Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Who are you ? [Pv : Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Who are you ? [Pv : Aaron]   Dim 22 Fév - 22:18


✖ My eyes are... Blue ✖

▲ Une porte qui claque, une arrivée assez brutale avec un lancer de sac juste devant les casiers et un banc qui grince lorsque l'on s’assoit dessus. Je venais tout juste d'arriver aux vestiaires du stade de lacross à vrai dire, et j'étais de mauvaise humeur, allez savoir pourquoi. Je n'arrivais pas à déterminer si j'étais en colère ou bien plutôt déterminé mais une chose était sure, j'avais besoin de me défouler, de m'entraîner, de faire quelque chose qui me fasse changer d'état d'esprit. Le terrain de lacross était pour moi un endroit idéal pour se changer les idées, dégager sa colère, sa tristesse, son mécontentement. La question que je n'arrêtais pas de me poser était "Que m'arrive-t-il ?". Et je ne me posais pas cette question dans un sens physique, mais plutôt dans un sens émotionnel. Je ne savais même pas pourquoi j'étais en colère, et ne comprenais pas pourquoi je ressentais ce besoin de m'entraîner. Mais j'étais là, présent dans ce vestiaire et déterminé à aller m'entraîner. Peut-être était-ce ma rencontre avec Lydia, qui m'avait mit dans cet état ? Peut-être que je n'étais pas prêt. Ou bien alors, des événements qui sont passés trop vite pour moi. Je ne sais pas, sur le coup je ne comprenais pas mes propres émotions, et cela m'arrive de temps en temps. Je venais d'ouvrir le sac que j'avais balancé auparavant et me suis rapidement changé en tenue de sport. J'ai alors ouvert mon casier et y ai jeté mes affaires. Un dernier petit geste qui consistait à faire mes lacets, et j'allais enfin pouvoir être prêt pour aller m'entraîner. Néanmoins, la porte des vestiaires venait de s'ouvrir puis de se refermer. Je n'avais pas une vue immédiate sur cette dernière afin de pouvoir identifier la personne qui venait d'entrer dans les vestiaires, mais étant donné l'heure tardive et le fait d'être seul dans les vestiaires, je m'attendais à une visite de la part d'un être surnaturel voulant sûrement ma mort, comme au bon vieux temps..
 

Coach Bobby Finstock ▬ Jackson !.. Est-ce que tu peux me dire ce que tu fous ici ?.. Je veux dire, je suis bien content de te revoir dans l'équipe et tu dois sûrement mourir d'envie de redevenir capitaine, mais c'est pas une raison pour venir emménager dans les vestiaires.

Jackson ▬ Comme vous le dites si bien coach, je vais reprendre mon statut de capitaine et c'est pourquoi vous m'excuserez mais l'entraînement m'attend.

En voyant le coach arriver, j'ai eu comme un sentiment de soulagement. On dirait bien que pour une fois, personne ne voulait ma mort. Après avoir fait mes lacets je me suis relevé et ai prit la direction du terrain. La nuit commençait à tomber et la température était plutôt basse, mais je n'allais pas tarder à me réchauffer. J'étais donc parti pour faire quelques tours de terrain histoire de me chauffer les jambes, et puis je me suis dirigé vers les cages du terrain, accompagné de ma crosse ainsi que d'un sac de balles. Mon entraînement était basé sur la précision de mes tirs. J'ai donc commencé simplement en mettant la balle au fond du filet, et puis je corsait la chose en tentant de viser les poteaux afin de la faire rentrer. Mes lancers se faisaient alors de plus en plus nombreux, je ne savais même plus si c'était de l'entraînement ou bien du défoulement mais une chose était sure, j'étais à nouveau plongé dans mes pensées. Tout un tas de flashs dans ma tête qui n'arrêtaient pas de me déstabiliser lors de mes tirs.

Je voyais un peu de tout, un peu de rien. Des visions qui restaient floues. A certains moments j'arrivais à reconnaître Lydia, le duo d'abrutis Scott et Stiles. J'avais encore quelques trous par rapport à ce qui c'était passé il y'a quelques mois de ça. Mais grâce à l'entraînement de Derek, j'ai apprit à prendre le contrôle de moi-même. Apprit à survivre seul dans la nature, parce qu'il savait à l'avance que j'allais être durant un certain temps au moins, un "Oméga". Les loups-garous solitaires sont les plus faibles à ce qui paraît. Mais je compte bien prouver le contraire. Peut-être que c'était cette détermination qui m'a poussé à venir m'entraîner ici ce soir. Je pense aussi que ma colère venait des crimes que j'ai pu commettre alors que je n'étais pas moi-même. Au début de mon entraînement avec Derek je n'y pensait absolument pas. Mais depuis mon dernier jour passé à ses côtés, j'y pense tout le temps. Ce dernier jour à été marquant pour moi. Je me souviens lui avoir demandé ce que représentait la couleur de mes yeux. En effet j'avais remarqué que lors de mes transformations, mes yeux devenaient d'un bleu étincelant. Tandis que ceux du jeune McCall devenaient toujours jaunes. Et après quelques explications, j'ai finis par comprendre.. Comprendre.. Je devrais même dire que j'ai finis par "tilter", qu'ils avaient entièrement raison. Mes yeux représentaient à présent le fait d'avoir tué un ou bien plusieurs innocents. Et étant donné le fait d'avoir été un Kanima totalement contrôlé, je pense avoir tué un bon paquet d'innocents.. Je n'ai pourtant jamais voulu cela. Tout ce dont je rêvais, c'était de devenir encore plus fort, devenir bien meilleur qu'auparavant, et avoir les mêmes aptitudes que McCall afin de pouvoir le surpasser et redevenir le capitaine ainsi que le garçon le plus populaire de tout Beacon Hills. J'ai donc été un monstre durant un certain temps, tuant de nombreuses personnes et semant la pagaille dans toute la ville. Il fallait que je me l'admette. Néanmoins, j'espérais surtout que la couleur de mes yeux ne risquerait pas de me poser de problème en ce qui concerne mon futur. Après tout, cela faisait un bon bout de temps que je n'étais pas revenu à Beacon Hills et maintenant que j'étais de retour, les choses avaient l'air d'avoir bien changées. Et il est toujours difficile d'expliquer à des Loups-Garous attardés une histoire aussi complexe que la mienne.

Pendant ce temps, mes frappes devenaient de plus en plus puissantes et c'est comme si mes émotions prenaient de l'ampleur et avaient de plus en plus d'influence sur la force de mes mouvements. J'essayais alors de reprendre le contrôle de la situation, je me calmais, je repensais à de bonnes choses comme le fait d'avoir pu revoir Lydia au bar, par exemple. Avec ce souvenir, mon rythme cardiaque redevenait normal et je me sentais comme apaisé. J'ai alors reposé ma crosse au sol, non pas parce que j'en avait terminé avec mon entraînement, mais parce quelque chose ou plutôt quelqu'un d'autre, était présent sur le terrain. Je n'arrivais pas encore à identifier la personne, mais je la ressentais. J'étais à la limite d'ouvrir ma bouche pour dire au coach que tout va bien et que j'allais bientôt y aller, mais je me suis rendu compte au dernier instant qu'il ne s'agissait pas du coach, non. C'était un sentiment différent, une odeur différente, de celle du coach. Derek m'avait apprit à me concentrer sur mes différents sens, et malgré le fait de ne pas pouvoir voir la personne en question, j'arrivais tout de même à ressentir sa présence. Ou plutôt, j'étais même entrain de me demander si la personne en question ne me faisait pas une sorte de "test", pour voir si j'allais pouvoir l'identifier ou non. Je n'en savait absolument rien mais une chose était sure.. Quelqu'un était bel et bien présent dans les environs, à m'espionner ou bien à attendre le moment idéal pour faire son apparition.. Alors autant faire venir cette personne immédiatement.


Jackson ▬ Peu importe qui vous êtes, les effets de surprise ne marchent pas avec moi, alors montrez vous !.. Crias-je alors tout en observant autour de moi si l'individu en question allait se montrer.


Copyright © Snow





Revenir en haut Aller en bas
Aaron Lawford

avatar

Alias : Wild Side
Messages : 359
Dollars : 399
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: Who are you ? [Pv : Aaron]   Mar 24 Fév - 21:56


Smell Him
KILL HIM


Il y'a parfois des nouvelles que'on attend, des nouvelles que l'on espère, des nouvelles si importantes et tant désiré que l'on serait prêt à tout pour les obtenir. Toutefois il y a également des nouvelles que l'on préfèrerait pas apprendre. Ou tout simplement ignorer car ces derniers auraient une effet néfaste sur notre petit train de vie.
Aaron était de retour depuis peu à Beacon Hills. Il avait passé plusieurs mois sur les routes américaines en compagnie de sa soeur de morsure Joy à la recherche du lycan qui les avait mordu deux années auparavant.
En son absence il avait loupé pas mal de chose. Il ne lui avait fallu que très peu de temps pour s'en rendre compte. Ses premiers instants à l'air libre de la petite ville californienne avaient suffit. L'odeur de Ruby, celle de Derek et de bien d'autres loups avaient disparu. Celle de Malaki et de son frère Jason avait également disparue.
Ou avaient bien pu aller les deux Betas du Lawford. Un simple mot de départ avait été placé sur la porte de leur loft.

Le brun en était venu à douter. Avait-il était un bon alpha pour eux ? Quelles avaient été les raisons qui avaient précipité leur départ ? Tant de questions auxquelles il ne pourrait pas apporter de réponses.
Une chose plaisante avec son retour furent ses retrouvailles avec sa douce Lydia qui lui avait terriblement manqué mais qui avait elle aussi acceptait l'éloignement de l'Alpha.
La dernière année de lycée allait pas tarder à toucher à sa fin, bientôt viendrait le moment des diplômes mais surtout LA Finale du tournoi National de Basket-ball décroché juste avant son départ.
Un évènement prestigieux dans lequel le lycéen allait briller et décrocher un billet de choix pour son avenir.

Tout semblait donc aller pour le mieux lorsqu'un soir, alors qu'il était installé tranquillement dans son canapé devant la télé à regarder un match de basket. Un odeur familière vint à ces narines. Cela devait être une blague, le passage de ce mec n'avait été que passager par le passé mais le voilà qu'il était de retour ?
Pourquoi devait-il ramener sa fraise maintenant ? Voilà donc une nouvelle dont l'Alpha se serait bien passé d'apprendre. La faute à ses sens surdéveloppés.
Mais se connaissant parfaitement, il savait que cette affaire serait rapidement tirée au clair.
Quelques jours passèrent seulement jusqu'à ce matin là au lycée.

D'humeur massacrante et tristement matinale, c'est bien avant le début des cours que la Ferrari d'Aaron se gara sur le Parking du lycée. Sortant de cette dernière vêtu d'un survêtement, ses intentions traduisait parfaitement son accoutrement. Il avait besoin de se défouler. Il avait besoin d'évacuer son esprit de cette tension qui le poussait jour après jour de commettre l'irréparable.
Mais une nouvelle fois cette foutue odeur vint le perturber. Elle était composée de tension, de hargne et ... de transpiration... Il était là pas très loin. Le moment était peut-être venu de tirer les choses au clair.

Appuyé contre le gradins de fer du terrain de Lacrosse, l'Alpha observait le lycéen d'un an son cadet s'exercer. Il était visiblement présent et apte à reprendre du service, bien que sa haine ternissait un peu cette belle détermination. Il était doué, après tout il était celui qui arrivé en première année avait volé la vedette de superstar montante du lycée à Aaron alors en deuxième année. Pire encore Lacrosse avait avec sa venue prit un avantage déterminant en matière de popularité au sein du lycée reléguant le Basket à la deuxième place.
Puis... Aaron avait disparu suite à la morsure qu'il avait reçu.

La voix trop sure d'elle de Jackson sortit l'Alpha de ces cruels souvenirs. Se redressant il s'avança alors bras croisé regardant avec insistance son homologue. Le reconnaitrait-il ? Ça c'était une autre question.
Mais le grand brun n'allait pas juste s'afficher et partir. Non. Il n'allait pas faire des courbettes et filer par la suite, bien au contraire, il allait même saluer comme il se devait son plus grand rival à terme de popularité.
Aaron s'avança alors d'un pas serein jusqu'à se trouver à seulement quelques mètres du joueur de Lacrosse. Le toisant du regard de toute sa taille de géant.
Le remettre à sa place, lui rappelait qu'il était tout petit était le but de cette démarche... Il entreprit alors de lui adresser enfin la parole de manière ironique.
Son pouvoir d'Alpha ne mentait pas et les paroles de Lydia non plus, ce blond était un loup alors autant lui faire une bonne blague sur sa nature lupine.

- Mais que vois-je ? Le p'tit loup qui rentre dans sa tanière ?

Un rictus aux lèvres, il attendait simplement la réaction de l'autre lycée, alors que la tension avait prit le pouvoir dans l'atmosphère du terrain de sport.

@Eques sur Never-Utopia

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Who are you ? [Pv : Aaron]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Lycée de Beacon Hills :: Stade de lacross et ses vestiaires-
Sauter vers: