Teen Wolf RPG
Alpha, Beta ou Oméga, et vous que choisirez-vous ?


Forum fermé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pyjama party /!\ no boys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydia Martin
Administrateur
avatar

Alias : The Pretty Screamer
Age : 20
Messages : 408
Dollars : 497
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Pyjama party /! no boys   Sam 23 Aoû - 19:07

Pyjama Party


La nuit était calme, il n'y avait qu'un croissant de lune pour éclairer ma chambre. Aucuns cauchemars habituels ne menaçaient ma tranquillité. Mon esprit était concentré sur autre chose de plus important. Une soirée, un événement qui changerait les idées de n'importe qui, mais cette soirée-là ne concernerait que les filles. Eh oui, il s'agirait d'une soirée pyjama.
Après tout, ça ne ferait de mal à personne que de passer un bon moment. Une occasion rare de faire de nouvelles rencontres. Sans garçons la tranquillité ne pouvait être qu'optimal, sans compter qu'à ce genre de fête les ragots et les secrets n'éxisaient plus réellement, aucune barrière que du fun.

Avant tout il fallait préparer l'info, toutes les filles de la ville devaient être au courant de l'événement qui approchait. Personne ne devait être ignorant de l'histoire qui se tramait  dans ma tête, aprè,s c'était seulement leur choix de ne pas y participer.
Trop de choses fusaient dans ma tête, ne me laissant qu'un début de migraine, et tout ça juste pour une fête.
"OK stop Lydia, bon sang tu verras ça demain."

Le lendemain matin, le soleil se la jouait cachotier car les seuls nuages blancs qui se promenaient dans le ciel bleu avaient décidé de passer devant lui. Quelle misère, moi qui adorais la lumière aveuglante qu'émanait le soleil.
" La matinée allait-être longue Martin", pensais-je tristement en avalant une petite brioche.
L'infusion de thé que je voulais absolument boire, avait elle aussi décidé de me gâcher la matinée en étant brûlante, soit impossible d'attendre pour la boire car l'heure tournait trop vite sur l'horloge, me forçant à quitter la maison au pas de course.

Une fois au lycée, l'imprimante ne tarda pas à surchauffer, plus de cent affiches sortaient de sa gueule mécanique. Par surprise une fille, une petite brunette, apparut derrière moi. Elle s'appelait Paige Krasikeva et elle semblait beaucoup s'intéresser à ce qui était marqué sur les fiches annonçant ma soirée. Je ne la connaissait pas, mais je savais que j'aurai énormément besoin d'aider avant ce soir. Alors je lui demandais poliment s'il elle pouvait m'aider à distribuer les tracts et à venir plus tôt chez moi pour tout préparer.
Cette fille dotée d'une gentillesse inestimable accepta sans poser de questions. Si toutes les filles qui allaient venir chez moi ce soir-là étaient comme elle, alors la fête serait superbe.
Finalement la journée n'était pas si terrible que ça, et elle présageait même une superbe nuit.

La fin des cours, la fin de journée même était arrivé plus vite que je ne le pensais et rien n'était encore près. Sachant que je savais qu'il y avait déjà pas mal de fille qui avait vu les affiches collées aux portes des casiers. À ce stade je ne pouvais certainement plus tout annuler.
C'était en pas de course que je rentrais chez moi. Me vidant du stress, il fallait que je fasse vite ! Les filles allaient arriver alors que rien ne saurait près.
Devant ma porte d'entrée se trouvait la jeune jolie demoiselle que j'avais croisée plus tôt dans la journée.


- Quel plaisir que tu es pu finalement venir ! Vite rentre, tu t'occupes du salon, c'est-à-dire les boissons et les apéritifs, moi je vais chercher les matelas en haut !

Une fois avoir descendu les matelas, j'allai mettre un pyjama à la va vite et ensuite les premières arrivés sonnèrent à la porte. Paige avait même lancer la playlist que j'avais préparée dans la nuit. La détente allait enfin pouvoir commencer.









~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lydia Martin


Dernière édition par Lydia Martin le Dim 26 Oct - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Brown

avatar

Age : 20
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Lun 25 Aoû - 0:17


"Ce matin là.."

« Dès qu'elles ont l'âge de raison, les filles déraisonnent en rêvant d'amour.  » - Marcelle Auclair

Ce matin là était un matin comme les autres, Aria s'était levée mollement après avoir éteint son foutu réveil, puis elle s'était préparée, elle avait enfilé un jean slim, un pull bien trop large pour elle, et des bottines à lacet, ce matin là, elle avait laissé ses cheveux lâches, après avoir caresser sa cascade blonde de sa brosse, puis elle avait coincé le tout sous son chapeau, elle avait couru, tient ça c'était nouveau et ça foutait un coup de boost à la petite blonde qui avait du accélérer le pas pour ne pas arriver en retard au lycée.
Ce matin là était normal jusqu'à ce que cette feuille n'attire son regard au détour d'un couloir.

Intriguée, elle s'était rapidement approchée de l'affiche, seule face à ce bout de papier fraichement imprimé vu l'odeur d'encre qui émanait d'elle, visiblement elle n'était pas la seule de sa famille. Ça devait être une annonce importante pour qu'on la colle tout les trois mètres et qu'on enivre les couloirs du lycée d'un bonne odeur chimique qu'est celle de l'encre colorée.
Son petit nez survivrait de toute manière.
Ses yeux glissèrent alors sur le papier, elle lisait, encore et encore, mais elle avait perdu le fils rien qu'en ayant lu le titre.
Mais ce qui l'intéressa réellement c'était la personne qui organisait cette soirée.
Lydia Martin.
Populaire, belle et rencontrée à la va vite entre deux cours.
Elle n'avait, certes, pas eu l'air très aimable lors de leur première rencontre, mais ça ne faisait rien, après tout, la grande Lydia vient à votre rencontre et vous, vous vous éclipsez parce que vous avez cours.
Bref, c'était l'occasion de donner une nouvelle chance à une relation à l'amiable entre les deux jeunes filles.

Malgré tout, c'était étrange d'inviter tout ce monde, comme ça, du jour au lendemain mais en plus.. Des inconnus en quelques sortes.
Lydia ne connaissait pas tout le monde, mais à l'inverse tout le monde la connaissait.
Aria n'avait jamais compris l'intérêt dans « être populaire ».
Neanmoins, Miss Brown voulait voir ce qu'il allait bien pouvoir se passer.
C'était connu, on apprenait plein de chose aux soirées pyjamas entre nanas !

Finalement, ce matin là, n'était vraiment pas comme les autres, or la journée risquait et promettait d'être longue et banale. Épuisant la simplicité.

Elle se détendait dans son bain.. Non elle n'avait pas oublié, mais elle prenait son temps. Il n'y avait pas le feu, rien ne pressait.. Rien à part son frère qui lui hurlait qu'elle allait être en retard.
Elle en avait eu marre au bout de.. Dix minutes ! Un exploit, on battait des records.
C'est donc agacée qu'elle s'extirpa de son bain, et enfila un débardeur portant le blason de ce cher Batman, et son short court en tissu noir dont elle noua les deux cordons.
Ses cheveux mouillés retombaient sur ses épaules à moitié dénudées, elle sortit à la vitesse de l'éclair de la salle de bain, dont la chaleur étouffante s'extirpa avec elle, et elle revêtit ses bottines à lacets noires comme si c'était sa seule et unique paire de chaussure.
Son frère lui balança une veste qu'elle se passa immédiatement sur ses épaules qui frissonnaient déjà sous l'humidité devenue fraiche de ses mèches blondes.

C'était donc là, chez les Martins.
Son frère la déposa juste en face de l'allée de la maison, dont elle parcourut les minces mètres bien facilement, habituellement elle aurait hésité à toquer, mais l'air se rafraichissait étonnamment vite ce soir, et la chair de poule s'emparer déjà de la peau vulnérable de la petite humaine.
Naturellement, elle sonna et rentra, il lui semblait avoir entendu une voix lui ordonner d'entrer, si ce n'était pas le cas, tant pis il faisait beaucoup trop froid pour rester dehors.
Elle regarda alors autour d'elle, c'était une bien belle maison qui se dessinait sous ses yeux qui découvraient l'endroit.
Son regard noisette se posa alors sur les deux seules présentes.
Lydia et une belle brune au physique délicat, dont la peau claire paraissait être si douce. Elle était d'une telle beauté, Aria n'avait jamais vu ça auparavant.

-Où je pose mes affaires ?

Aria montra son sac comme pour appuyer son propos, elle n'arrivait en fait pas vraiment à être l'aise avec des gens qu'elle ne connaissait pas, si Ayla avait été là, elle aurait pu parler sans trop de retenu, sans qu'on ait l'horrible impression qu'elle préfèrerait fuir loin que de rester ici avec ces quelques tensions dans l'air.
Surtout que sa première rencontre avec Lydia avait était plutôt furtive et que Aria l'avait légèrement snobée ce jour là.. Elle espérait pour que la blonde vénitienne ne soit pas trop rancunière.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Army

avatar

Alias : Shy'ny wolf
Age : 18
Messages : 88
Dollars : 106
Date d'inscription : 30/06/2014
Localisation : juste derrière toi

MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Mar 26 Aoû - 22:30


--Pyjama party--/FONT>




La lumière du soleil se levait, doucement elle venait palper les maisons , puis rentrer dedans pour réveiller les familles qui dormaient paisiblement.
Moi j'étais déjà levée, habillée et coiffée, j'étais en retard, je me pressais le plus possible. Je pris mes clefs, fermais mon appartement, dévalais l'escalier et courus jusqu'au lycée
J'étais belle et bien en retard, la journée s’annonçait mal, très mal !
Je m’approchais de la sale de cour et frappais.
Pendant le cour le prof c'était vengé en me mettant au tableau tout le temps.
La sonnerie sonnais et je sortie, enfin la libération pensais-je.
Une fille vint m'interpeller et me donner un petit papier.
La fille partir et je lut le papier
il était signé « Lydia martin » je sourie, elle m'invitait a une géante pyjama party !
Je sourie et met le papier dans ma poche de mon jean.
Je repris mon sac et continuais les cours de la journée en pensant au soir.
« C'est quoi une pyjama party »
« On fait quoi la bas »
« Et si on ne m'avais pas vraiment inviter »
Beaucoup de questions se posaient mais je rentrais quand même vite à mon appartement et allais préparer mes affaires pour cette fameuse pyjama party !
Mon sac fait je reprend la papier et regarde où habite cette fameuse « Lydia martin »
Elle habitais pas très loin, j'y allais donc a pied.
Arrivée devant je frappais timidement, on m'ouvra.
-Bonjour , tu es Lydia ?
Je parlais tous timidement, je regardais ses beau yeux marons-vert , et ses cheveux d’automne. Elle était toute menu,grande et magnifique elle m'intimider un peu d'ailleurs.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ex:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Mer 27 Aoû - 13:53



Last Day Here





Alors que je regarde la note, je constate que je n'ai jamais dépensé autant d'argent dans de l'alcool. Je ne suis pas regardante sur le prix, n'étant pas dépensière, j'ai de très bonnes économies, et je veux que cette soirée soit inoubliable. Dès que j'ai vu le flyers, j'ai appelé Lydia en lui demandant de me laisser m'occuper des boissons. Donc, hormis sont célèbre punch, je m'occupe du reste. Ca me fait plaisir, et même j'y tiens, c'est tout de même mon boulot!

Dès l'arrivée de Stiles et Miya à la tanière, j'ai commencer à équilibrer les chargement. il avait ramener quelque bières sucrées ou aromatisées pour nous, comme la Faro, la Kriek et la Hoegarden rosé pour celles qui préfèrent les bières blanches. Il m'avait aussi ramené du champagne rosé, et quelques vins blanc et rosé. De mon côté, j'ai acheté plusieurs alcool fort parmi lesquels, du Gin Bombay Saphir, le préféré de Draven. Quand je tends une bouteille à Miya, il me regarde et esquisse un sourire. aujourd'hui est un jour spécial pour nous. Il y a cinq ans, jour pour jour, nous nous libérions de nos geôliers et nous perdions Draven. Alors, comme tous les ans, nous boirons à sa santé.

Je prends ensuite le temps de charger mon matos de flair puis je vais me changer. j'enfile un pantalon de pyjama à rayures, un débardeur que j'ai eu lors de mon stage auprès des Echos-Liés, et mon Sweat du AC-DC crew.

Arrivée à la demeure des Martin, je découvre que Lydia m'a même préparé une table juste pour moi. Je salue les présentes d'un grand sourire et leur demande un peu d'aide pour décharger l'Impala. Je dispose les bouteilles d'alcool et de soft, les verres, les accessoires. Je prépare mes bouteilles de flair avec les alcools et les jus de fruit et j'ajoute la touche final avec mon book de cocktail que les filles pourront consulter à loisir pour choisir leur bonheur. Quand tout est enfin prêt, je me permets enfin de me poser. Je parle quelques instants avec Lydia puis je m'approche de la petite brunette.

- "Bonjour, tu es Aria, c'est ça? Ayla m'a beaucoup parlée de toi. Mary-Jaycee Winchester, enchantée."



Dernière édition par Mary-Jaycee Winchester le Dim 14 Sep - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Isabella Eldder

avatar

Alias : ♫ Bella' ♫
Age : 23
Messages : 185
Dollars : 218
Date d'inscription : 14/12/2013
Localisation : Auprés de Scott et de la meute.

MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Mer 27 Aoû - 14:53



De par ce que je pourrais considérer être la plus grosse erreur de toute ma vie, et aussi la chose la plus fabuleuse que j'ai jamais faite, j'ai augmenter ma sensibilité empathique à un point méconnaissable hier. En fait, je suis désormais capable de ressentir toutes les émotions présentes des personnes avec qui se suis liée, plus particulièrement les membres de la meute. Chose que je pensais très dangereuse au début, soit les dix premières minutes en fait, et qui m'avait sérieusement plu juste après. Quoi qu'il en soit, de par ce don, j'avais clairement vu Lydia faire mumuse avec des affiches pour une fête chez elle. Et ce, juste en suivant son lien, je dois admettre que cela m'était resté comme une étrange impression de déjà vu à l'arrière du crâne, mais qu'importe.

C'est donc après cet évènement plus qu'important dans ma vie de femme, et de Lymnade au passage, que je décidais de me rendre dans un endroit précis, pour une occasion particulière, cette occasion serait surement celle où plus aucun secret n'est secret, ou les ragots et les plaisanteries fusent, et ce, sans garçons. Je savais d'ors et déjà que Mary-jaycee y serait aussi, encore une fois, le lien empathique était quelque chose de très puissant depuis la veille. Et cette soirée me plaisait d'avantage, car je savais que je pourrais donc en profiter pour parler un peu de ce qui m'était arrivé tout récemment avec des filles, principalement des amies, et d'autres, ce qui me permettrait d'aller beaucoup mieux dans mon propre esprit.

En arrivant à la tanière, après mon petit passage en cours d'une heure, je vis que L'impala était déjà partie de la maison, et donc, que je devais surement être en retard. Je grimpais quatre à quatre les grands escaliers qui menaient à l'étage, et rentrait dans ma chambre. L'effluve de souvenirs m'attaqua comme une bourrasque monstrueuse, et je poussais un petit cri de panique. Stiles arriva rapidement pour me demandais si j'allais bien, et toute rouge, je lui répondais que oui. J'étais déjà assez perturbée par mes actes, je me voyais mal lui expliquer que mes dons ne faisaient que s'amplifier de seconde en seconde. Je le remerciais de sa sollicitude, et expliquais que je ne serais pas là ce soir, et qu'il devrait vérifier si le petit Henry allait bien, malgré sa transformation complète et sa crise d'identité.

Une fois qu'il eut quitté ma chambre, je fouillais rapidement dans mon dressing, et cherchais un pyjamas décent, par cette nuisette verte qui avait, à mon gout, trop raccourcit au lavage. Je fouillais encore quelques minutes, avant de tomber sur ma petite robe de nuit des années trente. Elle était blanche, m'arrivait jusqu'aux chevilles, et laissait de jolis motifs floraux sur mes manches, fait au crochet. C'était très joli, sobre, et décent. Je pris une rapide douche, l'eau laissant une emprunte rafraichissante sur ma peau, me séchais rapidement pour éviter les quelques écailles argentées encore visible, et m'habillais du pyjamas enfin retrouvé, avant d'enfiler mon trois quart brun, de sceller cette foutu boucle de ceinture, d'enfiler mes escarpins, et de m'enfuir avec ma voiture de fonction.

En arrivant chez Lydia, je me suis saisit de mon petit sac, dans lequel se trouve mon carnet, histoire que je puisse communiquer ou dessiner, et j'ai quitté la voiture, non sans oublier de la fermer à clef. L'impala était garée deux places plus loin, et un mince sourire se dessina sur mes lèvres. J'entrais, légèrement inquiète de rencontrer réellement beaucoup de gens que je ne connaissais pas, et un peu craintive de devoir jouer les muettes à nouveau. J'offris un large sourire à tout le monde, principalement à mes deux sœurs de meute, et allais déposais mon manteau sur une chaise de la cuisine, dévoilant ainsi mon étrange pyjamas. Je croisais le regard des autres, parmi les membres déjà présentes, je n'aperçois qu'une humaine, il y a aussi une louve que je ne connais pas, et une druide, dont l'aura me fait presque mal aux yeux lorsque je cherche son lien empathique. Je m'asseyais aux cotés de Mary-jay, priant pour qu'elle ne sente pas sur moi l'odeur d'un homme, plus précisément celle d'un génie des eaux, parce que sinon, je suis cuite, et bonne pour raconter ce qu'il s'est passé.

Et c'est franchement pas le moment de me rappeler que je ne suis plus vierge depuis hier...


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louise V. Argent

avatar

Alias : The Honest Hunter
Age : 18
Messages : 128
Dollars : 142
Date d'inscription : 19/08/2014

MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Sam 30 Aoû - 15:41


Soirée pyjama [no boys!] avec toutes les filles
Now, you need to spend a good time

Louise venait de sotie de cours de Mathématiques, elle aimait bien cette matière, la professeur était sympa et tellement intelligente, un vrai génie. Louise se dirigeait vers les casiers pour pouvoir déposer son sac et ensuite pouvoir se dirigeait vers la cafétéria. Louise avançait depuis quelques minutes dans les couloirs d'un pas rapide, quand elle vit une affiche. Elle était format A4, dessus était marquée à l'encre noire :

Partie pyjama [no boys!]

Il y avait une adresse et elle était signé Lydia Martin. Louise fut interpellé par cette affiche. Si cette jeune Lydia mettait son affiche à l'école c'est qu'elle s'attendait à recevoir beaucoup de monde. Cette Lydia devait avoir une maison assez grande pour pouvoir recevoir assez de monde espérait Louise pour elle. Des jeunes filles comme Louise verrait cette affiche sans savoir si elle serait invitée ou non à cette pyjama partie. Louise alla au casier, déposa ses affaires très rapidement pour pouvoir aller manger avec ses amis, peut être que Scott avec qui elle avait convenue de manger, pourrait lui expliquer comment cela fonctionnait. Louise était-elle inviter ? Est-ce qu'il fallait apporter quelque chose ?

Quand elle vivait à la Nouvelle-Orléans, tout le monde se connaissait, donc s'il y avait une fête, on savait chez qui on allait et aussi les personnes qui y allaient. L'école de la Nouvelle-Orléans n'était pas très grande, car beaucoup de personnes habitant à la Nouvelle-Orléans n'étaient là que pour les vacances ou ils étaient majeurs.


Louise était dans la voiture de sa voisine, celle-ci avait accepté de garder les petits frères de Louise et de l'amener à la soirée. Plus tôt dans la journée, on lui avait expliqué cette soirée, comment venir et autres petits détails. La voiture s'arrêta devant une maison, elle était plus tôt grande et très jolie. Louise attrapa son sac camelle à ses pieds, prit le gâteau qu'elle avait sur les genoux, ouvrit la porte et sortit de la voiture.

Louise ne savait pas si elle était réellement invitée, mais au moins elle n'était pas venue les mains vide. L'avantage d'être serveuse c'est que l'on savait faire du café, que l'on avait une bonne mémoire, mais aussi qu'on apprenait plein de recette de gâteaux et de boissons. Dans son sac il y avait deux bouteilles, l'une contenant un cocktail sans alcool multifruit et dans l'autre un smoothi banane-fraise. Elle n'avait pas osée apporter d'alcool de peur de paraître pour une fille bizarre.

Elle s'avança sur le petit chemin qui menait à la maison d'un pas hésitant. Il n'y avait pas l'air d'avoir encore beaucoup de monde. Louise était sans doute en avance comme d'habitude. Elle sonna à la porte et attendit que quelqu'un vienne lui ouvrir dans la nuit.

copyright Bloody Storm

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Tu trouveras, dans la joie ou la peine, ma triste main pour soutenir la tienne, mon triste cœur pour écouter le tien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Lun 15 Sep - 22:35


Pyjama Party [no boys!]




La sonnerie du réveil... Y avait-il une chose plus désagréable pour une ouïe de coyote que d'entendre un bruit strident te sonner dans les oreilles dès le matin? Oui, il y avait pire. Rien n'était plus agaçant qu'une horloge, un tic-tac incessant. Qu'on y ajoute un coucou et ça devenait un objet tout droit sorti de l'enfer. Lançant un bras hors de la couette j'éteignis cette machine infernale, pour me rouler à nouveau en boule sous l'édredon bien chaud et familier, sentant mon odeur, bref à moi quoi.


Une tête passa par l’entrebâillement de la porte. J'adorais mon père, mais il y avait des matins où je préférerais largement être restée coyote pour pouvoir me lever à l'heure que j'aurais décidé. Mais malheureusement et apparemment on ne fait pas toujours ce qu'on veux dans la vie et en ce moment cette affirmation était plus que vraie.


-Allez ma chérie, il faut que te lève et que tu te prépare, tu as cours aujourd'hui.

-Ah bon? Tu es sûr?

-Allez (rire). Lève toi je t'emmène au lycée.

-Oh c'est bon, j'arrive, dis-je en soupirant.


Je pris un petit déjeuner copieux. Peu importe ce que disait les filles qui souhaitaient une taille de guêpe et n'hésitaient pas à s'affamer, on ne peut décemment pas passer une journée sans un petit déjeuner, petit étant un terme tout à fait relatif. Je montais m'habiller dans ma chambre. Un jeans délavé, un t-shirt noir, mes bottes à lacets assorties et un gilet long avec des motifs aztèques et me voilà en tenue confortable mais "stylée" pour aller en cours. Stiles commençait à m'apprendre quelques trucs en matière de mode, mais il semblerait que ce soit une des seules choses où j'ai des facilitées. Typiquement féminin d'après lui. Mon père me fit signe qu'il était temps de partir, je descendis les marches quatre à quatre pour le rejoindre et sauter dans la voiture direction l'endroit que je détestais le plus depuis mon retour à la vie humaine.


Premier cours, mathématiques. Super. La journée commençait bien et pour en rajouter à mon malheur, des fois je me demandais si le karma n'était vraiment pas une vieille peau de vache, la professeure eut l’excellente idée de m'interroger.


2 heures plus tard...


Je traînais de pieds dans les couloirs. Le premier cours c'était vraiment mal passé. Ce qui n'était pas étonnant. J'ouvris la porte d'un mouvement rageur et restais concentrée à ruminer mon infortune, lorsqu'une feuille de papier vint se planter en plein milieu de mon visage, portée par un courant d'air. L'arrachant de sa piste d’atterrissage et décourageant d'un regard les deux personnes d'à côté susceptibles d'éclater de rire. Je focalisais mon attention sur cette fameuse feuille de papier. "Pyjama party /!\ no boys" prônait le titre accrocheur du flyers. Toutes les filles étaient invitées à passer la soirée chez Lydia. Bof, il y aura trop de monde. Lydia était en effet la fille la plus populaire du lycée et ses fêtes étaient légendaires, mais je n'aimais pas les foules, je mis sentais trop à l'étroit.


En fin de journée, retour à la maison...


Je rentrais à la maison au pas de course, j'avais hâte de me retrouver en terrain familier. Mon père était déjà là, ce qui était rare en milieu de semaine depuis qu'il avait retrouvé un travail. Je posais mon sac sur la table de la cuisine et ouvrit le réfrigérateur à recherche de mon prochain repas. Sans que je m'en aperçoive l'invitation de Lydia c'était fait la malle de la poche arrière de mon sac, pour venir ce poser au pieds de mon paternel. Il se baissa pour la ramasser et la fixa un moment avant de me demander:


-Tu as l'intention d'y aller?

-Non pas spécialement.

-Pourquoi? Lydia est une gentille fille et cela te donnerais l'occasion de te faire des amies.

-J'ai déjà des amis.

-Que je ne vois jamais, j'aimerais vraiment que tu sois heureuse et que tu invite tes camarades à la maison.


A son ton, je compris que, si je souhaitais lui faire plaisir, je devrais aller à cette soirée. Soupirant je lui répondis que j'irai et cela parut lui procurer une certaine joie. C'était déjà ça de gagné. Du coup, il fallait que je me prépare. Grimpant à l'étage, je pris un grand sac et y fourrait des affaires de toilette et de rechange. Je me changeais et enfilais mon pyjama préféré en coton, composé d'un bas large, resserré aux cheville et d'un t-shirt arborant l'inscription "Viva la procrastination". Prête je redescendis et demandai à mon père de m'y conduire.


Il me déposa devant l'allée et après que je lui ai assurée que j'irai bien, il repartit. Je m'avançais sur le chemin qui menait à la maison des Martins. M'arrêtant devant la porte d'entrée, je pris le temps de humer l'air. Six personnes étaient déjà présente en comptant Lydia et je sentais une odeur de loup-garou. Il fallait croire que je ne serais pas la seule surnaturelle présente. Je sonnais et attendis que quelqu'un vienne m'ouvrir la porte. Lorsque celle-ci s'entrouvrit laissant échapper des bruits de conversations avant de s'ouvrir en grand, je saluai la personne se tenant derrière celle-ci:


-Salut, je m'appelle Malia.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Mer 17 Sep - 16:11




Pyjama party


Ma vie avait pris un nouveau virage, celui de la mortalité. Je devais avouer que les premiers jours ont été délicats sinon difficiles. A présent je mesurais pleinement mon arrogance d’antan. Il est aisé de pavaner, et de faire la belle lorsque l’on sait que quoi qu’il nous arrive, on se relèvera. Maintenant, traverser la rue est potentiellement une activité à risque… Après quelques jours d’expectative, j’avais repris mon assurance et décidé de mordre dans la vie à pleine dents comme on le dit usuellement.

J’avais fini de composer l’énoncé du prochain contrôle de chimie, j’espérais pour certain qu’ils avaient révisé leur liaisons de covalence, car sinon c’est leur carnet de liaison qui allait s’alourdir de mon écriture. Levant le couvercle de la photocopieuse réservée aux professeurs, je tombai sur une feuille oubliée. Je levai un sourcil, étonnée. Miss Martin est habituellement plus maline pour ses forfais. Son adresse s’étalait en gros sur ce qui était une invitation à une pyjama partie. Le « Vous êtes toutes invitées » me suggéra qu’une bonne rame de papier avait dû rendre l’âme.

Alors que je réfléchissais comment remettre en place cette excellente élève, j’eus une idée diabolique. Toutes invitées, vraiment… ? C’est ainsi que le soir indiqué sur l’invitation dont je m’étais dûment munie, je sonnais à la porte de la maison Martin. J’avais mis un pyjama de satin et arborai un air malicieux. C’est avec satisfaction que je vis certains visages se décomposer. « Non ! Pas une prof ici » voulaient dire ces regards.

Et bien si ! Et j’avais bien l’intention de faire la folle et de m’amuser. J’ai toute une adolescence jamais vécue à rattraper !

Oh ! Des chamallow!!





Codage © Mafdet

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Lun 22 Sep - 12:28


New start






Je suis au lycée pour la permanence que nous avons décidé de mettre en place après tout ce qu’il s’est passé. Je suis en charge car il semble que ce soit plus facile pour les jeunes de s’adresser à moi. D’une part les surnaturels savent qu’ils peuvent me parler de tout, et les autres savent que je ne suis pas du genre «protocolaire», je passe sur certaines choses tant qu’on ne me prend pas pour une idiote.
C’est en repartant que je tombe sur Mafdet qui tient le flyers pour la soirée de Lydia. Nous avons beaucoup parlé depuis la lune rousse. Cette nuit nous a rapprochés. Cette nuit a renforcé la meute. Cette nuit a tout changé.

Pour Maf’ ce n’est pas évident. Tout ce que nous pouvons faire c’est être là les uns pour les autres. Elle m’adresse un regard et un sourire que je comprends sans peine. Je lui souris et retourne au bureau.
Le soir même, lorsque je sonne chez Lydia, celle qui m’ouvre écarquille grand les yeux et commence à bredouiller. Je peux sentir l’odeur de Maf’. Elle vient tout juste d’arriver.

- «On se calme, je ne suis pas en service, ma belle. Faudrait-il que je le sois ?

Elle secoue la tête, paniquée.

- « Alors, je ne suis ici que pour passer une bonne soirée avec des gens que j’apprécie.»

Je débarque dans le salon vêtue d’une nuisette en satin rouge et de la veste de nuit assortie en satin à manche de kimono et capuche fourrée d’une fine fourrure noire.

La soirée se déroule tranquillement. Mais je ne me sens pas très bien. Depuis la Lune Rousse je me sens bizarre. C’est certainement à cause de ce lien brisé avec la fairy forest. La louve en moi est devenue plus indomptable. La garder calme me pompe énormément d’énergie. Et ne plus avoir mes repères me donne le mal de mer.

Enfin, j’essaye de passer outre ce malaise, de profiter de la soirée. Lydia est une hôtesse d’exception. Cette soirée est une bonne occasion pour les filles de faire connaissance. Même moi je parviens à parler avec quelques-unes d’entre-elles. Ma présence ici me permet surtout de repérer les non-humains. C’est toujours bon de savoir qui peut éventuellement égorger un gosse pendant une pleine lune.

La soirée va bon train. Jaycee assure le show et les cocktails et Lydia sort régulièrement de délicieux petits fours. Elle annonce une tournée de cuillères saumon- œufs de lympes. J’en salive d’avance. J’adore ça. Quand elle s’approche de nous je lève une main pour chiper l’objet de mes convoitises, mais au lieu de l’attraper, je file dehors et régurgite ce que j’ai mangé jusque-là. L’odeur de ces verrines m’a complètement retourné l’estomac.

Maf’ me rejoint sans cacher son sourire moqueur.

- « Alors, adjointe, on ne tient pas l’alcool ?

- « Je n’ai presque rien bu et quand bien même, mon métabolisme l’aurait éliminé aussitôt. C’est cette odeur. Peut-être que les verrines sont passé. Un truc pas bon.


- « Les autres sont déjà en train de les manger. Pas de problème de ce côté-là.

- « C’est peut-être juste moi. Depuis la lune rousse, je suis barbouillée constamment. Tu penses que c’est un effet secondaire de la perte de ma magie ?


- « Je pense que c’est un effet secondaire d’un autre changement. Je ne suis pas certaine que ce soit lié à la lune rousse. Peut-être, je ne sais pas quand Peter et toi le faites ET je ne veux pas le savoir.

- « Mais enfin de quoi tu parles ?


Elle ne dit rien sur l’instant et se contente de me lancer un regard qui vaut tous les mots du monde.

- « C’est impossible.

- « Vraiment ?

- « Non…enfin si, techniquement c’est parfaitement possible, mais…vraiment ?

Elle hausse les épaules et je porte une main à mes lèvres. Je me fais plus attentive et je l’entends. J’ai les larmes aux yeux. Elle me tend mon téléphone en me soufflant un «félicitation» et je souris. J’envoie un message à Peter.

« Que dirais-tu de terminer la soirée en privé ?»


Avant de m’éclipser de la soirée girl, j’enlace Mafdet.

- «Peut-être est-ce le signe que tout va enfin commencer à s’arranger.




© Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Ven 26 Sep - 15:28



Cheers





La soirée se passe plutôt bien. Les cocktails sont appréciés. Ruby et Mafdet passent même faire un coucou. J’aime bien Mafdet. Elle m’a donné des cours particuliers pour que je puisse passer mes concours et postuler pour de bonnes universités. J’en ai choisi une au canada pour pouvoir chercher l’ancienne meute des Pake sans trop de problème.

Lorsqu’arrive minuit, je m’éclipse dans une chambre, avec l’autorisation de Lydia. J’appelle Miya et je mets le haut-parleur en me préparant un shooter de Bombay saphir. La porte s’ouvre doucement sur Isabella. Dire qu’au début, je refusais tout contacte. Aujourd’hui, je la bénis lorsqu’elle me demande un verre. Je n’ai pas besoin de dire quoique ce soit. Avec son empathie elle sait exactement de quoi il retourne. Porter un toast à l’amour de ma vie, Draven, mort le soir où Miya et moi avons été libéré.
J’entends Miya au bout du fil, ainsi que Luka.

- « Draven, garde un œil sur ces bras cassés, veux-tu. Revenir du Canada s’il y a un problème ne se fera pas en un battement de cil.


Nous levons nos verres à l’anniversaire de sa mort. Puis nous repartons à la soirée. Cette soirée nous aura fait du bien à tous. Nous ferons peut-être une dernière soirée avant mon départ mais elle sera sans doute plus privée...En attendant je me donne pour mission de faire danser les filles ce soir. Pas une seule n'échappera à la piste!



Revenir en haut Aller en bas
Aria Brown

avatar

Age : 20
Messages : 124
Dollars : 142
Date d'inscription : 24/06/2014

MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Sam 27 Sep - 20:21


"Cool night"

"That's hellfire.. -Whatever." - Supernatural


Au final, Aria avait juste posé son sac là où elle avait pu le mettre, tant pis au pire on était là pour s'amuse oui ou non ?
Alors l'emplacement de ce sac lui était bien égal.
Tout était prêt pour cette soirée, il ne manquait plus que les invités que Aria vit défiler sans en connaître aucune d'elle.. Toute ces filles étaient de simples inconnues pour elle, les visages étaient familiers pour certain, des lycéennes, elle les a surement déjà croisées dans les couloirs, mais sans plus...
Tranquillement dans son coin, se faisant aussi discrète qu'elle l'était déjà, la voix de la jeune fille la fit presque sursauter.

-Bonjour, tu es Aria, c'est ça? Ayla m'a beaucoup parlée de toi. Mary-Jaycee Winchester, enchantée.

Aria mis un petit moment à assimiler ce que la jeune fille venait de lui dire, que quelqu'un vienne vers elle lui avait semblé tellement étrange, que son cerveau n'avait pas tout de suite suivi.

-Oui, c'est bien moi, je suis moi même enchantée de te rencontrer par contre Ayla ne m'a jamais parlée de toi. Etonnant, puisque vous m'avez l'air proche..

Aria se demandait surtout ce que sa chère amie avait pu raconter à son propos à cette nouvelle tête, qui connaissait bien la blonde aux yeux vairons..
Elle savait qu'il se cachait beaucoup de secret autour de Ayla, d'ailleurs cette dernière évitait Aria depuis ce truc.. Cette soirée.
Et c'est ce que la jeune fille ne comprenait pas, elle ne savait pas si elle avait fait quelque chose de mal, ou si il y avait confusion entre les deux jeunes filles, mais une chose était sûre elles s'étaient quelques peu éloignées depuis.

Aria observa d'un œil vigilant les nouvelles arrivantes, le tout en sirotant tranquillement une bière, celle que Mary-Jaycee avait emmené avec elle, sympa d'ailleurs d'en avoir amené.
C'est alors que le bruit de la sonnette vint chatouiller l'oreille de la jeune fille, tout le monde vaquait à ses occupations et Lydia avait l'air passionné par sa conversation, naturellement, Aria se leva et se dirigea vers la porte d'entrée qu'elle ouvrit, c'était une jeune fille, brune et belle, enfin c'est ainsi qu'elle la voyait.. Cette dernière répliqua alors tout de suite.

-Salut, je m'appelle Malia.

Aria adressa un sourire à la dite Malia avant de s'écarter pour la laisser entrer.

-Enchantée Malia, je suis Aria, et soit la bienvenue.

Ça lui faisait bizarre, mais à la fois un bien fou de parler comme ça avec les gens, de s'adresser à eux naturellement, Aria commençait à se dire que cette soirée était finalement une très bonne idée, elle pourrait enfin tisser des liens.

Quelques secondes après, de nouvelle tête bien connu firent leur apparition.. Une prof de physique chimie, elle ne connaissait pas son nom ni son prénom, mais elle savait qu'elle était professeur physique chimie parce qu'elle l'avait déjà aperçue sortir d'une de ces salles de TP..
La suivante a elle aussi un visage familier, mais Aria ne savait pas qui elle était.. C'était frustrant, mais elle essaierait d'en apprendre un peu plus sur tout le monde ici présent.. La soirée ne fait que commencer !
C'était plutôt amusant déjà de voir toute ces différence de goût pour les pyjamas, tout le monde assure ce soir, et l'idée de Lydia était sans conteste, très bonne !
Maintenant, tout ce que désirait Aria c'était faire plus ample connaissance et pour ça il faudrait qu'elle sorte de son petit coin d'ombre, et qu'elle aille vers les autres, tâches pas toujours évidentes et plutôt lassante après des années de déménagement. Mais les efforts paient toujours et elle n'a rien à perdre alors.. Allons y !
Instinctivement, elle alla vers la jeune fille qu'elle avait invité à rentrer, Malia.

-Alors.. Tu t'amuses bien ? Fit elle en souriant à sa jeune camarade


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Aria Brown
« C’est comme si des centaines de poignards vous transperçaient tous en même temps... On ne peut plus respirer, on ne peut plus penser... ou juste à la douleur qu’on éprouve. » ©️ Joy


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydia Martin
Administrateur
avatar

Alias : The Pretty Screamer
Age : 20
Messages : 408
Dollars : 497
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Beacon Hills

MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Dim 26 Oct - 0:36

Pyjama Party


La soirée avait bien démarré. Il y avait toutes sortes de jeunes filles qui discutaient, mangeaient et dansaient dans le salon de la blonde vénitienne.
Mais surtout que des loups. La seule humaine qui était présente avait l’air et heureusement pour elle, de bien s’intégrer à cette petite communauté surnaturelle. Elle s’appelait Aria et elle semblait apparaître comme un petit papillon innocent.
Lydia aimait les papillons, elle en dessinait beaucoup dans son carnet, le fameux qui lui avait permis de connaître le Nemeton.
Mais Aria était un papillon noir, elle tournait autour d’une personne très proche à la banshee. La jeune fille la soupçonnait de préparer un mauvais coup pour lui voler l’amour que lui portait son bel Alpha.
Cette nuit les choses allaient être clarifiées et pour cela elle s’approcha de la petite blonde en question, mais quelque chose ou plutôt quelqu’un l’en retint.

- Salut, je m’appelle Malia.

La jeune coyote solitaire avait-elle finalement pris son courage à deux mains pour tenter de se faire des amis pendant la fête ?  Ou était-ce seulement son père qui l’avait contraint ?
L'organisatrice se souvenait qu'elle avait glissé une invitation dans le sac de la coyote sans attendre de réponse et s'était faite un petit marathon pour continuer les distributions. Cela l'étonnait de voir que finalement la petite carte avait amené la solitaire dans un attroupement plutôt dense.

C’était alors, seulement un léger sourire qu’adressait la banshee à sa camarade. Après tout elle en faisait déjà beaucoup pour elle avec les fiches de révisions pour rattraper son énorme retard sur les cours qu’elle n’avait jamais eus.
Enfin la jeune fille eut l’estomac qui gronda alors avec un autre sourire elle s’écarta du petit groupe où elle se trouvait pour aller directement chercher quelques bonnes choses qu’elle avait commandées, même si cet acte l’éloignait de celle avec qui elle devait régler ses comptes.
Lydia saluait toutes les demoiselles qu’elle croisait sur son chemin vers le buffet, seulement, l’une d’entre-elle retint son attention. Une dévoreuse de chamallow qui n’avait pas l’air d’avoir le même âge que toutes les autres.

- Bonsoir, ils sont bon n’est-ce pas ? Elle regardait le bol rempli de chamallow puis la bouche de la mystérieuse brune, remplie de ces bonbons.

Avant de repartir vers Aria elle devait absolument savoir qui était cette femme.










~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lydia Martin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   Dim 26 Oct - 21:46




Pyjama party


J’avais laissé mon habit de professeure, et de druidesse au porte manteau. J’avais bien la ferme intention de passer une bonne soirée et surtout de rétrograder un peu en mode gamine !

Je souris en voyant Ruby arriver, après la prof, la femme flic ! Je m’amuse du stress que cela engendre chez certaines des participantes. Et encore, peu connaissent notre vraie nature à chacune. Bien sûr toutes les louves de la soirée sentent que Ruby est une louve alpha. Mais à part Isabella, Jaycee et Ruby aucune ne sait qu’il y a un gros chat au milieu de tous ces toutous. Cela pourrait faire une belle pagaille si de me mettais à feuler. Cela pourrait être drôle…

Je tergiversais sur une bêtise à faire lorsque je vis Ruby se précipiter dehors le cœur au bord des lèvres. Alala ! Les nausées de début de grossesse ! Fin, je dis cela, mais n’étant jamais tombée enceinte, je n’ai que l’expérience des nombreuses mères que j’ai côtoyé. Je suis Ruby pour la soutenir dans cette épreuve. Chemin faisant je m’interroge. Lorsque j’étais une sentinelle, cela ne m’était jamais venu à l’esprit, mais maintenant que j’étais redevenue mortelle, est-ce que je pouvais tomber enceinte ? Comme c’était impossible avant, je n’avais pas changé mes habitudes de non-protection... Machinalement je calculai les jours de mon cycle. J’essayai d’imaginer la chose, un bébé qui pousse dans mon ventre. Aurait-il mes yeux verts, ou bien seraient-ils bleu comme ceux d’Erick. Là, je vis Ruby se retourner l’estomac dans les massifs de fleur de Mme Martin. Berk ! Ben on repassera plus tard pour le bébé ! Au pire on adopte un petit chat ! Je ne me voyais pas vomir à longueur de temps sans parler de se transformer en baleine ! Puis Erick étant toujours une sentinelle, il devait être stérile non? Je lui poserais la question... Ou pas, il allait se vexer ? les mâles sont si "sensibles" dès qu'on aborde le sujet de leur précieuse virilité... Bref!

- Alors, adjointe, on ne tient pas l’alcool ? Dis-je sarcastique, en lui tendant une serviette en papier.
- Je n’ai presque rien bu et quand bien même, mon métabolisme l’aurait éliminé aussitôt. C’est cette odeur. Peut-être que les verrines sont passé. Un truc pas bon.
- Les autres sont déjà en train de les manger. Pas de problème de ce côté-là.
- C’est peut-être juste moi. Depuis la lune rousse, je suis barbouillée constamment. Tu penses que c’est un effet secondaire de la perte de ma magie ?

C’est là que je comprends que Ruby ne s’est pas rendue compte qu’elle était enceinte ! Et ça se dit louve alpha !

- Je pense que c’est un effet secondaire d’un autre changement. Je ne suis pas certaine que ce soit lié à la lune rousse. Peut-être, je ne sais pas quand Peter et toi le faites ET je ne veux pas le savoir.
- Mais enfin de quoi tu parles ?

Je hausse les sourcils manière BBW.

- C’est impossible, me dit-elle.
- Vraiment ? Répliquai-je, à la limite de l’hilarité.
- Non…enfin si, techniquement c’est parfaitement possible, mais…vraiment ?

Enfin elle comprend et admet. Elle appelle l’heureux papa. J’avoue que l’envie me démange d’aller espionner pour voir sa tête lorsque Ruby lui dira. Avant de partir Ruby m’enlace. Elle est heureuse et quelque part je le suis aussi. C’est ça les sentiments humains ? Cette compassion ? C’est nouveau pour moi. Hum… Est-ce que je lui dis qu’il y en a deux ?

- Peut-être est-ce le signe que tout va enfin commencer à s’arranger.

Hum… je préfère me taire. Ruby partie rejoindre Peter, je retourne à l’intérieur faire sa fête au saladier de chamallow.

- ché waiment troch bon ché twucs !
- Bonsoir, ils sont bon n’est-ce pas ? me dit une voix à côté de moi.

La bouche bien trop remplie de ces sucreries je ne peux que hocher la tête en signe d’accord à celle que je reconnais comme mon élève. J’ai carrément l’air d’un hamster avec les joues gonflées à bloc. Elle attend que j’avale le tout, visiblement elle n’a pas reconnue sa prof de chimie dans ce pyjama de satin en train de s’empiffrer de bonbons comme une gamine. Une fois la dernière guimauve avalée, je me lèche les lèvres du sucre résiduel et lui offre mon plus beau sourire.

- Oui, je suis folle de ces friandises je l’avoue Miss Martin. Puis perfide, je rajoute : Avez-vous eu le temps de faire le devoir maison que je vous ai donnée ou étiez-vous trop occupée à utiliser la photocopieuse du lycée pour imprimer vos invitations ?

Avec un réel plaisir, je vois la connexion se faire dans ses yeux. Ce que je m’amuse ! Mais c’est géant d’être mortelle !

Codage © Mafdet

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pyjama party /!\ no boys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pyjama party /!\ no boys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pyjama party /!\ no boys
» kat & tiana ❝ pyjama party ❞
» Pyjama party! [ALL GRYFFONDOR]
» A pyjama party in the Grace's Cabanon ! [RP Charline, Marlène,Lena et Luna]
» Pyjama party [PV Hato et Elena]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Teen Wolf RPG :: Beacon Hills :: Quartiers résidentiels :: Maison des Martin-
Sauter vers: