Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   Dim 30 Mar - 5:17



drive until you lose the road
or break with the ones you have followed


Contexte:
 

Le chemin du retour fut beaucoup moins allègre que celui de l’aller. Et dire que quelques heures à peine, nous rions de voir notre si grande chasseuse en jupe et chaussettes hautes. Mais même la plus forte des personnes a des moments de faiblesse. Si nous avions su que nous serions là, maintenant. Jaycee avait les joues humides. Isaac la tenait dans ses bras. Maintenant que nous étions loin du charivari du carnaval, nous pourrions laisser tomber nos masques d’adolescents normaux. Je retirais le mien avant de reporter attention à la route.

Cherchant une lueur améthyste ou quoi que ce soit que je pourrais connecter à mon frère de meute. Je le savais plus libre et détaché de nous, revenant toujours en notre direction. Mais comment pouvait-il en être arrivé à ce point. Cette fête aurait dû créer de nouvelles rencontres, non se solder avec un départ. Je serrais mes doigts nerveusement sur le volant et, tout en attendant que la lumière repasse au vert, je me concentrais sur les odeurs environnantes. Des parfums de sueur et de maquillage ainsi que des effluves de divers alcools, boissons dont je ne pouvais encore distinguer les déclinaisons. Rien qui ne pourrait me pister. Je soupirais avant de reprendre la route.

Je stationnais la voiture dans l’entrée de la tanière. Descendant rapidement de celle-ci, j’aidais Isaac à soutenir Mary-Jaycee alors que nous rentrions à la maison. Je ne savais pas si les autres nous rejoindraient. Ils devraient toutefois être mis au courant.  Miyavi était important pour eux. Pour tout le monde, à dire vrai. Nous nous installions dans le salon. Je pris le plaid qui recouvrait habituellement le sofa et recouvrais Jaycee de celui-ci. Je m'assis à côté d'elle et la regardais en tentant de me faire rassurant.

-On va le retrouver. Je te le promets.

Je tentais de garder un ton optimiste dans ma voix, assurant à la jeune femme ma présence tout comme la véracité de mes paroles. Je l'attirais ensuite contre moi, la prenant dans mes bras comme un grand frère le ferait. Durant la fête, j’avais été un peu dur avec Jaycee par rapport à sa transformation. Lui imposant mon aura de façon presque sans-cœur. Ne semblant pas tenir considération de ses sentiments.

Mais je ne sais pas… on dirait que je perdais le contrôle de la situation. Et cela n’était pas simplement dû au fait qu’elle se métamorphose en plein lieu public. Tout le monde ne se portait pas si bien. Stiles en proie à de violentes insomnies. Allison qui me regarde avec des éclairs dans les yeux. Lydia qui est en possible danger en raison des pertes de contrôle de mon camarade de lycée.

Je devais cependant rester positif. Il fallait que je garde espoir et confiance. Pour les autres : c'était mon devoir. Tout comme il fallait que je leur parle de la difficulté d’Aaron à gérer sa nouvelle puissance. Ça nous concernait tous. Et c'était une des raisons pour lesquelles je ne pouvais pas tout abandonner. Je parlais de le retrouver… mais il avait quitté de lui-même. Peut-on réellement sauver quelqu’un qui ne souhaite pas l’être ?

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Isabella Eldder

avatar

Alias : ♫ Bella' ♫
Age : 22
Messages : 185
Dollars : 218
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Auprés de Scott et de la meute.

MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   Dim 30 Mar - 17:13



J'avais quitté le loft sans eux au départ, autant parce que j'avais finis par ne plus être à l'aise du tout, que parce que je souhaitais poursuivre mes recherches sur le shinigami qui me hantait et souhaitait ma mort. J'avais apprécié le début de la fête, mais les vapeurs d'alcools m'avaient finalement repoussée, et après avoir prévenu Scott de mon départ à pied, j'étais simplement rentrée à la tanière. La première chose que j'avais faite avait été de me changer, retrouvant la chaleur d'une robe correcte, sans bijoux ni rien. Je m'étais ensuite installée sur le canapé, des livres et mon carnet en main, et je m'étais mise à travailler. C'est pourquoi, lorsque tout sembla tourner autour de moi, alors que je me trouvais dans le petit salon, et que la sensation de déchirement dans ma poitrine se fit ressentir, je cru que j'allais m’effondrer. Pour moi, il était impossible que cette soirée puisse mal finir, du moins, de ce point de vue-ci. Une attaque de monstres étranges me paraissaient presque naturelle, un incident surnaturel, un combat entre un chasseur et l'un des nôtres. Tout cela auraient pu se passer, et cela ne m'aurait pas réellement surprise en fin de compte. Mais le départ de Miya, aussi brutal, je ne m'y étais pas attendue du tout, et je ne pense pas que Mary-jaycee non plus.

Je rangeais mes affaires et attendit sur le palier, un plaid sur les épaules, de les voir rentrer. Cela ne dura pas longtemps avant que les phares de l'impala ne m'éblouissent, et que la voiture s'arrête dans l'allée. Scott fut le premier à sortir, coté conducteur, et je vis Isaac faire de même en soutenant notre sœur de meute. Ils l'installèrent sur le sofa, et Scott la recouvrit du plaid, lui promettant qu'il allait retrouvé le kanima félin. Revenant vers eux, je me précipitais dans la cuisine et préparait plusieurs chocolats chauds et café, avant de tout poser sur un plateau et de retourner dans le salon, où je déposais mon fardeau sur la table basse. La douleur que je sentais dans chacun de leurs cœurs me fit frémir, mais je me concentrais afin de fermer le dons aux partages des souvenirs. Ce n'était pas le moment, j'étais moi-même perplexe par ce qu'il s'est passé, je ne pouvais décemment pas sombrer maintenant alors qu'il fallait aider ma louve de sœur à aller mieux! Je secouais la tête avant de m'agenouiller à coté de Mary-jaycee, posant mes mains sur ses genoux, elle qui était si forte m'apparaissait si fragile. J'aurais tellement apprécié être capable d'effacer sa peine. Reprenant ma forme originelle afin de lui parler sans émettre des ultra-sons, je me penchais vers son visage.

"Scott à raison, on le retrouvera, on le ramènera à la maison, je te le promet..." Dis-je d'une voix douce.

Les garçons allaient devoir m'expliquer ce qu'il s'était passé, puisque j'étais encore loin de la vérité, mais cette promesse serait tenue, je le jurais sur mon honneur de lymnade. J'allais ramener le félin ici, surement aidé de tout le monde, et j'allais lui faire un sermon mémorable pour avoir blessé autant sa sœur. D'un geste affectueux, je replaçais une mèche de cheveux derrière son oreille avant de me relever et de me tourner vers les garçons, leurs offrant les boissons chaudes que j'avais préparées. Un long soupir traversa mes lèvres alors que je décidais de m'asseoir au coté de ma sœur, l'encadrant avec Scott, et de la serrer contre moi, je repoussais le don au maximum, je voulais qu'elle s'appuie sur moi sans craindre de m'affecter. Inconsciemment, je remerciais Mafdet de m'entrainer à maitriser cela, je remerciais mes propres entrainements, je remerciais mon professeur de littérature aux allures de psychopathe, leurs aides me permettaient de réintégrer complètement mes compétences sans avoir à prendre la volonté d'humains. D'une manière naturelle, je caressais sa chevelure, la berçant tout doucement. D'un regard, je réclamais des explications.

Histoire d'être tout de même au courant de tout lorsque je mettrais ma main dans la figure du félin.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   Lun 31 Mar - 18:58



Du déni à la colère




Je tombe dans un état quasi catatonique. Je suis complètement déconnectée de la réalité. J’essaye de sentir Miyavi mais je n’y parviens pas. Il a réellement rompu ce lien de maître à kanima ce qui m’empêche de savoir où il est et comment il va. Je ne réagis pas quand Isaac me prend dans ses bras pour me faire sortir du loft. Il m’a laissée. Pourquoi ? C’est cette question que je ne cesse de me poser tout le long du trajet. Pourquoi ?

Une fois arrivés à la Tanière, Isaac me pose sur le sofa et bientôt un plaid vent recouvrir mon corps. Je tremble. Je ne m’en rendais même pas compte. Scott et Isabella m’entoure, essaye de me réconforter. Je sais qu’ils sont là, mais moi, je suis ailleurs. Je ne saurais dire qui exactement est ici, mais je sais qu’ils font leur possible pour rassurer. Ils me disent que nous le retrouvons, que nous le ramènerons. Qu’ils sont candides. Je sais que nous ne le reverrons pas, pas s’il ne le souhaite pas. Je connais Miyavi. Je crois même savoir pourquoi il a fait ça. C’est probablement en partie pour moi. Quel imbécile ! Mais je sais aussi qu’il l’a sans doute fait aussi pour lui-même, et peut-être même pour Chad...au moins indirectement. Ce qu’on ne ferait pas par amour.

J’entends Scott livrer ce qu’il sait de la situation à Isabella et les autres. Je le laisse faire et Isabella répète que nous le retrouverons. Je soupire et ouvre les yeux mais je ne bouge pas, je continue de fixer un point inconnu de tous, moi y compris. Je repense à Draven. Comme il me manque. Je repense à mes parents. Pourquoi m’ont-ils été enlevés ? Pourquoi moi, je suis encore en vie ? Est-ce pour cela que tu es parti Miyavi ? Pour comprendre ce mystère ? Est-ce pour retrouver ta mère ? Ou est-ce pour désépaissir le mystère de Mick et soulager enfin votre étrange trio des secrets qui vous empêchent de vous concentrer sur cet amour que vous partagez d’une façon ou d’une autre ? Dans tous les cas, pourquoi es-tu parti comme cela ? J’imagine bien Draven haussant les épaules en me rappelant que tu es toi. Je soupire de nouveau et je me redresse. J’attache mes cheveux et retire cette cravate qui m’étouffe. Tu es parti. Je dois faire avec. Je n’ai pas le choix. Alors je ferais avec. Et si tu t’attends à ce que je reste dans cet état, détruite, brisée, tu te trompes ! En me voyant bouger l’un d’eux me répète à nouveau que nous allons le retrouver. Il ou elle, peu importe, s’apprête à me demander de me calmer avant, de me reposer et que nous irons à sa recherche ensuite.

- « Arrêtez de répéter ça ! Vous ne le connaissez pas aussi bien que moi, et pourtant, je suis certaine que vous savez déjà qu’on ne le reverra que s’il le souhaite. Il est parti. Nous devons faire avec ! Scott, si tu nous parlais plutôt d’Aaron. Qu’est-ce qui lui arrive ? »


Comme si un interrupteur avait été actionné, je change du tout au tout. Je reprends mon sang-froid de chasseuse. Je suis plus forte que cela. Je ne pleurerai pas pour toi. Je veux juste penser à autre chose, même si je sais bien que j’en suis incapable. Miya, je te jure que quand je te reverrais tu vas le sentir passer ! Si tu es mort, j’irai te chercher là où tu seras en train de te prélasser, je te ramènerai et je te tuerai de mes griffes !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   Lun 31 Mar - 20:31




La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti
Soutien




Derek me déposa donc devant chez Isabella, devant la tanière de la meute. Je me tournai vers lui et l’embrassai. Je ne savais pas si Ruby avait prévu une sorte de rassemblement pour soutenir Chad, mais je me doutais que Derek et elle allait avoir une discussion après ce qu’il s’était passé avec ce type qu’on avait aperçu dehors avec elle. Peut-être que le reste de sa meute allait les rejoindre d’ailleurs, je ne savais pas et je devais me concentrer sur ma propre meute. Je devais être là pour soutenir Mary-Jaycee. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi Miyavi avait fait ça. J’entrai peu avant que Scott n’entame son explication. Moi non plus je n’avais pas tout suivi. Je m’installai au pied du sofa et pris l’une des mains de Jay dans les miennes. Je voulais juste qu’elle sente que j’étais là. Jay laissa Scott résumer ce qu’il savait avant d’ajouter qu’il devait nous parler d’Aaron. Je ne savais vraiment pas comment elle trouvait la force de se concentrer sur autre chose. Et sa voix me fit un peu peur. Comme si, soudainement, des barrière nous éloignaient. Et quand Scott parla du problème d’Aaron, je retins ma respiration. Je ne tenais pas à affronter un autre Deucalion. Et puis, il y avait aussi…Moi. Après tout, je suis là. Et on ne peut pas dire que tout va bien dans mon cerveau, mais je ne dis rien. Nous avions bien d’autres chats à fouetter, si nous le trouvions…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   Lun 31 Mar - 22:40


Tout savoir





Jaycee se débat si fort que je ne vais pas arriver à la maitriser. Enfin quelqu’un m’aide. Je pensais voir Scott arrivé, mais c’est le mousquetaire que j’avais aperçu qui parlait avec Bella’ qui m’aide. Les griffes de Jaycee m’entaillent le dos tellement elle veut rejoindre Miya. Je tiens ma promesse, la mort dans l’âme. En regardant celui qui se faisait appeler Luka, j’eux une impression de déjà-vu. Un échange de regard me fait pressentir que c’est réciproque. Mais le moment est mal choisit pour fouiller mes souvenirs. Scott arrive enfin. Mon frère est obligé de s’imposer. Au-delà de la douleur de Jaycee, il voit le danger potentiel qu’on nous voit. Je porte Jaycee jusqu’à l’Impala, Scott prend le volant, je passe derrière serrant Jaycee. Nous arrivons à la tanière. Bella’ est déjà là, nous attendant. Le dégrisement est total. Je crois que je ne suis pas prêt de retrouver un moment d’intimité avec Scott pendant un moment. Celui-ci assure à Jaycee, qu’on va retrouver Miya. Bella’ enchérit essayant d’être le plus douce possible. Tous les deux tentent de la rassurer, mais il ne connaisse pas Jaycee comme moi j’ai pu l’approcher.  

Je me souviens de nos paroles ce fameux soir après le bal d’hiver. La louve chasseuse. Le kanima chasseur. Jaycee m’a longuement expliqué leur dualité. Dualité que j’ai sentie en lui faisant l’amour. Un instant nos regards se croisent. Miya m’a averti, je lui ai dit. Mais elle a déjà compris par elle-même. Il ne faut pas aller le chercher. Je ne dis rien. Je ne saurais expliquer pourquoi, je n’en parle pas à Scott.

Déjà Jaycee change de sujet. Je l’admire pour sa force de caractère. J’espère que Chad dont j’ai en tendu le cri tout aussi douloureux trouvera de l’apaisement auprès de sa meute. Stiles est aussi venu pour réconforter Jaycee. Il a vraiment une sale mine. Une ombre violette lui entoure les yeux. Il me semble étrange. Le manque de sommeil surement. Pourtant, il semblait heureux dans les bras de Derek. Mon ancien ne cache plus ses sentiments envers lui.

Je passe derrière le fauteuil de Jaycee et pose ma main sur son épaule et sert doucement. Elle sait que j’ai compris. Je regarde Scott. Il semble se passer quelque chose avec Aaron. Puis Mafdet semblait être accompagnée d’un inconnu pour rejoindre les trois alphas. L’attitude de la druide vis-à-vis de ce gars m’a semblé étrange. Mafdet Mahes pouvait-elle être surprise ? J’attendais de Scott qu’il nous en dise plus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   Sam 5 Avr - 7:11



explanation

Je voyais notre lymnade tenter de rassurer sa sœur de meute avant de la serrer contre elle. Je fis un pas afin de cesser le contact si cela devait tourner aussi mal que la première fois, mais les entraînements avec la sentinelle semblaient porter leurs fruits. Je n’ai aucune idée de ce que la druide fait pour aider mon amie à développer ses habiletés. En espérant que ce ne soit pas des tentatives de meurtre éducatives ou quoi que ce soit dans le genre. Mais je lui restais tout de même très redevable. Je me relèvais afin de m’asseoir sur le banc du piano, histoire de pouvoir faire face à ma meute.

- Arrêtez de répéter ça ! Vous ne le connaissez pas aussi bien que moi, et pourtant, je suis certaine que vous savez déjà qu’on ne le reverra que s’il le souhaite. Il est parti. Nous devons faire avec ! crie Jaycee.

J’accuse le coup sans dire quoi que ce soit. Les coudes sur mes genoux, je pris ma tête dans mes mains avant de passer celles-ci dans mes cheveux et de relever le visage. Bien entendu que les choses ne seraient pas simples. Mais il fallait à tout prix que je reste optimiste, que la négativité ne me gagne pas. La meute semble se fracturer de toutes parts. Et il fallait que je me mente un peu. Il est impossible de penser pouvoir sauver tout le monde sans se tromper un peu soi-même. Je le sais au plus profond de moi, que je ne pourrais pas constamment porter secours aux autres. Mais il fallait que je fasse taire ces pensées et que je les nie le plus possible. Jaycee avait cependant parfaitement raison. Nous devions continuer de vivre. Pourtant, une partie de moi restait bien déterminée à aller le retrouver. Je la fis taire : il fallait laisser le temps au temps. Jaycee reprit la parole.

-Scott, si tu nous parlais plutôt d’Aaron. Qu’est-ce qui lui arrive ?

Elle venait de reprendre tout son contrôle en une seconde. Mais elle avait au moins introduit le point dont je voulais leur parler. La discussion sur le toit avec les deux sentinelles et les deux autres alphas. Tous ces liens qui venaient se resserrer et nos meutes qui se croisaient. Aaron nous avait confié avoir des problèmes avec son loup et nous nous étions tous entendus pour lui venir en aide. Les deux druides y compris. En pensant au gréco-nordique, je posais par réflexe un regard sur mon meilleur ami. Assis au pied du canapé et tenant une des mains de la louve dans les siennes, je notais les cernes qui se creusaient sous ses paupières. Je me relevais et commençais à expliquer la situation.

-Aaron a… des problèmes avec son loup. Lorsqu’il a tué Dylanne, il a gagné de la puissance, mais cela l’a rendu instable. Il est comme un bêta qui ne sait pas se contrôler, mais avec la force d’un alpha.

Je perçois une ombre de panique dans les yeux de mon meilleur ami. Je savais à quoi il pensait en ce moment : Deucalion. Aaron n’était cependant pas comme lui. Il était bon. Il avait un grand cœur et il ne voulait pas tuer sa louve. Mais savoir que Lydia traîne avec lui dans de telles conditions me rendait tout de même inquiet. Elle sentait la mort plus que nous tous et si jamais quelque chose de mal devait arriver, je ne pense pas que je pourrais laisser l’autre alpha indemne.  

-Il craint la prochaine Pleine Lune… Ruby et moi allons tenter de l’aider à contrôler de nouveau son loup, cette nuit-là. Il y aura aussi Mafdet et le nouveau druide. Vous l’avez sûrement vu durant la fête, il était déguisé en héros grec. Il se nomme Erick Dovahkiin. Il s’est proposé pour être l’émissaire de la meute d’Aaron.

Il est puissant et saura bien encadrer notre camarade alpha. Pourtant, je ne parvenais toujours pas à lui faire confiance. Être entouré de personnes qui connaissaient le futur, cela faisait susciter de nombreux doutes en mon esprit. Même Mafdet ne semblait pas s’attendre à voir quelqu’un comme lui surgir en ville. La Pleine Lune arrivait à grands pas. Et qui sait ce qui pourrait arriver ce soir-là.

© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit, tous les chats sont gris - Acte I
» La nuit, tous les chats sont gris, mais le chat est parti. [PV the Pack]
» La nuit, tous les chats sont gris...[pv A.M.E.]
» La nuit, tous les chats sont gris... Sauf moi, je suis rose! (terminée)
» La nuit tous les chats sont gris...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Quartiers résidentiels :: Tanière Eldder-
Sauter vers: