’était ça de moins à s’inquiéter. Sam Ildanach. Cela ne sonnait pas vraiment américain, plus écossais ou même Islandais ou peut-être Irlande ?  Il commença un enchainement que je ne connaissais pas. Du moins, il me rappelait le Taichi, mais avec une variante dont je ne connaissais rien.

—Et qu'est ce qu'un jeune homme comme toi vient faire à Beacon Hills ? Qui plus est au fin fonds des bois de si bon matin ?
— Merci. Oui, c’est bien parfois d’être seul, ça permet de nous retrouver, d’être au calme. De ne pas entendre de dispute ou autre… Sam Ildanach, continuai-je, j’aime bien ton nom de famille, il sonne bien. Mais ce n’est pas d’origine américaine non ? Ca sonne plus viking ou autre du même genre…

Je le regardai toujours, comme si je voulais savoir si ses questions attendaient vraiment une réponse.

— Beacon Hills, c’est une des destinations pour le travail de mon beau-père. J’ai tellement voyageais que je ne pourrai même pas dire d’où je viens. Du moins, j’ai la nationalité française et américaine mais après…

Je m’épanchai un peu trop devant lui. Pourquoi ?

— Je cherchai à être au calme. A courir, me dépenser et oublier un truc. Du moins essayer d’oublier un truc.

Mon chien me revenait à l’esprit. Pourquoi m’étais-je enfui ? Il ne m’avait fait aucun mal… Il faudra que je le retrouve.

— Et toi, euh vous ? vous venez d'ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Mer 4 Fév - 10:38



Un Futur Guerrier Bavard !






Je continuais mes évolutions, faisant monter mes énergies et les libérant discrètement dans l'air ambiant ...
Le dénommé Caracole était un vrai moulin à paroles et heureusement que ma formation m'y avait préparé, sinon, je n'aurais plus eu qu'à stopper tout et quitter les lieux ...
Je l'écoutais distraitement, enregistrant ce qu'il me disait et répondant au mieux pendant les temps morts, qui étaient l'occasion de me décharger ...
Merci. Oui, c’est bien parfois d’être seul,(je te le fais pas dire!)
ça permet de nous retrouver, d’être au calme.(soupir, si ça pouvait être vrai !)
De ne pas entendre de dispute ou autre… Sam Ildanach, j’aime bien ton nom de famille, il sonne bien. Mais ce n’est pas d’origine américaine non ? Ca sonne plus viking ou autre du même genre…
Je n'avais même pas le temps d'ébaucher un mot qu'il enchaînnait ! A croire qu'il n'avait parlé à personne depuis des lustres et qu'il voulait rattraper son retard !
Beacon Hills, c’est une des destinations pour le travail de mon beau-père. J’ai tellement voyagé que je ne pourrais même pas dire d’où je viens. Du moins, j’ai la nationalité française et américaine mais après…
Je cherchai à être au calme.(Moi aussi !) A courir, me dépenser et oublier un truc. Du moins essayer d’oublier un truc.(On était 2 alors !)
Je venais de terminer le 18 gestes, et je me mis à terre, assis en tailleur, les mains bien à plat sur le rocher de part et d'autre, y déversant toute cette puissance enmagasinée...
Et toi, euh vous ? vous venez d'ici ?
Je me tournais vers le jeune homme :
Ma famille est originaire d'ici, enfin mon grand père, ma mère et moi sommes nés en Irlande ... Mon nom est donc bien Irlandais, mais ce n'est pas celui de ma mère ... C'est un nom qu'on m'a donné comme ça ... Sans plus ... Heureux qu'il te plaise ...
Quelque chose m'alerta soudain, le souvenir du cousin Noam, et je regardais à nouveau Caracole plus précisemment avec cette vision si particulière ...
Je ne m'étais pas trompé, caracole possédait cette hélice si particulière qu'on m'avait si souvent fait remarquer chez ce membre de ma famille.
Noam était un druide de 3ème rang, un guerrier, un Berseker dans l'âme ... Peu doué pour tout ce qui concernait la sagesse, les études et les choses des druides en général, mais c'était en revanche un combattant hors pair, difficile à battre, et capable d'entrer dans cette colère froide et destructrice propre aux siens ...
Pris d'une impulsion subite, sachant très bien intérieurement que s'en était fini de ma séance, je ne pus me retenir de lui dire :
Tu feras un redoutable guerrier quand tu seras prêt ... Pour peu que tu trouves quelqu'un pour t'enseigner ce qu'il te manque ...
Tout de suite je regrettais mes paroles. Avec des gens comme ce jeune homme il était risqué d'évoquer ce genre de choses au risque d'y être impliqué ...
Et là, tout de suite, je n'en avais ni le temps, ni l'envie ...


© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Dim 8 Fév - 11:18

Bonjour sensei


Tandis que je lui parlais, il continuait son travail. Je le regardai pour essayer de comprendre ses enchainements. Il les termina peu après. Assis en tailleur après s’être tourné vers moi, il me répondit :

— Ma famille est originaire d'ici, enfin mon grand père, ma mère et moi sommes nés en Irlande ... Mon nom est donc bien Irlandais, mais ce n'est pas celui de ma mère ... C'est un nom qu'on m'a donné comme ça ... Sans plus ... Heureux qu'il te plaise ...

J’avais raison. Il a des origines européennes. Même si ce n’était pas son nom. Mais pourquoi lui avoir donné un nom différent du sien ? Il m’observa avec plus d’insistance qu’avant, du moins je le vis ainsi. Pourquoi faisait-il cela ? Je devais lui faire penser à un ami ? Et bin tant pis.

— Tu feras un redoutable guerrier quand tu seras prêt ... Pour peu que tu trouves quelqu'un pour t'enseigner ce qu'il te manque ...

Moi un guerrier ? Je ne savais pas. Je savais me défendre, mais je n’aimais pas attaquer les autres. Sauf quand je perdais le contrôle de mon esprit. Par exemple en me faisant attaquer sans raison. Pourtant, juste avec cette phrase, il m’avait rendu joyeux. Quelqu’un qui croyait en moi.

— Merci de croire en moi ! Sortis-je sans savoir pourquoi.


La fin de sa phrase me venait alors à l’esprit. Il me manquait un enseignement. Lequel ?

— Quel enseignement ? Et qui peux m’enseigner ça ? J’ai eu plein de professeur en sport dans plusieurs pays. Krav maga, ninjutsu… Plein de sport, surtout asiatique. J’en maitrise parfaitement que peu. Trois maximun je pense, beaucoup en sport à arme blanche. Trois en fait. Le ninjutsu et le kenjutsu. Puis certain je n’ai jamais réussi à m’y mettre… le judo par exemple.

Je me tus, comme si une illumination venait de me hanter. Je devais l’embêter. Je me frappai mentalement. Je cherchais le calme. Et le meilleur endroit était une forêt et moi, je dérangeais un mec qui voulait le calme.

— Je suis désolé de vous embêter avec ça. Si vous êtes ici, c’est que vous voulez rester seul au calme… et voilà que je me remets à parler longtemps. Je vais vous laisser je crois.

Je commençais alors à partir. Je ne changerais pas, à chaque fois je faisais des gaffes. Soit je parlais trop, soit pas assez… J’étais trop timide, ou trop extravertie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Lun 9 Fév - 9:18



La première leçon du sage est la patience






J'écoutais ce que me disait le jeune Caracole ... Il avait donc tâté à tout, enfin tous les sports et arts de combat qu'il avait pu trouver sur son chemin ...
Mais bien que devenu lui même un excellent combattant malgré son jeune age, il n'avait semble t il pas assimilé l'essence des enseignements qu'on lui avait prodigués.
Cette jeunesse, cette fraîcheur, cet enthousiasme qu'il dégageait étaient un baume pour le coeur, mais c'est cette faim qui semblait irrassasiable le desservait plus qu'il ne devait.
Comment lui faire comprendre que même s'il atteignait le summum de son art, quelque soit la technique, le mouvement même parfait n'était que coup de sabre dans l'air sans la pensée pour guider le bras, sans l'esprit pour faire vivre le fer...
Autrefois, on appelait cela le secret de l'acier, ailleurs, le Khi ... C'est ce qui manquait au jeune homme, il avait la forme, pas le fond ...
Je suis désolé de vous embêter avec ça. Si vous êtes ici, c’est que vous voulez rester seul au calme… et voilà que je me remets à parler longtemps. Je vais vous laisser je crois.
Et il commença à s'éloigner lentement, la tête basse, tel un chien auquel on aurait donné du bâton ...
Je me rhabillais rapidement et mettais mon sac sur le dos, de toute façon il avait pulvérisé cette séance avec son babillage ...
J'avais à cet instant le choix, où le rattraper et lui parler en suivant mon coeur, ou lui tourner le dos et l'oublier ...
Je le regardais partir tout en jaugeant sa situation et la mienne.
Je ne pouvais prendre en charge quelqu'un, non seulement parce que moi même je n'étais que tout fraîchement devenu indépendant dans mes aptitudes, mais aussi parce que la mission qu'on m'avait donné risquait d'être assez dangereuse et que je ne voulais voir personne être blesser par ma faute ...
Mais je ne pouvais pas le laisser partir ainsi, le druide Sage en moi criait et me disait de le rejoindre tandis que les autres m'incitaient à poursuivre mon chemin ...
Caracole O'Brian pouvait être cependant un excellent allié autant qu'un adversaire dangereux, et il était préférable pour moi qu'il soit dans la première catégorie ... Ce fut donc le Sage, plus politique, qui l'emporta finalement, tout en remettant le reste plus tard ...  
Je sautais du rocher et lui criais :
Caracole ! Tu marches dans une bonne direction, tu vois le sol, mais tu ne distingues ni la route ni le paysage ! Reviens traîner ici un autre jour ! Nous en parlerons !
Et, lui faisant un signe alors qu'il se retournais, je disparus dans les fourrés vers ma propre route, ma propre destinée ...


© Isaac
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   Mer 11 Fév - 16:23

La fin d'une merveilleuse rencontre !


Je continuai ma route, le laissant seul, quand soudain j’entendis un bruit sec. Comme si quelque chose venait de tomber. Je me retournai un peu et vit l’homme debout, en bas du rocher, comme si ce qui lui arrivait été normal.

Je le regardai surpris par sa force, autant physique que mental. Quand soudain, son tatouage me revint en mémoire. Que signifiait-il pour lui ? Trop dans la parlote, je n’avais pu lui poser la question avant. Et maintenant, je ne pouvais pas car il allait partir.

Pourquoi je ne savais pas me taire ? Surement à cause de toutes ses années à ne rien dire, juste acquiescé, obéir comme un simple pantin ?

J’étais toujours dans l’erreur. A chaque fois, que je rencontrai quelqu’un il fallait que je sois bavard…

— Caracole ! Tu marches dans une bonne direction, tu vois le sol, mais tu ne distingues ni la route ni le paysage ! Reviens traîner ici un autre jour ! Nous en parlerons !

Me dit-il. Je sursautai. Il ne voulait pas m’oublier ? M’effacer de sa mémoire comme d’autre par le passé ? Toutes ses personnes que j’avais croisé lorsque mon père faisait semblant de me perdre dans une forêt étrange ?

Je me retournai, il me fit un signe de la main et je fis de même. Puis il partit. Je lui soufflai doucement, un simple et inutile.

— Merci, à la prochaine…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)   

Revenir en haut Aller en bas
 
après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» après la dame, l'apprenti du lac (pv Caracole)
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Oscar et la dame Rose
» Perte des points en dextérité après Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Forêt de Beacon Hills :: Le lac-
Sauter vers: