Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I do care. ~ Thea Melegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thea Melegan

avatar

Messages : 81
Dollars : 95
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: I do care. ~ Thea Melegan   Jeu 22 Oct - 19:34

Thea Melegan

Carte d'identité :
Nom et Prénom: Melegan Thea
Un Alias ? : Princess Doctor
Age: 19 ans
Groupe: Humains
Métier/Occupation: Étudiante en médecine
Avatar: Eliza Taylor

Who the fu*k are you ?


 

Physique :
Thea n'est ni belle ni laide. C'est de cette façon qu'elle s'est toujours considérée. Que vous la trouviez belle ou affreuse, cela ne l'empêchera pas d'atteindre ces objectifs. Avec ses cheveux blonds tombant en cascade sur ses épaules, son teint clair, ses yeux bleu-gris et son 1m65, il est difficile de la trouver laide. Sans ajouter qu'elle est capable de choisir des vêtements qui la mettent en valeur.  
Caractère :
Thea veut devenir médecin. Elle le sait et l'a toujours su. Ça a toujours été pour elle une évidence. Soigner, guérir, le corps humain n'est pas un mystère pour elle. Depuis son plus jeune âge, elle s'intéresse à la médecine. Ce rêve a forgé son ambition. Au fil des années, elle s'est endurcie car elle sait que sa voie n'est pas la plus facile. Mais elle y arrivera. Elle est déterminée.
Pourtant, et ceci est autant une qualité qu'un défaut, Thea est très empathique. Ce que ressentent les autres, elle le ressent aussi. Si cela peut aider pour son futur métier, cela peut aussi être un véritable handicap. Si elle a toujours essayé de rester avec des gens heureux pour éviter de souffrir, Thea a tendance à se rapprocher de la douleur. Ne pouvant toujours la guérir, il lui est déjà arrivé de sombrer dans la dépression. Mais ce côté-ci, elle préfère le cacher. Pour les autres, Thea est une jeune femme sérieuse et amusante. Il est préférable pour elle de cacher sa trop grande empathie, surtout quand on veut être médecin et se frotter aux plus grandes peines que le monde des mortels puisse cacher...



Histoire :

- Thea ! Thea viens ici !
La petite fille continuait de courir. La mère, à désormais deux centaines de mètres derrière elle, lui hurlait de revenir. Mais celle-ci n'écoutait pas. Elle était bornée, n'écoutait jamais ce qu'on lui disait, pas quand quelque chose de plus important à ses yeux apparaissait.
Thea s'arrêta à l'angle d'une maison, à environ un quart d'heure de son endroit de départ. Elle s'approcha lentement de la raison de sa fuite et s'agenouilla à ses côtés.
L'écureuil tremblait. Il ne bougea pas quand Thea approcha sa main de sa fourrure. C'est qu'il ne le pouvait plus, il était à bout de force. Son ventre saignait, le sang s'écoulant de trois petits trous : deux de part et d'autre de son abdomen, un transperçant son cou. Il semblait souffrir atrocement.
Des larmes s'écoulaient sur les joues de Thea, quelques unes allaient se mélanger au sang de l'écureuil. La fillette sortit une petite bouteille d'eau de sa sacoche, en versa dans le bouchon et l'approcha de la bouche du petit animal. Il finit par ouvrir la bouche avec prudence et but l'eau. Thea nettoya les plaies et, sortant une aiguille et du fil, elle le recousit tout en le maintenant fermement. Il ne bougeait pas beaucoup, l'eau de Thea contenant un calmant. Thea avait vu un vétérinaire faire à multiples reprises à la télévision. Elle se devait d'essayer. Ou il mourrait. Elle finissait de le recoudre, apaisée elle aussi depuis que le calmant avait fait son effet sur l'animal.
- Thea, ne refait plus jamais ça tu m'entends ?!
Sa mère allait l'arracher à l'animal, Thea se tourna brusquement et lui chuchota de se taire. Sa mère, offensée, s'approcha et l'attrapa brusquement. D'un faux mouvement, l'aiguille avec laquelle Thea recousait l'abdomen de l'écureuil vint se planter dans le cœur de celui-ci. Le cœur de Thea rata un battement. L'écureuil sursauta et mourut en quelques secondes. Il était à bout de force, et Thea venait de l'achever.

Elle s'était tant énervée qu'elle avait roué sa mère de coups. Elle fut punie pendant longtemps pour cela, si longtemps qu'elle ne pouvait dire le nombre de jours, de semaines ou même de mois. Des années plus tard, ses parents lui en voulait encore, elle en était certaine. Elle avait été diagnostiquée empathique. Toute son enfance, ses parents avaient contrôlé les fréquentations de leur fille, donné des anti-psychotiques quand la jeune fille plongeait dans une période sombre. Parfois, Thea fuyait de chez elle et se retrouvait avec des inconnus. Tantôt elle s'arrêtait pour soigner un animal ou une personne tantôt elle traînait avec de mauvaises personnes. Alors elle retombait dans la dépression. Elle reflétait les émotions des autres comme un miroir, elle ne pouvait rien faire pour le contrôler.
A l'adolescence, ses parents lui interdirent toute relation amoureuse. Pour se rebeller de leur règle, elle sortit avec le premier venu. Mais elle savait qu'il ne l'aimait pas, c'était réciproque après tout. Alors elle le quitta.
La première personne qu'elle aima vraiment fut un patient de l'hôpital qu'elle avait rencontré lors d'un stage. Elle avait dix-sept ans. Il était atteint d'un cancer. Les parents du garçon ne voulaient pas le laisser mourir mais il était en phase terminale. Il lui restait quelques mois d'agonie. Thea ne supportait pas de le voir souffrir. Elle lui donna une dose de poison suffisamment forte et aida le garçon à faire passer cela pour un suicide. Elle pensait qu'elle ne supporterait pas sa mort mais le poids de la souffrance du jeune homme disparu, elle se sentit mieux. Elle avait perdu quelqu'un qu'elle aimait, mais il ne souffrait plus. Elle lui avait évité l'agonie. Elle ne pouvait regretter son geste.
A la fin de ses études au lycée, elle rejoignit le campus de la ville pour y faire des études de médecine. Elle avait laissé ses parents, préférant prendre une chambre universitaire malgré le fait qu'elle habitait la ville. Il était temps pour eux de comprendre qu'elle pouvait s'occuper d'elle-même et qu'il était mieux pour elle de vivre seule, sans aucune personne à refléter. Il était temps pour la colombe de prendre son envol.

Someone behind the screen ?



Prénom/Surnom : Soufflé girl -or nah-
Age: 16 ans
Double-compte : Alli Cool
Comment nous as-tu trouvé ? : Je nous ai créé Very Happy
Le mot de la fin ? : Aaaaaaaall byyyyy myseeeellllf ♪
Phrase secrète:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
I do care. ~ Thea Melegan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 03. We don't care about our bad intentions
» i'll take care of you + (pétronille)
» Entraînement douloureux [Thea]
» Pour le bien de Thea ? [Oliver]
» Astrid ▽ I love gossip and I don't really care about the environment.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Vos premiers pas... :: Inscrivez-vous à la Mairie ! :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: