Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Art et Pouvoir ft. Miss Renarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Dim 3 Mai - 21:44


Un cours comme les autres.
With.Miss Renarde.

C’était une sorte de planche verticale mais en argile. Elle ne tenait presque pas debout et les surfaces étaient grossières et les arabesques dessinées dessus donnaient l’impression d’avoir été faites par des gamins d’une dizaine d’années. L’image des magnifiques menhirs d’Irlande était bien loin et un soupire fut poussé par une jeune fille, désespérément exaspérée par son travail. Le bout de son crayon frappait frénétiquement le bord de son bureau alors que la feuille en face d’elle était toujours vide de toute écriture. Elle souffla sur une mèche de cheveux qui s’était échappé de son chignon mal fait alors qu’elle grimaçait en sentant l’argile se raidir sur ses doigts. Elle n’aimait pas l’art, c’était plus fort qu’elle. Pourtant c’était une pratique courante chez ses ancêtres que de sculpter des totems dans de l’argile ou dans la pierre. Hélas, elle n’avait pas hérité de ce don-là. Certes, elle excellait dans toutes les autres matières mais les cours d’art étaient son point faible. Ses notes n’étaient jamais au-dessus de la moyenne et sa mère y trouvait une parfaite solution pour se moquer d’elle.

Elle soupira de nouveau avant de se pencher en avant et de poser la mine de son crayon de bois sur sa feuille, écrivant quelques mots, ayant des difficultés à noircir le papier, ce qui n’était généralement pas un problème pour elle. Elle leva son regard vers les autres tables et  grimaça en voyant de magnifiques sculptures et des gens en train d’écrire frénétiquement. Elle se mordit la lèvre, anxieuse, repoussant sa « chose » du bout du doigt, tentant de la faire tenir sur son socle. Elle tourna un regard discret vers la professeure qui, heureusement pour elle, était occupée avec un autre élève. Elle reporta son attention sur son sujet et se retint de se mordre le pouce. Bon pourquoi avait-elle donc choisi un menhir ? En rapport avec ses origines certes mais encore ? Car c’était une Druidesse et que ça représentait beaucoup pour elle. Euh non, elle ne pouvait pas dire ça. Elle ratura sa phrase, manquant d’arracher le papier sous les assauts de son crayon. Elle posa son front sur la table, fermant les yeux, réfléchissant à toute vitesse. Elle devait absolument trouver quelque chose avant que l’on vienne vérifier son travail. Elle entendit un ricanement à côté d’elle et elle arqua un sourcil, agacé, foudroyant du regard son voisin qui lui présentait un magnifique arc de triomphe en argile. Elle se retint de lui balancer son couteau dedans. Elle n’avait pas beaucoup dormi, se faisant du mouron pour Ethan qui n’avait pas donné de nouvelles depuis des semaines alors il était difficile pour elle de trouver le sommeil.

Elle s’étira, fixant sa sculpture, hésitant entre la détruire d’un coup de poing ou de le mettre directement à la poubelle. Elle obtiendrait quoi ? Allez un cinq maximum. Elle leva les yeux au ciel, exaspérée.

« J’y arriverai pas ce coup-là… »

Elle se frotta les yeux en bâillant, faisant attention à ne pas se mettre de l’argile dans les yeux. Elle aimerait tellement retrouver son lit mais cela signifierait encore et toujours ces mêmes cauchemars.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Lun 4 Mai - 3:00

Miss Renarde et Tarachou
Je sais ce que tu es...


La journée commençait... difficilement je l’avoue. D’une part parce que mes affaires n’étaient pas arrivées en totalité et d’autre part parce que je commençais le boulot avec une semaine d’avance. De quoi foutre en rogne n’importe quel être vivant. Non pas que j’ai besoin d’argent, mais je devais rester au contact du monde si je voulais repérer les créatures de la nuit et les chasseurs. Alors, après avoir pris une bonne douche chaude, j’enfilais une robe bleu et blanche avec des chaussures à talon blanche. Un rapide coup de peigne pour dompter ma chevelure et un peu de mascara, me voilà prête à affronter les teignes. Je mis ma veste blanche en sortant de chez moi et montais dans une voiture noire avant e prendre la direction du lycée de Bacon Hills.

Étant déjà venu ici le siècle précédent, je me faisais passer pour ma propre descendante. Cela avait grandement facilité l’acquisition de mon propre manoir, au bord du lac. Et du terrain qui allait avec. En six siècles, j’avais eus le temps de faire de grande économies. Ce qui me permettait de vivre correctement aujourd’hui. Mais je me forçais à travailler pour continuer à amasser de l’argent et comme dit plus haut, faire mes recherches. Ainsi je formerais des dossiers sur les créatures de la ville en les recensant. J’arrivais au lycée en avance et me garais sur les places réservées aux professeurs. Mademoiselle Zápolya. J’allais devoir m’y habituer bien vite. J’inspirais un grand coup avant de sortir et de me présenter au bureau du principal, qui m’accueillit chaleureusement. Ciel soit loué, il ne semblait pas étonné que j’ai l’air si jeune. Après les règles d’usages sur le respect des élèves et du maintiens de l’ordre dans l’établissement il me fit une rapide visite des lieux. Je me demandais intérieurement si le caveau des Hales était toujours en place ou non.

Le début de journée fut long, non par la présence des élèves en soit, mais parce que j’avais du mal à me familiariser avec mon nouvel emploi. Quelle idée de choisir prof. Non mais franchement Kath... En plus, je n’avais pas encore eu de surnaturel dans ma classe, de toute la journée d’ailleurs. C’est donc quelque peu déçu que j’entamais ma dernière heure de cour. Mais là, j’avais enfin quelqu’un fréquentant ce monde de la nuit si cher à mes yeux. Je ne l’avais pas remarqué tout de suite, ainsi je m’étais présentée à la classe et ordonné le travail : une sculpture en argile représentant une époque de l’histoire mondiale avec un texte explicatif. Et là, outre les petits génies et leurs superbes créations, une élève sorti du lot pour moi. Si je ne me trompais pas, elle tentait de faire un menhir... Tiens donc. Seul les druides ou apprentis choisissaient cela normalement. Un rapide coup d’œil sur mon plan de classe m’appris qu’il s’agissait de Tara O’Doherty. Même si son menhir était imparfait, il en ressortait quelque chose de puissant. Elle n’avait pas fini sa formation. Cela se sentait. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Je devais lui parler.

Alors que je me dirigeais vers elle, une jeune fille, métisse, me demanda mon aide. Je lui expliquais que je ne pouvais pas l’aider, mais je l’aiguillais quand même vers une réponse. Pauvre petite. Tandis que je parlais à la jeune métisse, je vis du coin de l’œil Tara se cogner la tête contre sa table. Je dus me retenir de rire face à ce spectacle : une druidesse qui n’avait aucun talent de sculpture... Je me repris et avançais vers elle tandis que son voisin de table se moquait d’elle. Alors, je décidais de le punir : grâce à mes aptitudes, je fis monter la température de son stylo et il se brûla en lâchant un chapelet d’insulte. En bonne prof, je lui dis de se rendre à l’infirmerie après l’avoir guidé jusqu’à la porte. Je refis face à la classe en souriant pour les apaiser. Un rapide coup d’œil à l’horloge m’indiquait la fin imminente du court.

-Bon, ranger vos ateliers s’il vous plait, en laissant votre nom avec votre sculpture. Vous avez jusqu’au prochain cours pour me rendre vos comptes rendus.

A peine avais-je fini ma phrase que la sonnerie retentis et j’eus l’impression d’être plongée en pleine guerre. Je me mis à l’abri derrière mon bureau et regarda ma salle de classe se vider petit à petit. Il ne restait que deux élèves, dont Tara. Je m’approchais d’elle.

-Mademoiselle O’Doherty, j’aimerais vous parlez seul à seul si cela ne vous dérange pas. Avez-vous dix minutes à m’accorder ?

Tout en parlant je m’étais appuyée contre mon bureau, attendant la réaction de la jeune fille. Une fois que nous fumes seule, je souris à nouveau, apaisante.

-Je sais ce que vous êtes. Et j’aimerais vous parler, j’aurais besoin de votre aide, druidesse. Ou plutôt, futur druidesse....





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Lun 4 Mai - 12:57

Prise au Piège.
Tarachou & Miss Renarde

Crie plus fort, ils n’ont pas entendu.



Tara avait bien cru sa fin proche quand elle avait entendu les pas de la professeure de plus en plus proches. Elle avait rentré sa tête dans ses épaules et avait baissé le regard sur sa feuille, faisant mine d’y écrire quelque chose d’intéressant en lien avec ce qu’elle avait fait mais ce ne serait pas suffisant, il fallait qu’un miracle se produise pour qu’elle puisse filer sans se faire attraper par l’enseignante. Elle regarda l’heure qu’affichait sa montre et commença à ranger ses affaires, elle devait filer au plus vite. Elle arracha sa page vierge, elle n’y arriverait pas de toute manière, on lui avait posé une colle. Les minutes passaient trop lentement à son goût et elle en profita pour se nettoyer les mains puis les essuya sur un vieux torchon. Elle ignorait les gens qui écrivaient autour d’elle, retirant son élastique pour laisser ses cheveux tomber en cascade de boucles brunes sur ses épaules. Elle soupira, remarquant que la professeure se plaçait devant eux. Elle haussa les sourcils en la voyant si jeune. Elle n’avait même pas fait attention que son vieux professeur d’art avait été remplacé. Décidément, elle n’avait pas beaucoup dormi. La faute à qui ? A cet Alpha qui la laissait sans nouvelles.

« Bon, rangez vos ateliers s’il vous plait, en laissant votre nom avec votre sculpture. Vous avez jusqu’au prochain cours pour me rendre vos comptes rendus. »

Elle rangea rapidement ses affaires dans son sac à main avant de nettoyer énergiquement son plan de travail, voulant à tout prix faire tomber l’horreur qui lui servait de menhir mais le faire serait tenter le diable et frôler le zéro pointé. Elle se mordit la lèvre, vérifiant que tout était en ordre puis partit à la suite des autres élèves, dans ce brouhaha insupportable, elle allait attraper une migraine. Il ne lui restait plus qu’un pas à faire pour se retrouver en dehors de la classe quand une voix retentit à ses oreilles, la faisant se figer.

« Mademoiselle O’Doherty, j’aimerais vous parlez seul à seul si cela ne vous dérange pas. Avez-vous dix minutes à m’accorder ? »

Elle pinça les lèvres en levant les yeux au ciel, jurant tout bas. Décidément tout se retournait contre elle aujourd’hui, elle qui aurait tellement voulu regagner son cours de mathématiques pour se changer les idées, elle allait devoir attendre. Elle tourna les talons et fit face à sa professeure, elle ne connaissait même pas son nez, c’était d’un ridicule. Elle tira légèrement sur sa jupe de tissu noir et redescendit les manches de son chemisier blanc, remarquant une petite tâche sur son épaule. Elle la cacherait avec ses cheveux. Elle espérait que l’entretien ne serait pas long et qu’il ne s’agissait pas de reproches à propos de sa personne, elle était prête à sortir les griffes s’il le fallait. Elle l’observa s’appuyer sur le bureau, nonchalamment.

« S’il le faut… » souffla-t-elle

Elle se rapprocha doucement, posant son sac à ses pieds avant de croiser les bras, priant pour que tout cela se passe vite.

« Je sais ce que vous êtes. Et j’aimerais vous parler, j’aurais besoin de votre aide, druidesse. Ou plutôt, futur druidesse.... »

Elle écarquilla les yeux et son cœur loupa un battement alors qu’elle sentit la panique la gagner. Elle lui lança un regard surpris et effrayée. Comment… ? Comment savait-elle pour sa véritable nature ? Elle tenta de reculer mais percuta le plan de travail derrière elle, elle reprit doucement son souffle. Se disant qu’elle avait sûrement affaire à un être surnaturel et non à un chasseur. Elle connaissait les noms de ces chiens qui traînaient dans le couloir de ce lycée, il n’y avait aucune femme. Elle se détendit légèrement et ses épaules s’abaissèrent doucement au rythme de sa respiration. Elle jeta un coup d’œil à la porte toujours ouverte et s’y précipita avant de la fermer brusquement, une lueur de colère dans le regard. La curiosité prenait le dessus sur son anxiété mais elle était agacée que cette enseignante l’ait abordé de cette manière.

« Ça vous amuse de dire ça à voix haute alors qu’il y a des tueurs dans les parages ? Allez-y ! Allez donc dans le couloir, qu’on vous entende mieux. » cracha-t-elle « Qui êtes-vous ? Comment m’avez-vous trouvé ? »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Lun 4 Mai - 17:00

Miss Renarde et Tarachou
Doucement


La pauvre petite ne semblait pas apprécier que je lui demande de rester, mais il fallait que je lui parle. En tant qu’émissaire, elle saurait m’aider, moi une créature dans le besoin. N’était-ce pas son rôle par ailleurs. Je me concentrais sur elle, captant son aura. Elle avait un immense potentiel à peine exploité. Plus qu’une druidesse, elle pourrait devenir ce que l’on appelait dans l’ancien temps une fae. Une femme, à la longévité incroyable, guidant le peuple de la nuit. Je n’en avais jamais rentrée une seule, la légende voulant leurs extinctions depuis près de mille ans. Et malgré le temps passé auprès de divers druides, je n’avais pas réussi à apprendre plus que cela. J’examinais les variantes de son aura tout en lui parlant. Sans qu’elle ne s’en rende compte, j’avais créé une illusion aux yeux des autres. Selon eux, elle se faisait disputer gentiment. Ainsi notre conversation resterait secrète.

Sa réaction ne se fit pas attendre. D’abord choquée, elle se mit à paniquer et je me dis que j’aurais dû l’aborder autrement. Plus... subtilement. J’étais renarde, mais pour le coup, j’avais manqué de ruse. Ironique. Tara recula jusqu’à percuter une table et mettre dans un équilibre précaire la sculpture d’un autre élève, sublime en passant. Je suivis son analyse mentale, qui paraissait sur son visage en souriant toujours, pour la mettre en confiance. Puis elle courut fermer la porte en me faisant la morale. Elle n’avait donc pas sentis l’illusion. Je ne pus retenir un rire clair. La petite avait un sacré tempérament.

-Ne t’en fais pas Tara, je peux t’appeler Tara ? Parce que les élèves qui passaient, on simplement entendu une professeur conseiller à son élève de ne pas dormir pendant ses cours. Mais je ne suis pas là pour te menacer, j’ai besoin de ton aide. Tu l’as sans doute compris, je suis une créature de la nuit... J’aurais besoin de savoirs si certains... Comme moi, auraient besoin d’aide... Mais tu peux partir si tu le souhaite, je ne t’en tiendrais pas rigueur.

En la regardant je fis briller les yeux de la couleur de ma race, bien que très clair, indiquant mon grand âge. Il tirait plus de l’or que de l’orangé maintenant. Nous autres, vieux kitsune, nous faisions de plus en plus rare, chassé et tué dans remord alors que nous ne faisions aucun mal au monde, nous l’aidions. Je repris mon regard violet si unique, le plantant dans celui de la druidesse, je lui avais laissé le choix de partir pour qu’elle ne se sente pas prise au piège. Mais je lui reposerais la question, inlassablement, jusqu’à ce qu’elle accepte. Je ne la manipulerais pas, je n’aimais pas vraiment cela. Mais je ferais en sorte qu’elle comprenne que je ne lui voulais aucun mal. Je la laissais réfléchir, je lui demandais presque de me servir d’émissaire, qu’elle utilise ses dons pour moi, avec moi. Mais pour cela, elle devrait apprendre à être calme. En toute circonstance. La panique faisait perdre le contrôle sur nos pouvoirs, et la perte de contrôle était problématique. Je pouvais lui apprendre à ce contrôler, mais ça, je lui en parlerais plus tard





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Lun 4 Mai - 19:23

Pour qui me prends-tu ?
Tarachou & Miss Renarde

Il n’est pas écrit Pigeon sur mon front.



Son rire clair et innocent résonna à ses oreilles la faisant froncer les sourcils. Elle pinça les lèvres et reposa son attention sur la jeune femme en face d’elle. Le manque de sommeil ne l’aidait pas à rester concentrer et puis, elle était perturbée par le regard si particulier de l’enseignante. Des pupilles violettes, c’était bien la première fois qu’elle voyait ça. Elle serra les poings, cherchant à toute vitesse quelque chose qui pouvait l’éclairer sur la vraie nature de son interlocutrice. Hélas, elle fit chou blanc.  Décidément, ce n’était pas sa journée. Elle regarda par les fenêtres qui donnaient sur le couloir, elle était piégée, elle allait devoir se montrer plus rusée qu’elle.

« Ne t’en fais pas Tara, je peux t’appeler Tara ? Parce que les élèves qui passaient, on simplement entendu une professeur conseiller à son élève de ne pas dormir pendant ses cours. Mais je ne suis pas là pour te menacer, j’ai besoin de ton aide. Tu l’as sans doute compris, je suis une créature de la nuit... J’aurais besoin de savoirs si certains... Comme moi, auraient besoin d’aide... Mais tu peux partir si tu le souhaite, je ne t’en tiendrais pas rigueur. »

Elle arqua un sourcil, prenant bien en compte ses paroles et se retint de lâcher une réponse cinglante. Elle se permettait de les enfermer dans une illusion ? Sans lui demander son avis mais pour qui se prenait-elle ? Eh non, elle refusait que cette dame l’appelle par son prénom, elles n’étaient pas connaissances et encore moins des amis. Elle comprenait sa mère quand celle-ci lui disait que même le plus confiant des Druides ne devait faire confiance aveuglement à des gens de leur espèce. Elle resta donc sur ses gardes malgré le fait que cette… Créature ne semblait pas avoir de mauvaises attentions.
Et puis, elle n’accepterait jamais de l’aider de cette façon, elle avait prêté allégeance à Ethan et n’obéissait qu’à lui, elle était son émissaire.

Elle sursauta en voyant ses yeux changer de couleur et son cerveau fit immédiatement la connexion. Une Kitsune qui devait être très vieille si elle en jugeait par l’éclat orangée de ses pupilles. Elle resta un moment bouche bée avant de reprendre son sérieux et de mettre tous ses sens à l’affût du moindre mouvement suspect. Elle devait refuser et avertir sa mère au plus vite. Elle n’aimait pas l’idée qu’elle puisse être proche d’une créature aussi vieille et puissante. Elle n’avait pas la force de la combattre ou de l’éloigner d’elle.

« Non. Désolée mais je n’obéis qu’à mon Alpha et vous ne l’êtes pas. Je refuse de vous aider. La méfiance est de rigueur dans cette ville, vous devriez le savoir. » lâcha-telle « Désolée de vous décevoir miss Renarde mais je ne suis pas celle que vous cherchez. Ah et pour votre information, pour les professeurs, c’est seulement Mademoiselle O’Doherty. »

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Mar 5 Mai - 13:42

Miss Renarde et Tarachou
Crois moi!


Bon. La partie ne serait pas simple.  La petite ne semblait pas disposée à m’aider ni même à apprécier le fait que j’use d’illusion pour nous protéger. Merde. Je crois qu’en ruse, j’avais raté bien des étapes. Mais comme dit précédemment, je n’aime pas user de ruse pour arriver à mes fins. Ça se retourne toujours contre soit. Je crois que c’est une option que me manque en tant que Kitsune. Et je crois que lui avoir montré sans équivoque ce que je suis, et accessoirement mon âge, ne lui avait pas plus, mais alors pas du tout. Décidément cette gamine allait vite ma taper sur le système. Alors que j’attendais une réponse de la part de ma jeune élève, je tentais de savoir de quel clan druidique elle venait. Mais en parfaite élève américaine, je ne pus trouver quoique ce soit m’indiquant cela ? Dommage. Le nom D’Astoria l’aurait sans doute calmée. Mais pourquoi jouer toutes mes cartes maintenant ? J’allais jouer, cela faisait trop longtemps que l’on ne m’avait pas ainsi tenu tête, hors combats bien évidement. Et cet apprenti druide serait un défi autrement plus intéressant si elle me tenait un peu tête.

Ainsi elle avait déjà un alpha. Mais je ne sentais pas l’odeur de celui-ci sur elle. Je notais ceci dans un coin de ma tête. Miss Renarde hein ? Mous sourire s’agrandit tandis que je me redressais pour aller au fond de la classe, dans une armoire fermée à clé que j’ouvris. Dedans, parmi le matériel scolaire, se trouvait un livre, vieux usé. Je le feuilletais quelques secondes avant de relever la tête en souriant.

-Mais oui qu’elle idiote ! Une descendante de Dochartach !!! Sais-tu ce qu’est réellement un Kitsune ? Ses origines ? Les différentes sortes ? Tu... Pardon, je m’emporte. Ecoute tu n’es pas enfermer dans l’illusion. C’est plus une projection pour les autres, tu es libre de partir quand bon te semble. Je suis désolée de t’avoir fait peur comme ça. Je vais devoir revoir ma tactique d’approche moi... Bref, écoute, je ne veux aucun mal aux gens de cette ville, mais la population surnaturel croisse à un point que trouver des humains normaux devient un calvaire. Les chasseurs vont finir par arriver en force, et tous les sans meutes seront les premiers pris pour cible... A défaut de me dire où les trouver, préviens-les  d’être encore plus prudent s’il te plait. En Europe des familles ancestrales de chasseurs se préparent... Et le monde de la nuit à pratiquement disparut de la surface de la Terre. Ce qu’il en reste ici... Il faut les protéger. Je t’en prie, promet moi au moins que tu en parleras autour de toi, à ceux qui sont en danger...

Je me tournais vers Miss O’Doherty. Je devais passer pour une folle, mais j’avais perdu mon sourire et la regardais d’un air grave. Je doutais qu’elle me prenne au sérieux mais je n’avais pas le choix. Elle venait d’une famille de druide très vieille. Me croirait-elle ? A voir. Dans le cas ou mes mots ne l’atteigne pas, je chercherais de l’aide ailleurs...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Mer 6 Mai - 12:38

Drive Me Crazy
Tarachou & Miss Renarde

Si tu pouvais arrêter de marmonner.




Tara n’allait pas la laisser gagner aussi facilement, elle avait appris à analyser chaque bestiole dans son genre et elle savait bien qu’il fallait de la patience et beaucoup de ruse. Cette Renarde ne lui inspirait pas confiance, elle dégageait quelque chose de bien trop puissant pour qu’elle puisse se sentir à l’aise. Et puis toutes ces cachotteries ne l’intéressaient guère, elle voulait seulement retourner sa vie et aider ses amis ainsi que retrouver son Alpha, elle n’avait pas le temps d’aider une renarde. Et sa mère ne verrait pas cela d’un très bon œil. Depuis qu’elle avait osé défier son autorité en joignant une meute sans son accord, c’était une vraie guerre entre elles et elle craignait de se faire virer de chez elle à chaque minute. Donc cette fois-ci, elle jouait la carte de la prudence.

Elle remit son sac sur son épaule et fronça les sourcils en la voyant sourire, quoi encore ? Elle la regarda se diriger vers le fond de la salle, elle mit sa main dans sa poche par instinct, frôlant le sac de cendre de sorbier qu’elle gardait toujours avec elle. Elle ne la lâchait plus de regard, étudiant ses moindres faits et gestes. Elle ouvrit un placard et s’empara d’un livre qui paraissait bien trop long. Mais quel âge avait-elle ? Elle avait beau avoir un joli minois et une tête de jeune femme, elle ne devait pas être de la première fraîcheur. Elle l’écouta parler toute seule, haussant les sourcils en la voyant s’exclamer comme une dingue des choses incompréhensibles. Bien sûr qu’elle connaissait les Kitsune, elle avait passé de longs mois à les étudier, connaissant leur point faible, leurs capacités, leur nature, leurs origines. Elle s’excusa et l’autorisa à partir. Tara soupira de soulagement, jetant un regard vers la porte, son dernier échappatoire. Mais en même temps, il était risqué de laisser cette créature se balader dans le lycée sans connaître ses réelles intentions.

Elle parla des chasseurs mais elle fit la sourde oreille. Oui, ils avaient déjà leur lot de chasseurs en ville, pas besoin de lui rappeler que le monde surnaturel était en danger, ça elle le savait déjà. Elle n’était pas une Druidesse pour rien. Devait-elle encore une fois jouer au pigeon en criant à tous les loups ou autres créatures qu’ils devaient se réfugier dans un bunker pour le reste de leur vie ? Elle était peut-être insouciante mais alarmer ces pauvres adolescents n’allaient pas les aider à s’épanouir. Elle soupira et remit une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle était en plein dilemme. Le regard de la Renarde était devenu très sérieux et elle arqua un sourcil.

« Merci de me rappeler des choses que je savais déjà. Désolée mais je ne fais pas trop attention à ce que vous dîtes, je ne fais pas confiance aux inconnus en général. Je ferais mieux de partir et ne plus vous voir mais il serait stupide de ma part de m’en aller sans être sûre que vous n’êtes pas un danger pour ces pauvres loups. »
soupira-t-elle « Et ne les effrayez pas avec vos avertissements de fin du monde, ils ont déjà dû mal à s’épanouir. Laissez faire les Druides, c’est notre travail. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Mer 6 Mai - 13:28

Miss Renarde et Tarachou
Fais ton choix


-Merci de me rappeler des choses que je savais déjà. Désolée mais je ne fais pas trop attention à ce que vous dîtes, je ne fais pas confiance aux inconnus en général. Je ferais mieux de partir et ne plus vous voir mais il serait stupide de ma part de m’en aller sans être sûre que vous n’êtes pas un danger pour ces pauvres loups. Et ne les effrayez pas avec vos avertissements de fin du monde, ils ont déjà dû mal à s’épanouir. Laissez faire les Druides, c’est notre travail.

Je serais les dents tout en lâchant totalement la bride sur mon aura. Car une aura ne peut mentir et en tant que druide elle le verrait, même si elle risquait de finir un peu étourdis par six siècles de pouvoirs, de bonté et d’instinct de protection envers les nôtres. Même si officiellement je n’étais pas une alpha comme les autres, je n’en restais pas moins une. Et même si je n’y gagnerais aucun pouvoir supplémentaire, je voulais rassembler tous les oubliés du monde de la nuit pour former une meute. Non pas une meute où la domination était de mise, mais plutôt une où nous nous lions les uns aux autres, une famille en somme. Je me rapprochais de la jeune apprenti, gardant mon sérieux.

-Si les druides faisaient leur travail, gamine, il y a longtemps que le nemeton ne serais plus aussi irradiant dans la nuit noir de notre monde! Si ils avaient fait leur travail, le nombre de créatures mortes serait minime par rapport à aujourd'hui. Ne vient pas me faire croire que vous faite correctement votre boulot. Je ne vous blâme pas. Je monde change, et vous devez vous adapter, vous êtes ceux qui coure le plus de danger, le lien entre le monde commun et le monde de la nuit. Mais tu ferais mieux de m’écouter gamine. Je sais de quoi je parle. Bientôt une guerre ouverte éclatera, et ce jours-là, ceux qui sont seul seront les premiers à périr. Pourrais-tu vivre avec cela sur la conscience ? Sachant que je t’ai gentiment demandé de les prévenir ? Pourrais-tu regarder leurs cadavres flamber alors que tu aurais pu les sauver ? Je ne veux pas te faire culpabiliser, parles en avec ton mentor sans soucis si cela peu t’aider à faire un choix, mais sache que notre monde s’écroule peu à peu, les traditions se perdent, la violence se fait reine. Je refuse de laisser de mon peuple, notre peuple, mourir sans pouvoir les protéger.

Je me reculais en remettant le bride sur mes pouvoirs. Je m’en voulais de lui avoir parlé ainsi, mais je voulais qu’elle comprenne bien la chose. Qu’elle est toutes les cartes en mains pour faire un choix juste. Je baisais un peu la tête, en signe d’excuse.

-Je ne voulais pas t’effrayer, mais tu doutais de mes intentions et une aura ne saurait mentir. Prend le temps qu’il te faut pour faire le choix qui te semble le plus juste. Je suis patiente et je ne veux pas te forcer. Mais comprend bien que si je m’adresse à toi, c’est que je sais que tu seras une puissante émissaire un jour, quand tu ne te limiteras plus....

Je lui tournais le dos et commençais à rassembler les sculptures sur une grande table au fond de la salle, reprenant mes obligations de professeur d’art. Et je voulais la laisser réfléchir à ce que je lui avais dit un peu trop crument. Je manquais vraiment de délicatesse ses derniers temps. C’en était lamentable à mes yeux.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   Jeu 7 Mai - 13:44

Que du vent.
Tarachou & Miss Renarde

Allez voir ailleurs si j’y suis.




Tara était bien décidée à se retirer quand quelque chose de dangereusement puissant la fit se figer. Tous ses sens étaient en alerte et elle sentit la chair de poule la gagner. Elle eut du mal à contenir cette aura que dégageait la professeure et elle se retourna brusquement, lui faisant face, la mine inquiète. Qu’est-ce qu’elle fabriquait ? Tentait-elle de l’impressionner en lui montrant à quel point elle était vieille et puissante ? Elle n’avait plus qu’une envie désormais : Partir très loin d’elle et ne plus la revoir avant d’en savoir plus sur les Antiquités qu’étaient les Kitsune. Elle agrippa la sangle de son sac et sortit sa poudre de sorbier, la planquant dans son dos avant de reculer jusqu’à sentir la surface lisse de la porte. Elle ne la laisserait pas approcher, elle ne la laisserait pas la toucher. Jamais. Elle savait se battre, elle savait user de ses pouvoirs pour maîtriser des loups pourquoi pas des renards ?

Elle l’écouta dénigrer l’image des druides de la ville et elle vit tout de suite rouge. Elle ne la laisserait pas parler ainsi d’eux. Ils en avaient fait beaucoup pour cette ville et le Nemeton était incontrôlable depuis que le Darach y avait puisé ses forces. Les Druides étaient de braves personnes qui n’hésitaient pas à mettre leur vie en péril pour sauver des créatures surnaturelles, ils avaient sauvé la ville face à cet exode. Et quelle était cette manière de la prendre de haut comme ça ? Elle avait beau être une entité, elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Une guerre ? Ridicule chose, les chasseurs avaient un code, ils le respectaient. Tara le savait bien, elle les surveillait de très près. Il y avait certes des exceptions mais les Argent ayant déserté, il n’y avait plus de mouron à se faire. Elle était aussi folle que ces personnes qui annonçaient la fin du monde.

Elle soupira en la voyant reculer et un poids se retira de sa poitrine quand elle sentit son aura disparaître de la pièce. Elle la foudroya du regard quand elle la vit baisser la tête. Elle n’allait pas accepter ses excuses. Elle l’avait attaqué de trop près et sur des sujets bien trop sensibles. Les Druides étaient des personnes respectées et voilà qu’elle osait remettre leur efficacité en question.

"Je ne voulais pas t’effrayer, mais tu doutais de mes intentions et une aura ne saurait mentir. Prend le temps qu’il te faut pour faire le choix qui te semble le plus juste. Je suis patiente et je ne veux pas te forcer. Mais comprend bien que si je m’adresse à toi, c’est que je sais que tu seras une puissante émissaire un jour, quand tu ne te limiteras plus...."

Elle arqua un sourcil avant de croiser les bras, se rapprochant doucement, se plaçant à ses côtés, bien décidée à lui montrer de quel bois elle se chauffait.

« Vous vous pensez supérieure avec vos grands airs et vos menaces de guerre ? Mais pour qui vous prenez vous ? Vivez avec votre temps ! Vous êtes ridicules ! » siffla-t-elle entre ses dents. « Revoyez-votre technique d’approche pour votre trouver un émissaire. Critiquer les druides comme vous l’avez fait vous fera courir à votre perte. »

Elle se détacha, furieuse, marchant rapidement vers la porte, l’ouvrant en grand avant de lui lancer un dernier regard assassin.

« Et pour votre proposition ? Allez bien vous faire foutre. »

La porte claqua et Tara soupira, levant les yeux vers le plafond, le cœur battant, les mains tremblantes. Elle allait se faire crier dessus par sa mère quand elle lui raconterait sa discussion avec sa professeure d’art. Elle aillait la traiter d’inconsciente et de sombre idiote. Mais tant pis, elle ne se laissait pas cracher dessus ni manipuler comme la Renarde avait essayé de faire. Maintenant, elle avait un contre rendu à faire sur son menhir et un cours de maths… Merde. Elle se mit à courir dans les couloirs, sa journée était loin d’être terminée.

Code by AMIANTE


FIN DU RP.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Art et Pouvoir ft. Miss Renarde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Art et Pouvoir ft. Miss Renarde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Art et Pouvoir ft. Miss Renarde
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Lycée de Beacon Hills :: Salles de classe-
Sauter vers: