Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Mar 4 Mar - 17:14


Deux solitaires


J’entrais dans la salle commune guidée par l’odeur alléchante du diner. Il n’y avait pas grand monde. Seulement un groupe de personne rassemblées à une même table et un jeune homme qui venait tout juste de s’assoir à l’écart. Je choisis un repas équilibré mais qui puisse apaiser mon appétit. Je me suis assise près des sources de chaleur. Avant de commencer à manger, je pensais à ma manière de procéder pour les jours à venir. J’avais eu un nom et une adresse mais je devais me montrer judicieuse en contactant la personne.

Je portais mon regard au reste de la salle et croisai celui du garçon qui était seul. Il devait se demander pourquoi je restais devant mon assiette sans commencer à manger. J’arborais un masque neutre face à l’inconnu qui me regardait. Instinctivement, je laissais mes sens de loup-garou partirent à sa découverte. Son odeur principalement et je saisis quelque chose de particulier. Nous avons dû nous sentir bêtes l’espace d’un instant car nous avons baissé les yeux.

Puis, j’ai entendu quelqu’un se lever et s’approcher de ma table avec son plateau. C’était lui.

- Je peux, demanda-t-il poliment ?

J’ai hoché la tête de haut en bas, surprise par son geste. Il s’installa en face de moi et m’expliqua qu’il était lui aussi seul et qu’on pouvait se tenir compagnie.

- Je m’appelle Léon et toi ?

- Naomi.

Je ne savais pas quoi répondre d’autre ni quelle attitude adopter. Puis je choisis de me montrer ouverte au moins pour un temps. Et surtout pour découvrir ce qu’il cachait. Car à l’instant où il était arrivé à mes côtés, ma louve avait senti quelque chose d’étrange. Il n’était pas un loup-garou parce que je l’aurais reconnu, c’était autre chose mais tout aussi animal. Le mystère lui donnait du charme, en plus de son visage agréable.

Je posai à mon tour une question et en disais un peu plus sur moi.

- Alors toi aussi tu viens d’arriver en ville ?



© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Mer 5 Mar - 6:57

entre chiens et chats
Je n'avais eu d'autres choix que de m'installer à l'auberge suite a l'incident de tuyauterie qui avait saccagé mon petit chez moi. Je m'étais installé dans la salle commune à coté de la fenêtre, il commençait à se faire tard, pas loin de moi un groupe de personnes parlait tout en rigolant. C'est alors qu'une jeune fille fit irruption dans la salle. Vraiment mignonne pensais-je. Des cheveux lisses et blond comme les blés lui tombait un peu en dessous des épaules, Des yeux aussi bleus que le bleu de la mer des caraïbes, digne des plus belles cartes postales. Mais le plus surprenant était son regard, a plusieurs reprises il croisa le mien, je me sentais systématiquement embarrassé, mais aussi serein. Le dernier échange fut plus long que les précédents. Cette fois, confus je baissais les yeux me demandant ce qu'elle allait penser de moi. soudain ma partie féline me laissa percevoir son odeur, elle était particulière, je ne l'aimais pas trop cela semblait se rapprocher un peu des chiens. Dans ma tête un combat intense se déroulait, fallait il aller la voir et essayer de lier connaissance ou tout simplement rester là ? Je restais sur ma chaise perplexe. La curiosité l'emporta finalement, prenant mon courage à deux mains je me levais et fis quelques pas dans sa direction. Je regardais mon verre trembler sur le plateau, en vérité la totalité du plateau tremblait mais je ne voulais pas l'admettre. Je pris une grande inspiration pour me calmer avant de faire les 3 derniers mètres qui me séparaient de sa table. Très calmement je lui demandais avec un sourire en coin

- Je peux ?

Elle acquiesça et je pris place. Rapidement je me présentais, elle répondit qu'elle s'appelait Naomi. Mais décidément elle devait avoir vu pleins de chiens ou autres canidés. Heureusement, je ne suis pas un chat, enfin pas vraiment sinon j'aurais bondi à l'autre bout de la pièce en un instant. Enfin bref, là n'était pas la question puisqu'elle me demandait

- Alors toi aussi tu viens d’arriver en ville ?

J'esquissais un sourire, elle ne semblait pas méchante, si j'avais écouté mon coté tigre je me serais mis a ronronner mais étant sous forme humaine j'aurais été ridicule. Je lui répondais donc en me retenant de rire

- a vrai dire pas vraiment, j'ai surtout eu un problème de plomberie dans mon appartement, et toi ? Quel bon vent t'a amené ici ?

Le groupe qui était avec nous quitta alors la salle commune je relevais alors la tete en regardant le groupe s'en aller ainsi que ma voisine de table. Elle replaça délicatement une de ses mèches claire qui lui avait glissé le long du visage. Je commençais a regretter de m’être précipité vers elle, je n’étais pas vraiment doué pour approcher les gens et je sentais ma température arriver à température d’ébullition, je pris le verre d'eau et accidentellement l'inclinais trop brutalement faisant couler un peu d'eau glaciale dans ma chemise, heureusement elle avait baissé la tête et n'avait donc pas remarqué ma maladresse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Sam 15 Mar - 17:25


Une femme qui sait se défendre



La présence de Leon ne me gêna pas. Il semblait gentil et discret. Je n’aimais pas qu’on me harcèle de questions alors j’appréciais sa politesse. La fin du repas fut tranquille et je fis semblant de ne pas remarquer son geste maladroit ni l’eau qui imbiba sa chemise formant une auréole au niveau de son torse. Alors que nous nous sommes tous les deux levés pour déposer nos plateaux, je le vis hésiter à prendre la parole. Je le devançai en lui proposant de sortir nous promener et demandant ainsi à ce qu’il me fasse visiter le centre-ville. J’ai demandé à Leon de m’attendre dans le hall le temps que je remonte dans ma chambre pour prendre un manteau. Nous sommes ensuite sortis de l’auberge.

Leon me présenta certains lieux intéressants et m’indiqua les transports en commun qui pouvaient me permettre d’aller au centre commercial ou vers le campus. Alors que nous passions par une rue animée, je lui ai soumis une idée.

- On va boire un verre ? Ai-je demandé.

Il m’adressa un sourire et nous orienta vers un bar dont l’ambiance était agréable. Au coin de la rue, un jeune homme passa près de nous et s’arrêta à notre hauteur. Son visage était dur et son allure attisa aussitôt ma méfiance.

- File-moi ton sac ! Cria-t-il en sortant la lame d’un couteau.

Je levai les sourcils en sachant pertinemment que si ma louve s’en mêlait il ne ferait pas le poids. Mais je n’étais pas seule. Il y avait Leon et un mauvais coup pouvait vite arriver. D’ailleurs, il s’agitât à côté de moi et s’imposa pour que l’agresseur passe son chemin. Chose qu’il ne fit pas. J’ai tendu mon sac à l’inconnu et l’ai suivi du regard alors qu’il repartait à vive allure. Mais s’il pensait que je lui laissai mes affaires il se trompait. J’attendis qu’il ne soit plus à la vue des passants et j’ai demandé à Leon de m’attendre quelques minutes.

Ma course fut rapide et je rattrapai rapidement mon agresseur. Celui-ci fut surpris mais n’eut pas le temps de réagir. J’avais mis plus de force que voulu dans mon geste. D’une main ferme, j’ai repris mon sac et l’ai bousculé. La proximité avec le jour de la pleine lune me rendait moins tolérante. C’était un adolescent déterminé qui nous avait agressés. Ce fut un adolescent terrifié qui reparti en courant.

Lorsque je revins à sa hauteur, Leon me dévisagea. Je compris à ce moment-là qu’il se posait la question de qui j’étais vraiment.



© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Jeu 20 Mar - 10:11


Une fille qui a du chien

Le repas sa termina silencieusement, la jeune fille n'avait pas été très bavarde. J'aurais bien aimé parler un peu plus mais les mots ne me venaient pas, enfin c’était plutôt une série de mots qui bout a bout n'auraient même pas formés une phrase. C'est alors qu'elle prit les devant en me proposant de lui faire visiter la ville, j’étais un peu surpris mais après tout pourquoi pas. Elle m'abandonna un instant pour aller chercher son manteau, j'en profitais pour l'attendre dehors. Il faisait frais mais c'était agréable. La porte de l'auberge s'ouvrit alors que je regardais la lune, cette dernière serait pleine demain soir, mais ce soir cela n'avait aucune importance, profitons du moment présent. Naomi me regarda avec un sourire, je fis de même avant de commencer à lui raconter toutes les petites astuces sur la ville. On termina à coté du centre commercial, sur le coté il y avait une rue animée, ce qui ne semblait pas déplaire à la jolie blonde puisqu'elle proposa envoûtée par l'ambiance

On va boire un verre ?

C'est alors que son odeur me revint à l'esprit … Horreur ça sentait comme ma chef, comme Joy, le café ou elle travaillait n'était pas loin d'ailleurs. Restons calme, elle ne doit pas travailler à cette heure, tout va bien, tout vas très bien. Malheureusement pour moi un ahuri était sorti de nulle part et s'attaquait à Naomi,

File-moi ton sac !

Le jeune homme lui avait crié ces mots et la menaçait alors avec un couteau. Je restais sage sachant que si elle était comme celle a qui je pensait elle ne se laisserait pas faire. Mais attends qu'est-ce qu'elle me fait la … Elle lui donne son sac sans protester ? Me serais je trompé ? Non ce n'est pas possible, ou alors peut être avait elle un petit ami loup-garou et qu'elle se jouait de moi pour m'offrir à lui en pâture !!! Cette idée ne me plaisait guère, particulièrement lorsque je repensais à l'incident du pop-corn le soir de nouvelle lune ou j'avais failli servir d'amuse-gueule à une jeune fille si je ne lui avait pas mordu le pouce au moment ou elle m'avait attrapée. Enfin là n'était pas le problème, qu'allait elle faire ? Je m’apprêtais à lui proposer d'aller prévenir la police quand brusquement elle me demanda de l'attendre. … … Fiouf pensais-je, à moins que … Ah non c'est bon elle est partie dans la même direction que le voleur, le pauvre il va prendre … tellement cher, haha au moins comme on dit, il aura récolté ce qu'il a semé.

Elle finit par revenir, cinq minutes plus tard, son sac à la main. Une fois à ma hauteur je lui murmurais

« Quel caractère et quelle force pour aller récupérer ce sac dans les mains d'un homme, armé en plus. Un vrai loup. »

Je tournais la tête discrètement pour voir sa réaction, avant de reprendre ma marche et m'installer dans le café où Joy avait l'habitude de travailler. A première vue elle ne semblait pas sur les lieux... heureusement car rester avec un autre loup-garou qu'elle aurait pu sans aucun mal la contrarier. Je prenais place rassuré dans un coin du bar et laissais naomi s'installer sur la banquette. Nous étions isolés des autres clients, ce qui nous permettrait de parler si elle le voulais bien de … fourrure... et de crocs !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Mer 26 Mar - 13:56


Les murs n'ont pas d'oreilles


Leon nous fit installer à une table à l’écart pour que nous soyons tranquilles. Je savais, depuis le regard qu’il avait posé sur moi, que ma nature de louve ne lui était pas inconnue. Peut-être qu’il pourrait m’aiguiller sans se montrer envahissant. Il était plutôt timide alors je pouvais compter sur sa discrétion. J’aimais entrer dans le vif du sujet de manière brusque pour analyser la réaction des gens en face de moi.

J’ai donc posé clairement ma question à Leon.

- Tu sais ce que je suis, n’est-ce pas ?

Il bafouilla quelques mots dans l’embarras puis finit par m’avouer qu’il supposait fortement certaines choses.

- C’est Beacon Hills, tout ce qui serait étrange ailleurs devient tout à fait normal ici, dit-il.

C’était exactement ce que je voulais savoir. Il y avait donc bien une communauté qui vivait parmi les autres habitants. Beaucoup de loups comme je l’avais senti en arrivant. Mais en parlant d’odeur et de sensations instinctives, je ne parvenais pas à déterminer ce qu’il était lui.

- Et toi, quel genre de personne es-tu ? Et par personne, je parle évidemment de ta seconde…nature.

Je fus surprise d’apprendre que la race des métamorphes s’étendait à d’autres créatures mais ça expliquait pourquoi ma louve n’avait pas capté précisément sa trace.

- Un tigre, répétai-je pour appuyer son histoire. C’est singulier. J’ai croisé beaucoup de mes semblables, tous aussi différents les uns des autres, mais j’avoue que toi, tu es dans une autre catégorie.

En me remémorant les tensions qui m’envahissaient depuis quelques jours, je me demandai si la pleine lune avait également un effet sur lui.

- Comment réagiras-tu demain soir ? Ai-je questionné.

Les explications de Leon me parurent claires et je pus le ranger dans mon esprit dans la catégorie des inoffensifs plutôt que celle des potentiels obstacles. Nous avons discuté encore un moment en prenant un deuxième verre puis il me prévint qu’il fallait qu’il rentre s’il voulait réussir à aller en cours le lendemain. J’avais également de nombreuses choses à faire alors je l’ai suivi et nous sommes sortis du bar soulageant nos oreilles dans le silence nocturne.

Avant que nous nous séparions, Leon m’interpella.

- Il y a une fête costumée samedi soir, si ça te dit, on peut y aller ensemble. Ça a l’air sympa et tu pourrais t’y faire des amis, argumenta-t-il en me donnant un flyer de la soirée.

Même si je n’avais pas vraiment dans l’idée de m’intégrer ici, la proposition me plut. Je lui confirmai avec un sourire que je serais présente.


© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Jeu 27 Mar - 12:40


Il va sentir bon la provence

J'avais répondu aux questions de Naomi de la manière la plus simple possible. Elle semblait avoir été captivée tout du long. La seule chose que j’espérais était qu'elle ne s'en prenne pas à moi demain soir. L'heure tournait et je devais rentrer car la fatigue commençait à se faire ressentir et la jeune fille semblait vouloir en faire de même. Nous nous apprêtions à nous séparer seulement j'avais envie de la regarder une dernière fois dans les yeux mais comment faire je sais pas quoi lui dire moi. Embarrassé j’enfonçais la main droite dans la poche de mon pantalon, un bout de papier effleura mes doigts. Je me rappelais de la soirée organisée pour mardi gras. Je n'avais aucune envie d'y aller mais j'e l'appelait tout de même, sa tête se tourna dans ma direction, et là, je proposais qu'on aille la bas ensemble en lui tendant le prospectus que j'avais dans la poche. Elle sembla approuver avant de repartir. Je rentrais dans ma chambre en pensant quel idiot, tout ça pour un regard. Abruti t'as même pas de costume à mettre et encore moins d'idées de déguisement. Mais tant pis je verrais ça demain maintenant, après tout il me reste encore deux jours et comme demain la lune sera pleine il valait mieux que je m'enfouisse sous la couette. En regardant le plafond je pensais, voudra-t-elle faire une sortie avec un mini tigre dans les bois demain ?
Le lendemain matin lorsque je descendais déjeuner elle devait très certainement encore dormir. J'aurais voulu lui proposer de faire un truc ce soir. Sortant une feuille de mon sac je lui écrivais

« coucou, c'est Leon. J’espère que tu as bien dormie, je voulais te proposer de faire un truc ce soir, si ça te tente retrouves moi au même café que hier soir vers 18 heures. Ah et évites de prendre un bocal pour enfermer le mini tigre ou je me vengerais le lendemain Wink »

Puis, avant de quitter les lieux, je glissais discrètement le mot sous la porte de sa chambre... en espérant que ce soit la bonne. Je ne traînais pas car je commençais les cours avec la remplaçante de physique qui semblait vraiment avoir un grain contre moi. Espérons qu'elle ne découvre pas que c'est moi qui a uriné sur les murs de chez elle, sinon je passerais je pense de nombreux samedis en colle. La journée se passa sans incident majeur mis à part la prof de maths qui m'avait encore humilié. Mais cela aussi commençait à rentrer dans la normalité. Comme il n'était que 16 heures je fis un petit tour à la piscine avant d'aller me rendre au rendez vous proposé. C'était relaxant et en plus je sentirais bon car j'avais pris une bouteille de savon le petit marseillais à la lavande pour quand j'irais à la douche en sortant.

Il était 17h 55 quand je franchissais la porte du café. Gloups, zut j'avais oublié qu'elle serait probablement là. Discrètement je prenais place dans un coin du café ou je pouvais regarder en même temps la porte d’où sortait les serveuses et l'entrée du café. Soudain la miss lupine que je connaissais depuis un bout de temps entra dans les cuisines, par chance elle ne m'avait pas vu, du moins pour l'instant. Je croisais les doigts en espérant que le parfum de la lavande masquerait l'odeur de loup de Naomi étant donné que j'avais quand même passé un moment en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Jeu 3 Avr - 16:06


Est-ce un rendez-vous galant ?



La soirée avec Leon avait été agréable.  Nous avions beaucoup parlé. J’étais resté discrète sur la raison qui m’avait amené à Beacon Hills mais semblait avoir été totalement sincère. Je sortais de la douche quand quelque chose par terre attira mon attention. Je saisis le morceau de papier qui dépassait du seuil de la porte.

« Coucou, c'est Leon. J’espère que tu as bien dormie, je voulais te proposer de faire un truc ce soir, si ça te tente retrouves moi au même café que hier soir vers 18 heures. Ah et évites de prendre un bocal pour enfermer le mini tigre ou je me vengerais le lendemain ».

Son humour me fit sourire. Il était attachant lorsqu’il jouait de ce côté sensible. C’était l’invitation d’un ami ou une technique de séduction, je ne savais pas mais j’aimais bien sa compagnie. Je posai le mot sur la commode et choisis quelle serait ma tenue du jour. Je pris une jupe à carreaux dans les tons vert et bleu foncés. Une chemise blanche pas trop centrée pour ne pas rendre l’ensemble vulgaire. Les collants opaques et les bottes étaient noires alors je choisis des jambières rouges pour aller avec le tout. Je regardais mon reflet dans le miroir en décidant de mettre la cravate qui allait avec la jupe pour parfaire le look d’étudiante. Je laissai mes cheveux détachés et sortis de la chambre.

Cette tenue était faite pour me fondre parmi les autres. J’allai sur le campus pour me renseigner sur les cours que je pourrais suivre si je devais rester plus longtemps ici. Il me manquait un semestre pour valider mon diplôme. Même si je n’oubliais pas Christy je devais quand même trouver un moyen de gagner ma vie. Je lisais le programme des cours qui m’intéressaient quand un frisson me parcouru le dos. J’étais à l’intérieur du bâtiment alors il ne pouvait pas s’agir d’un coup de vent. J’avais senti la présence de loups sur ce campus mais aucun ne m’avait fait éprouver cette sensation. Je tournais les yeux vers celui qui s’était suffisamment approché de moi pour que ma louve soit alertée. Je fis un pas en arrière au moment où il passa. Il me toucha le bras pour s’excuser et baissa les yeux avant de repartir. Le contact amplifia cette sensation sans que je puisse la définir clairement. Je détournai les yeux en me dirigeai dans un couloir.

Certains cours dans les amphithéâtres étaient accessibles aux nouveaux et la femme à l’entrée me conseilla d’y participer pour être sûre avant de m’engager. Je quittai le campus en fin d’après-midi avec l’envie de m’y inscrire. Le professeur de biologie avait été passionnant. Si la piste qui me conduisait à Christy me le permettait, j’avais envie de finir mes études.

Je regardai instinctivement ma montre et me rappela soudainement l’invitation que j’avais trouvée le matin même. La bonne humeur de Leon allait sans doute effacer les mauvaises impressions qui me poursuivaient. Je me dépêchai pour ne pas arriver trop en retard.

En entrant dans le bar, je perçus une odeur et orienta mon regard dans cette direction. C’était Leon qui sentait la lavande. Il me sourit et m’invita à m’assoir à ses côtés. À peine installée, une jeune se précipita vers nous pour prendre commande. Quelque chose me disait qu’elle ne s’était pas imposée seulement pour cette raison. Je dévisageais Leon en lui demandant d’un regard s’il la connaissait.



© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Sam 5 Avr - 10:25






Pelage blanc et fourrure tigrée
petite débarquation

J’ai passé ma journée haut perché sur ses talons de malheur, et ce n’est pas maintenant que je vais m’en défaire! En effet je suis sensé terminer mon service à 18heure, mais le patron n’a pas eu meilleur idée que de me garder une heure de plus avec en échange : "c’est ça ou ton salaire va soudainement perdre de l’ampleur ! Tout est magique ici !" J’ai préférée ne rien dire, bien que ce ne soit pas dans mes habitudes. Combien de fois mes nerfs ont faillit lâchés suite aux commentaires désagréables de ce fourbe et vil salop ? J’ai arrêté de compter à force, ces nombres de fois où j’ai faillit planter mes griffes dans son abdomen ! Bon peu importe, je dois arrêter de penser à cette ordure chaque jour, ça commence à devenir douteux !

La mine sérieuse, je retourne dans la pièce restaurant, où les clients dégustent des délicieuses pâtisseries qui me mettent, depuis plusieurs heures, l’eau à la bouche. L’odeur du café se mêle également à celle des petits délices. A ce rythme là, ça en devient presqu’une torture ! A midi, je n’ai mangé qu’un petit sandwich au pâté, et encore je n’ai pas eu le droit aux tomates garnis. Mes pieds me font un mal de loup, mais je tente d’oublier la douleur en voyant Léon assied a une table. Il est accompagné d’une charmante jeune fille blonde ! Je lève un sourcil et sourie en coin avant de prendre mon carnet et de me diriger vers eux. En chemin, je sens que ma vie se fige. Mes pat ralentissent et mes sens ne se concentrent plus que sur elle. Je fixe la blonde sans gêne, sentant avec certitude ses gênes lycanthropes, et ce malgré la forte odeur de lavande qui me rentre dans les narines ! Cette fille est une louve. Je ne sais pas comment réagir exactement, là! Dois-je simplement ignorer le fait de le voir avec une autre louve ? Ou dois-je péter un bon câble pour lui montrer qui est le patron ? Sinon je pourrais très bien prendre mon tond sarcastique habituel !

Je n’eu pas le temps d’avoir une pensé de plus, que je me retrouve devant leur table. Je sourie, comme toute bonne serveuse pleine de politesse, même si en réalité j’aimerais le prendre par le col et lui demander ce qu’il fait avec elle. Je prend légèrement ça comme une trahison. C'est ridicule d'un côté, rien ne me dit que cette fille passera un jour avant moi. J’essaie alors de me convaincre que ce n’est rien de grave. « Oh bah tiens… ! » dis-je un sourire crispé au visage, en les regardant à tour de rôle. J’esquisse alors ensuite un sourire hypocrite, avant de continuer, faisant valser mon stylo dans la main. « Qu’est ce que je peux vous servir les boules de poils ? » Je joue avec mes mots, ils sont mon terrain de jeu. Quand je dis quelque chose, je ne le dis pas au hasard, comme ça sur un coup de tête. Non, quand je dis quelque chose, ça a une signification. Alors le fait de les appeler boule de poil n’a rien d’un petit surnom amical lié à leurs têtes d’ange.    

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Sam 5 Avr - 17:43


Coincé entre deux regards



Il était 17h 59 lorsque Naomi poussa la porte d'entrée, elle avait du d’ailleurs se précipiter à en juger par les légères couleurs qu'avaient son visage. Faisant un léger signe pour lui signaler ma position elle s'installa à coté et je tentais alors de cacher tant bien que mal un sourire niais. C'est vrai que la pensée de sentir une demoiselle aussi charmante aussi proche de moi ne m'était pas inconfortable. Cependant, le sourire s'estompa rapidement à la vue de Joy, elle aussi était ravissante mais réellement intimidante. Elle avait beau être au bout de la salle son regard croisa le mien et je pus apercevoir une légère expression sur son visage qui me semblait machiavélique.

Je me décomposais en voyant la serveuse approcher de notre table fais tes prières Léon  pensais-je. « Oh bah tiens… ! »  Les premiers mots ne présageaient rien de bon cependant je me devais de rester fort. Nan mais c'est vrai quoi mec, assume, tu invites cette fille dans ce bar en sachant les risques que tu prends murmura une voix dans ma tête. Au même moment je vis le regard de Naomi me dévisager légèrement amusée. Ça y est c'est la fin, laissez moi deviner je suis devenu rouge écarlate ?  Quelle honte il est beau le tigre... avoir peur face à une fille

« Qu’est ce que je peux vous servir les boules de poils ? » Je savais que entre Joy et son patron c'était une belle histoire. Elle n’était par conséquent pas en position de force. Cela me redonnait un peu d'assurance, je voulais être un peu sournois avec elle, pour une fois... Mhm quelle pâtisserie te fais le plus envie chère Joy ? Calmement, d'un ton doux et posé je répondais à l'employée du bar "Laisses moi réfléchir, La crêpe au sucre me tenterait bien mais les gaufres aussi... ou alors la petite coupelle de fraises au menu du jour. C'est un choix difficile mais bon va pour une crêpe beurre sucre, et avec je prendrais un jus d'ananas si possible." je fixais Joy pour voir sa réaction avant de me tourner  vers Naomi pour ajouter "et toi ? Désires tu quelque-chose en particulier ?"

Je savais pertinemment que je ne resterais pas vainqueur très longtemps et j'imaginais sans peine Joy  beurrer et sucrer ma crêpe a m'en dégouter pour, à ses yeux  réprimer la petite rébellion que je venais de commettre. Horreur et en plus cette nuit je serais tout petit! Je l'imaginais déjà sortir les griffes et m'attraper avec  par la nuque comme un petit chaton, je devais tout mettre en œuvre pour cette nuit rester un maximum de temps avec Naomi comme cela je serais doublement gagnant puisque non seulement j'éviterais les représailles mais surtout, je serais avec une compagnie des plus plaisantes. Ah oui mais attends, et si les deux minettes, enfin non les deux louves venaient à bien s'entendre... Nerveusement je poussais un petit couinement avant de porter ma main devant ma bouche d'un air désolé tentant de sourire de nouveau à la belle blonde. Les deux filles avaient à ce moment là le regard braqué sur moi. Enfin, Naomi fit sa commande, je comprenais alors que je n’étais pas encore tout à fait sorti d'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   Mer 9 Avr - 15:27


Y aurait-il de la concurrence ?


Cette fille mettait Leon mal à l’aise. Ça le rendait mignon et moi ça me faisait rire. Par politesse, je me contentais d’un sourire amusé en le dévisageant. Sans lever les yeux du carnet sur lequel elle notait les commandes, la serveuse nous demanda :

- Qu’est-ce que je peux vous servir les boules de poils ?

La question réveilla immédiatement ma louve qui se sentit démasquée. Je n’avais même pas pensé à sonder le bar en entrant pour découvrir s’il y avait des loups à l’intérieur. Ma curiosité trouva une réponse dans ce que venait de dire la serveuse.

Leon tenta d’agacer la fille que je supposais être une amie. Je devinais ça au sourire espiègle qu’il affichait.

- Laisses moi réfléchir, la crêpe au sucre me tenterait bien mais les gaufres aussi... ou alors la petite coupelle de fraises au menu du jour. C'est un choix difficile mais bon va pour une crêpe beurre sucre, et avec je prendrais un jus d'ananas si possible.

Leon nous balaya du regard tour à tour et finit par se tourner vers moi.

- Et toi ? Désires-tu quelque-chose en particulier ?

- Une crêpe nature me tente bien, ai-je dit à la serveuse. Avec un verre de jus de pommes, s’il vous plait.

Quand elle fut suffisamment éloignée pour que je puisse parler, je me suis penchée vers Leon.

- On dirait que ma présence la dérange. J’espère que je ne t’attire pas d’ennuis, ai-je demandé.



© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pelage blanc et fourrure tigrée (PV Léon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parties de chasse perturbé [PV Pelage de Tigre]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)
» Pelage de Lion
» Baptême d'une chatonne [PV Petite fourrure]
» La fédération Belge de la fourrure attaque GAIA en justice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Dans les quartiers de Beacon Hills :: Dans la rue-
Sauter vers: