Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I just wanna bully you... [PV Bella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chelsea Davis

avatar

Alias : You can call me queen bee
Age : 23
Messages : 59
Dollars : 81
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: I just wanna bully you... [PV Bella]   Lun 12 Mai - 22:01


Hit me with your best shot

Le réveil sonne dans la chambre plongée dans l’obscurité. Deux yeux gris s’ouvrent immédiatement, comme s’ils s’étaient préparés à cet éveil brutal. Un soupir se fait entendre alors qu’elle étend ses bras, coupant la sonnerie au passage. Elle la met toujours au minimum, car un simple grésillement suffit à la sortir du sommeil. Ses jambes nues se dégagent des couvertures et cherchent le sol à tâtons, elle frissonne au contact glacé de ses pieds sur le lino. Son premier effort de la journée et la voilà debout, passant ses mains dans ses longs cheveux. Elle se dirige jusqu’à la fenêtre dans le noir et appuie sur le bouton d’ouverture automatique des volets. La lumière du soleil l’aveugle momentanément. Puis elle regarde la route, les maisons en face, les jouets laissés dans la cour de ses voisins, les fleurs, les voitures garées... Tout est si calme à cette heure.

Elle s’étire, son débardeur remontant légèrement sur son ventre. Le voisin d’en face est sûrement en train de la regarder depuis sa fenêtre, comme d’habitude, mais elle s’en moque. S’il la trouve désirable c’est tant mieux, non ? Une douche, un petit déjeuner et un maquillage méticuleux plus tard et la voilà partie. Aujourd’hui est une journée ordinaire. Et grise.

Les pneus de sa voiture crissent sur les graviers du parking du lycée, elle vérifie une dernière fois que son maquillage est parfait avant de sortir. Dès la première marche, toute sa petite bande se rue vers elle en piaillant, elle sourit en prenant une voix aigüe. « Saluuuuuut ma chériiiiie ! » « J’adoooore ta jupe ! » « Faut trop que je vous raconte, truc de fou ! » Et la valse des ragots démarre, comme tous les matins. Et tous les après-midis. Et tous les soirs.

Elles traversent le couloir, les gens s’écartent à leur passage, elle devant et ses copines un peu en retrait. Elle lance des clins d’œil aux garçons, enfin seulement ceux qui sont à peu près dignes de son intérêt. C’est à peine si elle se rend encore compte de ce qu’elle fait, c’est devenu tellement machinal… Comme un carrousel qui tourne, encore et encore. Elle perd un instant son sourire, cachée par la porte de son casier. Elle récupère son classeur qu’elle cale contre sa hanche avant de repartir vers sa salle de classe. Ah non. Elle a trouvé quelque chose de plus intéressant à faire. Son sourire change, prenant un côté joueur, comme lorsqu’elle s’apprête à tourmenter quelqu’un. Elle s’approche d’un casier ouvert, pose sa main sur la porte et le referme avec assurance, appuyant son coude dessus pour que sa propriétaire ne puisse plus y accéder.

« Salut Bellaaa… C’est fou ce que tu es jolie aujourd’hui ! »

Elle ne la quitte pas des yeux, comme un prédateur jouant avec sa proie. Elle entend ses copines glousser dans son dos, se demandant avec impatience ce qu’elle prépare. Une chose est sûre, elle n’est pas venue la voir uniquement pour la complimenter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Eldder

avatar

Alias : ♫ Bella' ♫
Age : 22
Messages : 185
Dollars : 218
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Auprés de Scott et de la meute.

MessageSujet: Re: I just wanna bully you... [PV Bella]   Mer 14 Mai - 16:44


I'ts time to change your life

Aujourd'hui n'était pas une journée particulière, on était mardi, c'était l'une des rares fois où personne ne squattait la maison. La tanière lui était apparu très vide, sans aucun membre de la meute pour faire du tapage ou s'entrainer dans le garage. Le réveil avait été pourtant tout aussi similaire, et après avoir prit son petit-déjeuner, composé de fruits, elle était partit se doucher, frissonnant en revoyant la marque du shinigami sur sa poitrine. Elle était la prochaine à mourir, en même temps que son professeur de littérature, ce qui était en soit, un véritable comble. Isabella s'habilla rapidement, jean gris, escarpins à talons aiguilles noirs, pull noir à col, et elle n'oublia pas de placer les fines lames à ses chevilles. Il fallait toujours rester sur ses gardes, d'après Mary-Jaycee. Un mince sourire peiné se dessina sur ses lèvres, Miyavi lui manquait atrocement aussi. Lorsqu'elle eut finit de se coiffer, histoire qu'aucune goutte d'eau ne se dévoile, montrant ainsi sa vraie nature au monde.

Le trajet jusqu'au lycée lui apparut alors monstrueusement long, ce n'était pas la première fois qu'elle y allait seule, certes, mais elle avait prit l'habitude de conserver le liens empathique avec les autres, histoire d'être, dans son esprit, toujours en présence de ceux qu'elle aimait. Le temps semblait se couvrir, et Isabella regretta de ne pas avoir prit de capuche, mais elle repartirait surement avec Lydia le soir même, donc elle se savait tranquille. Elle passa les portes de l'établissement sans même faire attention à ses gestes, tout était machinale pour elle, sauf quand elle était accompagnée, et là, ce n'était pas le cas. La lymnade atteignit les casiers assez rapidement malgré ses talons hauts, et l'ouvrit, déposant le peu d'affaire qu'elle avait prit et récupérant les livres de littérature sur le surréalisme. Elle allait se saisir de son manuel d'histoire lorsque la porte de son casier se referma d'elle même. La jeune femme leva ses yeux vert d'eau sur la personne qui avait refermé la petite porte de fer, et sentir son sang se glacer dans ses veines. La seule journée où elle était totalement seule, elle retrouvait les ennuis, évidemment!

Parmi la grande populace qui hantait le lycée, il y avait ceux qui étaient rejetés, comme Stiles ou Scott au début, puis les très bons élèves, il y avait les gens qui étaient populaires pour on ne sait quelle raison, l'équipe de Lacrosse, ceux qui étaient comme Lydia, très populaire mais cachant une grande intelligence, et il y avait les gens comme elle : Chelsea Davis. Eux s'amusaient du mal-être de la première catégorie, et le plus gros probleme d'Isabella, était qu'elle faisait partie des deux premières. La blonde l'avait déjà humiliée plusieurs fois en publique, certes, Isa s'était ensuite vengée en l'induisant en parlant de ceci à Miyavi, qui avait alors bousculé la blonde dans la cafeteria, renversant son jus sur son t-shirt, mais personne n'avait su que cela venait d'elle. Le plus gros souci, là maintenant tout de suite, venait du fait qu'Isabella n'avait personne pour la défendre oralement, son carnet de discussion était rangé dans son sac, et elle était présentement une simple muette face au groupe de filles le plus populaire du lycée.

« Salut Bellaaa… C’est fou ce que tu es jolie aujourd’hui ! »

La dite Bella sursauta en entendant son prénom avec cette voix aussi haute-perchée, c'était tout bonnement un massacre auditif. Cependant, la remarque la laissa perplexe. Depuis quand la complimentait-elle ainsi? Le gloussement des amis de la blonde lui laissa comprendre la possible suite des évènements. La jeune Lymnade prit une longue respiration pour se calmer, fit un signe de tête et finit par verrouillé son casier sous les yeux de l'humaine qui avait décidé de se servir d'elle comme défouloir pour la journée, et tenta de s'éloigner. Elle avait un pouvoir puissant, elle aurait put lui faire vivre un enfer en lui envoyant ses émotions, même lui faire peur avec de l'eau, ou avec les lames, mais dans ce genre de cas, la violence verbale était la seule chose où Isa restait impuissante lorsqu'elle ne peut pas écrire, et c'était le cas. Un frisson lui parcourut l'échine lorsqu'elle sut que ce n'était pas terminé, parce que les copines de la demoiselle vinrent lui bloquer le passage. Elle serra les poings, et pensa très fort qu'elle commençait à en avoir sérieusement marre de tous les ennuis qui lui tombait dessus ce mois-ci.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea Davis

avatar

Alias : You can call me queen bee
Age : 23
Messages : 59
Dollars : 81
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: I just wanna bully you... [PV Bella]   Mer 14 Mai - 22:05


Hit me with your best shot


Sa petite victime tourne les talons, malheureusement pour elle les comparses de la grande blonde l’encerclent en gloussant. La reine des abeilles fait imperceptiblement rouler ses épaules, comme un échauffement à son petit exercice. Elle pose sa main sur l’épaule de la brune, la forçant à lui faire face. Cherche la petite lueur craintive dans ses yeux. Sourit.

« Pourquoi tu t’en vas déjà Bella ? Je vais pas te faire de mal enfin… »

Son ton est doucereux, comme du miel empoisonné. Elle la sent trembler, elle sent sa peur. Pourquoi est-ce la seule chose qui illumine ses journées ? Pourquoi en est-elle réduite à cela pour se sentir vivante ? Ses lèvres s’affaissent progressivement, la colère monte en elle sans qu’elle en sache vraiment la raison. Elle se dit d’arrêter de réfléchir, d’arrêter de penser.

« T’as vu comme elle tremble ? Haha ! »

« La ferme. »

La fille qui se moquait d’Isabella se tait, comme si elle s’était pris une gifle. La reine ne l’a même pas regardée avant de lui rabattre son caquet. Honteuse, elle se glisse en dehors du cercle et s’en va, sûrement vers les toilettes pour pleurer. Cet accès de colère épanché, la terreur blonde retrouve son sourire hypocrite. En réalité c’était à sa voix intérieure qu’elle demandait de la boucler, mais cette fille l’agaçait de toute manière. Elle n’a pas besoin de douter, elle doit avancer c’est tout. Elle passe nonchalamment sa main dans ses cheveux, de nouveau calme.

« Bon. On va discuter toute les deux, tu veux bien ? »

Elle masque sa bouche derrière sa main, dans une moue faussement confuse.

« Oh mais non ! C’est vrai : tu ne peux pas ! »

Comme au théâtre, les rires se font entendre juste au bon moment. Comme si tout était orchestré, minuté. Ils s’arrêtent au moment où elle fait mine de reprendre la parole. Elle les sent toutes accrochées à ses lèvres, prête à se repaître de ses paroles comme une horde de hyènes affamées. Elle se délecte un instant de cette sensation de toute-puissance, bien qu’elle sache pertinemment qu’il ne s’agit que d’une illusion, avant de reprendre :

« Je suis vraaaiment dééésolée Bella, j’avais oublié que tu étais une petite muette socialement attardée. »

Les rires reprennent. Ça doit vraiment être un cauchemar pour elle. Tout le monde l’entoure, aucune échappatoire, aucun ami prêt à prendre sa défense. Chelsea sait très bien humilier les gens seule, mais elle sait aussi que c’est ce qui marche le mieux sur les personnes comme Isabella. Se sentir abandonné et vulnérable. Que ses vieux démons la reprennent, que le doute s’insinue en elle, comme une mauvaise herbe.

Ta souffrance me fait me sentir vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Eldder

avatar

Alias : ♫ Bella' ♫
Age : 22
Messages : 185
Dollars : 218
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Auprés de Scott et de la meute.

MessageSujet: Re: I just wanna bully you... [PV Bella]   Mer 14 Mai - 22:57


Let me show you what is the real pain!

Isabella avait tenté de fuir, mais les dindes qui gloussaient encore l'en avait empêché, et en se retournant de nouveau, elle faisait face à la blonde de ses cauchemars. Une pensé lui traversa l'esprit, si elle l'asservissait, elle pouvait devenir la reine du lycée sans probleme. Mais là encore, la bonté de la jeune lymnade l'emporta sur l’égoïsme, et elle ne fit rien qu'attendre. Mais Chelsea fit la seule chose qu'il ne fallait surtout pas faire, et elle posa sa main sur l'épaule de la douce Isa.

« Pourquoi tu t’en vas déjà Bella ? Je vais pas te faire de mal enfin… » Entendit-elle au loin, comme un écho.

Un tremblement se mit à la secouer, c'était léger, rien de très lourd, mais le choc restait là quand même. Elle venait d'encaisser une nouvelle vie en mémoire émotionnelle, et c'était toujours aussi douloureux. Isabella déglutit en revoyant cette fillette obtenant toujours ce qu'elle voulait hormis de l'amour parentale, et la vit devenir peu à peu cette jeune femme froide, craintive et superficielle et sa vie monotone s'étaler comme un long film en noir et blanc. Isa frissonna, il ne faisait pas froid, mais cette fille n'avait pas conscience du mal qu'elle pouvait causer autour d'elle sans connaitre les gens. Elle n'avait pas conscience que son mal être affectait celui des autres qui, souvent, étaient bien plus en difficulté qu'elle.

« T’as vu comme elle tremble ? Haha ! » Se moqua l'une des filles.

« La ferme. »

La fille qui se moquait d’Isabella se tait, et finit par s'en aller, probablement pour pleurer, mais tout n'est pas finit. Elle le sait, elle en à l'habitude, pas forcément avec la terreur blonde, mais avec d'autres. C'est toujours pareil, le même schéma, frapper les plus faibles, parce qu'on ne sait plus où l'on a mal. Elle avait apprit à les connaitre, elle avait fait leurs portraits il y a déjà un an, à tous. Un éclair de colère laisse place à une pointe de douleur dans les yeux gris de la blonde, et Isabella sut que malgré tout ce qu'elle allait dire, elle n'en pensait rien, qu'elle en avait juste besoin.

« Bon. On va discuter toute les deux, tu veux bien ? » Elle masque sa bouche derrière sa main, dans une moue faussement confuse. « Oh mais non ! C’est vrai : tu ne peux pas ! » Isabella aurait surement rit avec les autres, mais elle resta de marbre. « Je suis vraaaiment dééésolée Bella, j’avais oublié que tu étais une petite muette socialement attardée. »

Et le coup de grâce, Bella dut rire mentalement quelques secondes avant d'esquisser un sourire léger, aussi léger qu'un grain de sable, à l'adresse de Chelsea. Allait-elle l'aider? Oui, surement, parce que c'était ainsi qu'elle agissait toujours, même si cela lui retombe dessus un coup sur deux. Pour ce qui était des rires hystériques des autres, il était facile de les faire taire avec un geste qu'elle avait apprit de la part de Lydia, geste qu'elle savait reproduire à la perfection. D'un coup sec, elle leva sa main, comme une oratrice, et fit cesser les rires tonitruants, mais ce n'était pas fini. De nulle part, elle fit jaillir de l'eau - précisément, il y avait une bouteille d'eau dans la main d'un élève plus loin - et la fit se renverser sur les jeunes filles insipides qu'elles étaient. Et alors que toutes s'en allait pour se sécher en agressant le pauvre garçon verbalement, Isabella se tourna de nouveau vers Chelsea et sortit son carnet.

Ce fut un dédale de mot écrit à la va vite, pourtant, la calligraphie était superbe, et ce qui en ressortit fut tout aussi violent que les paroles de la blonde.

"Tu sais, en vue de mon statue de 3e meilleure élève de la promotion, tous les dossiers et archives me sont accessible, et je sais tout. Maintenant, tu vas arrêter de jouer, parce que tu as beau avoir l'air effrayante pour les gens comme nous avec ta langue de vipère, je sais parfaitement que tu es la plus effrayée de nous deux. Je te déconseille de m'ennuyer, car comme tu as pu le constater, je ne suis pas si associable que ça. Je suis bien entourée, et Lydia, la fille LA plus populaire du lycée, est de mon coté, se serait donc dommage que de telles informations parviennent aux oreilles des autres, pas vrai?" Le sourire d'Isabella devint plus doux, plus maternel. "Maintenant, si tu cherches de l'aide, je peux t'en fournir une, l'acceptes-tu?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chelsea Davis

avatar

Alias : You can call me queen bee
Age : 23
Messages : 59
Dollars : 81
Date d'inscription : 11/05/2014

MessageSujet: Re: I just wanna bully you... [PV Bella]   Lun 19 Mai - 20:15


Hit me with your best shot

Elle la regarde sourire, la petite muette, et elle sent que quelque chose ne va pas. Toute sa bande se moque ouvertement d’elle, mais ça ne semble pas l’ennuyer. Au contraire, elle s’en amuse. La blonde a à peine le temps d’ouvrir la bouche pour tenter de renverser la situation à son avantage que Bella lève la main, faisant cesser les rires. Les filles tout autour d’elle se regardent, sans comprendre, mais déjà une bouteille d’eau les arrose toutes sans exception. Un concert de cris surpris puis rageurs accueille le geste malheureux d’un lycéen qui ne comprend pas ce qu’il s’est passé.

Chelsea a été épargnée. Elle ne sait pas trop pourquoi, mais elle se doute qu’il y a quelque chose de louche là-dessous. La présumée responsable de tout ça ne s’est pas formalisée de la situation et s’est empressée de sortir son carnet, griffonnant à toute allure. La harpie pousse un profond soupir en levant les yeux au ciel.

« Nan mais sérieux, tu penses que j’ai que ça à faire que de lire tes conneries ? T’as pas un moyen plus normal pour communiquer ? »

Malgré tout, elle jette un œil à la feuille noircie en montrant bien qu’elle ne fait pas ça par gaieté de cœur. Et ce qu’elle lit la glace aussi sûrement qu’une fenêtre ouverte en plein hiver. « Je sais tout. » « Tu vas arrêter de jouer. » Elle finit par arrêter de lire, complètement déconnectée. Son visage n’est pas apeuré, seulement figé. Confus. Elle sent le sourire d’Isabella plus qu’elle ne le voit, alors qu’une dernière phrase atterrit sur le papier. « Maintenant, si tu cherches de l'aide, je peux t'en fournir une, l'acceptes-tu? » Une phrase qui la sort de sa torpeur.

La rage monte, elle la sent dans sa poitrine, ronflant dans sa gorge comme un animal sauvage. Ses yeux gris lancent des éclairs et sa bouche se tord en un rictus furieux. Sans prévenir, sa main claque contre la joue de la muette, si violente et imprévisible que les autres élèves, d’abord surpris, détournent le regard et s’éloignent. Elle tente de maîtriser sa respiration, mais elle a l’impression que tout lui échappe. Sa colère est le seul moyen pour elle de ne pas s’effondrer. Elle attrape le poignet de la brune, la fixant droit dans les yeux. Elle s’approche d’elle en le serrant le plus fort possible, ses phalanges blanchissant sous l’effort. Alors qu’elle n’est plus qu’à quelques centimètres d’elle, elle siffle entre ses dents, de sorte d’être entendue d’elle et elle seule :

« De l’aide… De l’AIDE ? Dis-moi que tu plaisantes ! Arrête un peu de faire ta sainte-nitouche et de prendre ton petit air suffisant… Tu crois peut-être tout savoir de ma vie, hein ? Mais rien de ce qui est important n’est noté dans un dossier, RIEN tu m’entends ?! Et je n’ai besoin de personne. »

Elle la relâche brusquement, et tourne les talons. Elle ne sait pas si elle l’a fait tomber sous l’impulsion, sa tête bourdonne. La plupart des élèves sont rentrés dans leur salle, mais elle ne veut pas y aller. Elle ne peut pas. Elle se sent dans l’urgence, ses mains tremblent lorsqu’elle ouvre son casier. Elle pense d’abord à rentrer chez elle, puis elle voit son sac de sport et elle change d’avis. Elle doit arrêter de penser.

[hrp : on va arrêter le massacre hein, sinon je donne pas cher de Bella xD Mais on refera un rp, ok ? =3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I just wanna bully you... [PV Bella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I just wanna bully you... [PV Bella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT - BELLA - Caniche Champagne 2/3 ans (Dépt 83)
» Bella Jasper... Fille de Antonio Jasper
» 01. Girls just wanna have fun !
» Bella Swan [Gryffy]
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Lycée de Beacon Hills :: Couloirs-
Sauter vers: