Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So we meet again ~ Henry ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allison Argent
Administrateur
avatar

Messages : 644
Dollars : 811
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: So we meet again ~ Henry ♥   Lun 28 Mar - 22:49


So we meet again

PV Henry ♥


Elle n'avait pu s'empêcher de mettre sa capuche malgré la protection de la nuit. Personne ne pouvait la voir, il faisait si sombre et elle était habillée d'une couleur si obcure – bleu marine, qui dans la nuit devenait... bleu nuit, voire noir – et si on arrivait à discerner sa silhouette il était encore difficile d'apercevoir ses courbes. Elle marchait à pas de velours, naturellement. Elle était habituée à se déplacer ainsi, cela faisant un bout de temps qu'elle parcourait ces bois. Elle les avait déjà tant traversés, autant avant sa mort qu'après son miraculeux bien qu'étrange retour à la vie. Certes, elle avait pu trouver quelques réponses à sa résurrection, mais tout n'était pas encore clair. Il lui manquait encore des éléments de réponse qu'elle espérait trouver ici. Pourtant, ce n'était pas la première raison pour laquelle elle était revenue aux Etats-Unis et, depuis un petit moment, à Beacon Hills. Elle avait découvert quelque chose qui n'augurait rien de bon et elle devait revenir contrecarrer qu'importe le plan diabolique qui se préparait dans l'ombre. Mais surtout, surtout, elle devait les prévenir, les protéger. Elle parlait bien évidemment de sa famille, et de ses amis. Même si ses sentiments n'étaient pas revenus à leur puissance d'antan, ils étaient là et, lors de son séjour en Europe, elle avait réalisé à quel point ils lui manquaient. Enfin, façon de parler. Elle ne ressentait pas grand chose mais elle savait que ses sentiments étaient là, au fond d'elle, et qu'ils lui hurlaient de retourner à ceux que, dans les méandres de son âme, elle aimait.
Son souffle s'illustrait dans l'air par de la vapeur. Il faisait frais. Ce qui n'était pas étonnant car c'était le milieu de la nuit. Pour Allison, l'air était ambiant. Le carquois de flèches sombres fixées dans son dos, elle était à l'affut du moindre mouvement. Son cœur battait lentement. Il augmentait rarement d'intensité, Allison s'était dit que ce n'était qu'un effet de la mort, puis de la vie. Enfin vous voyez quoi. On meurt, on revient à la vie, c'est normal si y a quelques petits trucs qui changent chez vous. Vous voyez ? Non ? Oui ? Bon, peut-être alors ? C'est qu'elle avait du mal à expliquer les effets de sa résurrection. Elle-même avait du mal à les comprendre.

Elle tourna la tête soudainement. Un bruit, aussi infime fut-il, attira son attention. Et tout s'embrouilla dans son esprit. Elle ne pourrait raconter comment elle l'avait découvert après avoir entendu ce bruit, elle ne pourrait se souvenir de ce qu'elle avait d'abord pensé en apercevant cet être si différent et familier à la fois. La chose qu'elle raconterait encore et encore à quiconque voudrait l'entendre : au premier regard, son cœur avait battu. Cela paraît cliché dit comme ça mais venant d'une morte-vivante avec des difficultés à ressentir quoi que ce soit de bien réel, c'était quelque chose d'énorme. Un grand pas pour son humanité. Et c'est à cause de ce mouvement soudain de ce cœur qu'elle était désormais sûre et certaine de posséder – car elle en avait douté bien des fois depuis son retour au monde des vivants – qu'elle avait perdu l'équilibre et s'était effondrée comme une fillette apeurée, dans l'herbe humide. A la différence près qu'elle n'était pas apeurée. Au contraire, c'était un sentiment extraordinaire. Elle ne pouvait quitter son regard. Il était là. Différent, mais c'était bien lui. Elle tendit une main enfantine mais assurée. Son regard, plus tôt glacial, flamboyait pour tâcher de réchauffer celui qu'elle aurait reconnu sous n'importe quelle forme.
C'était lui, son cousin, qui en réalité valait bien plus que ça pour elle. C'était Henry. Celui qu'elle ne pensait plus revoir. Et si le voir ainsi la troublait, elle ne pouvait pas ne pas être soulagée. Il était là, après tout, et c'était tout ce qui comptait.
Sans plus réfléchir, et faisant son possible pour ne pas l'effrayer, elle le saisit dans ses bras et le serra contre elle. Et pour la première fois depuis que ses yeux s'étaient ouverts à nouveau, des larmes s'écoulaient de ceux-ci.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolfrpg.forumsactifs.com
Henry Argent

avatar

Alias : Human-wolf-hunter
Age : 15
Messages : 51
Dollars : 65
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : à l'école

MessageSujet: Re: So we meet again ~ Henry ♥   Ven 1 Avr - 22:17



*Ce sont tous des menteurs...


Les humains sont tous des menteurs, les loups aussi... Ma famille aussi... D'abord ma maman, puis mon grand père, et maintenant Oncle Chris... Ils mentent tous, je le sais! Allison n'a pas pu mourir... Et même si vivre avec eux était plus agréable que tout seul dans la forêt, à fuir les chasseurs fous et les autres créatures, je ne veux plus retourner avec eux... plus jamais! Pas après ce qu'ils ont dit! M'en fiche de Scott! M'en fiche d'Isa! M'en fiche de mon oncle! Ce sont tous des vilains menteurs! Parce que jamais Allison ne m'aurait abandonné, je le sais, elle me l'avait promit! Et Allison tient toujours ses promesses, alors je l'attends... J'ai même fais une cachette dans la forêt pour me réfugier en l'attendant. Oh je sais qu'elle n'est pas aussi cool qu'une véritable cabane dans un arbre, mais n'ayant plus de mains et seulement mes crocs pour tenir les rondins, ce n'était pas facile. Enfin, voilà à quoi je suis réduit depuis que j'ai quitté la maison et que je suis incapable de me retransformer, je vis dans un terrier caché par des branches, je mange du poisson cru - quand j'arrive à pécher sans tomber à l'eau, et chasser les rongeurs... Faut pas croire mais c'est plutôt bon, quand on oubli pas de recracher les petits os - je me suis étouffé une fois et en plus, j'ai tout recraché dans ma crinière, c'était horrible. - Mais sinon, ça va... Je regrette juste de ne pas pouvoir aller à l'école parce que je sais qu'Allison me grondera à ce sujet lorsqu'elle rentrera...  
*

Voici ce que l'enfant chasseur, qui n'en était plus vraiment un, pensait. Il avait eut beaucoup de chance ces derniers temps, mais il l'ignorait. En vivant ainsi loin de la meute, et connu de tous comme étant un petit garçon porté disparu, la liste noire touchant les créatures magiques avait été exempté de son nom. Personne n'avait jamais su ce qu'il était, hormis le fils des Argent, et un très bon élève en classe, c'est pourquoi personne n'avait cherché sur cette voie là. Et finalement, lorsqu'on observait l'enfant, malgré son absence de contrôle correct sur son nouveau corps, il était clair qu'aucun meurtrier sanguinaire ne se serait attaqué  lui pour de l'argent. La stature haute, il avait la taille d'un gros tigre, et les muscles d'un fauve entrainé, mais son museau était plus allongé que celui des félins, un étrange mélange entre le lion et le loup, qu'une longue fourrure tachetée et emmêlée recouvrait de part et d'autre. Il avait aussi une large crinière, sur laquelle il avait tendance à marcher, pour ensuite basculer en avant et s'écraser la gueule dans la poussière. La démarche pataude, il ne savait pas encore coordonner tous ses mouvements de manière correcte, et ressemblait à un animal blessé lorsqu'il essayait de courir, surtout lorsque ses griffes sortaient et se rétractaient sans prévenir. En fin de compte, même s'il avait une allure des plus effrayante, et que son rugissement était tout aussi puissant que celui d'un alpha, il était aussi inoffensif qu'un chaton.

Le chaton de deux mètres de long et incapable de marcher tentait d’ailleurs, en ce moment-même, de grimper à un arbre afin d'échapper au terrible monstre qui le poursuivait depuis qu'il était allé chercher des restes dans un poubelle en ville - Contrairement à ses propos, il ne parvenait pas toujours à récupérer de la nourriture seul, et le bon gout des viennoiseries était toujours présent chez lui - le monstre bavant et puant ne cessait de gronder au pied de l'arbre, alors que le petit Henry s'agrippait à une branche. Le monstre n'était en vérité qu'un gros chien, la moitié de la taille de l'enfant, qui défendait son territoire et avait coursé celui-ci jusque dans la forêt. Ainsi, l'enfant passa plusieurs heures accroché à sa branche, ses griffes serrant le plus possible le bois qui le soutenait. Heureusement pour lui, le chien finit par se lasser d'attendre qu'il ne tombe de son perchoir - un grand sapin - et rentra chez lui, libérant le petit fils du terrifiant Gérard, de sa terreur des méchants chiens. Le membre en fuite de la meute de Scott se laissa alors glisser le long du tronc, laissant sur celui-ci d'immenses marques de griffes, et atterrit sur son séant, de fines larmes coulant de ses yeux verts sur son museau tacheté. Contrairement à ce qu'il avait affirmé plus tôt dans son esprit, il était loin de ne regretter que l'école, mais la vie aux cotés d'une meute persuadée de la mort de sa cousine, et dans une atmosphère de doute constant le mettait si mal, qu'il était malgré tout mieux ici. Cette forêt où il avait apprit à courir plus vite, à voir ce qui était caché, et à sentir ce qui l'entourait.

Il poussa alors un long soupir désespéré, et son ventre gargouilla avec force, causant un son proche de celui du tonnerre. Il se lécha les babines, affamé, et leva le museau en l'air, espérant trouver un petit animal qu'il pourrait manger, n'importe quoi, mais le vent n'était pas en sa faveur, et seule sa propre odeur lui revint. Henry s'étira, et sa longue crinière vint frôler l'humus encore humide de la bave de son prédateur précédent, mais il ne fit pas vraiment attention, et se mit en route vers le nord. Il ne savait pas vraiment quoi faire, surtout que son indiscrétion était tellement importante que la plupart des rongeurs le voyaient venir de très loin. Patte avant gauche, patte arrière gauche, patte avant droite, patte arrière droite, et ainsi de suite, il marchait lentement, surveillant le sol pour ne pas piéger ses poils dans les branches ou la terre. Soudain, il trébucha - pour pas changer - et se retrouva de nouveau sur son séant, ses prunelles vertes hagardes observant les alentours sans comprendre. Il se sentait perdu, il avait faim, il était fatigué, et surtout il voulait Allison... Il sursauta, quelque chose avait surgit à ses cotés sans qu'il ne puisse le sentir, c'était sombre, mais plutôt fin, et ça s'était arrêté, pour le fixer.Et soudain, ça s'était écroulé, et maintenant, le regard le fixait avec une telle intensité que le souffle du petit garçon qui n'en était plus un se figea dans sa poitrine animale. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait, et même plus tard, il n'aurait sût le décrire. C'était comme si un rêve venait soudain se mélanger à la réalité, un rêve auquel il n'avait cessé de penser depuis qu'il avait fuit. C'était son odeur, c'était ses bras, c'était ses larmes, c'était elle.

Allison...

Il voulut crier son nom, l'appeler, la serrer fort à son tour, lui dire à quel point elle lui avait manqué, et a quel point il était heureux d'avoir eut raison. Qu'il savait qu'elle ne l'aurait pas abandonné, jamais, mais seul quelques sons étranges et gutturaux quittèrent sa gueule. Il n'était plus humain, il était ce... ce monstre hybride qui semblait ne pas savoir être complet, ni choisir entre plusieurs types d’espèces. Parfois, les instincts félins reprenaient le dessus, parfois, c'étaient ceux du loup, et à d'autres, il avait l'impression de pouvoir sortir son arbalète et tirer des flèches. Mais non, rien de tout cela n'était possible, tout comme il ne parvenait pas à hisser ses deux pattes avant sur les épaules de sa cousine pour l'étreindre. Tout cela était impossible, parce qu'il était bloqué sous cette forme. À son tour, des larmes roulèrent sur son museau, venant s'échouer sur sa fourrure tachetée. Il était tout aussi bouleversé qu'elle, si ce n'est plus, et soudain, il voulut parler, il voulut lui raconter tout ce qu'il s'était passé, sauf que sa gueule n'était plus faites pour cela, et seuls ces quelques mots, sans réellement de sens, franchirent ses babines :

"Awion..."



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Je suis une peluche!:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allison Argent
Administrateur
avatar

Messages : 644
Dollars : 811
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: So we meet again ~ Henry ♥   Jeu 14 Avr - 16:53


So we meet again

PV Henry ♥


Elle le dévisageait depuis un moment dont elle ne pouvait définir la longueur. Son cœur serré battait la chamade. Ses yeux étaient emplis de larmes qui brillaient à la lueur de la lune, sa vue brouillée lui laissait tout de même voir les courbes animales de son cousin. Elle se redressa après l'avoir longtemps gardé contre elle. Un murmure, tout juste audible, s'éleva et grandit dans l'air, formant maladroitement deux syllabes qu'Allison reconnut tout de même. Un poignard se planta dans sa poitrine, brûlant son cœur jusqu'ici glacé. Ce dernier fonderait lentement, il connaîtrait à nouveau les émotions et sentiments que la vie pouvait offrir. Le retour à la vie d'Allison ne débutait réellement que maintenant qu'elle avait retrouvé une personne si chère à ses yeux. Plus elle regardait Henry et plus elle se rendait compte de l'inquiétude qui la rongeait à son égard. Cette anxiété vorace grandissait en elle et le remord ne prit pas longtemps pour l'assaillir.

- C'est moi, Henry, c'est moi. Je suis désolée... je suis vraiment désolée...

Elle le prit contre elle à nouveau, souhaitant cacher ses larmes. Elle était forte, plus forte que jamais, elle était revenue impitoyable, pourtant la simple vue de son cousin jusqu'ici disparu avait suffi à la vulnérabiliser. Mais elle ne lui en voulait pas pour ça. Elle s'en voulait à elle-même. Elle l'avait laissé tomber, abandonné dans un environnement hostile alors qu'elle lui avait juré de le protéger. Elle avait disparu, le laissant seul dans une situation qu'il ne pouvait contrôler. Nouveau coup de poignard : voilà qu'elle s'en voulait d'être morte. Ce n'était pas de sa faute pourtant ! Elle avait été tuée, sacrifice pour quelqu'un qu'elle aimait. Mais en se sacrifiant pour Isaac, elle avait laissé tomber Henry. Comment avait-elle pu faire un choix aussi égoïste ? Combien de personnes avait-elle laissé tomber ainsi ?
Elle se redressa à nouveau, son comportement mécanique s'opposait à ses émotions qui tourbillonnaient en elle.

- Je suis là, maintenant. Elle plongea son regard dans le sien. Il était là, à l'intérieur. Le petit bout d'homme qu'elle aimait tant était là et elle ne le laisserait pas tomber à nouveau. On va trouver une solution. Tu réussiras à contrôler ton animal. Ces promesses-là, elle était sûre de les tenir. Elle ne laisserait rien la prendre à nouveau. Ni lui, d'ailleurs. On est ensemble, maintenant. Oui, ils étaient ensemble et c'était tout ce qui comptait. Ils étaient sains et saufs. Les mâchoires d'Allison se crispèrent alors que lui revint à l'esprit un pacte imbrisable qui ne la quittait plus depuis son retour à la vie, un pacte si évident que son propre corps semblait en être l'allégorie, et son esprit le lien suprême : aucun Mal ne vaincra.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenwolfrpg.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: So we meet again ~ Henry ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 
So we meet again ~ Henry ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» DERNIERE HEURE !DERNIERE HEURE ATTANTAT MANQUE CONTRE MARC AK HENRY ...
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» Thierry Henry [Barcelone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Forêt de Beacon Hills :: Les sous-bois-
Sauter vers: