Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 One day I would be free ~ Feat Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Hale

avatar

Messages : 41
Dollars : 59
Date d'inscription : 28/06/2016
Localisation : Là où je te vois, mais où toi, tu ne me vois pas.

MessageSujet: One day I would be free ~ Feat Charlie   Sam 27 Aoû - 15:13


One day I would be free
Peter & Charlie


Cela fait déjà plusieurs mois que je suis enfermé ici. Après notre rencontre légèrement violente entre Scott et moi au Mexique, ce dernier et toute cette petite bande d'adolescents boutonneux m'ont envoyé dans une maison de fou de malheur, où je suis condamné à rester pendant je ne sais combien de temps. Il n'y a strictement rien à faire ici. Enfermé entre quatre murs, seul c'est vraiment ennuyant. J'ai bien eu un compagnon de cellule quand je suis arrivé, mais j'ai demandé qu'on me loge ailleurs. Je ne pouvais pas rester avec ce Docteur Gabriel Valack. C'est un homme fort sympathique bien sûr. Mais qui me mettait vraiment mal à l'aise. Surtout son oeil au plein milieu du front, vraiment... répugnant. Juste y pensé me donne la nausée. Il ne me faisait pas peur, pas du tout. Je n'ai peur de personne ! Mais il m'empêchait de me reposer et me contredisait toujours quand je parlais d'un plan pour foutre le camp de cet endroit.

Désormais seul, pour ne pas devenir fou, j'ai demandé, il y a environ une semaine à avoir de la lecture. Au début, le garde avait refusé directement, sans chercher à comprendre. Mais, malheureusement pour lui, il ne savait pas à qui il avait à faire. Comme il m'avait vexé, je le lui ai bien montré. Il a essayé de me tenir tête le plus longtemps qu'il pouvait. Cet à dire... Deux jours. J'espérais qu'il fasse mieux. Cela m'amusait bien de parler un peu avec quelqu'un. Même si c'était que des pics et des menaces balançaient par-ci, par-là. En même temps, m'empêcher de lire alors que je n'ai rien d'autre à faire dans ce trou à rat, il faut être fou. Donc, au bout de deux jours, il a cédé et m'a apporté une dizaine de livres.

Je sors de mes pensées, remarquant que je viens de finir mon livre. Et encore un de terminé. Je me redresse et me place un peu mieux sur mon lit, pose le livre que je viens de finir et en prend un autre.
J'allais commencer à lire quand j'entendis la porte qui sépare ma cellule du couloir s'ouvrir. Je pose le livre sur mes jambes tendues devant moi et regarde à travers la grande vitre qui sépare mon espace, de celui pour les gardes et les personnes qui viennent me rendre visite, (si jamais cela arrive un jour). Un garde vient de passer la porte. Plusieurs fois dans la journée, quelqu'un vient pour s'assurer que je suis toujours là.

Soudain, il se met à rire. Un petit rire discret qui ne passe pas vraiment inaperçu, surtout pour un loup-garou qui entend tout.

- Qu'est-ce qui vous fait rire ?

Il s'arrête d'un coup, me regarde et reprend de plus belle. Il commence à m'agacer celui-là.

- Oh rien... C'est juste drôle de voir un "loup-garou féroce" en train de lire tranquillement. Ahaha. Et après, on dit que vous êtes un dangereux psychopathe. N'importe quoi. Vous méritez des petites caresses en étant tout sage comme un petit louveteau. Dit-il en montrant bien les guillemets sur "loup-garou féroce".

Je serre les dents. J'ai horreur que l'on se foute de moi comme ça ! Il en profite, car il sait que je ne peux pas sortir à cause de ses murs en sorbier. Et que si je commence à m'énerver, il a juste à appuyer sur un petit bouton pour que ma cellule soit aspergée d'aconit tue-loup. Je le hais. Je les hais tous. Je reprends peu à peu mon calme.

- Vous êtes un homme vraiment pitoyable. Soufflais-je.

Il relève la tête vers moi, en fronçant les sourcils. Il pensait sûrement pouvoir m'énerver assez pour ensuite pouvoir s'amuser à me regarder souffrir en respirant de l'aconit. Mais je suis plus malin. Ses petites remarques d'enfant ne m'atteignent pas autant que ça. Je sais garder mon calme. Je me plonge enfin dans mon livre, un sourire fièr sur le visage. Il fera moins le malin quand j'arriverai à sortir de cette cage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
One day I would be free ~ Feat Charlie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un ours mal léché Feat Charlie l'ourson
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Dans les quartiers de Beacon Hills :: Echoes House-
Sauter vers: