Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   Ven 7 Fév - 21:37





Réunion parents / Prof

Depuis quelques temps je sentais bien que McCall et Stlinski n’étaient pas vraiment présents à mes cours. Ils étaient là, sans y être. Je savais bien ce qui les préoccupait. Si Scott avait réussi à trouver un fonctionnement avec son loup, sa meute qui partait en croissance exponentielle se ressentait sur sa concentration au lycée. Pour Stiles la donne était différente. Il était plutôt bon élève et n’avait pas de soucis avec la chimie en particulier. Mais il semblait dormir éveillé. Je savais pertinemment que leur vie surnaturelle empiétait sur leur vie normale. Mais là, je me devais de faire mon travail de professeur. Même si avec ma casquette de druide/ sentinelle, j’en connaissais les tenants et les aboutissants, ou du moins une partie. Ces jeunes gens devaient avoir une vie et une vie le plus proche de la normale.

Je savais que leurs parents étaient au courants de leurs secrets et s’était un bien. Les adultes pouvaient leur mettre des barrières. Non pour interdire, mais pour leur bien, leur santé mentale et leur santé tout court. Stiles était de plus en plus fatigué. Scott s’éparpillait. Pour l’instant, leurs géniteurs n’avaient pas connaissance du fait que je faisais aussi partie du folklore local. Je n’avais donné aucune consigne aux ados à ce sujet. Mais pour l’instant, je préférai avoir l’impact d’un professeur ordinaire, vis-à-vis de leurs parents, leur laissant leur libre arbitre. Bien que d’un côté, ils pourraient être rassurés d’avoir un adulte au courant et proche de leur progéniture au lycée. Mais pour l’instant, place à Mafdet Mahes professeur d’un élève qui roupille les yeux ouverts et d’un autre qui réfléchit à plus de choses que ne le permet sa tête.

J’avais donc convoqué les deux familles, la réunion était prévue pour ce soir. Leurs problèmes étant liés, j’avais décidé de faire un tir groupé, les convoquant à la même heure. Cependant, c’était sans compter Finstock qui m’avait retenu les parents de Greenberg, que je voyais juste avant. C’est avec plus de vingt-cinq minutes de retard que je sortais de ma classe, libérant ce pauvre Greenberg et ses parents. Alors que j’observais les quatre protagonistes suivants, je pus remarquer que l’ambiance dans le couloir était de plomb. Le sheriff avait un regard dépité. Melissa McCall avait les lèvres pincées. Je crois que la réunion avait commencée sans moi… Les ados regardaient le bout de leurs chaussures. Je les invitais à entrer et demandais aux plus jeunes de prendre deux chaises supplémentaires pour les mettre devant mon bureau. Sans rien dire j’observais Scott. Il se mordillait les lèvres, gêné d’avoir été convoqué. Stiles était à peu près dans le même état d’esprit, mis à part qu’il ne put s’empêcher de me faire un clin d’œil de connivence. Pour lui, j’étais le chat, la grande panthère... Incorrigible !

« - Monsieur Stiles Stilinski, je n’apprécie pas que l’on dorme pendant mes cours, même avec les yeux ouverts ! »

Je vis Scott faire une grimace.

« Et vous, monsieur McCall, j’apprécierai que vous ne pensiez qu’à la chimie et uniquement à la chimie lorsque vous êtes dans cette classe. Sinon, on peut tenter de ressusciter feu mon confrère monsieur Harris, pour vous motiver !»

Les points sur les i étaient pointés du doigt et les barres des t remisent à leur place. Je me tournais vers l’infirmière.

« - Je ne sais pas quelle liberté d’action a Scott. Mais il doit se concentrer sur ce qui est important dans la vie d’un adolescent. Les… loisirs c’est bien, mais ce n’est pas ça qui lui permettra de se nourrir dans  vingt ans. »

Un coup d’œil vers le sheriff, me montra un homme soucieux et fatigué. Il n’y avait pas que Stiles qui manquait de sommeil apparemment.

« Stiles, tu es plutôt bon élève en chimie. Mais ton manque de sommeil évident, te mène à la catastrophe. Soit tu arrives à faire des nuits correctes, soit tu vas voir un médecin. »

Je regardais le sheriff avec un regard grave.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   Dim 9 Fév - 3:59



there is more than what you see
just believe in me

Je suis au courant pour toutes mes bonnes résolutions et mon désir de changer afin de devenir une meilleure personne dans tous les aspects de ma vie. En effet, je suis au courant étant donné que c’est moi qui ai pris chacune de ces initiatives. Économiser pour la moto ou encore la lecture : tout cela venait de moi.  Mais les derniers temps ont été plus difficiles au niveau scolaire.

Je passais beaucoup de temps avec mes affaires de meute ce qui me donnait que quelques heures à consacrer à mon travail et mes révisions. Rêvassant en classe, je pensais à des techniques de renforcement musculaire pour loup-garou ou encore à mes sorties nocturnes avec Henry afin que celui-ci puisse tirer le plus possible de ses capacités lupines. Et je voyais bien que les apprentissages du jeune chasseur se feraient de manière très graduelle. Puis il y avait la tanière qui se construisait, nous avions commencé à aménager le tout pour la venue des autres membres de la meute et discuté des armes que nous achèterions. Mon meilleur ami ne se portait pas bien et je pouvais constater aux cernes qui ornaient son visage que celui-ci manquait de sommeil. Et je savais pertinemment bien que cela n’était simplement pas à cause de Derek.

« Madame Mahes » nous avait donc convoqué pour nous rencontrer avec nos parents. Mais elle avait déjà plusieurs minutes de retard sur son rendez-vous. Baissant le regard devant ma mère, je ne pouvais écouter que ses réprimandes sans rien dire, me sentant affreusement coupable de ne pas avoir su tenir mes promesses. Maman avait beaucoup à me reprocher, ne serait-ce que pour toutes les nuits que je passais dehors à hurler à la lune avec Henry Argent (loup-chasseur de ma meute), mes mauvaises notes aux derniers contrôles de chimie et de mathématiques (j’avais écrit comme un idiot que le modèle de Bohr ne s’appliquait qu’à… l’atome de bore) sans parler des entraînements de lacrosse que je manquais pour aménager la maison de mes loups. L’entendre hausser le ton me brisait le cœur, surtout quand je songeais à tous les secrets que je lui cachais, alors que nous avions toujours été si proches… Le sacrifice et ma relation à trois était seulement la pointe de l’iceberg.

Nous entrions finalement dans la classe et partîmes quelques secondes chercher des chaises dans la classe voisine.  Puis nous nous asseyions. Mafdet nous jetait un regard glacial et je sentis que le pire était encore à venir. Pas besoin de voir les futurs pour cela. La professeure s’exclama finalement.

- Monsieur Stiles Stilinski, je n’apprécie pas que l’on dorme pendant mes cours, même avec les yeux ouverts ! Et vous, monsieur McCall, j’apprécierai que vous ne pensiez qu’à la chimie et uniquement à la chimie lorsque vous êtes dans cette classe. Sinon, on peut tenter de ressusciter feu mon confrère monsieur Harris, pour vous motiver !

Je la regardais, les yeux écarquillés. Je connaissais suffisamment bien la druide pour savoir que celle-ci serait tout à fait capable de le faire si l’envie lui prenait. Et bien que je ne sois pas heureux de la mort de mon ancien professeur de chimie, je ne désirais surtout pas que celui-ci revienne d’entre les morts. Car moi, j’en suis revenu et les résultats n’avaient pas été faramineux.

Après le sacrifice, Stiles et moi avions en effet quitté Beacon Hills pour faire un petit voyage entre amis. Enfin, nous avions dit cela à nos parents. Il s’agissait surtout de prendre un peu de distance face à la ville dans laquelle nous avions eu beaucoup de mauvais souvenirs. Et nous avions fait un tour de la Californie, nos problèmes devenant pires sur chacune des autoroutes que nous empruntions. Stiles faisait des crises de panique et il avait fallu à plusieurs reprises que je prenne le volant en raison de ses incapacités à lire. Aucun de nous ne savait tout des problèmes de l’autre. J’avais quant à moi été véritablement hanté par mon loup, me réveillant chaque matin recouvert d’un sang dont je ne connaissais pas la provenance. San Francisco avait été un extremum et le paroxysme de notre douleur commune. Du fardeau que nous portions tous les trois en cachant ce malheur à nos proches, pour ne pas que ceux-ci sachent combien nous avions souffert pour eux. Nous, les trois sacrifiés : Scott, Stiles et Derek.

Pour le moment, nous nous portions mieux. Derek avait retrouvé une meute, Stiles avait assumé ses préférences et son amour pour le lycan et j’avais quant à moi finalement pu renouer avec mon loup et accepter ma partie alpha. Bien que les jumeaux me collent maintenant aux basques, je suis heureux de pouvoir assumer mon nouveau rôle : je me sentais véritablement utile et cela me rendait euphorique. Mais pas en ce moment.

- Je ne sais pas quelle liberté d’action a Scott. Mais il doit se concentrer sur ce qui est important dans la vie d’un adolescent. Les… loisirs c’est bien, mais ce n’est pas ça qui lui permettra de se nourrir dans vingt ans.

Je suis pleinement insulté. Fronçant les sourcils à la jeune femme et totalement indigné, je me demandais comment elle pouvait avoir le culot de me dire que je consacrais trop de temps aux loisirs. Tout mon temps allait dans ma meute et peut-être une ou deux galipettes avec… Oh non, elle ne pouvait pas être au courant ! Je me demandais franchement ce que ce petit mot à connotation parascolaire voulait réellement désigner. De la part d’une druide sentinelle, on ne pouvait jamais savoir. Me mordillant la lèvre et baissant le regard comme le chien battu que j’étais en ce moment, je m’excusais.

-Je… je suis désolé… Je sais que je m’étais donné des bonnes résolutions et tout, mais c’est juste une mauvaise passe... Les derniers temps ont été difficiles pour nous deux, fis-je en regardant mon meilleur ami, tentant d’esquisser un petit sourire malgré tout.


-You're gonna be okay
-Am I..? Are you..?


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   Dim 9 Fév - 14:11



Reunion Parents / Prof

J’avais reçu directement un appel au poste de police de la part de mademoiselle Mahes, la professeure de chimie de mon fils. J’avais imaginé qu’avec la disparition d’Adrian Harris, que son âme repose en paix, je n’aurais plus ce genre de soucis avec Stiles. Cela ne venait donc pas que du professeur. Non pas que je me voile la face, mais j’avais eu un maigre espoir qu’au moins ce qui se rapportait au lycée, prenne un chemin tranquille. Miss Mahes avait dû sentir ma lassitude au téléphone. Elle m’avait assuré que Stiles se comportait correctement, mais qu’il était nécessaire de faire une mise au point avec mon ado de fils. Ce qui m’avait un peu mortifié, est qu’elle s’était excusée de m’avoir directement contacté sur mon lieu de travail pour une affaire, sommes toutes, personnelle. Le sous-entendu que je n’étais certainement pas très disponible à la maison, ou du moins à des horaires décents était plus que latent.

Je frottais mes yeux avec la paume de mes mains. J’avais l’impression d’avoir une chape de plomb sur les épaules. Et comme à chaque fois dans ces cas-là, je repensais à Claudia. Je me sentais minable sans elle. Stiles subissait les conséquences de ma défaillance à être un bon père. Nos relations s’étaient un peu améliorées depuis que j’étais au courant du… enfin de ce… merdier ! Je soupirais. Cela avait levé des voiles d’ombres entre nous. Mais, je sentais au fond de moi, que Stiles me cachait beaucoup de choses. J’appréhendais le jour où je serais mis au parfum. J’avoue que cette maudite bouteille de whisky m’avait fait de l’œil l’autre fois… quand j’avais appris pour le jeune McCall… et les autres. D’ailleurs ce Derek Hale… Je soupirais encore bruyamment et je vis Ruby me jeter un regard alors qu’elle passait devant ma porte ouverte.

« - Ça va Sheriff ? Demanda-t-elle sur un ton amical.
- Mouais. Répondis-je en lui montrant le téléphone. Stiles et le lycée… Terminais-je. »

Mon adjointe me fit une grimace de compassion et retourna à ses occupations. J’allais à l’accueil prévenir le planton de service que je serais absent en fin de journée. Puis retournais à mon bureau et refermais la porte. J’avais besoin d’être seul. Car si Stiles avait des soucis au lycée, moi j’en avais aussi avec le bureau fédéral et ce co***rd de Rafael McCall qui cherchait visiblement à me pulvériser. La haine est tenace… Le pire, il était aisé de prouver que je faisais mal mon travail. Avec toutes ses histoires surnaturelles, je passais mon temps à falsifier les preuves… Je craignais de plonger et d’emmener Stiles avec moi dans un gouffre encore bien plus profond. Notre maigre famille n’avait pas vraiment besoin de ça.

Je me garais sur le parking du lycée avec la voiture de patrouille et baissais le son de ma radio. Je ne pouvais pas me permettre de la couper totalement. Ce métier me suivait partout… Quand j’arrivais dans le couloir, il y avait déjà le zouave qui me servait de fils accompagné de son ombre, Scott et de Melissa. Pourquoi je n’étais même pas étonné de voir qu’ils étaient tous les deux convoqués ? Je m’approchais de Melissa, nous haussions de concert les sourcils dans le même sentiment d’exaspération. Depuis la fois où nous nous étions retrouvés ensemble prisonniers près de cet arbre mystique, nous essayons de nous serrer les coudes. Si Melissa avait eu une longueur d’avance sur la nature de son fils, cela ne lui donnait pas plus de moyens pour gérer la situation. Après lui avoir fait une bise amicale, je m’assis en face d’elle. J’étais fatigué, harassé de tout ça. Je regardais en direction de Stiles.

« - Je dois m’attendre à quoi cette fois ? »

Stiles parla, expliqua comme à son habitude, plein de mimiques et de pseudo plaisanteries. Au bout de quatre mots, je n’écoutais déjà plus les blablas vides de sens de mon fils et reportait mon regard sur Melissa. Elle avait la bouche pincée. Dommage, cela lui donnait un air triste, alors que c’était une très belle femme. Je me souviens quand elle passait à la maison voir Claudia. Elles s’entendaient bien. Nos fils respectifs étaient souvent au cœur de leurs discussions. Comment s’en sortait-elle avec Scott ? Elle aussi avait un métier prenant. Chacun à notre manière nous prenions soin des autres, oubliant de nous occuper de nous-même.

Je lui fis un faible sourire. La présence de Claudia me manquait. Stiles avait parfois évoqué le sujet. Que je sorte, rencontre du monde… C’était une belle andouille, mais parfois il savait être sérieux et aimant. Il m’avait clairement fait comprendre qu’il n’aurait pas d’objections à ce que j’ai de la… compagnie. Je souris, ce n’est pas dans mes dossiers de police, ni même au poste que j’allais en trouver de la compagnie…

Enfin, la porte s’ouvrit. Je reconnus le jeune Greenberg qui sortit accompagné de ses deux parents. Je notais alors que Stiles et Scott n’avaient plus cette chance… La professeure nous scruta un instant. Comment expliquer à cette femme ce que vivaient nos fils ? Comment lui dire qu’ils avaient du mal à se concentrer sur leurs devoirs quand ils devaient faire face à situations inimaginables, dignes de films de science-fiction. J’allais encore passer pour un parent irresponsable…

Elle nous fit assoir devant son bureau. Le fait qu’elle me fasse entrer avec la famille McCall, me donnait une idée sur le problème.

« - Monsieur Stiles Stilinski, je n’apprécie pas que l’on dorme pendant mes cours, même avec les yeux ouverts ! » Dit-elle d’une voix sèche.

Pas d'entrée en matière. Miss Mahes attaquait directement. Je savais que Stiles dormait mal. Il faisait de terribles cauchemars et je devais souvent intervenir. Le serrer très fort pour qu’il revienne à la réalité. Mon fils était tourmenté par quelque chose dont il ne voulait pas parler. Mais je n’allais quand même pas l’assommer pour qu’il dorme !

« Et vous, monsieur McCall, j’apprécierai que vous ne pensiez qu’à la chimie et uniquement à la chimie lorsque vous êtes dans cette classe. Sinon, on peut tenter de ressusciter feu mon confrère monsieur Harris, pour vous motiver ! Je ne sais pas quelle liberté d’action a Scott. Mais il doit se concentrer sur ce qui est important dans la vie d’un adolescent. Les… loisirs c’est bien, mais ce n’est pas ça qui lui permettra de se nourrir dans  vingt ans. »


C’était au tour de la famille McCall. Comme un gamin, j’étais content que les reproches se détournent de mon côté. Mais ce fut de courte durée.

« Stiles, tu es plutôt bon élève en chimie. Mais ton manque de sommeil évident, te mène à la catastrophe. Soit tu arrives à faire des nuits correctes, soit tu vas voir un médecin. » Reprit la professeure.

Elle finit sa phrase en me regardant, l’air grave. Elle avait raison. Stiles était au bord de l’épuisement. Une aide médicale ? Instinctivement, je jetais un œil du côté de Melissa. Était-ce la solution. Peut-être que l’infirmière saurait me conseiller. Moi j’étais totalement perdu, et je n’avais aucun mode d’emploi concernant le fonctionnement de Stiles Stilinski. Je comprenais aussi que Miss Mahes ne m’était pas hostile. Juste inquiète pour son élève. Cela changeait d’Adrian Harris. Cette femme, au demeurant fort belle, semblait dégager une aura. Stiles m'avait dit qu'elle était respectée par les élèves. Pour l'instant, elle m'intimidait même si elle était bien plus jeune que moi, et moi un représentant des forces publiques.

Commentaire:
 

© Fiche codée par Nîniel



Dernière édition par Sheriff Stilinski le Mar 11 Fév - 7:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   Lun 10 Fév - 21:30

Réunion parents mère/profs


La journée a été épuisante. Les urgences ont été animées pendant plusieurs heures à cause d’un accident de voitures à l’extérieur de la ville. Les victimes ont été transportées à l’hôpital de Beacon Hills et je n’avais pas eu une minute de repos. Je quittais le service en retard, en souhaitant que Scott ne m’en veuille pas. Ce soir avait lieu la réunion parents professeurs. Je n’étais pas vraiment à l’aise pour ce genre de rendez-vous et Scott non plus. Comme la majorité des élèves je suppose. Il m’avait avoué que sa professeur de chimie voulait me rencontrer pour discuter de ses résultats dans cette matière. Mon rôle de maman commençait donc à l’instant où je quittais ma blouse d’infirmière.
 
Je garais la voiture sur le parking, remontait le col de mon manteau pour supporter le froid jusqu’au hall d’entrée. Une jeune fille à l’entrée m’a orienté vers les salles de classes dans lesquelles avaient lieu les rencontres avec le corps enseignant.
 
Je tournais à l’angle du couloir et m’approchais de Scott. Je m’installais sur la chaise libre en saluant Stiles. Le sheriff est arrivé après moi. Il avait lui aussi l’air éprouvé. Scott m’a rapidement prévenu que je n’avais rien loupé, la professeur avait du retard. J’ai eu le temps de dire à Scott que j’espérais beaucoup que ses résultats ne soient pas catastrophiques. Il m’avait promis de faire des efforts et de faire passer autant que possible son avenir avant ses affaires de loup-garou. J’étais donc arrivée à temps car deux minutes après mes réprimandes, la porte de la salle s’ouvrit.
 
Le sheriff me tendit poliment le bras pour me laisser entrer la première. Nos deux fils prirent des chaises supplémentaires dans la classe d’à côté et s’installèrent en silence avec nous. Mademoiselle Mahes se présenta rapidement et entra dans le vif du sujet. Elle s’adressa d’abord au meilleur ami de Scott que je considérais presque comme mon propre fils.
 
- Monsieur Stiles Stilinski, je n’apprécie pas que l’on dorme pendant mes cours, même avec les yeux ouverts !
 
Et vous, monsieur McCall, j’apprécierai que vous ne pensiez qu’à la chimie et uniquement à la chimie lorsque vous êtes dans cette classe. Sinon, on peut tenter de ressusciter feu mon confrère monsieur Harris, pour vous motiver !
 
Le sheriff tiqua et braqua un regard sévère sur son fils. Celui-ci avait baissé les yeux. Scott fixait sa professeur en me jetant un regard en coin. Le père de Stiles se tourna ensuite doucement vers moi lorsque Mlle Mahes émit l’idée de consulter un médecin pour aider son fils.
 
- Je ne sais pas quelle liberté d’action a Scott. Mais il doit se concentrer sur ce qui est important dans la vie d’un adolescent. Les… loisirs c’est bien, mais ce n’est pas ça qui lui permettra de se nourrir dans  vingt ans.
 
Cette femme insinuait que je n’étais pas assez sévère avec Scott mais du fait de mon travail il avait toujours une certaine liberté. Et sa nature de loup garou l’obligeait à faire certaines choses sur lesquelles je n’avais aucun contrôle. Mais je comprenais que ses études étaient importantes, et j’insisterais auprès de lui pour qu’il fournisse plus d’efforts.
 
-Je… je suis désolé… Je sais que je m’étais donné des bonnes résolutions et tout, mais c’est juste une mauvaise passe... Les derniers temps ont été difficiles pour nous deux.
 
Scott adressa un regard à son meilleur ami, je l’ai remarqué et comme j’étais contrariée, il camoufla le sourire qu’il allait afficher. Après quelques recommandations, Mlle Mahes nous accompagna jusqu’à la sortie de la classe et appela l’élève suivant.
 
Les deux adolescents s’étaient légèrement écartés du shérif et moi. Mais je prévenais Scott que je n'étais pas satisfaite. Stiles avait voulu soutenir son meilleur ami mais je ne l'ai pas laissé trouver une excuse pour leurs mauvaises appréciations. J'ai ensuite jeté un œil au shérif, nous avions besoin de parler à nos fils mais dans un cadre plus sympathique.
 
- Et si nous allions tous les quatre dîner chez Gino ?
 
Ma proposition avait plu aux trois garçons. Je savais que Scott et Stiles aimaient cette pizzéria et le shérif semblait avoir grandement besoin de changer d’air. Nous sommes donc sortis du lycée ensemble.
 

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   Mer 12 Fév - 11:56




Réunion Parents Profs
Je ne suis pas fort




La journée me parut interminablement longue et en même tant, elle était passée beaucoup trop vite. Derek était passé me voir le matin même, juste pour me souhaiter bon courage pour ce soir. Il savait que ça me tuer de devoir aller à cette réunion parents-profs. Je savais que les remarques n'allaient pas être glorieuses, et je me haïssais de devoir infliger ça à mon père une fois de plus. Pourtant, je faisais de mon mieux. Je n'avais plus de crises de panique, principalement grâce à Derek en fait. Je me sentais vraiment en sécurité auprès de lui. Pourtant, je savais que quelque chose clochait toujours chez moi. J'avais toujours du mal à discerner la réalité du rêve. Je comptais mes doigts plus savoir si j'étais bien réveillé, mais l'angoisse me serrait le cœur le plus souvent. Et je ne dormais presque pas. A part quand Derek dormait avec moi, et encore, c'était de moins en moins efficace. Et dès qu'il n'était pas là, mes nuits étaient envahies pas les cauchemars. J'avais l'impression d'être épié constamment. Je savais que Derek n'était pas complètement dupe. D'ailleurs, il m'avait fait promettre le matin même de prendre un rendez-vous avec Mélissa pour passer des examens pour qu'elle me donne quelque chose pour dormir, pour me calmer.

Toujours est-il que j'étais là, devant la salle de classe, à attendre de me faire proprement remonter les bretelles par la prof de chimie. Scott et moi n'en menions vraiment pas large. Ces derniers temps, nous étions pas mal occupés ailleurs. Scott se formait une meute tout en essayant de gérer cette ombre dans son cœur. Moi, cette dernière tâche me prenait tout mon temps. Et Miss Mahes l'avait bien remarqué.

Mon père arriva, directement du bureau. Comme s'il n'avait que cela à faire. A quoi jouait Maf'? Elle le savait pourtant ce que nous faisions en dehors des cours. Mais bon, c'était une prof, c'était son rôle aussi. Surtout qu'elle faisait plus ça pour nous aider dans le fond, enfin, c'est ce qu'il me semblait. En tout cas, mon père était éreinté. Je m'en voulais de provoquer cette expression de lassitude. Il me lança un regard en biais qui me fit déglutir avec quelques difficultés.

« - Je dois m’attendre à quoi cette fois ? »

“ Bah, j'ai peut-être...été une ou deux fois happé, par Morphée. Mais c'est juste qu'on a entamé un nouveau chapitre et je...”


Je continuai mon monologue tout en sachant que mon père ne m'écoutait déjà plus. Melissa et lui faisaient preuve d'un courage à toute épreuve avec Scott et moi. Ils faisaient de leur mieux, mais ce n'était pas évident avec nous. Parfois, je me disais qu'ils auraient fait un beau couple. C'est clair que ça aurait fait bizarre. Mais après tout, scott et moi nous considérons déjà comme des frères, alors pourquoi pas. Je savais que mon père adorait la force de caractère de Mélissa, surtout que malgré tout, elle était vraiment très douce. Et mon père était quelqu'un d'honnête et de droit. Quelque chose qui plaisait sas doute à Mélissa. Mais ce n'était pas mes affaires.

Et puis, je n'eus pas le temps de m’épancher sur le sujet puisque nous étions invités à entrer dans la salle de classe. Rien qu'au regard de Maf' je sentais qu'on allait en prendre pour notre grade et déjà je rentrais ma tête dans mes épaules.

« - Monsieur Stiles Stilinski, je n’apprécie pas que l’on dorme pendant mes cours, même avec les yeux ouverts ! »

Quoi répondre à cela? Je savais que j'avais des absences. Et ce n'était pas que dans son cours. Je voyais l'inquiétude dans ses yeux, comme dans ceux du Coach qui commençait vraiment à se demander ce qu'il m'arrivait. Je n'ai jamais été très “présent”. Mon esprit analysait trop de choses en même temps pour cela, mais là, j'étais carrément absent, et de plus en plus terrifié.

« Stiles, tu es plutôt bon élève en chimie. Mais ton manque de sommeil évident, te mène à la catastrophe. Soit tu arrives à faire des nuits correctes, soit tu vas voir un médecin. »


Je fis une grimace. Derek essayait de m'en convaincre depuis plusieurs jours maintenant. Je regardai Melissa. Je devais lui parler après, prendre un rendez-vous. C'était en partie pour cela que je passais peu de temps avec Scott et sa meute naissante. Je savais qu'il remarquerait mon manque de sommeil. Évidemment, il l'a déjà remarqué, mais là, il saurait exactement à quoi c'est dû. Mon père se lève presque chaque nuit quand Derek n'est pas là et même Derek doit parfois y mettre une incroyable force pour me réveiller. Ce n'était pas que je voulais le cacher  Scott, mais il avait déjà bien assez à faire. Et puis je craignais...je ne voulais pas savoir...si c'était ça...alors, je...

Observant autour de moi, je vis les lettres bouger. Mon cœur loupa un battement, alors je pensai à Derek. Ses bras, sa chaleur, ses baisers, son odeur. Je me calmai et baissai les yeux sur mes mains pour compter mes doigts, encore. Je ne dormais pas. Tout allait bien...ou peut-être pas. Mais déjà, la réunion se terminait. Une fois hors de la salle, Scott se fit rabrouer et mon père me regarda avec un mélange de déception et de profonde inquiétude.

“Je sais. Je voulais demander un rendez-vous à Melissa et y aller demain. Je n'ai pas cours de l'après-midi.”

Il me regarda, voulant savoir sans doute si je dis ça juste à cause de l'avertissement de Maf' ou si je comptais vraiment aller voir Mélissa.

“Je l'ai promis à Derek. Ça fait plus d'une semaine qu'il essaye de me faire entendre raison. Tu pourras lui demander. Il m'a même dit qu'il m'emmènerait pour que je ne me défile pas. ”

A ce moment là, Mélissa me sauva, nous sauva tous, en proposant d'aller dîner. J'accueillis cette idée avec une grande exclamation de joie, presque exagérée. Je voulais rester moi-même. Et moi, j'étais un clown toujours de bonne humeur! Non?

Une fois attablés et la commande passée, l'ambiance bien détendue, je me tournai vers Mélissa.

“Alors, c'est pas trop dur de gérer Isaac? Vous arrivez à résister à ses grands yeux de chien battu et son sourire d'ange. J'ai l'impression qu'il met tout le monde à sa botte grâce à ça.”


Je tournai mon regard vers Scott avec un sourire en coin. Tout comme il savait parfaitement que je n'allais pas vraiment bien, il savait que je savais qu'Isaac et lui n'étaient pas juste des amis...parce que Scott était mon meilleur ami, et qu'il n'avait jamais agi comme ça avec moi. Par contre, il avait déjà regardé Allison comme il regardait Isaac...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   Ven 14 Fév - 21:06





Au revoir

Nous avions convenu de refaire un point dans un mois. Scott me regardait avec reproche. Se demandant pourquoi j’impliquais sa mère, alors que je savais parfaitement de quoi il retournait. Je lui lançais un regard malicieux.  Aurais-je menti, disant faire mon travail de professeur ? Possible, probable, évidement. C’est la sentinelle qui se tenait devant ces quatre personnes qui sans s’en apercevoir étaient liées ensemble, ou le serait à brève échéance.

Bon, je pense aussi qu’un avertissement n’était pas inutile. Cependant, je regardais Stiles avec inquiétude. Tout n’était pas rose dans les futurs que j’avais pu apercevoir. J’essayais juste de donner plus de probabilité à ceux qui semblaient lui être favorable. Je serrais la main de Melissa McCall et du Sheriff. J’avais mis le train sur les rails. Mais eux seul en avaient le volant.

[HRP]:
 

Suite du RP ICI

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion parents - Prof [PV Sheriff, Stiles, Melissa, Scott]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Come Back [PV Derek & Stiles & Scott]
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» Les nounous Sarthoises site d'assmat et de parents ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Lycée de Beacon Hills :: Salles de classe-
Sauter vers: