Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Dim 1 Mar - 19:14


ça commence mal
With Ethan Sharp

Tara ouvrit brusquement les yeux, fixant son plafond d’un blanc immaculé. Encore un cauchemar, elle soupira avant de passer ses mains sur son visage, tentant d’oublier les images effroyables qui repassaient sans cesse dans son esprit. Elle n’allait bien sûr rien dire à sa mère, il ne fallait pas l’affoler avec ce genre de choses mais elle n’y pouvait rien, depuis qu’on lui avait dessiné ce tatouage dans le dos, elle avait des sombres visions dans ses rêves et ce n’était pas prêt de s’arrêter. Elle se redressa sur les coudes avant de tourner un regard blasé vers son réveil. Cela lui fit l’effet d’un choc électrique et elle quitta rapidement son cocon de chaleur, faisant bien attention à poser le bien droit avant le gauche, filant comme une furie dans le couloir, ses cheveux bruns fouettant l’air derrière elle. Sa mère lui avait d’être prête pour neuf heures et il était déjà dix heures passé, elle allait passer à la casserole. Elle fila dans la penderie et s’empara d’un chemiser blanc ainsi qu’une d’une jupe noire dont elle ne fit pas attention à la longueur. Elle n’avait pas le temps de penser à ça.

Une fois la douche terminée, elle se sécha les cheveux avant de les secouer dans tous les sens pour tenter de les coiffer. Elle finit par les laisser lâches sur ses épaules avant de s’habiller, rajustant son haut et tirant un peu sur sa jupe. Elle se maquilla légèrement avant de partir de la salle d’eau dans une volée de crinière. Ses yeux chocolat ne faisaient que fixer l’heure qui défilait à toute vitesse sur sa montre. Elle jura entre ses dents avant de fouiller le bureau de sa chambre à la recherche de son manuscrit si précieux pour elle. Elle le glissa sous son bras avant de descendre quatre à quatre les escaliers, déboulant sans prévenir dans la cuisine. Elle s’assit brusquement à table et croisa les jambes, tendant le cou pour voir si sa mère était là. Malheureusement pour elle, oui elle était déjà là, derrière les fourneaux, soufflant furieusement contre une mèche de cheveux qui pendait dangereusement au-dessus de la casserole de sauce blanche. Elle leva un regard agacé vers sa fille qui déglutit difficilement avant de se faire toute petite sur sa chaise. D’habitude, elle se faisait très discrète et respectait à la lettre ses moindres ordres. Depuis la mort de son mari, Fion O’Doherty était une druidesse à la retraite et au cœur brisé, sa fille était son trésor, la seule chose qu’elle devait protéger mais depuis quelques temps leurs rapports familiaux s’étaient détériorés et la discussion était très compliquée. Surtout quand sa fille venait lui annoncer qu’elle faisait désormais partie d’une meute et qu’elle n’avait pas besoin de sa bénédiction pour se sentir dans sa vraie famille. La dispute avait été longue et la jeune fille était partie en larmes dans sa chambre, lui hurlant que son père n’aurait jamais été si égoïste. Si seulement elle savait…

Tara baissa la tête, ses cheveux tombant en rideau devant son visage alors que ses mains étaient crispées sur ses cuisses. Elle entendit les pas de sa mère sur le carrelage et le bruit d’une cuillère et d’un bol qui s’entrechoquaient sur la table. Elle leva les yeux vers le paquet de céréales et le lait. Elle grimaça en se disant que sa mère était réellement de mauvaise humeur, elle avait le droit à des pancakes tous les matins mais pas pour celui-ci visiblement. Elle ne toucha pas à la nourriture, l’angoisse lui coupant l’appétit. Elle risque un regard vers sa mère, celle-ci avait pincé les lèvres, ses cheveux roux tombant en cascade sur ses maigres épaules alors que ses pupilles émeraude étaient comme des revolvers. Elle ne pipa mot et laissa sa mère prendre son manuscrit de druidesse, le feuilletant rapidement. Elle n’avait aucun commentaire à faire dessus, Tara en était sûre.

« Appelle ton Alpha, le repas est prêt dans une heure. Fait en sorte qu’il ne soit pas en retard. »

Tara hocha docilement la tête avant de lisser sa jupe du plat de la main et filer ventre à terre dehors. Elle ferma la porte d’entrée derrière elle avant de s’asseoir sur les marches du perron, se mordant la lèvre, anxieuse. C’était une tradition chez les Druides, si un druide mineur était embauché dans une meute, l’Alpha devait venir se présenter aux parents et accepter le repas offert, si l’Alpha refusait cela était vue comme une profonde trahison. Elle prit son portable avant de composer rapidement le numéro d’Ethan. Elle colla l’appareil contre son oreille, priant pour qu’il réponde.

« Répond… Répond par pitié, Ethan répond ! » murmura-t-elle

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Mar 3 Mar - 21:45


   
coup de téléphone

   
ethan sharp — the crazy alpha


   

Un réveil plutôt brutal, puisqu'il fût en sursaut, entendant une porte claquer. C'est un peu comme si on vous levait en vous jetant un sceau d'eau, je vous jure. Je venais tout juste d'ouvrir les yeux et posait mes mains sur mon crâne, cherchant à savoir ce qui c'était passé. D'ailleurs, j'avais vraiment besoin de savoir ce qui c'était passé, car je ne reconnaissais pas les lieux. Je regardais tout autour de moi et ne comprenais plus rien. En effet, je me trouvais allongé dans une baignoire qui m'étais totalement inconnue. Je devrais même dire que la salle de bain dans laquelle je me trouvais, ne me disait absolument rien. Et puis ça y'est, les souvenirs commençaient à me revenir petit à petit. Me remémorant la scène d'hier soir, je venais de me rendre compte à quelle point j'étais idiot. J'avais passé la soirée en compagnie d'un type complètement bourré mais vraiment sympathique. Il s'était présenté comme étant le fils du célèbre Elvis Presley et m'avait même joué des morceaux de guitare. Trouvant ça assez amusant, j'étais resté en sa compagnie et puis il m'a finalement proposé de dormir chez lui. Bien entendu ayant un esprit totalement loufoque, j'ai accepté son invitation afin de ne pas avoir besoin de faire la route jusqu'à mon vieil hangar abandonné. Arrivé chez lui je me souviens bien qu'il est dit un truc du genre "Désolé mon pote mais j'ai qu'un lit donc pour toi ce sera canapé ou baignoire". Allez savoir pourquoi, mais j'ai décidé de choisir la baignoire et voilà donc pourquoi je me trouvais ici.

La porte qui venait de se claquer signifiait sûrement sa présence, ou plutôt le fait qu'il se soit réveillé avant moi. Je me suis donc relevé est suis sorti de cette foutue salle de bain tout en baillant. J'ai descendu les escaliers et m'attendais à le voir et à ce qu'on se raconte notre soirée, tout en rigolant auprès d'un bon thé ou je ne sais quoi. Mais bien entendu, rien de tout cela ne s'était passé comme prévu. En descendant les escaliers j'ai eu droit au visage totalement étonné d'une jeune femme qui avait l'air de ne pas comprendre la situation.

• Mon dieu, mais vous êtes qui vous ?!.. Et qu'est-ce que vous foutez chez moi surtout ?! Criait-elle
Je commençais petit à petit à comprendre la situation, ou plutôt, je venais de me l'imaginer en pensant que cela devait sûrement être ça. La jeune demoiselle était sûrement la femme du type que j'ai rencontré hier et ne serait rentrée que ce matin. Ce qui voulait signifier que je n'avais pas passé la nuit chez lui ni chez moi mais plutôt.. Chez elle. Mais je dois avouer que je ne voulait pas me retrouver en pleine dispute de couple, et j'avais donc besoin de sortir d'ici en vitesse. Elle m'avait lancé un regard foudroyant et j'étais totalement paralysé à l'idée de devoir faire face à elle. J'étais peut-être un Loup-Garou de type Alpha, mais face à une femme colérique je n'avais tout simplement AUCUNE CHANCE !

• C'est une bonne question ça.. Je ne sais pas vraiment ce que je fais ici alors vous savez quoi, on va faire comme si rien ne s'était passé, je vais disparaître tranquillement en me dirigeant vers la sortie et puis vous allez tout oublier ou bien en parler avec le fils d'Elvis qui doit encore dormir à l'étage ?..
Elle n'avait pas l'air vraiment convaincue de ma réponse, et commençait même à prendre un vase en main. Bordel de merde, j'espérais juste qu'elle n'allait pas me le lancer en pleine figure, j'ai horreur de ce genre d'histoires. Et puis c'était pas vraiment de ma faute, comment pouvais-je savoir qu'elle allait débarquer comme ça ? Le fils d'Elvis m'en avait pas parlé après tout. Quant à elle, elle me fixait avec un air incompréhensible et complètement désespérée. Elle était à la limite de m'envoyer son foutu vase et tentait de me dire quelque chose, mais bégayait.

• Le.. Le fils d'Elvis ?.. Mais vous êtes sérieux là ?! Sortez immédiatement de chez moi ou bien j'appelle la police !
Et merde, manquait plus que la police. Je n'avais pas besoin de problèmes en plus, surtout que quelqu'un était entrain de m'appeler. Je n'ai pas sorti mon téléphone immédiatement, je ne voulais pas faire de geste brusque devant la demoiselle, alors je suis sorti en toute discrétion, l'air de rien, et j'espérais de tout coeur ne pas me retrouver face à face avec une voiture de police en sortant d'ici. Lorsque je me suis retrouvé je me suis mit à courir en direction du trottoir d'en face et commençai à sortir mon téléphone. Je regardais l'écran d'un air étonné puisque je n'avais aucun contact, et puis je me suis souvenu avoir donné mon numéro à cette chère druidesse qu'est Tara. Elle avait peut-être besoin de moi, ou bien c'était pour me donner une sorte de rendez-vous, un rencard, une sortie au cinéma peut-être ? Mais nan espèce de con, elle t'appelait sûrement pour te demander quelque chose ayant un rapport avec la meute. Alors j'ai rapidement décroché, et ai placé le téléphone à mon oreille.

• Allô ? Ici Super-Alpha ! Que puis-je faire pour vous ? Disais alors en ayant une terrible envie de rire.
Néanmoins j'espérais qu'elle n'appelait pas pour m'annoncer une sorte de mauvaise nouvelle. Vous savez, les nouvelles du genre "Je te quitte", sauf que là ça aurait plutôt été "Je quitte la meute". J'essayais donc de reprendre mon calme et d'écouter avec attention ce qu'elle avait à me dire, mais n'ai pas pu m'empêcher de lâcher quelques soupçons de rire, à cause de ma phrase d'accroche.  
   



   

   
(c) MEI

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Mer 4 Mar - 11:12


En Attente du Sauveur
With Ethan Sharp

Tara était en train de se ronger l’ongle du pouce, anxieuse, alors que le téléphone sonnait une nouvelle fois dans le vide. Elle n’allait pas supporter un nouveau Bip, c’était plus qu’insupportable quand on était stressé comme elle l’était. Elle finit par secouer la main en voyant les catastrophes qu’elle avait faite sur sa manucure. Elle avait retiré tout le vernis et le bout de ses ongles était tout abîmé. Elle soupira et serra le poing. Elle entendit comme un craquement à l’autre bout du fil et son cœur loupa un battement.

« Allô ? Ici Super-Alpha ! Que puis-je faire pour vous ? »

Elle étouffa un rire nerveux dans sa main et secoua la tête en se disant qu’il ne changerait jamais. Elle tourna la tête vers la fenêtre de la cuisine et croisa le regard furieux de sa mère. Tara se redressa, bien droite, tirant sur sa jupe. Elle devait rester sérieuse si elle ne voulait pas se faire sermonner par la madre. Elle se mordit la lèvre, en espérant qu’elle n’allait pas lire son grimoire, elle ne l’avait pas fini et allait sûrement se faire taper sur les doigts. Elle avait presque oublié qu’Ethan attendait une réponse de sa part et elle jura intérieurement, elle était bien tête en l’air aujourd’hui. Elle passa une main dans ses cheveux avant de prendre la parole, essayant de garder une voix calme.

« Salut mon Super-Alpha. Dit moi aurais-tu quelque chose de prévu ? » Commença-t-elle « Non parce que je proposerai bien de manger un bout chez moi, histoire de faire connaissance. »

Elle préférait taire le sujet du repas traditionnel avec la mère Druidesse sinon il n’allait jamais venir et elle serait bonne pour annoncer la mauvaise nouvelle à Fiona et ça serait la fin. Déjà qu’elle lui en voulait énormément de ne pas l’avoir consulté avant d’accepter d’entrer dans la meute. Elle lui disait qu’elle avait agi sur un coup de tête et qu’elle allait sûrement le regretter.  Mais Tara faisait la sourde oreille, c’était son choix et sa mère devait le comprendre. Ses doigts tapotaient nerveusement sur son genou alors que la légère brise matinale soulevé sa crinière brune qu’elle avait tenté de dompter.

« Tu pourrais être là d’ici… vingt minutes ? Je t’envoie l’adresse par SMS… Désolée d’insister mais c’est important. » lâcha-t-elle, la voix légèrement tremblante. « Je dois te laisser, ma mère m’appelle. Ne soit pas en retard d’accord ? »

Elle raccrocha en soupirant, se prenant la tête dans les mains, stressée comme jamais. Elle se leva et épousseta sa jupe avant de rentrer dans la maison, le cœur battait la chamade. Elle pouvait entendre les pages d’un livre que l’on tournait et elle se figea sur place. Sa mère lisait… Elle se mordit la lèvre et rejoignit la cuisine, serrant son téléphone dans ses mains. Elle croisa le regard émeraude agacé de sa mère et baissa la tête, se cachant derrière sa chevelure si différente de celle de Fiona. Elle vint s’asseoir à côté de la maternelle et celle-ci glissa le grimoire entre elles-deux commençant à lui montrer toutes les fautes qu’elle avait faites. Elle la sermonna en lui disant qu’elle ne pourrait jamais faire un parfait rituel si elle continuait à bâcler ainsi son travail de Druidesse. Tara encaissait tout ça, sans rien dire, les poings serraient sous la table, elle n’en pouvait plus de toutes ces critiques. Si seulement son père était toujours en vie… Mais hélas, il était mort et le tatouage qu’elle avait dans le dos était la seule marque de son existence sur Terre. Elle finit par lâcher un soupire énervé et ignora les pupilles foudroyantes de sa mère. Elle avait hâte qu’Ethan débarque, lui au moins ne viendrait pas lui gueuler dans les oreilles pour des broutilles. Elle leva un regard désespéré vers la fenêtre, guettant l’arrivée de son cher Alpha, son sauveur comme elle avait l’habitude de l’appeler quand elle était seule. Elle vérifia qu’elle lui avait bien envoyé l’adresse de chez elle et rangea son téléphone, appuyant ses coudes sur la table, impatiente.

« Tu m’écoutes Tara ? Je te dis de changer tout ça ! Arrête de rêver bon sang, si ton père était là, il t’aurait remis à ta place »

Elle tourna un regard furieux vers sa mère avant de se lever.

« Je vais attendre mon Alpha dehors. »

Et sur ces mots, elle quitta la pièce en claquant les talons, fermant brusquement la porte derrière elle avant de s’asseoir de nouveau sur les marches du perron, comme un gosse qui attend le père Noël.  


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Mer 4 Mar - 21:00


   
Invitation à un repas

   
ethan sharp — the crazy alpha


   

J'étais entrain de penser que quelque chose d'important était peut-être arrivé et que j'allais devoir me mettre à paniquer dans tous les sens et faire le plus vite possible afin de trouver une solution, mais rien de tout cela ne s'était passé en réalité. Tara venait de m'appeler et venait simplement de m'inviter à manger un repas chez elle. Je n'avais pas pu manger de petit déjeuner ce matin alors je commençais à lui dire que ce serait "avec plaisir" et je m'apprêtais à lui annoncer le fait que j'étais à pieds et allai ainsi mettre un peu plus de temps que prévue. Mais celle-ci venait de me couper la parole et avait l'air un peu trop stressée à mon goût.

• Tu pourrais être là d’ici… vingt minutes ? Je t’envoie l’adresse par SMS… Désolée d’insister mais c’est important. Lâcha-t-elle, la voix légèrement tremblante. Je dois te laisser, ma mère m’appelle. Ne soit pas en retard d’accord ?

En fait je n'avais même pas eu le temps de lui dire ce que j'avais ajouté mais tant pis. Elle venait de raccrocher et quant à moi, j'étais chronométré sur vingt minutes. Je me suis donc mis à courir à partir du moment où j'ai reçu son adresse. Je l'avais programmée dans mon GPS et faisais de mon mieux pour arriver assez rapidement sur les lieux. Tout en poursuivant ma course, je me demandais ce qui pouvait bien être arrivé, car ma jeune druidesse n'avait pas l'air très en forme ou plutôt, on aurait dit quelle me cachait quelque chose. Était-ce un piège ? Je n'allais pas tarder à le savoir, mais cette simple idée de repas tout en ayant seulement vingt minutes pour me préparer et arriver me passait complètement étrange.  

J'arrivais bientôt sur place et commençai donc à ralentir. Je reprenais ma marche avec vigueur et pouvait déjà voir Tara devant l'adresse indiquée et donc, sa maison. Elle était assise sur les marches et avait l'air complètement ailleurs. Je n'était pas encore assez proche pour le ressentir, mais je voyais bien que quelque chose n'allait pas. Je n'allais donc pas avoir droit à un simple repas avec des sujets de discussions amusants, visiblement. Plus je m'approchais et plus je ressentais son stress. Je me disais alors que les mauvaises nouvelles n'allaient pas tarder à fuser, mais m'en contrefichait dans un certain sens. Après tout, je n'étais pas l'Alpha pour rien et en tant que chef de meute je me devais de venir en aide aux miens et ce, jusqu'à la mort !

• Bah alors Tara, t'étais pas obligée de m'attendre devant tu sais. J'ai conscience d'être un peu con, mais j'arrive encore à m'en sortir avec les adresses ! Lui disais-je en lui faisait un clin d'oeil tout en souriant.
 
Je ne savais pas ce qui pouvait bien se tramer derrière tout ce stress et cette peur, mais j'étais persuadé que j'avais les moyens pour y remédier. Tout problème a une solution après tout, et moi qui suis un grand fouteur de merde, arrive parfois avec un peu.. Bon d'accord avec BEAUCOUP de chance à résoudre ces derniers. Arrivant auprès d'elle j'ai tendu ma main dans sa direction afin de la relever tout en examinant son regard avec attention. J'étais bien déterminé à affronter n'importe quoi mais d'abord, je sentais mon ventre gargouiller et me rappelai le fait que j'avais terriblement faim.
   



   

   
(c) MEI

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Jeu 5 Mar - 0:07


On s’en va ?
With Ethan Sharp

Tara avait fini par se laisser tomber dans ses diverses pensées, ses cheveux bruns voletant doucement sous le vent frais qui lui caressait le visage. Ses yeux chocolat étaient accrochés au ciel d’un bleu clair parsemé de quelques nuages. Elle pensait à tout et à rien à la fois, elle s’imaginait une nouvelle vie en Irlande avec les moutons de son grand-père et le Manoir froid que lui avait légué son paternel. Rien qu’à cette pensée, son tatouage se mit à lui picoter. Elle porta une main vers son dos mais l’endroit était impossible d’accès. Elle soupira avant d’abandonner, reprenant son état de méditation devant la porte de chez elle. Sa mère devait sans doute se retenir de la transformer en hachis mais elle n’en avait rien à faire : Ethan n’allait pas tarder à arriver et c’était tout ce qui comptait. Elle posa ses mains sur ses genoux, croisant les jambes, son pied battant l’air au rythme de son impatience. Ce n’était pas bien rapide d’attendre vingt longues minutes sur des marches sans pouvoir s’occuper. Elle pouvait bien sortir son portable et se faire une partie d’Angry Bird mais elle n’avait jamais aimé jouer à ce genre de choses elle préférait réfléchir au sens de la vie, façon poétique de dire qu’elle préférait ne penser à rien.

Elle jeta un rapide coup d’œil à sa montre, il ne devait plus tarder. Son regard se détourna de son poignet pour venir se focaliser sur le trottoir en face d’elle. On aurait pu croire à un enfant qui guettai l’arrivé du facteur ou bien du marchand de glace. Tara était telle cet enfant-là mais ce qu’elle voulait était tout à fait différent. Elle finit par se désintéressé du sol en macadam et laissa l’angoisse de ce raps la prendre de plein fouet. Sa gorge et ses tripes se nouèrent d’anxiété, ses doigts resserrant leur prise autour de son téléphone portable. Elle se mordit la lèvre en se disant que tout cela allait être pesant et très ennuyant. Sa mère n’était pas du genre à rire ces derniers temps et Ethan semblait être un grand comique. Deux opposés qui allaient créer des étincelles. Elle souffla sur une mèche de cheveux, ne faisant même pas attention à la silhouette qui s’approchait de la maison.  Elle finit par tourner son regard vers la rue et sursauta légèrement en reconnaissant Ethan. Il était pile à l’heure et elle soupira de soulagement. Elle imaginait sa mère, derrière la fenêtre à fixer le nouveau venu avec dégoût. Elle devait d’abord parler à l’Alpha avant de l’emmener à l’intérieur. Il finit par être à son niveau et elle lui sourit, véritablement heureuse de le voir là.

«  Bah alors Tara, t'étais pas obligée de m'attendre devant tu sais. J'ai conscience d'être un peu con, mais j'arrive encore à m'en sortir avec les adresses ! »

Elle ne put s’empêcher de rire mais le dissimula dans sa manche avant de le regarder tout sourire. Elle le détailla, avisant sa chemise de bucheron et son jean délavé. Une nouvelle vague de stress la submergea mais elle tenta de faire abstraction de la chose. Sa mère n’allait pas faire un scandale pour une simple tenue comme celle-ci. Pourtant Tara avait bien fait attention à paraître chic et soignée, histoire de ne pas décevoir Fiona. Il tendit une main aidante vers elle et elle s’en saisit sans hésiter, se relevant avant de lisser sa jupe du plat de la main. Elle passa une main dans ses cheveux pour les recoiffer avant de dire, calme :

« Bonjour Ethan, c’est une habitude chez toi de toujours t’insulter ou c’est moi ? »
sourit-elle

Elle entendit sa mère frapper contre la vitre pour qu’il se dépêchent mais Tara n’en avait que faire. Elle se saisit de la main de son Alpha et l’emmena à l’écart, bien décidée à tout lui expliquer. Elle finit par arriver dans le jardin et le fit asseoir sur le banc, caché dans le bosquet de roses. Fiona ne pourrait pas les voir. Elle tourna un regard légèrement inquiet vers Ethan, tenant toujours sa main dans la sienne, la serrant de toutes ses forces. Elle se mordit la lèvre avant de lui dire :

« Bon tu te doutes que ce n’est pas un repas entre nous deux où on mange frites et hamburgers… J’aurais bien aimé mais ça ne peut pas se faire tout de suite… » souffla-t-elle « Que je t’explique… Chez les druides, il y a cette tradition d’inviter l’Alpha de son enfant à partager le repas. Et ma mère veut le faire aujourd’hui. Mais je ne veux pas le faire, elle est furieuse et je ne suis pas prête à endurer toutes ses critiques. »

Elle baissa la tête.

« Je ne veux pas te faire endurer ça… On peut partir faire autre chose, hors de question que je t’impose ce calvaire… »

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Jeu 5 Mar - 11:17


   
on mange quoi ?

   
ethan sharp — the crazy alpha


   


•  Bonjour Ethan, c’est une habitude chez toi de toujours t’insulter ou c’est moi ? Disait-elle en souriant.
Je me suis mit à rire lorsque j'ai entendu ça, et lui ai répondu que je passais la plupart de mon temps à m'insulter. Ce qui était vrai d'ailleurs, puisque je faisais souvent du grand n'importe quoi. Quelqu'un venait alors de frapper contre le vitre, mais je n'est pas vraiment eu le temps de voir de qui il s'agissait. En effet, Tara venait de me prendre par la main et m'emmenait en direction du jardin de sa maison. Une grande maison avec un jardin propre et soigné, je me demandais si elle était du genre "maniaque", et aussi si elle vivait seule ou bien avec ses parents. Mais si quelqu'un venait de frapper contre la vitre, cela voulait signifier qu'elle n'était pas seule et donc, que je n'allais pas avoir un repas en tête à tête avec la druidesse. Elle était de plus en plus stressée, et je ne le remarquais pas seulement avec l'avantage de mes sens si développés. Il suffisait de constater le fait qu'elle venait de me prendre par la main pour m'emmener. D'après notre dernière rencontre, elle avait plutôt l'air du genre un peu timide, voire gênée. Tandis que là, elle était complètement décoincée mais stressée par quelque chose que je n'allais sûrement pas tarder à comprendre. Et puis elle m'a fait m’asseoir sur un joli banc tout propre, sans lâcher ma main. Elle s'était installée à côté de moi et commençait à la serrer de plus en plus fort, tout en m'annonçant la "fameuse" nouvelle.

•  Bon tu te doutes que ce n’est pas un repas entre nous deux où on mange frites et hamburgers… J’aurais bien aimé mais ça ne peut pas se faire tout de suite… Que je t’explique… Chez les druides, il y a cette tradition d’inviter l’Alpha de son enfant à partager le repas. Et ma mère veut le faire aujourd'hui. Mais je ne veux pas le faire, elle est furieuse et je ne suis pas prête à endurer toutes ses critiques. Je ne veux pas te faire endurer ça… On peut partir faire autre chose, hors de question que je t’impose ce calvaire…
Je me disais alors que c'était bien dommage, parce que j'aurais bien mangé un délicieux burger avec des frites moi. C'était mon plat préféré après tout, m'enfin ce n'était pas si grave que ça, on aurait qu'à reporter ce repas à deux, à une autre fois. Et d'après ce que je venais de comprendre, j'en déduisais que la personne qui avait frappée à la vitre tout à l'heure était en réalité la mère de Tara. Et en y ajoutant le fait que ma druidesse venait de m'emmener dans le jardin plutôt qu'à l'intérieur et ce, toute stressée, j'étais alors persuadé que sa mère était plutôt du genre "stricte, froide et sévère". Mais j'ai trouvé ça amusant et me suis mit à rire devant Tara, tout en gardant sa main dans la mienne. Je n'étais pas du genre doit et poli à table, mais j'avais terriblement faim à ce moment là. Alors ce n'était sûrement pas sa mère qui allait bien pouvoir me déranger, parce qu quand j'ai faim, je ne pense à rien d'autre qu'à la bouffe qui se trouve dans mon assiette. Je ne tenais plus en place, et commençai donc à me lever tout en emportant la demoiselle avec moi. Je l'ai regardé d'un air souriant et puis je me suis prononcé.

• T'en fais pas ça va aller, et puis si c'est une tradition on est bien obligés de le faire.. Bon, j'avoue que je suis pas obligé et qu'on aurait très bien pu partir d'ici mais je crève de faim alors si ta mère vient de préparer un repas, je dois à tout prix y goûter parce que j'en peux plus.. Disais-je en posant mon autre main sur mon ventre.

Je me suis retourné et ai laissé un baiser sur la joue de Tara afin de la rassurer. Tout allait bien se passer après tout elle ne pouvait pas être si méchante que ça. Je tenais toujours ma druidesse par la main et commençai à me diriger en direction de la maison, un peu comme si j'en étais le propriétaire. Je devais absolument manger, alors j'avançais d'un pas de plus en plus rapide avec elle, jusqu'à ce que l'on atteigne la porte d'entrée. J'ai moi-même ouvert la porte et suis entré en compagnie de Tara, en lui chuchotant une nouvelle fois que tout ira bien. J'avançais sans vraiment savoir où est-ce que j'allais, et puis me fiai à mon odorat afin d'arriver jusqu'à la cuisine. Une dame y était présente et était sûrement la mère de Tara, mais elle ne nous avait pas encore entendu. Je me suis placé derrière la table et ai tiré la chaise de telle sorte à ce qu'elle se retourne afin de nous remarquer. J'ai alors lancer un grand sourire en direction de cette personne, et puis je me suis présenté.

• Bonjour, moi c'est Ethan. On mange quoi ? Disais-je en gardant le même sourire.
Je me suis alors assis à ma place et puis attendais avec impatience, le repas. Je me demandais bien pourquoi Tara avait été aussi stressée après tout, sa mère n'avait pas l'air d'être un monstre. Néanmoins, je commençais à ressentir un aura qui n'avait pas l'air confiant, voire même colérique. C'était celui de sa mère, alors j'ai posé ma main derrière ma nuque et commençai à me demander si j'avais fait une gaffe, quelque chose de mal, si je venais de dire une connerie peut-être ?.. En tout cas, je n'allais pas tarder à le découvrir..


   



   

   
(c) MEI

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   Sam 7 Mar - 18:27


Ne fais pas de bêtises.
With Ethan Sharp

Tara mordillait son ongle avec anxiété. Elle repoussa une mèche de cheveux qui tombait devant ses yeux avant de reporter son attention sur son Alpha qui semblait tout à fait détendu, tout son contraire. Elle essayait pourtant de rester calme mais elle avait comme un mauvais pressentiment et celui-ci ne voulait pas la quitter. Son estomac faisait des grands huit, les hauts le cœur n’allaient pas tarder si ça continuait dans ce sens. Pourtant, elle n’était pas une fille stressée, elle savait gérer son angoisse d’ordinaire mais là, elle s’aventurait sur un nouveau sentier tout à fait inconnu, elle ne connaissait pas la marche à suivre et sa mère était d’une humeur massacrante ce qui n’arrangeait pas les choses. Elle était tellement plongée dans ses pensées qu’elle frôla la crise cardiaque quand Ethan se mit à rire, il semblait si calme... Elle baissa le regard vers leurs mains entrelacées, ce contact l’apaisait, comme ce lien qu’ils avaient tous deux. Elle soupira et pensa à son père, lui aurait su quoi faire. Lui au moins avait la patience et comprenait sa fille comme personne, ce qui n’était malheureusement pas le cas de sa mère. Elle se vit entraîner par son Alpha qui lui souriait, se voulant réconfortant. Elle esquissa un mince sourire, son estomac toujours aussi noué.

« T'en fais pas ça va aller, et puis si c'est une tradition on est bien obligés de le faire.. Bon, j'avoue que je suis pas obligé et qu'on aurait très bien pu partir d'ici mais je crève de faim alors si ta mère vient de préparer un repas, je dois à tout prix y goûter parce que j'en peux plus.. »

Elle lâcha un petit rire avant de baisser la tête. Ca allait barder, il n’y avait plus de doutes là-dessus. Elle aurait tellement voulu s’enterrer le plus profondément dans le sol pour ne pas assister à ce repas qui allait tourner en véritable bataille entre Druidesse et Loup. Et bien sûr, Tara allait être entre les deux, faisant l’arbitre, ce qu’elle ne voulait absolument pas. Elle le regarda, surprise quand il l’embrassa sur la joue, elle porta une main vers son visage avant de reprendre ses esprits. Elle fut obligée de le suivre, sa main était toujours dans la sienne. Elle était surprise de l’audace que le loup pouvait avoir. Il pénétra dans la maison sans présenter la moindre gêne et Tara se plaça à ses côtés, vraiment pas rassurée. Sa mère allait leur tomber dessus en un rien de temps et l’interrogatoire commencerait. Ils finirent par arriver dans la cuisine où sa mère préparait les derniers détails. La jeune Druidesse déglutit difficilement et manqua de faire une crise de panique en voyant Ethan tirer la chaise pour attirer l’attention de Fiona. Celle-ci leva un regard froid dans sa direction, allant de sa fille à l’Alpha avec un air furieux. Elle le détailla avant de réprimer une grimace de dégoût.

« Bonjour, moi c'est Ethan. On mange quoi ? »

Tara manqua de tourner de l’œil et plaça une main devant sa bouche pour ne pas glapir de surprise et d’horreur. Sa mère posa sa cuillère et retira son tablier avant de les rejoindre. La jeune fille se fit toute petite et baissa la tête, courbant l’échine face à Fiona qui semblait prête à faire abattre les foudres de la colère sur les deux jeunes gens. Tara n’osait rien dire, elle avait bien trop peur. Sa mère devait être verte de rage face au manque de respect de son Alpha. D’habitude, le loup devait saluer le Druide et lui montrer tout le respect qu’il avait pour lui ou elle avant d’attendre d’être invité à manger. Ethan avait tout fait de travers et Tara en était l’unique responsable.

« Tara, assis-toi avec ton Alpha. »

Elle ne se le fit pas dire deux fois et s’assit sans piper mot, les mains sur les genoux, le regard fuyant. Fiona s’installa à son tour en face d’eux.

« Sachez jeune Alpha que nous ne mangeons pas tout de suite, vous devez d’abord répondre à mes questions. Ma fille a fait la bêtise de vous rejoindre sans mon accord et sans prendre un temps de réfléxions. Vous avez l’air instable et sans expérience. Et vous manquez cruellement de politesse. »


« Maman… Il ne savait pas, je ne lui ai rien dit, je n’ai pas eu le temps ! C’est un mordu, il ne connait pas les… »

« Tais-toi. »

Tara baissa de nouveau la tête et se retint de pleurer devant cette humiliation.

« Alors Alpha. Où est votre meute ? Que savez-vous sur le monde surnaturel ? Pourquoi avoir choisi ma fille ? Racontez moi votre passé et je vous autoriserai à manger ce que je vous ai préparé. Quant à toi, Tara, va surveiller la cuisson. »

Tara se retint de protester et se leva, rejoignant la plaque de cuisson en serrant les poings. Elle tourna un regard vers Ethan, lui priant de ne pas faire de bêtises ou de ne pas répondre de travers. S’il le faisait, la jeune fille était bonne pour rester enfermer dans sa chambre pendant de longues semaines.



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repas de famille ? ft. Ethan Sharp
» Un repas de famille ~ [ Daniel & Matthew ]
» Les repas de famille consistent à se manger entre parents. ¬ Rhys & Benedict
» « Les repas de famille ne consistent pas à se manger entre parents. » // Raphaëlla
» [Port-Real] Repas de famille (pv Sansa)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Quartiers résidentiels :: Quelque part dans les quartiers-
Sauter vers: