Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Party [Pv Aria & Lilith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith Liar

avatar

Alias : The demon of midnight
Age : 19
Messages : 126
Dollars : 157
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: The Party [Pv Aria & Lilith]   Dim 17 Aoû - 19:54

The Party


Il faisait bon dehors, c’était encore les vacances, du moins ça l’était encore pour moi. Le soleil se couchait petit à petit laissant place à un ciel orangé. La lune allait prendre la place du soleil, la nuit allait s’installer. Des rythmes endiablés de musiques comptaient bien se faire entendre dans chaque coin de rue.
Parfois cela virait au drame, et d’autres il fallait en profiter parce que dans une ville comme Beacon Hills personnes n’étaient à l’abri de se voir mourir à cause d’une créature surnaturelle. J’avais moi-même participé à quelques massacres au début de ma transformation. Mais tout ça c’était du passé.
Aujourd’hui il fallait profiter.

Ce soir, ce n'était rien que de la détente, seule. Je ne comptais pas demander à la seule personne que je connaissais vraiment, mon Alpha Aaron, de m’accompagner dans une boîte. Et puis peut-être que je croiserais déjà des personnes que j’avais fréquentées lors d’une sortie en meute. On n’était jamais à l’abri de tomber sur des personnes que l’on aime, ou pas.
Et puis évidemment il y avait aussi les nouvelles rencontres d’un soir, quand certaines personnes, d’origine timide, se bourraient la gueule pour ensuite faire n’importe quoi et discuter avec n’importe qui. J’en avais réellement bien profité, pour faire mes petits meurtres défoulatoires de l’époque.
Mais ce soir c’était différent, « une simple soirée pour danser et se détendre avec un bon mojito », voilà ma véritable raison de sortir cette douce nuit à l'atmosphère calme et apaisante.

J’avais donc opté, après une longue recherche intensive dans mon armoire, pour ma combinaison noire en haut, et léopard en bas, tout en y ajoutant ma veste favorite celle en cuir noir qui donnait un air de rockeuse indomptable.
Après m’être préparée pour sortir je me retrouvai dehors à contempler le spectacle qui se produisait sous mes yeux. Je l’observai jusqu’à ce qu’il ne restait plus une seule traite de rayon lumineux. Puis alors je me dirigeais vers la boîte qui allait m’accueillir, avec ou sans consentement.

Une fois à l’intérieur j’allais directement au bar prendre mon mojito tant désiré. Avec admiration je cherchais des yeux à compter combien de personnes s’amusaient dans ce lieu. Puis en me dirigeant vers la masse qui dansait, je crus heurter quelqu’un, mais le bruit et les quelques coups furtifs des danseurs maladroits ne me laissaient pas penser que j’avais pu renverser la jeune fille qui était à terre au moment où la musique était à son apogée.
C’était une gamine, elle allait sûrement se faire piétinée étant donné que personne ne l’avait vu à part moi. C’était dur, dur de se dire que j’allais devoir faire quelque chose. Alors avec mon naturel hésitant je l’aidais à se relever et je l’emmenais plus loin pour lui dire simplement avec autorité.

- Tu pourrais me dire ce que tu faisais par terre au milieu de la piste ? Tu attendais que la foule te tue peut-être ? Non parce que franchement c’était bien partie.

La tenue:
 






~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «AS A CHILD, YOU WOULD WAIT ... AND WATCH FROM FAR AWAY ... BUT YOU ALWAYS KNEW THAT YOU'LL BE THE ONE ... TO WORK WHILE THEY ALL PLAY»

      Lilith Liar †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Brown

avatar

Age : 19
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Mer 20 Aoû - 13:57


Just need to breath
« La nuit, tous les ivrognes sont gris.  »



Elle était prête, ses cheveux blonds retombaient sur épaules recouvertes par le cuir de sa veste noire. Son débardeur blanc n'avait rien d'exceptionnel et son short en jean non plus, ses bottines à lacets s'accordaient à merveilles avec le reste de la tenue, son maquillage beaucoup plus appuyé que les autres jours lui donnait quelques années de plus, mais Aria avait des traits plutôt enfantin, et elle le savait bien malheureusement.
On toqua à sa porte, elles devaient être là.
C'était une sortie entre amies, elle s'était beaucoup rapproché de sa jeune voisine même si elle n'était pas complètement dans le trip de cette dernière, mais le courant passait plutôt bien entre eux et tout son petit groupe de copine.
Elles partirent alors tout les cinq, direction la discothèque de la ville.
Songeuse de cette soirée, Aria regardait par la fenêtre, et commença à s'évader, elle n'était jamais allée en boîte de nuit, ses anciens amis n'étaient pas du tout comme eux.

Elles étaient arrivées, elles descendirent de la voiture, l'air frais caressa son visage, les derniers rayon du soleil faiblissaient peu à peu, elle se trouvait maintenant au milieu de nombreuses jeunes personne, certaine devaient certainement avoir son âge, elle ne savait pas si elle était venue parce qu'elle avait été intriguée, ou par respect pour ses amies, mais elle avait l'impression qu'elle n'allait pas regretter, et comptait bien s'amuser.
Elles s'avancèrent, et discrète comme elle est, passer la sécurité ne l'avait pas effrayée une seule seconde, elle savait que le chaos régnait dans ces genre d'endroit, mais tant pis, ça ne pouvait pas lui faire de mal.
Elles s'installèrent au bar, et commandèrent à boire, Aria s'amusait de voir ses nouvelles copines se déhancher sur la piste comme des folles.
Mais après quelque verre avec ses chères camarades, elle commença à se sentir plutôt mal, comme perdue entre le sommeil et l'éveil, elle avait l'air d'un zombie et ses maux de tête récents s'intensifiaient à chaque boum boum, ou au moindre mouvement de tête, il fallait qu'elle sorte tout de suite d'ici.
Et le chemin le plus court n'était pas le plus simple..
Malgré tout elle s'y aventura, prétextant qu'elle avait juste besoin d'un bol d'air à ses amies perplexes, elles connaissaient la limite de Aria, et elle n'était pas bourrée, elle n'avait pas suffisamment bu pour, ils l'avaient en quelques sortes entrainée à boire, et Aria était plutôt résistante aux effets de l'alcool, elle même le savait, elle n'était même pas pompette, et pourtant..
Elle avait du mal à suivre les mouvements rapides, elle était toujours en retard sur les mouvements des gens, autant dire qu'elle a été longuement bousculée, surtout qu'elle vacillait déjà à moitié.
Alors qu'elle avançait petit à petit, quelqu'un la heurta, l'envoyant valser sur quelqu'un d'autre qui la bouscula de nouveau, elle se retrouva alors assise par terre, complètement dans les vapes elle ne savait même pas si elle allait réussir à se relever, et pourtant elle devait si elle ne voulait pas finir étouffer sous un tas de personne parfaitement bourré et ignare.
Elle sentit alors une poigne plutôt forte lui filer un coup de main pour se redresser et en plus elle l'aida à se rapprocher de la sortie, inconsciemment surement, mais alors qu'elle allait la remercier, la jeune fille la gronda comme si c'était une gamine de six ans.

-Tu pourrais me dire ce que tu faisais par terre au milieu de la piste ? Tu attendais que la foule te tue peut-être ? Non parce que franchement c’était bien partie.

Aria ne répondit rien et se rattrapa simplement sur elle lorsqu'elle sentit ses jambes se dérober sous elle. Elle plongea alors son regard habituellement noisette dans celui de la belle brune, mais encore une fois elle avait du mal à y voir et les violentes douleurs qui lui écrasaient les tempes n'arrangeait rien. C'était pourtant évident vu la taille de ses pupilles, quelqu'un avait glissé quelque chose dans son verre.

-Pardon.. s'excusa t elle, alors qu'elle parcourait les derniers mètre en zigzagant, la porte fut compliquée à ouvrir, elle était lourde, et la précipitation dont faisait preuve la jeune fille n'aidait en rien.

Aria s'assit donc non loin de la boîte, appuyée sur une des voitures garée proche de la boîte, sa tête la faisait souffrir mais la fatigue la gagnait tellement vite qu'elle n'était plus trop sure de sentir quoique ce soit.
Toujours appuyée sur le capot de cette voiture grise, deux jeunes hommes apparurent, sortis de nul part, et vu les sourires carnassiers qui se dessinaient sur leur visage ils ne voulaient pas jouer au Monopoly.
Elle se redressa alors lentement alors que sa vision se troublait encore, elle s'appuya alors contre le réverbères, contre lequel était disposé une barre de fer, si le touché de sa main ne la trompait pas.
Elle la saisit et asséna un coup au premier des garçons, celui qui s'approchait dangereusement d'elle qui jura lorsqu'elle le toucha, il lui semblait qu'elle avait visé le visage, mais elle n'en était pas certaine.
Une aide serait la bienvenue, elle se voyait mal leur tenir tête vu son état, mais elle ne comptait pas se laisser faire non plus.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Liar

avatar

Alias : The demon of midnight
Age : 19
Messages : 126
Dollars : 157
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Dim 24 Aoû - 12:04

Smoke with hope


Les deux jeunes filles étaient loin du danger, du moins l’humaine que tenait la louve entre ses mains était hors d’atteinte des bourrés qui risquaient, juste avant le sauvetage, de la piétiner.
La jeune fille sans nom pour le moment, aux yeux de Lilith semblait avoir été droguée. La question était de savoir comment ? Et surtout par qui. Cette gamine ne devait même pas être majeur, et même si Lilith était encore jeune, elle était plus proche de la majorité que la jeune et jolie inconnue.
D’ailleurs le « Pardon » de celle-ci ne s’entendit même pas aux, pourtant, très bonnes oreilles de la louve inquiète.

- Toi tu sors prendre l’air, j’en ai pour quelques minutes et je reviens très vite ensuite, Lilith après ces mots disparu à la recherche d’un quelconque individu servant des verres aux jeunes, ayant bien évidemment une gueule à y mettre de la drogue.
 
Les recherches de la louve ne donnaient rien, il n’y avait personne de perceptible dans cette boîte. La foule était trop dense, c’était comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Pour l’heure, il ne restait qu’une chose à faire pour la miss, protéger et s’assurer que la maladroite soit bien rentrée chez elle, avec la santé.

Quand Lilith sortit de la boîte de nuit, la surprise fut à son comble. Elle trouva la droguée accoudée à un réverbère, défaillante, et à n’importe quel instant elle pouvait tomber et sombrer dans un coma, se laissant comme une douce et amicale petite proie aux garçons qui cherchaient à l’approcher d’un peu trop près. Il ne fallait pas attendre une seconde de plus pour se lancer sur eux, afin de les éloigner de la pauvrette qui se défendait comme elle le pouvait.
C’était ce qu’elle avait fait, mais pour éviter un drame, « pour une fois dans ma vie », pensait-elle en s’approchant en tant qu’humaine du danger imminent.  Elle maîtrisa son loup intérieur, pour mieux visualiser la situation. Mais l’idée devint très vite douteuse. Elle disparaissait aussi vite qu’elle n’était apparue dans sa tête, parfois l’instinct devait prendre le dessus sur la conscience. Et son instinct, lui, rugissait à l’entente des cris de l’un des pervers.

- Chouette une de plus ! Les mecs ont va se régaler !

Il était trop tard pour faire marche arrière, la machine était enclenchée, Lilith devenait une louve devant ces quelques garçons à la fois ébahie et d’un autre coté effrayé. Après tout, c’était l’effet recherché.
Le crime immonde qu’ils comptaient réaliser devait être puni, et la jeune fille aux pulsions meurtrière ne voyait pas d’autres moyens que de tous les tuer. Une mort lente et douloureuse, comme elle les aimait.
L’un des gars prit la parole en tremblotant. Lilith elle jubilait de plaisir, en voyant qu’a sa vue, le monde prenait peur. Bien évidemment la droguée, était shootée, limite KO. Si elle voyait quelque chose, son esprit ne comptait certainement pas s’en souvenir.

- Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ! Les mecs, on se tire !

Sans demander leur reste ils décampèrent tous de la rue. Mais c’était trop tard pour eux. La louve avait soif, soif de vengeance. Leur vie à ce stade avait dépassé la limite de la pitié d’une meurtrière.
Elle en avait déjà coincé deux rien qu’en bondissant.

- Où croyez-vous aller ? Comme si j’allai épargner vos misérables vies. Après tout, ce n’est peut-être pas la première fois que vous embêter les femmes. Vous allez goûter aux surnaturels. Et en mourir, mes petits chérubins.

Personne n’allait l’arrêter, personne. Elle était maîtresse de chacune des vies de ces hommes. Le premier à succomber était celui qui avait le plus parlé. Son cœur était entre les mains de la jeune louve. Le sang coulait à flots. Ils cherchaient tous à s’enfuir, mais elle les obligeait à rester là où ils devaient mourir en les frappant avec ses griffes, assez forts pour qu’ils tombent sur les solides pavés de la rue.

- Alors, qui veut être le prochain, elle disait cela sur un ton moqueur, et pour certainement encore plus les effrayer avant leur mort elle jeta le cœur sur l’un d’eux qui pleurait à chaudes larmes.





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «AS A CHILD, YOU WOULD WAIT ... AND WATCH FROM FAR AWAY ... BUT YOU ALWAYS KNEW THAT YOU'LL BE THE ONE ... TO WORK WHILE THEY ALL PLAY»

      Lilith Liar †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Brown

avatar

Age : 19
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Mar 26 Aoû - 19:51


A drop in the Ocean
« Les mots, ça fait du bruit ; on écoute les mots ; on écoute ceux qui les disent ; pas les autres, ceux qui n'osent pas faire tant de bruit.  »- Pascal Lainé


Elle se sentait de plus en plus vacillante, et c'était frustrant de ne rien pouvoir faire dans ce cas précis. Elle détestait vraiment les hommes, c'était officiel à partir d'aujourd'hui..
Lorsque sa jambe se déroba sous elle et qu'elle tomba contre le poteau, ses paupières se faisait de plus en plus lourdes, et il lui semblait avoir entendu quelqu'un parler, elle percevait les voix, mais ne décryptait plus aucun mot, c'était réellement étrange et gênant..
Elle ressentait tout à coup l'envie de vomir, ses nausées s'amusaient et faisait le yo-yo.. Un véritable grand 8 pour son estomac, et elle ne savait plus trop, elle avait presque envie de se faire vomir ici même, mais la force lui manquait réellement rien que de porter ses doigts à sa bouche serait un supplice, alors se tenir de manière à ne pas se vomir dessus.. Impossible.
Tant pis, elle survivrait bien à ça..
Elle remarqua que les garçons présents tout à l'heure n'avaient encore rien fait d'elle et pourtant, l'un d'entre eux avant certainement la haine, elle avait dû lui péter la mâchoire, elle n'y était pas allée de main morte avec son tube en fer.
Ses paupières étaient complètement closes, de toute manière, sa vision était complètement trouble. Elle se laissait aller contre ce réverbères, les oreilles grandes ouvertes, elle entendait quelqu'un marcher, la musique de la boîte était un de ces bruits parasites, l'empêchant de bien comprendre ce qu'il se passait à côté d'elle, elle ne parlait même pas des bruits des voitures, celle qui démarre, celle qui tourne au ralenti, celle qui arrive sur le parking.
Les gens, ceux qui sont dehors, pour parler en paix, ceux qui sortent parce qu'ils sont complètement bourrés..
Elle tendait l'oreille vers ce qu'il se passait à côté d'elle, une vois d'homme, la même que tout à l'heure si ses souvenirs sont bons.. Mais sa tonalité à changer, ce n'était plus la même chanson, il avait l'air effrayé, l'intensité qu'il mettait dans sa voix était plus forte, mais il avait l'air de perdre de pieds... Et Aria perdait le peu de conscience qui lui restait.
Tout à coup une voix de femme mais particulièrement rauque se fit entendre, quelqu'un était donc venu l'aider, Aria essayait vraiment de se concentrer sur les mots mais rien, tout était brouillés et les sons étaient tellement amplifiés, leur intensité agresser sa pauvre tête qui était remuée de multiples maux de têtes, toujours plus douloureux, elle ne saurait dire ce qui était le plus blessant, ses maux de ventre, ou son affreux mal de tête qui lui tambourinait les tempes.
La mélodie que chantonnait la jeune femme était différente de celle de la voix du jeune homme qui avait parlé, c'était réellement étrange, mais son air était moqueur, ses oreilles captaient des pleurs, ils étaient incessants, on pleurait à chaude larmes, qui pouvait bien pleurnicher ainsi ?
Ce n'était pas elle, non, elle entendait ses talons claquer sur le sol, bien que l'espace d'un instant, ce bruit cessa, comme si elle avait marcher sur un espèce de tapis épais.. Une flaque d'eau aurait cliqueté, elle avait marché dans quelque chose mais Aria ne trouvait quoi.
Sa main caressait le sol terreux et secs et cherchait à la guider à l'aveugle, elle se mit à quatre pattes et même dans cette position elle se sentait tanguer, il lui était quasi impossible de se déplacer seule.
Les sanglots ne s'arrêtaient pas, c'était un homme, la voix était grave, le reniflement était puissant, ce mec devait être un espèce de sportif, son souffle était saccadé, enfin, elle entendit dans gémissements, plus léger, moins perceptible, cette personne là était terrifiée.. Mais qu'est ce qui avait pu les effrayer à ce point ?
Trouver les réponses à ses questions était une tâche bien trop difficile pour son pauvre cerveau martyrisé par les effets de la musique qui anesthésiait littéralement la jeune fille.
Elle se guida toujours, lorsque heurta le capot d'une voiture, elle ne retint pas son gémissement, la douleur qui s'était répandue dans tout son corps à partir du choc avait été puissante.
Elle avait l'impression de se surmener pour rien, elle se laissa alors tomber sur le sol, une nouvelle fois le choc que reçut sa tête était semblable à un coup de marteau.
Elle restait là couchée par terre, ses hauts le cœur s'intensifiaient elle n'aurait peut être pas du faire ça, elle aurait dû rester bien sagement assise, en attendant qu'on lui vienne à nouveau en aide.
Les bruits qui arrivaient à ses oreilles étaient bien différents maintenant, comme des déchirures de tissus, des gloussements écœurants, Aria se recroquevilla sur elle même..
La musique disparaissait, tout disparaît et s'effaçait autour d'elle, ça se calmait, elle arrêtait de lutter.. C'était fini, tout ça, sa raison s'envoler en même temps que sa conscience s'éclipsait, son souffle était calme, elle était sereine.. Elle se sentait en sécurité, étrangement, pourtant, le danger était peut être encore imminent, mais tant pis la lutte contre elle même était terminée, la douleur, la drogue, son corps avait eu raison de sa conscience.
Mais à la dernière seconde, celle où son sommeil commençait à l'enrouler dans sa couverture de douceur, elle fut agitée d'une douleur aux tempes comme un électrochoc, elle s'appuya sur une voiture, la yeux mi-ouverts, sa vision n'était toujours pas bonne mais elle apercevait les silhouette, elle regarda alors ses mains, un liquide bordeaux les recouvrait, c'était insensé.. Est ce qu'elle.. Rêvait ?
Peut être importe, elle allait vaciller lorsque quelqu'un la rattrapa, qui que ce soit, elle s'appuya de tout son poids sur son épaules, alors qu'à nouveau le sommeil venait cueillir l'adolescente qui cette fois se laissa recouvrir par le voile de la nuit.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Liar

avatar

Alias : The demon of midnight
Age : 19
Messages : 126
Dollars : 157
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Sam 27 Sep - 16:48

Careful


Le sang coulait délicatement vers la rigole, une rigole salie par les bouts de verre et les feuilles de tracts déposées là par le vent.
La pluie tombait sur la ville silencieuse. Une pluie douce et fraîche, semblant nettoyer le corps de la louve. Sa colère s’apaisait, ces hommes fauteurs de troubles avaient eu ce qu’ils méritaient. Certains étaient encore en vie, mais elle allait les achever, car personne ne devait connaître son secret. Un secret partagé par plus de la moitié de la communauté de Beacon Hills.

- Pitié, disaient-ils en sanglotant avec le sang de leurs amis décédés à côté d'eux.

Mais de la pitié elle n'en avait pas, surtout pour cette catégorie d'homme.
Elle avait pris de gros risques, comme toujours. Son Alpha n’allait pas être de son avis quand il entendrait l’info dans les journaux. Il n’allait pas croire que cette saignée était causée pour sauver une pauvre fillette sans importance.
D’ailleurs, cette dernière avait mené tout un parcours pour rester éveillée et suivre l’action sous son regard voilé par la drogue.
« Elle aurait mieux fait de s’endormir au premier acte » pensait la louve en la prenant dans ses bras.
La brunette redevenue humaine, se dirigea alors à l’extérieur de la ville, près d’un lac pour nettoyer la petite demoiselle endormie qui avait malencontreusement sali ses mains en marchant à tâtons.

L’eau était terriblement froide, mais pour la louve ce n’était pas désagréable. Seulement, la jeune belle au bois dormant ne devrait pas apprécier cette fraicheur surprenante sur ses poignets.
Avant de la nettoyer la louve absorba les douleurs les plus ravageantes que ressentait la petite blonde. Lilith pensait qu’elle aurait des ennuis, surtout si elle n’avait pas le temps de se débarrasser de son poids mort. « Pourrais-tu seulement rester endormie le temps que je m’occupe de toi, petite mocheté. »
Une fois la droguée immergée dans l’eau, la jeune louve frotta de toutes ses forces sur les parties du corps tachées de sangs frais. « Ça va jamais partir comme ça. » Il va falloir qu’elle réfléchisse à une histoire qui tienne la route, quand "Aurore" se réveillera.







~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «AS A CHILD, YOU WOULD WAIT ... AND WATCH FROM FAR AWAY ... BUT YOU ALWAYS KNEW THAT YOU'LL BE THE ONE ... TO WORK WHILE THEY ALL PLAY»

      Lilith Liar †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Brown

avatar

Age : 19
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Mar 21 Oct - 11:45


Thanks
"Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterrit dans les étoiles" Oscar Wilde


Son corps fut traversé par une terrible secousse, comme si on lui avait enfoncé des milliers de petites aiguilles dans la peau, elle ne reprenait pas encore ses esprits mais elle sentait que quelque chose de terriblement froid glissait sur ses poignets, et la chair de poule s'emparait d'elle, des frissons toujours plus intense caressait sa peau salie.
Les douleurs était toujours présentes mais s'estompait peu à peu, petit à petit, elle grappillait un peu plus de raison, chaque seconde passée les yeux fermés lui faisait un bien fou.
Une chaleur lui enserrait le bras, une main, particulièrement douce..
Un frisson ultime l'attrapa, cette eau était gelée, même pour son corps déjà froid.. Elle resta un moment ainsi les yeux fermés, présente au fond, mais endormie en surface.
Lorsqu'un virulent frémissement, la ramenant sur terre, ses yeux virent tout d'abord le ciel étoilé au dessus de sa tête, sa couverture d'eau glacé la rendit encore plus crispé elle ne supportait plus l'eau insensible sur son corps qu'elle ne sentait plus, mais qu'elle savait là, grâce à ses légères convulsions.
Rapidement, elle s'extirpa de la prise de la jeune fille qui.. Elle ne sait même pas ce qu'elle était en train de faire, mais peu importe, Aria la scruta rapidement..

-Tu... ? Se contenta t elle de demander.

Elle était certes réveillée, mais tout était encore trouble dans son esprit et lorsqu'elle se forçait à réfléchir un peu de vigoureux maux de tête venait s'emparer de ses tempes.
Les choses s’éclairciraient petit à petit mais en attendant, ses yeux glissèrent sur son corps, puis elle regarda ses mains rosies, plus de liquide bordeaux, la boîte de nuit était bien loin maintenant, c'était pire qu'un puzzle, et pourtant, elle savait que la jeune fille ici présente pouvait clairement l'aider, mais qui a dit qu'elle le ferait ? Pouvoir est une chose, le faire en est une autre.
Un frisson lui rappela qu'il faisait froid, et que ce n'était pas le moment de tomber malade à cause d'une stupide baignade.. D'ailleurs que faisait elle dans l'eau avait elle essayé de la réanimer de cette manière ?
Les questions étaient trop nombreuses pour qu'elle puisse en poser une seule, elle regarda alors la jeune fille, les yeux brouillés par l'incompréhension.
Elle était réellement perdue, avec une inconnue, du moins, une jeune fille qu'elle avait croisé en boîte, elle était complètement immergée dans l'eau glacée d'un lac, et elle avait froid.

-Euh... Merci je suppose..

Elle regardait autour d'elle, c'était bien beau en tout cas cette endroit... Elle détournait en fait le regard, elle réfléchissait à ce qu'elle pouvait bien lui dire à part « merci » ou lui poser trois milles tonnes de question, mais il fallait que les mots franchissent la barrière de ses lèvres un jour ou l'autre.

-J'ai dû te causer pas mal de soucis, donc si tu as besoin de quoique ce soit hésite pas à demander, après tout tu m'as sauvé la vie en quelque sorte, alors j't'en dois une..

Elle n'aurait jamais cru dire ça un jour dans sa vie.. Du moins pas aussi sérieusement, cette jeune brune intriguait surtout Aria, plus qu'autre chose, elle avait l'air particulièrement intéressante, une personne avec un caractère, un vrai, avec un vrai relief, pas un pâle copie de ce qu'on peut trouver au lycée, pas une simple ado' sans importance. Elle était un des nombreux mystère de Beacon Hills, Beacon Hills était un mystère à elle seule, et cette jeune fille c'était un secret gardé.

-Au fait.. Moi c'est Aria.. A qui ai je l'honneur ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Liar

avatar

Alias : The demon of midnight
Age : 19
Messages : 126
Dollars : 157
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Lun 27 Oct - 0:13

Dawn


La jeune blonde semblait être traversée par de terribles secousses. « Merde ! Faudrait pas qu’elle crève la droguée ». L’eau était gelée pour son petit corps si frêle, Lilith voulait la sortir de là et laisser tomber le nettoyage, seulement il était trop tard, Aurore se réveillait déjà de son sommeil, et comme tout réveil la gueule du zombi était inévitable, même si la demoiselle se trouvait dans l’eau glacée.
La fille, dite Aurore, regardait d’un air éteint, le ciel étoilé et tout doucement, avec une force légère, tel un papillon, elle s’extirpa de l’emprise de la louve.

- Tu ? Lui lança-t-elle sans grande conviction.

La brunette au regard doré espérait que sa droguée ne se souviendrait de rien quand elle l’assommerait, mais il fallait encore qu’elle sache qui elle était pour pouvoir la ramener au bon endroit. Si c’était une gosse de 15 piges, ses parents allez se faire du souci, quoique Lilith s’en fichait, après-tout elle en avait déjà fait beaucoup pour elle.

- Euh … Merci je suppose … Elle supposait bien, la belle louve la regardait sévèrement, comme si c’était une enfant stupide qui avait besoin d’un peu d’autorité pour être menée dans le droit chemin.

- Tu ferais mieux de sortir de l’eau maintenant. Elle disait tout cela en tirant hors de cette marée glaciale la jeune fille qui jusqu’à preuve du contraire était totalement perdue, puis elle lui déposa sa veste en cuir sur ses épaules pour essayer de la réchauffer.

L’aube pointait le bout de son nez, les légers halos lumineux rendaient la forêt spéciale, elle ne semblait plus agressive mais apaisante. La louve avait envie de rester et d’observer l’avancée du soleil à travers les feuilles des arbres.

- J’ai dû te causer pas mal de soucis, donc si tu as besoin de quoique ce soit n’hésite pas à me demander, après tout tu m’as sauvé la vie en quelque sorte, alors j’t’en dois une …

Blablabla, était-elle toujours aussi agaçante ? La brune ne lui répondait pas, bien trop occupé à observer le soleil et à réfléchir pour l’histoire qu’elle allait devoir raconter quand le soleil éclairait le sang sur la petite blonde.

- Au fait … Moi c’est Aria, A qui ai-je l’honneur ?

« Je ne lui dirais pas mon vrai nom, pour éviter les quelconques ennuis »

- Enchantée Mistinguett, moi c’est … Aurore.

Aurore, enfin Lilith allait l’assommer, mais quelque chose retint son attention plus loin dans les fougères. Mais qu’est-ce que cela pouvait bien-être encore ?







~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «AS A CHILD, YOU WOULD WAIT ... AND WATCH FROM FAR AWAY ... BUT YOU ALWAYS KNEW THAT YOU'LL BE THE ONE ... TO WORK WHILE THEY ALL PLAY»

      Lilith Liar †


Dernière édition par Lilith Liar le Jeu 19 Fév - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Brown

avatar

Age : 19
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Sam 31 Jan - 15:16


Cold outside
"Y’a aucun nom ! Tu es qui ? Cornelius ? Ou Burk ? Travis ? De tous ces prénoms stupides que tu donnes chaque soir c’est lequel ?"


Elle était parfaitement paumée et malgré le coup de pouce de la jolie brunette elle avait l'impression qu'elle n'allait jamais s'en sortir, le froid lui tiraillait la peau, des frissons virulents la secouait de tout son être et pire que tout, elle n'avait qu'une veste en cuir pour se protéger de la glace qui s'emparait de son enveloppe charnelle.
Elle remerciait Helios d'envoyer les rayons matinaux de l'impressionnant boule de feu qui s'élevait enfin, elle avait pourtant l'impression d'être arrivée il y a pas moins d'une trentaine de minutes.. Voilà que l'aube venait rajouter un problème à ceux qu'elle avait déjà..
Son égoïsme la tuerait.. Elle commençait à peine à penser à sa mère, à son frère et ses amis, elle allait se prendre la plus grande punition de sa vie, sa mère devait être morte d'inquiétude et c'était à Evan encore une fois de tout gérer... Elle culpabilisait déjà, et assise là ses genoux contre sa poitrine, tout ce qu'elle pouvait faire c'était se cachait derrière ses genoux, la force d'un simple mouvement lui manquait tout ce dont elle était capable c'était d'attendre que ses muscles, que son corps se détendent..

-Enchantée Mistinguette, moi c'est.. Aurore.

Comme l'aurore matinale qui s'insinuait doucement à l'horizon, les branches des hauts arbres filtrait la lumière blanche, lorsqu'elle fut elle aussi attirée par ce mouvement dans les brousailles, qu'est ce que c'était encore ?
Sa fatigue pesait lourdement sur ses épaules et l'empêchait d'avoir peur, ça pourrait bien être un puma, qu'elle le laisserait venir..
Elle renifla péniblement, songeant que ce n'était pas le moment de se laisser aller, ce n'était pas l'heure de sombrer, elle ne pouvait cependant toujours pas bouger, encore moins se lever, sentait un malaise pointer le bout de son nez.

-Qu'est ce que c'est encore … ?

Elle regarda attentivement ce qui allait surgir de ces épaisses fougères..
Un garçon au regard égaré arriva jusqu'au dessus de la petite dune, sa lèvre était fendue, son allure était sale et ses cheveux bruns était emmêlé à des branches et quelques petites feuilles, il regarda autour de lui, son visage semblait familier, c'était un lycéen sans doute qu'elle avait dû croiser dans les couloirs, et voilà qu'il avait l'air de sortir d'une course poursuite avec le Diable à ses trousses.
Il prit un air contrarié lorsqu'il vit les deux jeunes filles, et il s'approcha doucement, la tête légèrement penchée comme s'il n'était pas sur de l'évidence qui se trouvait sous ses yeux.

-Lilith.. ?

Li-quoi ?
Aria fronça les sourcils et tourna son regard vers Aurore.. C'était bien à elle qu'il s'adressait, lui aurait elle mentit quant à son identité ?
Là se trouvait son centre d'intérêt.. Comment pourrait elle croire une jeune fille qui ne voulait même pas lui donner son vrai prénom ?
A moins que Lilith ne soit un surnom, mais ce serait bien étrange pour quelqu'un qui s'appelle Aurore, elle était déjà bien assez confuse comme cela pour qu'on en rajoute une couche en plus, tout ce qu'elle voulait c'était partir, rentrer chez elle, prouver à sa mère qu'elle allait bien, que tout allait pour le mieux, avant de se jeter dans ses couvertures et dormir, et ce même après la sieste qu'elle avait faite.. Des images lui revinrent assaillant son crâne, le torturant de toute part.
Elle ne put s'empêcher de geindre lorsque ses souvenirs lui revinrent subitement, ce n'était que des fragments, mais ce n'était qu'une question de temps avant tout le reste fasse son come-back, elle ne rajouta rien, elle n'avait pas la force de débattre avec la brunette pour savoir qui elle était, si elle ne voulait pas dire qui elle était, c'était son choix, pour une fois, Aria jetait l'éponge, elle abandonnait le combat, elle en apprendrait plus, plus tard.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilith Liar

avatar

Alias : The demon of midnight
Age : 19
Messages : 126
Dollars : 157
Date d'inscription : 26/08/2013

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Jeu 19 Fév - 1:20

Stupid Boy


Comme si tout ce qui s’était produit dans les dernières heures ne suffisait pas à emmerder la jolie brune aux aires de sauveuse. Elle était emplie d’une mauvaise fois considérable et, de voir sortir des fougères un frère de meute, ça ne l’emplissait pas d’une joie à laquelle on pourrait s’attendre avec des personnes, dites, "normales".

- Lilith.. ?

« Non certainement pas », la demoiselle s’emportait et cela se voyait sur son visage qui changeait tout à coup. Ce garçon allait forcément tout raconter à Aaron, quant à son comportement, il serait encore sévèrement puni. Trois garçons, trois vies insipides, volées en une seule petite nuit, au profil de quoi ? Au profil d'une fillette dans un état lamentable, une miséreuse.

- Circule, il n’y a rien à voir ici. La brunette fixait l’homme avec ses yeux devenus bleus électriques.  Je gère, ok ?

Les crocs sortaient, les griffes s’aiguisaient entre-elles … Ce n’était pas Lilith la fautive cette fois-ci, elle ne s’emportait pas. C’était devant les deux jeunes filles que le spectacle se faisait saisissant. Aaron n’allait pas être content.

- J’ai envie de me battre avec ma sœur de meute et de ne pas respecter les règles de notre Alpha.

Se rendait-il au moins compte quand disant ces paroles obsolètes il révélait des éléments importants sur le surnaturel qui hantait la ville ? Si Aurore se doutait des événements étranges déjà vu auparavant dans la ville, ces révélations ne pouvaient que l’éclairer sur la voie de la vérité.

- Jouons. 60 secondes, tu nous retrouves, tu feras ce que tu voudras. Mais, si tu n’y arrives pas, la partie sera finie et tu seras tout seul dans la forêt comme un con.

Il lui esquissa un sourire et commença à compter.

- Fillette lèves-toi et grimpe sur mes épaules, on n'a pas beaucoup de temps.
« Juste assez pour sortir de la forêt et la ramener chez elle. J’espère. »








~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

      «AS A CHILD, YOU WOULD WAIT ... AND WATCH FROM FAR AWAY ... BUT YOU ALWAYS KNEW THAT YOU'LL BE THE ONE ... TO WORK WHILE THEY ALL PLAY»

      Lilith Liar †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Brown

avatar

Age : 19
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   Mer 20 Mai - 13:30


So.. What now ?
"N’attendez pas de chute à cette histoire, il n’y en a pas."


Aria ne comprenait plus rien, la vitesse et le ton de « Aurore » n'avait rien de naturel, au contraire, elle était irritée comme si elle cherchait à persuader Aria qu'elle n'était vraiment pas cette personne, qu'elle n'était pas Lilith, mais pour la blondinette ce qui importait surtout c'était rentrer chez elle, que ce soit avec Aurore, ou Lilith, ou même seule, elle voulait sa maison, sa mère devait se faire un sang d'encre pour elle, et si Evan le savait.. Elle ne préférait même pas imaginer ce qu'il allait lui dire..
Elle tint sa tête entre ses mains, ignorant spectaculairement la discussion des deux autres, mais elle ne put se résoudre à garder la tête dans les nuages lorsqu'elle entendit « meute » et « Alpha ».
Lorsqu'elle leva les yeux, Aria fut presque assommée par le choc et sa terrible nuit n'aidait en rien, si jusque ici elle n'avait que de faible doute, voilà qu'elle en était quasiment certaine..
Les loup-garous existaient vraiment.
La révélation lui donnait l'impression qu'on lui broyait le cerveau, et elle ne put que se frotter vivement les yeux comme pour être sûre d'être réellement éveillée.

-Jouons. 60 secondes, tu nous retrouves, tu feras ce que tu voudras. Mais, si tu n’y arrives pas, la partie sera finie et tu seras tout seul dans la forêt comme un con.

Aria regarda Aurore ou Lilith ou peu importe, d'un air complètement déconcerté, « nous » ? Il n'y avait pas de « nous » aux yeux de Aria, et il n'y en aurait jamais surtout pour jouer à trappe-trappe avec un loup... Ca lui semble encore invraisemblable, mais avec un p*tain de loup-garou !

-Dites moi que c'est un cauchemar, murmura-t-elle trop fatiguée pour parler plus fort.

Au moment même où il commença à compter elle aurait voulu hurler, hurler que tout cela n'était que baliverne, et que leur petit jeu sadique devait s'arrêter et qu'ils devaient la laisser partir, mais rien ne venait, elle aurait voulu pouvoir crier à la Terre entière qu'elle déteste son connard de père mais qu'à ce moment précis elle ferait n'importe quoi pour qu'il soit là, pour qu'il la sauve de ce jeu saugrenue, qu'il lui fasse la morale, parce qu'il reste toujours un père.. Mais il est toujours absent et peut être le sera-t-il éternellement, qu'elle ne le reverra qu'un beau jour comme par hasard au supermarché, et peut être même qu'il ne la reconnaîtra parce qu'elle ne sera plus la même, mais qu'importe, à ce moment précis, elle veut qu'il soit présent, au moins une fois avant ça..

-Fillette lèves-toi et grimpe sur mes épaules, on n'a pas beaucoup de temps.

Aria eut un ricanement sardonique tout en se redressant avec difficulté.

-Non sérieux, une minute c'est vrai que c'est peu, j'avais pas remarqué, merci quand même, fit elle en s'accrochant aux épaules de la brunette.

Et maintenant quoi ? Elle allait courir ?
Mais quelle merveilleuse idée, quoi de mieux pour aller à deux à l'heure que de porter un fardeau sur son dos, et pourquoi n'avait-t-elle pas appelé quelqu'un ? Leur Alpha genre...
Ou pourquoi ne pas fuir seule ? Aria n'avait rien à voir là dedans, il aurait fallu lui donner un téléphone et tout aurait été magiquement résolu...
Elle se rendait finalement compte que de chercher des solutions était le soucis de ses maux de tête, son cerveau n'arrivait pas à suivre tout ses raisonnement, et il n'en avait pas envie...
Alors elle non plus n'avait pas envie.. Ni de trouver de solution, ni de comprendre.

-Et maintenant ?

C'est vrai quoi. Maintenant qu'elle est sur son dos, elles font quoi ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Party [Pv Aria & Lilith]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Party [Pv Aria & Lilith]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Party [Pv Aria & Lilith]
» présentation Lilith Chik'ari
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Ensevelissement de Lilith ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Dans les quartiers de Beacon Hills :: Discothèque-
Sauter vers: